1. //
  2. //
  3. // Grand Stade
  4. // Portrait

Philippe Layat dans l'os

C'est l'histoire d'un paysan, privé de ses fusils et bientôt privé de ses terres, qui lutte depuis 7 ans contre l'OL et ses envies de nouveau stade. Aujourd'hui, le céréalier est seul à faire entendre ses cordes vocales au milieu des bulldozers et du goudron chaud qui se rapproche un peu plus, jour après jour, de sa ferme. Entre coups de sang et émotions palpables, Philippe Layat nous compte son combat ; football versus agriculture.

Modififié
2k 73
Voilà sept ans que le sanguin paysan lyonnais passe par toutes les émotions. Du projet de construction d'un nouveau stade et d'un nouveau plan d'urbanisation en 2007, à la signature du permis de construire, en passant par le début des travaux amorcé il y a un an, l'homme a pris des rides et perdu du poids. La chemise rentrée dans le pantalon, la ceinture réajustée et le cheveu fin et broussailleux, l'homme fait le guet aux abords de ses terres. Combattant infatigable depuis sept longues années, l'éleveur d'une soixantaine d'année sent que la guerre menée touche à sa fin. Un matin, il s'est réveillé avec d'énormes tas de terre dans ses champs de céréales, rendant ainsi impossible la poursuite de son activité. « Il tient grâce à sa femme, sans elle il aurait pris son fusil de chasse et aurait flingué tout le monde depuis belle lurette » , se désole un de ses proches. En marge de l'Euro 2016 et de la construction du nouveau stade de l'Olympique lyonnais, Philippe est tout simplement menacé d'expulsion. Chose impensable pour le bougre, dont la famille est dans le milieu agricole depuis 400 ans. « Moi, je pensais, comme mes ancêtres, tranquillement couler mes derniers jours dans cette ferme. Tu sais, pendant la guerre, les nazis venaient et réquisitionnaient ta ferme, tuaient tes bêtes. Bah aujourd'hui c'est pareil, sauf que l'ennemi est de chez nous cette fois » , s'emporte-t-il. Lui est le dernier des 80 autres agriculteurs expropriés, le seul à encore faire de la résistance. Logique quand on sait que le réfractaire est un des seuls propriétaires des alentours. Les autres étant majoritairement des métayers ou de petits particuliers, peu ont vraiment eu l'opportunité de contester leur expropriation.

« Ils nous prennent pour des jambons »


Alors qu'il cultive ses terres et pense nourrir les Français, sans les empoisonner de pesticides, Philippe Layat va être prié de déguerpir pour laisser place à la construction d'un stade flambant neuf servant, selon lui, simplement à distraire la populace. L'éleveur dit ne rien avoir contre le football, mais le type a fait le calcul. On lui propose, en compensation de sa ferme et de son patrimoine familial, l'équivalent d'un mois de salaire d'un joueur lyonnais : « Moi, j'ai pas fait d'études, mais je suis pas un jambon non plus, je sais que y a un monde à deux vitesses. » Déjà accusé par la partie adverse de menace de mort, le sexagénaire se taira sur Jean-Michel Aulas, par crainte de faire l'objet de nouvelles accusations. Pourtant, sa voix et ses balbutiements trahissent l'opinion qu'a le brave sur le président de l'OL : « Il fait partie de la franc-maçonnerie et ces gens-là ne reculent devant rien, pas même la loi. Ils trouveront de toute manière toujours moyen de la contourner ou de la modifier » , souffle Philippe. La preuve, le 14 mai dernier, la cour administrative d'appel a rejeté le recours à « l'utilité publique » qui aurait accéléré le processus d'urbanisation et d'expropriation. Pourtant, le Grand Lyon a quand même débuté, les jours suivants, des travaux sur les parcelles de terres de l'intéressé. « C'est comme le Touvenou, tédou... (Thomas Thévenoud, ndlr) ou je sais plus quoi, qui ne payait pas ses impôts. Moi, si demain je me mets à arrêter de payer mes factures, je vais être dans la merde. » Malgré la venue de jeunes hippies et d'altermondialistes sur la propriété de Philippe, et d'actions coup de poing comme celle de mercredi dernier, où des paysans de la confédération paysanne du Rhône étaient venus occuper les locaux du Grand Lyon accompagnés de leurs moutons, l'asticot semble être déjà dans la pomme. « Je suis pas religieux et je ne crois pas en toutes ces foutaises, mais je respecte Saint-François de Sales pour avoir dit : "La plus lâche de toutes les tentations est celle du découragement." Ça, ça te fout du baume au cœur. »

