En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 4 Résultats Classements Options

Photo: City et la déchéance Johnson

Modififié
C’est l’affaire qui défraie la chronique outre-Manche. Manchester City a résilié le contrat de son player Michael Johnson. Une triste fin pour ce dernier à qui l’on prédisait l’un des plus bels avenirs du Royaume.

Arrivé chez les Citizens de l’académie d’Everton en 2004, le gosse de 15 piges ne reçoit que des dithyrambes. À tel point qu’il est surnommé F.E.C (Futur England Captain) et déjà comparé à Colin Bell, une gloire d’antan du club. Même Mark Hughes, manager de City à l’époque, et Sven-Göran Eriksson, ancien sélectionneur des Three Lions, affirmaient que Johnson deviendrait le milieu de terrain le plus talentueux de sa génération. C’est dire les attentes autour du bonhomme. Mais les mirages de son métier vont précipiter sa chute.

L’Anglais connaît des problèmes extra-sportifs, notamment une dépendance à l’alcool. Et cela a laissé de vilaines traces. À 24 ans, le joueur est méconnaissable depuis (seulement quatre ans de différence sur la photo). Des kilos superflus, le visage boursouflé et des joues rougeâtres trahissant son goût trop prononcé pour la tise. Voilà ce qu’est devenu le futur crack de la perfide Albion.

VDM.


RD


RD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:15 La double fracture de McCarthy 2 Hier à 16:45 Pablo Aimar va (re)faire ses adieux 5 Hier à 16:05 Un gardien espagnol marque de 60 mètres 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
samedi 20 janvier Coentrão casse le banc des remplaçants 9