Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
Matchs du jour
  • Portugal-Maroc Aujourd'hui à 14:00
  • Uruguay-Ar. Saoudite Aujourd'hui à 17:00
  • Iran-Espagne Ce soir à 20:00
  1. // Euro 2016
  2. // Quarts
  3. // France-Islande

Pétur Eyþórsson : « Ici, en Islande, les gens deviennent dingues »

Pétur Eyþórsson est un nom qui ne vous dit sans doute rien, mais en Islande, le type est un véritable champion. Sa discipline ? La « Glima » , un dérivé de la lutte, mais version islandaise.

Modififié
Pétur, pour commencer, peux-tu m’expliquer ce qu’est la « glima » ?
La glima est un sport traditionnel islandais qui se pratique depuis très longtemps chez nous. C’est une sorte de lutte, mais plus technique, avec plus de stratégies. Ça ressemble au gouren, pratiqué chez vous, en Bretagne. Ça demande un bon physique, mais aussi beaucoup de techniques, car tu peux aller très rapidement au sol si tu ne fais pas attention ! Il faut être vif et c’est un sport vraiment complet.

Quelles sont les différences entre la glima et la lutte classique ?
Elle se trouve principalement au niveau technique. Par rapport à la lutte normale, où tu peux attraper presque toutes les parties du corps de ton adversaire, dans la glima, tu ne peux que prendre ton adversaire au niveau de la hanche et du haut de la jambe. Il faut donc être encore plus précis et plus vif afin de mettre ton opposant au tapis le plus rapidement et le plus simplement possible.

Que des numéros 6 dans ma team

Sur un plan personnel, tu as été huit fois champion de glima. C’est quoi ton secret pour gagner toutes ces ceintures ?
Hahaha, tu veux savoir mon secret ? Eh bien, tu vas être déçu, mais je n’en ai pas vraiment… Ça demande énormément de travail, mais surtout de la détermination. Tu ne peux pas gagner sans le vouloir vraiment. C’est là où se trouve la différence. C’est toujours une question de détermination, dans toutes les disciplines, hein. Pour la glima, le physique est important, bien sûr, mais il faut être fin stratège aussi. Sortir le bon geste, au bon moment. Toujours dans le bon timing, en essayant de trouver la faille de l’adversaire.

Vidéo

Des joueurs de la sélection islandaise ont déjà essayé la glima ?
Certains d’entre eux, oui ! La glima est pratiquée à l’école, donc oui, certains ont dû essayer, mais aucun n’aurait pu devenir un vrai champion de glima. Ils faisaient ça surtout pour s’amuser à l’école.

Bon, parlons un peu de football, t’es un fan de foot ou pas du tout ?
Je ne suis pas un grand fan de football, mais j’aime bien tomber sur un match de temps en temps. Après, quand l’Islande joue, évidemment, ce n’est pas pareil. Mais c’est un sport que j’apprécie depuis longtemps. Surtout depuis que l’Islande fait des miracles ! (rires)

« Quand il y a un match de l’Islande, tout le pays s’arrête, c’est impressionnant cette sensation. Alors, imagine-toi quand nous avons battu les Anglais. On est tous devenus fous ! » Pétur Eyþórsson

D’ailleurs, on y vient, qu’est-ce que tu penses de cette équipe d’Islande ? C’est fou quand même de la voir en quarts de finale…
C’est quelque chose d’exceptionnel ! C’est la première fois qu’on dispute une grande compétition de foot et c’est aussi la première fois qu’on fait un beau parcours. C’est juste superbe ! Ici, les gens deviennent dingues ! Tout le monde est heureux, tout le monde est fier, c’est quelque d’incroyable. Quand il y a un match de l’Islande, tout le pays s’arrête, c’est impressionnant cette sensation. Alors, imagine-toi quand nous avons battu les Anglais. C’est un fait historique, on est tous devenus fous !

On imagine… En dehors des matchs de l’Islande, tu as regardé aussi d’autres nations jouer. Qu’est-ce que tu penses de cet Euro ?
Mis à part les grands favoris comme la France ou l’Allemagne, il y a eu des surprises et de plus petites nations se sont quand même bien débrouillées ! Comme quoi, tout peut arriver. Je trouve aussi que le niveau est peut-être plus élevé que lors du dernier Euro. En revanche, si tu m’avais dit avant l’Euro que l’Islande allait être en quarts de finale, je ne t’aurais jamais cru ! (rires)


Les Islandais ont donné une bonne leçon à pas mal de pays dans les tribunes. Tu t’attendais à voir autant de monde ?
Non, honnêtement, je ne m’attendais pas à une telle liesse ! C’est superbe, ils donnent une très bonne image de notre pays et je les remercie pour ça. Ils font beaucoup de bruits aussi et je pense que ça aide notre équipe à se transcender. Il y a eu beaucoup de bons supporters, mais nous avons peut-être les meilleurs ! (rires)

D’ailleurs, cette équipe de France, elle te fait peur ?
Ça va être plus dur que contre l’Angleterre. La France est plus organisée, maîtrise mieux le ballon. Surtout, elle dispose de très bons joueurs comme Payet ou Griezmann. Les Français ont aussi un excellent esprit de groupe et c’est peut-être cet élément qui fera que la France gagnera. En revanche, on sent que cette équipe n’est pas au maximum. Elle pourrait jouer encore mieux. Mais aucun d’entre eux ne me fait peur, on a aussi nos chances, hein !

Tu penses que l’Islande pourrait gagner l’Euro ?
Ahhhhh franchement, je n’en suis pas sûr… Franchement, entre la France, l’Italie ou bien l’Allemagne, ça peut devenir vraiment compliqué. C’est quand même magnifique d’être arrivé en quarts de finale. Ça a rendu les gens tellement heureux ici… C’est l’un des plus grands exploits sportifs de notre histoire. Voire le plus grand !



Propos recueillis par Gad Messika
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 34 minutes Tinder fait sauter les réseaux russes pendant le Mondial
il y a 1 heure La chanson d'Oldelaf pour encourager les Bleus (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 29: Le blocus français, le blocus saoudien et l’œdipe marocain
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:26 Tex est en Russie pour la Coupe du monde ! (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 28: L'Angleterre encore à la peine, la diète de Fekir et des « blagues » japonaises lundi 18 juin Froger vers l’USM Alger lundi 18 juin Un supporter mexicain fait sa demande en mariage après la victoire 9