« Site archéologique en danger »


La ferme de Philippe Layat a vu défiler bien des printemps et des gouvernements. Les lieux abritent non seulement tout un tas de souvenirs, mais aussi et surtout un site archéologique authentique. Fossiles, vestiges d'une bâtisse vieille d'une centaine d'années, tout a été recouvert à la va-vite par les machines. Un vandalisme qui dégoûte le paysan et insurge pas mal de pôles culturels locaux. Interrogé sur le sujet, Roland Crimier, vice-président du Grand Lyon, aurait consulté la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles, ndlr), mais cette dernière n'aurait pas jugé bon de se pencher dessus. « Depuis Sarkozy, les archéologues ne se déplacent plus que sur des cas uniques » , se désole Gwen Torterat, professeur d'ethnologie à la fac de Nanterre. En dépit de la valeur patrimoniale et sentimentale des hectares du céréalier, le Grand Lyon et l'OL ne lui proposent qu'un euro du mètre carré et 78 centimes de prime d'éviction. Lui n'est pas allé les chercher, considérant la somme dérisoire et insultante. « L'OL gagne non seulement ses matchs sur des hold-up, mais va prendre également les terres de Philippe sur un hold-up encore plus ignoble » , s'emporte un de ses proches. Philippe n'espère plus faire pencher la balance de son côté, mais promet aux autorités et aux bulldozers qu'ils devront « lui passer dessus » , avant de détruire sa ferme. Le 21 octobre prochain, la justice aura en tout cas toutes les chances de délivrer le verdict d'une mort annoncée.



Par Quentin Müller
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pascal Pierre Niveau : Loisir
Cause loyale mais ce mec trouve des arguments de merde : allusions au nazisme, populismes à tout-va (oulalala la méchante maçonnerie, oulalala les politiciens sont tous magouilleurs...)

Les expropriations sont monnaies courantes dans les affaires immobilières et le droit oblige à reloger les personnes dans des conditions bien plus favorables.


Bref, un pecno branché sur BFM.
Ouais c'est ptet un gros beauf qui se nourrit trop à la télé, mais ça ne change pas le fait que les méthodes pour le virer sont celles de mafieux. Un euro le mètre carré, sans déconner?

Lâche pas l'affaire papy!
Expropriations courantes dans des cas d'aménagements urbains ou de renforcement de l'infrastructure, soit, ça fait mal au coeur mais c'est explicable pour le bien de tous; mais là il s'agit d'un stade je te rappelle, alors avant de le traiter de péqueno démago met toi 5 minutes à sa place...

Et c'est un supp de l'OL qui parle.
The Knowing Niveau : Loisir
J'ai un pote qui bosse sur le chantier du Grand Stade et ce mec rigole vraiment pas.

Il a posé des crânes de différents animaux devant chez lui avec des écritaux menaçants l'Olympique Lyonnais et les mecs qui oseraient s'aventurer chez lui.


Malheureusement pour lui il fait partie des oeufs que Jean-Mimi va casser pour sa belle omelette.
Matthias Sa Mère Niveau : District
Message posté par Pascal Pierre
Cause loyale mais ce mec trouve des arguments de merde : allusions au nazisme, populismes à tout-va (oulalala la méchante maçonnerie, oulalala les politiciens sont tous magouilleurs...)

Les expropriations sont monnaies courantes dans les affaires immobilières et le droit oblige à reloger les personnes dans des conditions bien plus favorables.


Bref, un pecno branché sur BFM.


Donc pour que son combat soit jugé légitime, il aurait fallu que ce type soit un mec de la ville diplômé d'un M2 de droit privé et branché sur France Inter ? ...
En termes de surface agricole, la France perd tous les 7 ans l'équivalent d'un département entier parce qu'on refuse de densifier les centre-villes et les banlieues.

