1. //
  2. // Mondial 2014
  3. // Match de préparation
  4. // France/Norvège

Petites histoires des matchs de préparation des Bleus

Ce soir, la France disputera le premier de ses trois matchs de préparation au Mondial, face à la Norvège. Si pour certains sceptiques, cette opposition a des airs de purge dénuée d'enjeux, ils feraient tout de même bien d'y jeter un œil. Ces rencontres se sont bien souvent avérées décisives, obligeant parfois le sélectionneur à repenser ses plans à quelques jours du Mondial. Petit rappel.

Modififié
0 15
1982 : 10 occasions, 0 but pour la France, 1 occasion, 1 but pour le pays de Galles

Dans un groupe où se côtoient Français, Belges et Hollandais, les hommes de Michel Hidalgo réussissent à faire valoir leurs arguments. Qualifiée pour la Coupe du monde en alignant Platini, Giresse et Genghini face à la Hollande, l'équipe de France propose un schéma tactique ambitieux et osé au sein duquel évoluent plusieurs créateurs et où la manière s'allie bien souvent au résultat. Mais à quelques jours du Mondial et après une défaite face au Pérou, puis un nul face à la Bulgarie, la confiance, de mise à l'époque, laisse place aux inquiétudes. À Toulouse, les Bleus terminent leur préparation avec une opposition contre le pays de Galles. Les coéquipiers d'Ian Rush, unique buteur de la rencontre, viendront à bout d'une équipe de France en panne d'inspiration. Une défaite qui n'empêchera pas les Bleus d'atteindre les demi-finales et de subir par la même occasion l'une des plus grandes injustices du football.

2 juin 1982 : France – Pays de Galles (0-1)


1986 : Victoire 8-1 contre le Guatemala dans un match en tiers-temps

Il y a ceux qui se servent des matchs de préparation pour se tester face à des équipes de niveau supérieur et il y a ceux qui profitent de ces rencontres pour se rassurer et marquer le plus possible. Henri Michel fait partie des entraîneurs qui répondent à la deuxième catégorie. Championne d'Europe 1984, l'équipe de France est au sommet de son art et va le confirmer en match de préparation face à une modeste équipe du Guatemala, dans une rencontre de trois tiers-temps de trente minutes. En rouge, les Bleus régalent à coups de talonnades, de sombreros et de jongles dans la surface, obligeant les Sud-Américains à aller chercher le ballon au fond des filets à huit reprises. Victimes.

22 mai 1986 : France – Guatemala (8-1)
Youtube

1986 : Les Bleus défait par un club mexicain

Pour préparer au mieux le Mondial mexicain de 1986, l'équipe de France de Platini, emmenée par le sélectionneur Henri Michel, a effectué une série de trois matchs amicaux au Mexique. Vainqueurs du Guatemala (8-1) et auteurs d'un match nul (1-1) face aux espoirs mexicains, les Bleus se présentent confiants face au club de Mexico des Pumas UNAM. C'est donc au plus grand étonnement de tous que ce dernier, alors neuvième sur dix du groupe B du championnat mexicain en 1986, s'est imposé 2-0. D'autant plus que sur la pelouse de l'Estadio Tlahuicole, Bats - Bibard, Bossis, Battiston, Amoros - Giresse, Tigana, Fernandez, Platini - Papin, Rocheteau étaient alignés.

28 mai 1986 : le Pumas UNAM - France (2-0)

1998 : Deux matchs pour une poule de quatre

L'avant-dernier match de préparation de l'équipe de France pour la Coupe du monde 1998 se déroule au stade Mohamed V de Casablanca. Les Bleus y affrontent alors le Maroc dans le cadre du tournoi Hassan II, après avoir battu la Belgique (1-0), deux jours avant. La France s'incline aux tirs au but (2-2, 6-5 aux tàb), mais remporte tout de même la compétition, grâce à un nombre de buts marqués en deux matchs favorables par rapport à l'Angleterre… qu'elle n'a pas affrontée. En effet, si quatre équipes participent bien à ce tournoi à une poule, elles ne jouent que deux matchs chacune. Improbable.

