Photo : Frimpong déboite Agger

0 0
Les yeux fermés, les bras en avant et la bouche grande ouverte : cet homme a peur. Si Daniel Agger semble crier au meurtre c'est parce qu'il vient de recevoir la visite d'Emmanuel Frimpong de son côté du terrain.


L'attentat du Ghanéen d'Arsenal n'empêchera certes pas Liverpool de s'imposer 2-0, mais aura tout de même permis au milieu des Gunners d'être un peu plus craint dans le Royaume, ce qui, par les temps qui courent à l'Emirates, n'est pas un luxe. La presse britannique a même déjà consacré l'expression : « to get Frimponged » . Traduire : « se faire Frimponger » .


Une faute utile ?


RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Photo: Olic en lévitation
0 0