Et si vous voulez creuser, cet article est assez éloquent : http://www.franceinter.fr/emission-serv … re-paysage
Johnny Equerre Niveau : District
Message posté par Pascal Pierre
Cause loyale mais ce mec trouve des arguments de merde : allusions au nazisme, populismes à tout-va (oulalala la méchante maçonnerie, oulalala les politiciens sont tous magouilleurs...)

Les expropriations sont monnaies courantes dans les affaires immobilières et le droit oblige à reloger les personnes dans des conditions bien plus favorables.


Bref, un pecno branché sur BFM.


Ben écoute, on va attendre que tu aies 70 ans, que tu habites une maison à laquelle tu as consacré ta vie et tes économies, dans laquelle tu as 1000 souvenirs, et puis on va te virer sans te demander ton avis pour mettre à la place un bâtiment qui ne te concerne pas, genre une bibliothèque, une école ou un musée.

Ensuite, quand tu te rebelleras, on fera des raccourcis idiots en se demandant ce que cet attardé accro à YouPorn peut bien vouloir à la société.

Mais bon, pas de soucis, tu te diras simplement "C'est la vie, après tout les expropriations sont monnaie courante dans les affaires immobilières".
Note : 6
Triste, déjà que le travail d'agriculteur est difficile en ce moment, le type se fait foutre à la porte de ce qu'il a probablement passé sa vie à construire, et ses ancêtres avaient commencé avant lui.
ça y est le mec est paysan alors c'est un pecno branché sur BFM... va te faire enculé si t'es pas capable de comprendre l'amour qu'on peut avoir pour ses terres et celles de ses parents. Et retourne te branler dans ton appart, abruti de citadin de médeu
Zubizarreta Niveau : Loisir
Bonjour Pascal Pierre,

Je voulais simplement te dire que tu es un gros trou du cul.

Bonne journée
Message posté par Pascal Pierre
Cause loyale mais ce mec trouve des arguments de merde : allusions au nazisme, populismes à tout-va (oulalala la méchante maçonnerie, oulalala les politiciens sont tous magouilleurs...)

Les expropriations sont monnaies courantes dans les affaires immobilières et le droit oblige à reloger les personnes dans des conditions bien plus favorables.


Bref, un pecno branché sur BFM.


Putain quel tocard, mais ne viens pas pleurer si un jour il t'arrive la même chose. Rarement lu autant de conneries en si peu de lignes, et bonjours les stéréotypes... Papa et maman sont frère et sœur peut-être?
Le grand stade de Lyon, (feu) le projet d'aéroport à Notre dame des Landes, le barrage au Testet, la ferme des 1000 vaches, le tunnel Lyon-Turin ect font partis de la liste des grands projets inutiles qui, au nom d'intérêts économiques (officiellement mais plus souvent d'intérêts personnels), contribue tranquillement à la destruction de l'environnement. Chaque jour 220 ha de terres agricoles disparaissent. Voilà voilà y a plus qu'à laisser faire et dans quelques années on sera bien avec nos OGM, nos aéroports vides et nos dirigeants pleins aux as. Ps : toute remarque du type " saloperie d'hippie tu parles alors que t'utilises un ordinateur, internet ect..." m'ira droit au cœur
Message posté par The Knowing
J'ai un pote qui bosse sur le chantier du Grand Stade et ce mec rigole vraiment pas.

Il a posé des crânes de différents animaux devant chez lui avec des écritaux menaçants l'Olympique Lyonnais et les mecs qui oseraient s'aventurer chez lui.


Malheureusement pour lui il fait partie des oeufs que Jean-Mimi va casser pour sa belle omelette.


Merde, alors c'est lui qui maraboute l'effectif lyonnais (et surtout Gourcuff) depuis 3 ans??
DocteurHappy Niveau : CFA
La réponse à une occupation du territoire ,c'est l'Intilayat !!!
DocteurHappy Niveau : CFA
PS : Pacal Pierre , je peux pas lire ce que tu as écris mais vu les réponses j'imagine , comment insulter un mec de beauf alors que ce mec cultive la terre qui permet de te nourrir .
C'est mec la auront toujours mon respect , pourtant je suis un mec de "la ville" , beaucoup les dénigre mais ils sont essentielles .
un mec derrière son PC Niveau : National
Note : 1
J'avoue faire partie des gens pensant que la France n'est pas un pays de foot quand on voit comment un club comm Lyon galère pour se faire construire son stade alors qu'en Angleterre on trouve presque autant de bons stades à Londres que dans toute la France.

Mais ce genre d'histoire me met quand même un peu mal à l'aise. Là c'est limite un "saccrifice" de paysant pour pouvoir se construire un mini Disneyland.

Alors y a-t-il d'autres solutions comme lui trouver un autre bout de terre un peu plus loin? Grosse indemnisation financière (visiblement celle proposée est loin de convenir). Et comment cela se passe dans les autre pays? Il a bien fallu trouver de la place pour construire tous ces nouveaux stade en Angleterre ou en Allemagne, on a aussi "saccrifié" des pauvres paysants ou bien on a trouvé d'autres solutions?

Peut-être que le père Aulas n'est pas tout blanc dans cette histoire, je ne crois pas que pour les nouveaux stades de Bordeaux ou Valenciennes on ait entendu ce genre d'histoires
Ronahldoignon Niveau : CFA
Pour sortir du débat autour de la connerie de Pascal Pierre, qui je l'espère est plus une petite erreur matinale qu'une proposition premier degré, je tiens quand même à remercier So Foot pour cet article.
Je ne connaissais pas l'histoire de cet homme, je savais que le nouveau stade était contesté de toute part mais je ne connaissais pas cette histoire en particulier.
Ca m'évoque l'article papier sur le nouveau Anfield qui était aussi très bon.

Je trouve ça louable et ça nous ramène à ce très bon sketch de John Oliver, dont un forumeur parlait la dernière fois sur la FIFA et la coupe du Monde. Nous sommes partagés entre le plaisir immense de mater du foot (putain le match de Lyon ce week end !!!) et certains principes moraux de base que ce sport bafoue sans complexe pour que NOUS puissions prendre du plaisir.

A nous de jauger notre propre morale pour savoir quand c'est ok ou pas.
Après franchement Gerland me va bien si ce mec peut garder sa ferme.
Mais bon Gerland avait du causer les mêmes torts j'imagine.
Juste quelques commentaires (sans avoir la prétention de connaître le dossier en profondeur):

- le terrain de M. Philippe LAYAT n'a pas vocation à abriter le grand stade de l'OL mais uniquement à accueillir la desserte du stade (voies d'accès routières et tramway). Pas de confusion, le grande stade est déjà en construction et n'est pas remis en cause.

- le recours à l'expropriation comprend deux phases :

(i) une phase administrative : l'opération en cause doit être déclarée d'utilité publique étant donné l'atteinte grave portée au droit de propriété. En d'autres termes, seuls des projets d'intérêt général sont censés bénéficier de la possibilité pour les collectivités d'exproprier des gens qui n'ont rien demandé. Pour être complet, l'utilité publique est prise par un arrêté (arrêté de DUP) prise le Préfet après enquête publique à laquelle participe les expropriés

(ii) une phase judiciaire : l'expropriation doit s'accompagner d'une juste et préalable indemnisation des terrains. Si l'exproprié (Philippe LAYAT) et l'expropriant (je crois qu'il s'agit de la Communauté urbaine du Grand Lyon) ne se mette pas d'accord, il revient au juge judiciaire de fixer l'indemnité après évaluation par l'administration fiscale. Le prix de 1 € / m² pour des terres agricoles (i.e. des terrains non constructibles donc non valorisables) n'est pas choquant en soi (il faudrait avoir plus d'éléments), le prix de 0,70 € / m² pour son éviction est normalement calculé en fonction de la comptabilité de l'agriculteur. A voir si cela a été effectué.

- l'article commet une maladresse : la Cour administrative d'appel de LYON a annulé - et non "rejeter" - l'arrêté de DUP (pour un vice de forme). Sans cet arrêté, l'opération est complètement remise en cause. Il est évident que la Communauté urbaine du Grand Lyon va se pourvoir en cassation devant le Conseil d'Etat (voir les pages actualités du site : http://lyon.cour-administrative-appel.fr/)

- Pas compris la date du 21 octobre prochain. Si l'auteur de l'article pouvait s'expliquer, merci d'avance

Pour ceux que ça intéresse, très bon article du Monde à ce sujet avec une vidéo montrant la violence de l'expropriation et le recours abusif de la force par l'administration : http://www.lemonde.fr/sport/article/201 … _3242.html
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 73