En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

La coïncidence cocasse contre Mancini

Modififié
Roberto Mancini s’est bien fait avoir, lors de son passage sur Sky Sport 24, et ce n’était même pas fait exprès.

Ce lundi, l’entraîneur de l’Inter a été interrogé à l’occasion du rassemblement des entraîneurs d’Italie au siège de la Fédération italienne de football, à Coverciano. Non, il n’a rien dit ou fait de particulier. C’est plutôt ce qui était diffusé sur la bande, en dessous de lui, qui a interpellé les téléspectateurs. Alors que le Mancio était en train de réagir, la chaîne a affiché le score du match de dimanche entre Mantova et Padova, équipes de troisième division. Un des buteurs pour la seconde équipe citée était Finocchio (vulgairement « pédé » en italien, ndlr). On pourrait dès lors croire à une mauvaise blague, puisque le coach interista s’était plaint d’avoir été insulté de
« finocchio  » par Maurizio Sarri, lors des quarts de finale de Coupe d’Italie, contre le Napoli. Il n’en est cependant rien, car il s’agit de Francesco Finocchio, joueur bien réel de Padova.


C’est ce qu’on appelle un timing parfait.

GD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs