1. //
  2. //
  3. // Metz-Nancy

Petit manuel à l'usage du derby lorrain

Il y a cinq mois, Nancy balayait le FC Metz à Marcel-Picot (4-0) pour le premier derby lorrain de la saison. À l'heure du retour entre ces deux villes distantes de 60 kilomètres, un petit manuel.

Modififié

La rivalité historique


Pascal Raggi, maître de conférence en histoire contemporaine à l’université de Lorraine.
« Au départ, on était plutôt dans une égalité entre Metz, ville d’évêché, et Nancy, ville ducale. Mais dès l’annexion de l’Alsace-Moselle par l’Empire germanique en 1870, Nancy a changé de statut puisqu'elle est devenue frontalière et donc une vitrine pour la France. Quand Metz est redevenue française, une rivalité a commencé à réellement se formaliser. On a souvent opposé Metz l’industrieuse à Nancy la bourgeoise. À partir des années 70, la concurrence entre les universités ou le choix de Metz comme préfecture régionale en 1982 ont engendré des frustrations. On a mis la gare TGV-Lorraine pile entre les deux villes pour ne froisser personne. Aujourd’hui, reste la compétition économique et les caricatures du style « Metz c’est l’Allemagne » . Sinon, la rivalité s’est nivelée, y compris dans le foot. Elle existait parce que les joueurs du cru la faisaient vivre. Il y a eu la fameuse affaire Platini, qui avait été refusé à Metz pour finalement jouer à Nancy. Avec la libéralisation du marché du foot, les joueurs viennent de partout, donc c’est une tradition qui se perpétue hors sol. »


La rivalité politique


À la mairie de Nancy, on siffle tout de suite la fin de la rivalité dans un éclat de rire : « Je vous assure qu'ici, désormais, on est dans une démarche de collaboration plus que d'affrontement. » Même son de cloche du côté de Richard Lioger, premier adjoint au maire de Metz. « Metz a actuellement une mairie socialiste, Nancy est à droite, mais électoralement, les villes sont semblables, souffle l'élu. Au premier tour des présidentielles, Emmanuel Macron est arrivé largement en tête dans les deux communes. Sauf qu'à Metz, Le Pen et Mélenchon ont eu plus de voix qu'à Nancy, traditionnellement plus centriste. » Bon, historiquement, les tensions politiques ont toujours été très fortes. Mais tout ça s'est aujourd'hui calmé, les deux villes ayant un poids finalement assez limité à l'échelle nationale. Richard Lioger : « Ce sont deux agglomérations de taille comparable, autour de 230 000 habitants, alors que les métropoles qui comptent ont au moins 400 000 habitants. » Finalement, le derby est la dernière résurgence des bisbilles entre les deux villes. Ouf.


La rivalité culturelle


Le peintre Georges de La Tour versus Majorelle, Patricia Kaas face au grand Charlélie Couture, Helmut Fritz versus Karine Le Marchand... Qu’on se le dise, ce n’est pas dans le domaine culturel que les duels sont les plus acharnés. Seule l’architecture prête à discussion et donc au chauvinisme local. « Tous les Nancéiens sont si fiers de leur place Stanislas alors que c’est le seul truc joli chez eux, néglige le groupe d'électro messin Grand Blanc. Chez nous, on a plein de beaux bâtiments ! » Si bien que Saint-Symphorien chante : « On a l'Arsenal, la cathédrale / Metz capitale, Metz capitale / Ils ont Picot, la place Carnot / C'est des charlots, c'est des charlots. » Pour Grand Blanc, ces querelles sont surtout un prétexte pour se vanner entre voisins. « C’est de la chambrette quoi. Au foot, c’est pareil : c’est la bataille des losers, donc on va pas commencer à s’exciter. On se fait deux-trois fuck de loin et on est contents. Quand on supporte Metz, on espère autant se maintenir que Nancy descende. Surtout qu’il y a un autre derby qui pourrait s’annoncer l’an prochain avec Strasbourg. Cette rivalité a un peu plus de gueule. Et puis c’est cool, on sera entre demi-Boches, ça parlera allemand, etc. »


Vidéo


La rivalité culinaire


Côté assiette, Nancy et Metz sont obligés de se partager la quiche en deux. Difficile de se détacher d’une tarte qui représente autant l’ensemble de la région. Si le nord de la région emprunte la plupart de ses spécialités à l'Allemagne ou l’Alsace, Nancy a mieux intégré la gastronomie française. S’ils devaient partager leurs lunchbox, les voisins devraient s’échanger charcutailles et saucisses en tout genre contre des plats un peu plus raffinés tels que les bouchées à la reine (en référence à Marie Leszczynska, fille du duc Stanislas). Pour finir sur une note sucrée, il y a le choix entre mirabelles arrosées de schnaps d’un côté, bergamotes et macarons de l’autre. Allez, pour honorer la mémoire de Jean-Pierre « C’est de la merde » Coffe, on donnera le point à Nancy.



