Le Djib version vintage

Modififié
1 2
Capillairement parlant, Djibril Cissé a tout connu.

La crête rouge, la crête verte, les dessins, la teinture blonde. Un véritable avant-gardiste. Et visiblement, l'attaquant de la Lazio Rome a toujours eu un goût certain pour les coupes de cheveux.

Hier, le Djib a publié sur sa page Twitter une photo de lui à l'âge de 17 ans, alors qu'il évoluait encore à Nîmes, et qu'il était en passe de s'engager avec Auxerre.

Une coupe affro totalement improbable, qui laissait déjà présager le meilleur pour la suite. Et la petite veste Wu Tang en prime, s'il vous plait.

EM

Crédits : LaLazioSiamoNoi.it
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le Djib' avait donc comme idole ODB -au passage RIP-.

Avec cette référence, pas étonnant qu'il ait cette mentalité sans faille et la conviction de pouvoir planter chaque week-end des volées surréalistes type Van Basten 88.

Ahh, Cissé et la frappe de balle... Une véritable histoire d'amour. Je t'aime... moi non plus
Ecouter le Wu Tang à Nimes c'est un peu comme écouter du death metal à Tahiti. Pour paraphraser Les inconnus :"New-York, Los Angeles, Auxerre, c'est le même ghetto !"
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Photo : "Why Always Me"?
1 2