29 mai 1998 : Maroc – France 2-2 (6-5 tab)
Youtube

1998 : Thierry Roland traite Dugarry d' « assassin » contre la Finlande

Le style de jeu rigide défendu par Aimé Jacquet, qui s'est mis à dos le journal L'Équipe, ne fait pas l'unanimité au pays. La France a du mal à marquer, et la rencontre du 5 juin face à la Finlande ne déroge pas à la règle. Les Bleus ont l'occasion d'ouvrir le score à la 65e. Sur un décalage de Zidane à l'entrée de la surface côté droit, Djorkaeff adresse un centre à ras de terre. À la réception aux cinq mètres cinquante, Dugarry n'a plus qu'à ajuster le gardien, mais préfère écraser sa frappe qui finit dans les bras du portier finlandais. C'en est trop pour Thierry Roland, qui adresse à l'attaquant une sévère punchline et le qualifie spontanément d' « assassin » , micro en main. Rancunier, Duga se vengera en célébrant comme il se doit le premier but de la Coupe du monde 1998 inscrit par les Bleus face à l'Afrique du Sud, d'une tête rageuse.

5 juin 1998 : France – Finlande (1-0)
Youtube

2002 : Le feu d'artifice contre la Belgique après... une défaite

En 2002, l'équipe de France affronte la Belgique au Stade de France juste avant de s'envoler pour la Corée, une deuxième étoile dans les yeux. À l'issue du match, un superbe feu d'artifice est même tiré pour fêter le départ des Bleus vers la conquête d'un nouveau titre. Le souci, c'est que la France vient de perdre le match et de faire naître une certaine inquiétude à son égard. Glen DeBoeck ouvre le score pour les Belges après 20 minutes de jeu, et il faut compter sur Timmy Simons (c.s.c.) pour égaliser juste avant la mi-temps. Dans les dernières minutes de la rencontre, Marc Wilmots envoie une praline dans la lucarne et des doutes dans les têtes. Huit jours plus tard, les Bleus affrontent la Corée du Sud...

18 mai 2002 : France - Belgique (1-2)
Youtube

2002 : Blessure de Zidane contre la Corée

Coup dur pour la France à quelques jours de son entrée en lice dans le Mondial 2002 qui se déroule en Corée du Sud et au Japon. Lors de l'ultime match de préparation face, justement, à cette redoutable Corée qui finira 4e de la compétition, le patron de l'EDF se prend la cuisse à deux mains et doit laisser sa place à la 37e minute de jeu. À l'issue de la partie, le sélectionneur Lemerre affiche la mine des mauvais jours : « Il y a une petite déchirure. C'est toujours très, très inquiétant. » Et pour cause, touché à la cuisse gauche, Zizou manquera les deux premiers matchs de poule contre le Sénégal (défaite 1-0) et l'Uruguay (0-0). Le retour du héros se fera dans la douleur face au Danemark pour ce qui sera le dernier match des Bleus dans cette campagne asiatique. La France se fait corriger 2 à 0 par les Nordistes et quitte le Mondial par la (très) petite porte. Le début d'un splendide lynchage médiatique.

26 mai 2002 : Corée du Sud - France 2-3
Youtube

2006 : Cissé se pète la jambe, les 20 minutes de Chimbonda

La Chine serait-elle la bête noire de l'équipe de France ? Trois ans avant la lamentable tuile des Bleus contre l'équipe B chinoise en match de préparation pour la Coupe du monde 2010 (0-1), Djibril Cissé se fracture tibia et péroné de la manière la plus dégueulasse qui soit, tout cela à six jours du premier match français face à la Suisse d'Alexander Frei (0-0). On joue depuis un quart d'heure à peine quand le Djib' profite d'un contre français côté droit pour déborder le latéral chinois. Trop court dans le duel, le grand blond s'effondre, retombe salement et s'explose la jambe droite. Devant les hurlements de leur attaquant, les Bleus virent au vert et comprennent que la situation est grave. Deux ans après s'être fait la jambe gauche sous les couleurs de Liverpool, le Djib' réitère sa classique et passe définitivement dans la caste des footballeurs bioniques. Pour son honneur, la France s'impose 3-1 au terme des 90 minutes. Le petit bonhomme en mousse est de retour.

07 juin 2006 : France - Chine (3-1)

2010 : La défaite contre la Chine B

Il y a des signes qui ne trompent pas. Sept jours avant son entrée en lice dans la Coupe du monde 2010 - et donc le début d'un énorme fiasco - les Bleus se font croquer par une équipe chinoise bis, en amical, à La Réunion. Avec son trio d'attaque Govou/Anelka/Ribéry, l'EDF est incapable d'offrir la moindre once de spectacle, ni de marquer le moindre but. Pire, à la 68e minute de jeu, Deng Zhuoxiang inscrit un vieux coup franc fuyant que Lloris ne peut repousser. Malgré les efforts de Nico Anelka et Dédé Gignac qui tentent d'arracher le nul, le score en restera là. 1-0, fin du match : la 84e équipe mondiale vient d'humilier la France à une semaine du match contre l'Uruguay. Au coup de sifflet final, Domenech tape des barres avec Cissé. Le ton est donné.