La rivalité des tribunes


Sylvain Hoff (président des Grenats et Blancs) : « Nancy, c’est l’équipe à battre. Il n’y a rien d’autre à dire. Si les joueurs ne prennent pas conscience de l’importance du match de samedi, je n’y comprends plus rien. Le problème, c’est qu’il y aura moins d’ambiance que d’habitude, les Nancéiens n’ayant pas le droit de se déplacer. Ça fait quarante ans que je suis le FC Metz. J’ai vu des Metz-Nancy alors que la tribune Est n’était encore qu’un tas de sable. Pour moi le derby, c’est synonyme d’une ambiance de fou. À l’époque, on pouvait être assis les uns à côté des autres, ça nous arrivait d’échanger des maillots. Aujourd’hui, on n'a même plus le droit de se croiser. »

Jean-Michel Goncalvès, dit Minus (président de l’ASNL Fans Connection) : « Notre derby concerne moins de monde que des Lyon-ASSE ou PSG-OM, mais la ferveur est la même. Ne pas pouvoir y assister, c’est comme si on nous privait du droit de vote avant l’élection présidentielle. Le dernier derby disputé à Picot en présence des supporters messins, c’était incroyable. Moi ce que j’aime, c’est chambrer le voisin. Nous sommes opposés par nos idées, ça ressemble à une guéguerre de clocher, mais au fond, on est les mêmes. La seule chose qui nous sépare, ce sont nos couleurs. C’est quelque chose à vivre quoi. Là, ça n’aura aucune saveur. Cette semaine, j’ai très bien dormi alors que d’habitude, je me fais le match quinze fois dans la tête avant qu’il ne commence. »


L'expertise des frères Borbiconi


Stéphane Borbiconi (Formé au FC Metz - au club de 1999 à 2001, 2002 à 2006 et 2009 à 2011)

« J'ai grandi dans le bassin sidérurgique, proche de la frontière du Luxembourg. Au café du village, on supportait le FC Metz. Dans les années 80-90, on y trouvait surtout une population issue des mines, de la sidérurgie, des immigrés italiens. C'est aussi l'histoire de notre famille, celle du président Carlo Molinari. Dès que tu portes le maillot du FC Metz, le premier match dont les supporters te parlent en début de saison, c'est le derby. Après, je n'ai jamais considéré l'ASNL comme un ennemi. Je suis dans une démarche positive. Je préfère perdre le derby et me maintenir en fin de saison. Sur le terrain, c'est aussi une pression différente. J’ai gagné une fois 4-0 à domicile, une fois 1-0 à l’extérieur où je marque, et les supporters m’en ont longtemps parlé. Je serai avec mon frère au match, que je commenterai pour DirectFM. Ils ont pris le match aller, ils peuvent nous laisser le retour. »


Christophe Borbiconi (Formé à Nancy - Au club jusqu'en 1995)

« Nancy est le club qui m’a donné la chance d’être professionnel. Je me suis blessé avant de signer pro et ils m’ont gardé quand même. C'était un geste fort. C'est un club différent parce qu'il a une grosse histoire avec Platini, les années 70-80, la Coupe de France, ses épopées... Le derby, fallait le gagner, c'est dans la culture. À mon époque, l’ASNL n’était pas dans sa meilleure phase. On a surtout subi le FC Metz. Je n’ai pas eu la chance de jouer beaucoup de derbys, j'étais souvent blessé ou prêté. En jeunes, on avait gagné la Coupe de Lorraine en éliminant le FC Metz en demi-finale. Il y avait Vairelles, Lécluse, Rabesandratana, Biancalani... Quand tu gagnes, tu deviens la capitale de la Lorraine pendant un week-end. Ne pas voir de supporters à Saint-Symphorien, ça me rend triste. Avant, c'était bon enfant, il y avait juste quelques voitures rayées. Là, il y a de l'agressivité qu'on ressent dans les autres gros derbys en France. On se demande parfois si ce n’est pas dangereux. »

Par Mathieu Rollinger et Maxime Brigand Tous propos recueillis par MR et MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Dans cet article

Des chiffres et des chèvres Niveau : DHR
J'ai "la chance" d'être en stage 6 mois à Luxembourg, je serai au stade pour supporter mon autre autre club de cœur
Allez les gars, la lorraine est grenat !
D'ailleurs, qui connait des personnes d'origines italiennes ayant grandi en lorraine ? Il me semble que fréquemment le combo Juve/Metz ressort
U'Marranzanu Niveau : CFA
Bracigliano, qui pour le coup est plutôt branché chardon.
Des chiffres et des chèvres Niveau : DHR
Traditore ! :)
2 réponses à ce commentaire.
la moitié des Lorrains est d'origine italienne ;)
Des chiffres et des chèvres Niveau : DHR
C'était vrai avant, avec les premières générations d'immigrés, c'est moins flagrant désormais. Lors de mon primaire dans le début des années 2000 on était 3/4 à tout casser, ça s'est vachement dilué et il y a désormais davantage de maghrébins et de portugais.
(comme au luxembourg où + de 20% de la population est portugaise et 40% si on rajoute les luxembourgeois d'origine portugaises ^^)
1 réponse à ce commentaire.
Vain de Metz Niveau : Loisir
Quel plaisir de voir un de mes anciens professeurs dans un article de Sofoot. Surtout qu'à chaque derby son cours sur la rivalité Nancy-Metz me permet de briller en société.
Il le débutait par 10 mn de lecture de messages-clash récupérés sur des forums.^^

Là ça va être du gros derby à enjeu comme on les aime, le perdant va avoir très très mal, du coup mon pronostic : un match nul avec la spécialité messine de 2017 : un but encaissé après la 88ème minute.
Dwight K. Schrute Niveau : District
Sympa cet article !
En tant que supp Messin ce matin j'en mène pas large, je sens pas la Hinsch' très a l'aise avec ce genre de match à haute tension (cf le match à Lens l'an passé ou le match aller) au contraire de Correa qui a un côté plus "meneur d'hommes".
Elcocolonel Niveau : CFA
La Lorraine aux Lorrains ! Lorraine indépendante !!! #Morano2022 !!

(et sinon allez Nancy)
Ce commentaire a été modifié.
1 réponse à ce commentaire.
supernabot Niveau : DHR
Je partage l'opinion de Dwight au dessus. Hinschberger avant cette annee (ou on a pas ete tres loin), c'etait 9 eliminations au 1er tour de CdF pour 10 participations...

Effectivement malheur au perdant. Et ca serait sympa que les 2 clubs se maintiennent pour avoir 3 clubs de l'Est (avec Strasbourg) l'an prochain - en esperant que les deplacements soient autorises.

En tout cas ce soir j'ai prevu de me lever a 2h du mat pour regarder le match - vu la rarete des ces derbys en L1 ces dernieres annees le decalage horaire ne peut pas etre un pretexte, surtout un week-end de premier mai :-)
Tout pareil, deja minuit ici, la famille dort, encore 2h et binouze peinard devant streaming. Et bien sur allez Metz!
1 réponse à ce commentaire.
cul-terreux Niveau : CFA2
Ce qu'il faut dire, c'est que les élites politiques, intellectuelles et économiques ont fui Metz pour s'installer à Nancy en 1870 et que c'est de là que la rivalité a commencé à se formaliser. Dès lors, il y eut opposition entre les résistants messins et les néo-nanceiens qui se considéraient comme patriotes.

Sinon l'engouement pour ce soir est plus faible qu'à l'accoutumée alors qu'il s'agit d'un des derbys lorrains les plus importants de l'histoire. Faute aux nombreuses branlées prises par le FC Metz, aux joueurs qui ne semblent pas s'impliquer, aux déclarations et au management du coach, à l'histoire avec la Horda, à la communication pitoyable du club et à la politique tarifaire. J'espère qu'on saura se réveiller à temps...

Allez Metz
cul-terreux Niveau : CFA2
Je rajouterais juste que Metz a comme ambition de se transformer en communauté urbaine puis de rapprocher de Thionville plutôt que de Nancy.
Allez Metz, le maintien nous tend les bras, une victoire contre Nancy nous permettrait de souffler un peu et de prendre notre revanche.
Dans toute la France on ira, car nous sommes les Ultras !
Alors bats toi, alors bats toi, pour tout le peuple grenat !
Sans faire offense aux buteurs adverses, la moitié des buts que l'on concède proviennent d'erreurs défensives, d'erreurs d'inattention de notre défense. Alors de temps en temps, ca arrive mais c'est rédhibitoire cette année: on n'arrive pas à faire un clean sheet. Un joueur comme Falette a du mal en ce moment après plusieurs mois où il a aligné les prestations solides.
Notre jeu est trop stéréotypé: on alterne pas assez les attaques placés et les attaques rapides et nos défenseurs jouent long la plupart du temps sur Cheikh sans limite. Il faudra être solide, jouer en bloc face à une équipe de Nancy qui présente plus de garanties dans son jeu que nous.
Dîtes moi les spécialistes... la grande rivalité dans l'est c'est pas Metz-Strasbourg plutôt ?
il y a 54 minutes Des matchs de C1 sur Facebook 1
Hier à 22:15 Shrewsbury et le retour d'une tribune « debout » en Angleterre 11 Hier à 21:02 Le monde du foot rend hommage à Stéphane Paille 16 Hier à 19:00 Jorge Mendes mis en examen pour délit fiscal 32 Hier à 18:06 Stéphane Paille est décédé 30 Hier à 15:58 La Ligue des champions reprend ce soir ! 25
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 15:45 Lugano prolonge à São Paulo 5 Hier à 12:12 Falcao s'essaye au baseball 3 Hier à 11:10 Sow, Cabaye et Hazard actionnaires d'un futur club de D2 américaine 11
lundi 26 juin FIFA : Bild ouvre le rapport Garcia 67 lundi 26 juin Boca et le souvenir de la D2 7 lundi 26 juin Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) lundi 26 juin Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 7 lundi 26 juin Bagarre générale lors d'un match de charité 35 lundi 26 juin La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 10 dimanche 25 juin Sergio Ramos acrobate en vacances 4 dimanche 25 juin Pogba marque en dabant 59 dimanche 25 juin Le central de Kansas met une bicyclette 7 dimanche 25 juin Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 9 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 11 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 19 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 38 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55