Petit : « Wenger ? Un deuxième père »

Modififié
4 26
Sept ans après la publication de son autobiographie, Emmanuel Petit dégaine un nouveau bouquin : Franc-Tireur (Éditions Solar, écrit avec Kader Boudaoud), sur les dérives des transferts et ses idées pour améliorer le football français.

À cette occasion, le champion du monde 98 a répondu aux questions des internautes du site de 20Minutes, en revenant notamment sur ses trois saisons marquantes à Arsenal (1997-2000). « Arsène Wenger ? C'est comme un deuxième père pour moi, place l'ex-milieu défensif. Son approche me convenait parfaitement. (...) D'ailleurs, son approche dans le monde du foot n'a quasiment jamais changé d'un iota. Wenger, c'est comme un bon vin qui se bonifie avec l'âge.  »

Dithyrambique concernant Arsène Wenger, Emmanuel Petit défonce en revanche Pep Guardiola, qu'il a connu comme capitaine au Barça (2000-01) : « C'est un manipulateur... machiavélique même. Mais je ne suis pas le seul à penser ça. À cette époque, d'autres personnes ont vécu la même chose. Guardiola, c'était le roi en son royaume. Cette dimension du nationalisme extrême, ça me rappelle des relents nauséabonds de l'histoire pas si lointaine... »

Le Franc-Tireur porte bien son nom. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ca commence à faire pas mal de monde qui pense que Guardiola, malgré tout son talent, est une énorme catin.
Sachant que d'un côté, la dernière fois qu'on a entendu parler de Petit, c'était sur ses envies d'invasions allemandes, et que de l'autre côté, Wenger est alsacien, est-ce que ça signifie que... Non, je préfère arrêter là.
"place l'ancien attaquant"
C'est marrant je ne me souvenais pas qu'il était attaquant Petit...
Trop de choix dans cet article: commenter la photo ou sa légende, blaguer sur Wenger et son amour des jeunes... joueurs, disserter sur Pep le gentil qui est en fait méchant et son nationalisme. Bref ce qui est sûr c'est qu'on parlera pas beaucoup de Petit et ses "solutions" pour lutter contre le foot business.
Message posté par Bendaut
"place l'ancien attaquant"
C'est marrant je ne me souvenais pas qu'il était attaquant Petit...


"Manu, pas de problème, c'est un attaquant !".

Non, effectivement, ça sonne pas bien. Avec David c'est mieux. Quoi que le troisième pion en 98 est une bien belle réalisation que ne renierais pas Stéphane Guivarch.

Sinon ce discours me rappelle les heures les plus sombres de notre histoire.
Wenger un deuxième père, mokay.

Malgré "son approche", il lui faudrait surtout une deuxième paire.
Message posté par Bendaut
"place l'ancien attaquant"
C'est marrant je ne me souvenais pas qu'il était attaquant Petit...


Bah en 98 fallait bien quelqu'un pour occuper le poste de Guivarch quand même !
Note : 5
J'ai l'impression que ce qui fait la différence dans le football moderne entre un grand entraineur et un très grand entraineur, c'est ce lien viscéral qui les connecte tous ensemble avec les joueurs. Souvent, les grands équipes, quand les joueurs sont interrogés des années plus tard, il y a souvent cette notion de "père". Et je penses que c'est aussi ça qui fait que Wenger a plus de mal aujourd'hui (hormis la plus grande conccurence). Il a du mal j'ai l'impression à recréer ce lien avec ses équipes aujourd'hui. IL est vrai que c'est plus difficile dans le football ces dernières années, et qu'on le veuille ou non, l'écart d'âge de plus en plus grand entre un coach et ses joueurs finit par le déconecter du groupe.
un mec derrière son PC Niveau : National
Note : 1
Message posté par George is the Best
J'ai l'impression que ce qui fait la différence dans le football moderne entre un grand entraineur et un très grand entraineur, c'est ce lien viscéral qui les connecte tous ensemble avec les joueurs. Souvent, les grands équipes, quand les joueurs sont interrogés des années plus tard, il y a souvent cette notion de "père". Et je penses que c'est aussi ça qui fait que Wenger a plus de mal aujourd'hui (hormis la plus grande conccurence). Il a du mal j'ai l'impression à recréer ce lien avec ses équipes aujourd'hui. IL est vrai que c'est plus difficile dans le football ces dernières années, et qu'on le veuille ou non, l'écart d'âge de plus en plus grand entre un coach et ses joueurs finit par le déconecter du groupe.


Ba si l'écart d'âge augmente, au lieu d'être un deuxième père, il peut être un troisième grand-père. Et vu les rallonges d'argent de poche offertes à Chambelain ou Walcott je crois qu'il s'y prend plutôt pas mal^^
Message posté par George is the Best
J'ai l'impression que ce qui fait la différence dans le football moderne entre un grand entraineur et un très grand entraineur, c'est ce lien viscéral qui les connecte tous ensemble avec les joueurs. Souvent, les grands équipes, quand les joueurs sont interrogés des années plus tard, il y a souvent cette notion de "père". Et je penses que c'est aussi ça qui fait que Wenger a plus de mal aujourd'hui (hormis la plus grande conccurence). Il a du mal j'ai l'impression à recréer ce lien avec ses équipes aujourd'hui. IL est vrai que c'est plus difficile dans le football ces dernières années, et qu'on le veuille ou non, l'écart d'âge de plus en plus grand entre un coach et ses joueurs finit par le déconecter du groupe.


D'où tu sors ça ? Tu dis ça au pifomètre ou tu as des éléments qui t'indiquent ceci ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 26