04 juin 2010 : France – Chine (0-1)
Youtube


Par Paul Arrivé, Morgan Henry, Claire Kingué et Victor van den Woldenberg
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ronahldoignon Niveau : CFA
Note : 15
Putain* j'avais jamais vu mais sur la photo, on voit bien que Duga préparait un gigantesque fuck* !!
Wha heureusement qu'il s'est ravisé le bougre !
Je pense que si Nas...

Nan j'arrête.
Ya pas le plus important ?Corée du sud - france 2002 avec zidane qui se péte et une coupe du monde cauchemardesque .
Why not Stevie ? Niveau : DHR
La jambe de Cissé contre la Chine .. A chaque fois ça me bloque c'est dingue.
Why not Stevie ? Niveau : DHR
Je veux pas faire chier, mais le Guatemala ça n'est pas vraiment en Amérique du Sud.
Señor Gifle Niveau : CFA
la musique pendant le résumé face à la Finlande ça te donne un côté scénario tragique/combat final de film de JCVD assez génial. j'en veux encore.
nono le robot Niveau : District
Message posté par Ronahldoignon
Putain* j'avais jamais vu mais sur la photo, on voit bien que Duga préparait un gigantesque fuck* !!
Wha heureusement qu'il s'est ravisé le bougre !
Je pense que si Nas...

Nan j'arrête.


L'ami Duga ne s'est pas trop privé pour tâcler Nasri en plus...
maxleharmek Niveau : CFA
Quand Cissé se pete la jambe en deux contre la Chine et que Gallas va voir ce qu'il se passe pour se retourner vers le banc français et les bras en croix, gueuler à plusieurs reprises "c'est mort !". J'en ai encore la chair de poule.
Samlesbrisemenu Niveau : Loisir
Nous sommes une nation décidément imprévisible et capable du meilleur comme du pire: l'Histoire de notre pays le montre bien, celle de notre sélection encore plus!
Franchement, si nous remportons tous nos matchs il en résultera un excès de confiance qui me semble dangereux: c'est le syndrome 2ème étoile en 2002.
Si nous merdons les matchs de préparation, les égos des joueurs et les journaleux vont se réveiller pour promettre un joyeux bordel!
Bref, dans les cas: attention!
Ps: je maintiens que Trézéguet était un super attaquant, un vrai numéro 9 et Dugarry ne tient franchement pas la comparaison... Il se chie tellement bien dessus contre la Finlande!!!
Samlesbrisemenu Niveau : Loisir
Sinon pitié les mecs épargnez-nous les cauchemars des phases de préparation millésime 2002 et 2010.
Les pubs Orange en 2002, les déclarations d'Evra en 2010 qui avoue aller en Afrique du Sud pour gagner la coupe du monde... Mec demande à Lionel Jospin ce que ça fait de se voir en finale sans vouloir penser à gagner en demi!!!!
Les_Remplaçants Niveau : District
La vraie nouvelle de cet article, c'est qu'on sait enfin officiellement que Van der Wiel n'écrit pas sur So Foot.
Ronahldoignon Niveau : CFA
Note : 2
Message posté par Les_Remplaçants
La vraie nouvelle de cet article, c'est qu'on sait enfin officiellement que Van der Wiel n'écrit pas sur So Foot.


Ouais j'en avais marre que sur tous les articles de Mr Wondermachin un malin se sente obligé de refaire pour la 68ème fois (ouais je sais 68ème ça sonne pas top) " Eh je savais que Vandherrwieldhh écrivait sur So Foot Bleuh blaa beurppp !"

Désolé j'ai pas super bien mangé ce midi, ça se ressent dans ma haine gratuite.
Pardon.
Clemuntinho Niveau : CFA
Finale de la Ligue des Champions, il attend que ça, il a fait zéro tir en deux frappes !

Sacré Duga !
Clemuntinho Niveau : CFA
Merde, ça me donne envie de me refaire "Les yeux dans les Bleus" votre truc... Faites chier !
Jack Facial Niveau : CFA
Message posté par Samlesbrisemenu

Ps: je maintiens que Trézéguet était un super attaquant, un vrai numéro 9 et Dugarry ne tient franchement pas la comparaison... Il se chie tellement bien dessus contre la Finlande!!!


Dis-donc, tu viens de lever un sacré lièvre là ! Merci Captain Obvious
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 15