1. //
  2. // Retraite internationale de Philipp Lahm

Philipp passe Lahm à gauche

Après 10 ans sous le maillot de la Nationalmannschaft, le meilleur latéral du monde a décidé de dire stop. Philipp Lahm s'arrête donc au zénith de sa carrière avec la sélection. Une décision courageuse, à l'image du capitaine de l'équipe d'Allemagne.

Modififié
10 31
À quoi reconnaît-on les grands ? Quand ils font face à l'adversité, et qu'ils sont couronnés de succès. À quoi reconnaît-on les très grands ? Quand ils sont couronnés de succès, et qu'ils décident de s'arrêter au zénith, faisant fi de l'adversité. Philipp Lahm fait partie de cette seconde catégorie. Après 113 sélections, 5 buts sous le maillot de la Nationalmannschaft et après avoir enfin soulevé le trophée qu'il convoitait tant, le capitaine de la Bavière et de l'Allemagne a décidé de dire stop. « Lundi, j'ai dit à Jogi Löw que je voulais arrêter la sélection. C'est une décision que j'avais mûrie l'an dernier » .

On ne sait pas s'il aurait vraiment arrêté si l'Allemagne n'avait pas été sacrée championne du monde, mais aujourd'hui, les faits sont là : Philipp Lahm décide d'arrêter au moment où il est au sommet avec la Mannschaft. Une décision qui rappelle celle de Gerd Müller en 1974. Après que la RFA a gagné le Mondial à domicile, le Bomber décide de prendre sa retraite internationale, après 68 buts en 62 matchs en sélection, mais surtout 14 pions en Coupe du monde. Classe. S'arrêter au top, un truc d'Allemands, visiblement : en 2013, Jupp Heynckes réalise le triplé avec le Bayern avant de tirer sa révérence. Le monde entier lui fait des pieds et des mains, mais lui décide de rester planqué du côté de Mönchengladbach à jouer avec ses chiens.


Philipp Lahm fait donc partie des plus grands. Mais, en même temps, comment pouvait-il en être autrement ? Le gars est un modèle de régularité, encore plus que ne peut l'être la légende Javier Zanetti, c'est dire. Toujours au top, Philipp a été élu dans le onze type des trois Coupes du monde auxquelles il a participé. Qu'il joue à gauche, à droite ou au milieu, il est intraitable. Quand il a le ballon, il le protège de tout son petit (1,70m) corps. Quand il ne l'a pas, il se démarque sans cesse pour qu'on le lui donne et ajuster un centre parfait. Ses dédoublements avec Ribéry et Robben ont rendu dingues des dizaines de défenses. Son football n'est pas flamboyant, mais il est l'un des plus efficaces. Et puis, si l'Allemagne a depuis des années des problèmes de défense, c'est parce que Philipp est trop fort. On parle là du meilleur latéral du monde, qui aura mis du temps à s'imposer comme tel (merci aux spectaculaires Brésiliens type Robert Charles, Maicon ou Dani Alves) mais qui aujourd'hui écrase tout le monde du haut de son mètre 70. C'est donc avec tristesse que l'Allemagne a appris que le meilleur joueur de ces dix dernières années ne jouera plus pour le maillot frappé de l'Aigle. Mais dans quelques années, elle se souviendra avec fierté que l'homme de la quatrième étoile est entré au Panthéon des « Ehrenspielführer » avec classe. Aux côtés des Fritz Walter, Uwe Seeler, Franz Beckenbauer et autres Lothar Matthäus.

Youtube


Par Ali Farhat
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le gars avait quand même placé la barre très haut.
Premier match de Coupe du Monde, premier but.

http://www.dailymotion.com/video/x7fir_ … lahm_sport

BIM !
Et en plus le mec jouait avec le bras dans le platre... C'est un joueur que j'adore que je suis depuis longtemps comme Schweinsteiger qui jouait ailier à ses début, espérons pour l'équipe allemande qu'il n'arrête pas la sélection lui aussi.
super article ali, wie immer.

Par contre, est-ce qu'on peut arrêter de nous soûler avec "En attendant Zico" ?

Même le titre est nul.
rp.bourque Niveau : DHR
A côté des grands et des très grands, les meilleurs, comme Federrer, continuent, réussissent à assumer une courbe de performance descendante sans s'écrouler pour autant, et forcent encore le respect. On est déçu qu'ils ne soient plus n°1, on a peur qu'ils deviennent ridicules, mais restent encore au top-niveau et impressionnent. C'est évidemment plus facile de s'arrêter au zénith que de réussir à se battre encore alors qu'on sent qu'on est moins bon et que la pression médiatique est encore plus forte avec l'impatience de voir de nouveaux talents émerger.
Tristesse et vague à Lahm depuis l'annonce de sa retraite internationale. Il aurait encore pu continuer quelques années avec la Nationalmannschaft, mais il préfère s'arrêter au sommet. Respect.
Message posté par rp.bourque
A côté des grands et des très grands, les meilleurs, comme Federrer, continuent, réussissent à assumer une courbe de performance descendante sans s'écrouler pour autant, et forcent encore le respect. On est déçu qu'ils ne soient plus n°1, on a peur qu'ils deviennent ridicules, mais restent encore au top-niveau et impressionnent. C'est évidemment plus facile de s'arrêter au zénith que de réussir à se battre encore alors qu'on sent qu'on est moins bon et que la pression médiatique est encore plus forte avec l'impatience de voir de nouveaux talents émerger.


Le tennis est un sport individuel . Quand une gloire du football fait la compétition de trop , il nuit au collectif . On en sait quelque chose en France : Desailly , Thuram , Djorkaef (etc) = très compliqué d'expliquer à un champion du monde qu'il n'est plus aussi fort . C'est tout à l'honneur du footballeur de s'écarter de lui meme et laisser la place à meilleur que soi malgré son statut .
nononoway Niveau : CFA
Message posté par rp.bourque
A côté des grands et des très grands, les meilleurs, comme Federrer, continuent, réussissent à assumer une courbe de performance descendante sans s'écrouler pour autant, et forcent encore le respect. On est déçu qu'ils ne soient plus n°1, on a peur qu'ils deviennent ridicules, mais restent encore au top-niveau et impressionnent. C'est évidemment plus facile de s'arrêter au zénith que de réussir à se battre encore alors qu'on sent qu'on est moins bon et que la pression médiatique est encore plus forte avec l'impatience de voir de nouveaux talents émerger.


Il continue en club, hin.
Rakamlerouge Niveau : National
Message posté par Manus


C'est tout à l'honneur du footballeur de s'écarter de lui meme et laisser la place à meilleur que soi malgré son statut .



Entièrement d'accord, mais là on parle d'un joueur qui hélas est encore très fort! Personne en Allemagne lui arrive á la cheville! C'est quand même vraiment tôt!

Respect évidemment, une décision courageuse à l'image du joueur.

Mais je vois déjà le débat ressurgir avant l'Euro 2016. Lahm aura enfilé, comme des perles, les prestations de haute volée avec son club, tandis que l'Allemagne se cherchera, penaude et désemparée, un arrière droit prêt à assumer cet héritage impossible.
Mein Gott, on ne verra plus ses centres millimétrés, ses petits crochets malicieux et ses courses effrénés vers l'avant. Digne successeur de Manfred Kaltz, petit Lahm aura été le meilleur latéral droit de la planète foot depuis 10 ans. Puisse-t-il recevoir le ballon d'or pour couronner une carrière exemplaire. Amen !
luxe, calme et volupté Niveau : National
Note : 10
Message posté par Manus


Le tennis est un sport individuel . Quand une gloire du football fait la compétition de trop , il nuit au collectif . On en sait quelque chose en France : Desailly , Thuram , Djorkaef (etc) = très compliqué d'expliquer à un champion du monde qu'il n'est plus aussi fort . C'est tout à l'honneur du footballeur de s'écarter de lui meme et laisser la place à meilleur que soi malgré son statut .



Pas du tout d'accord.
Je ne comprends pas que l'on puisse prendre "sa retraite internationale".
Il y a un sélectionneur. S'il considère que tu es le meilleur à ce poste, il te sélectionne. S'il trouve meilleur, il ne te sélectionne plus.
La règle me semble extrêmement simple.
Je ne vois pas le problème à ne plus sélectionner un joueur quand bien même sa carrière est immense.
On peut y voir de l'orgueil mal placée.
Un joueur phénoménal, hyper constant, combattif, propre, intelligent. Il me semblait en pleine possession de ses moyens. C'est un peu dommage de s'arrêter. Et puis, c'est quand même plus classe - je trouve - de remettre son titre en jeu. En tous cas, ca nous arrange bien pour l'Euro 2016.
J'apprécie énormément le joueur, surement le meilleur sur les 10 dernières années à son poste. Mais parler de courage alors qu'à seulement trente ans il arrête sa carrière après une victoire en Coupe du Monde, c'est ridicule.

Ca n'est pas du courage. A 32 ans il sera encore le meilleur à son poste pour l'Euro et apportera énormément en tant que capitaine. Non, c'est soit pour se faire mousser, soit par flemme parce qu'une carrière international demande beaucoup de temps, et il a surement mieux à faire maintenant lors des regroupements internationaux, vu qu'il a quasiment tout vu en séléction.

Le courage il l'aurait eu s'il avait continué, et aurait éventuellement pu assumer un prochain échec. Mais il préfère partir sur une Coupe du Monde, et ca peut aussi se comprendre. Mais non, ca n'est pas du courage ca.
Décision assez surprenante quand même. Arrêter sa carrière internationale à seulement 30 piges et puis en étant au sommet de son art, rares sont quand mêmes ceux qui le font. Mais je le vois bien faire une "Zidane", revenir à l'euro 2016, atteindre la finale avant de se faire exclure(définitivement cette fois ci!) sur un tacle mal maîtrisé sur Benzema qui marque le but du titre!
Quelle tristesse!
Est-ce déjà arrivée qu'une génération dorée (ou au moins quelques joueurs) continue d'être appelée par le selectionneur mais en "support" de la relève. Comme si les joueurs allemands de l'équipe actuelle étaient appelé en 2016 mais pas en tant que titulaires : remplacants de luxe d'une part, accompagnement des nouveaux joueurs, prise sur des épaules d'une partie de la pression, etc... Ca donnerait une nouvelle mission à des joueurs qui ont tout gagné, et permettrait de gérer les transitions entre génération plutôt que de se planter au 1er tour comme c'est arrivé avec les derniers vainqueurs de CDM. C'est jusque une question...
Selbycool Niveau : CFA2
J'adore ce joueur, je le respecte à un point dingue - d'autant plus que je joue arrière droit...... mais là je ne le comprends pas une seule seconde. Il y'a un bel Euro à jouer bientôt, et personne pour prendre sa relève. On verra bien après tout : ce ne serait pas le premier à revenir sur sa retraite.
LaPaillade91 Niveau : Loisir
Message posté par Tsubasa
J'apprécie énormément le joueur, surement le meilleur sur les 10 dernières années à son poste. Mais parler de courage alors qu'à seulement trente ans il arrête sa carrière après une victoire en Coupe du Monde, c'est ridicule.

Ca n'est pas du courage. A 32 ans il sera encore le meilleur à son poste pour l'Euro et apportera énormément en tant que capitaine. Non, c'est soit pour se faire mousser, soit par flemme parce qu'une carrière international demande beaucoup de temps, et il a surement mieux à faire maintenant lors des regroupements internationaux, vu qu'il a quasiment tout vu en séléction.

Le courage il l'aurait eu s'il avait continué, et aurait éventuellement pu assumer un prochain échec. Mais il préfère partir sur une Coupe du Monde, et ca peut aussi se comprendre. Mais non, ca n'est pas du courage ca.


Merci. J'ai du mal à comprendre qu'est ce qui lui vaut les termes de "respect" et "acte courageux" pour cette décision.

C'est précisément le contraire : c'est pour sa carrière qu'il mérite de la reconnaissance, sûrement pas pour sa décision d'arrêter.
C'est très intelligent de sa part en même temps. Quand tu as tout gagné comme lui, comment trouver la motivation d'aller plus loin, à son âge. La perte de niveau, d'intérêt peut nuire au niveau de l'équipe à terme, c'est bien de laisser sa place.
Après l'Euro est seulement dans deux ans, et j'ose imaginer qu'il sera encore au niveau à ce moment là. C'est peut-être légèrement précipité.
Ghost surfer Niveau : Loisir
Pour le coup je trouve cette décision tout sauf courageux. Ca donne plus l'image du mec qui est arrivé tout en haut et de peur de tomber plus bas, décide d'arrêter.
nononoway Niveau : CFA
Message posté par luxe, calme et volupté


Pas du tout d'accord.
Je ne comprends pas que l'on puisse prendre "sa retraite internationale".
Il y a un sélectionneur. S'il considère que tu es le meilleur à ce poste, il te sélectionne. S'il trouve meilleur, il ne te sélectionne plus.
La règle me semble extrêmement simple.
Je ne vois pas le problème à ne plus sélectionner un joueur quand bien même sa carrière est immense.


Un sélectionneur ne fait pas ce qu'il veut.

Sans la retraite volontaire d'un joueur, il va d'office être obligé de prendre des joueurs confirmés, au point de les sélectionner même quand il est l'heure de faire un changement de génération, de stratégie.

Pression des media, lobbying des sponsors, pression de la foule : bref, non, ce c'est pas extrêmement simple.
Normalement le jeu de mot c'est : p
Philippe passe Lahm à gauche.
Tout de suite c'est beaucoup mieux.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
10 31