1. //
  2. //
  3. // Metz-Nancy

Petit manuel à l'usage du derby lorrain

Il y a cinq mois, Nancy balayait le FC Metz à Marcel-Picot (4-0) pour le premier derby lorrain de la saison. À l'heure du retour entre ces deux villes distantes de 60 kilomètres, un petit manuel.

Modififié

La rivalité historique


Pascal Raggi, maître de conférence en histoire contemporaine à l’université de Lorraine.
« Au départ, on était plutôt dans une égalité entre Metz, ville d’évêché, et Nancy, ville ducale. Mais dès l’annexion de l’Alsace-Moselle par l’Empire germanique en 1870, Nancy a changé de statut puisqu'elle est devenue frontalière et donc une vitrine pour la France. Quand Metz est redevenue française, une rivalité a commencé à réellement se formaliser. On a souvent opposé Metz l’industrieuse à Nancy la bourgeoise. À partir des années 70, la concurrence entre les universités ou le choix de Metz comme préfecture régionale en 1982 ont engendré des frustrations. On a mis la gare TGV-Lorraine pile entre les deux villes pour ne froisser personne. Aujourd’hui, reste la compétition économique et les caricatures du style « Metz c’est l’Allemagne » . Sinon, la rivalité s’est nivelée, y compris dans le foot. Elle existait parce que les joueurs du cru la faisaient vivre. Il y a eu la fameuse affaire Platini, qui avait été refusé à Metz pour finalement jouer à Nancy. Avec la libéralisation du marché du foot, les joueurs viennent de partout, donc c’est une tradition qui se perpétue hors sol. »


La rivalité politique


À la mairie de Nancy, on siffle tout de suite la fin de la rivalité dans un éclat de rire : « Je vous assure qu'ici, désormais, on est dans une démarche de collaboration plus que d'affrontement. » Même son de cloche du côté de Richard Lioger, premier adjoint au maire de Metz. « Metz a actuellement une mairie socialiste, Nancy est à droite, mais électoralement, les villes sont semblables, souffle l'élu. Au premier tour des présidentielles, Emmanuel Macron est arrivé largement en tête dans les deux communes. Sauf qu'à Metz, Le Pen et Mélenchon ont eu plus de voix qu'à Nancy, traditionnellement plus centriste. » Bon, historiquement, les tensions politiques ont toujours été très fortes. Mais tout ça s'est aujourd'hui calmé, les deux villes ayant un poids finalement assez limité à l'échelle nationale. Richard Lioger : « Ce sont deux agglomérations de taille comparable, autour de 230 000 habitants, alors que les métropoles qui comptent ont au moins 400 000 habitants. » Finalement, le derby est la dernière résurgence des bisbilles entre les deux villes. Ouf.


La rivalité culturelle


Le peintre Georges de La Tour versus Majorelle, Patricia Kaas face au grand Charlélie Couture, Helmut Fritz versus Karine Le Marchand... Qu’on se le dise, ce n’est pas dans le domaine culturel que les duels sont les plus acharnés. Seule l’architecture prête à discussion et donc au chauvinisme local. « Tous les Nancéiens sont si fiers de leur place Stanislas alors que c’est le seul truc joli chez eux, néglige le groupe d'électro messin Grand Blanc. Chez nous, on a plein de beaux bâtiments ! » Si bien que Saint-Symphorien chante : « On a l'Arsenal, la cathédrale / Metz capitale, Metz capitale / Ils ont Picot, la place Carnot / C'est des charlots, c'est des charlots. » Pour Grand Blanc, ces querelles sont surtout un prétexte pour se vanner entre voisins. « C’est de la chambrette quoi. Au foot, c’est pareil : c’est la bataille des losers, donc on va pas commencer à s’exciter. On se fait deux-trois fuck de loin et on est contents. Quand on supporte Metz, on espère autant se maintenir que Nancy descende. Surtout qu’il y a un autre derby qui pourrait s’annoncer l’an prochain avec Strasbourg. Cette rivalité a un peu plus de gueule. Et puis c’est cool, on sera entre demi-Boches, ça parlera allemand, etc. »


Vidéo


La rivalité culinaire


Côté assiette, Nancy et Metz sont obligés de se partager la quiche en deux. Difficile de se détacher d’une tarte qui représente autant l’ensemble de la région. Si le nord de la région emprunte la plupart de ses spécialités à l'Allemagne ou l’Alsace, Nancy a mieux intégré la gastronomie française. S’ils devaient partager leurs lunchbox, les voisins devraient s’échanger charcutailles et saucisses en tout genre contre des plats un peu plus raffinés tels que les bouchées à la reine (en référence à Marie Leszczynska, fille du duc Stanislas). Pour finir sur une note sucrée, il y a le choix entre mirabelles arrosées de schnaps d’un côté, bergamotes et macarons de l’autre. Allez, pour honorer la mémoire de Jean-Pierre « C’est de la merde » Coffe, on donnera le point à Nancy.



La rivalité des tribunes


Sylvain Hoff (président des Grenats et Blancs) : « Nancy, c’est l’équipe à battre. Il n’y a rien d’autre à dire. Si les joueurs ne prennent pas conscience de l’importance du match de samedi, je n’y comprends plus rien. Le problème, c’est qu’il y aura moins d’ambiance que d’habitude, les Nancéiens n’ayant pas le droit de se déplacer. Ça fait quarante ans que je suis le FC Metz. J’ai vu des Metz-Nancy alors que la tribune Est n’était encore qu’un tas de sable. Pour moi le derby, c’est synonyme d’une ambiance de fou. À l’époque, on pouvait être assis les uns à côté des autres, ça nous arrivait d’échanger des maillots. Aujourd’hui, on n'a même plus le droit de se croiser. »

Jean-Michel Goncalvès, dit Minus (président de l’ASNL Fans Connection) : « Notre derby concerne moins de monde que des Lyon-ASSE ou PSG-OM, mais la ferveur est la même. Ne pas pouvoir y assister, c’est comme si on nous privait du droit de vote avant l’élection présidentielle. Le dernier derby disputé à Picot en présence des supporters messins, c’était incroyable. Moi ce que j’aime, c’est chambrer le voisin. Nous sommes opposés par nos idées, ça ressemble à une guéguerre de clocher, mais au fond, on est les mêmes. La seule chose qui nous sépare, ce sont nos couleurs. C’est quelque chose à vivre quoi. Là, ça n’aura aucune saveur. Cette semaine, j’ai très bien dormi alors que d’habitude, je me fais le match quinze fois dans la tête avant qu’il ne commence. »


L'expertise des frères Borbiconi


Stéphane Borbiconi (Formé au FC Metz - au club de 1999 à 2001, 2002 à 2006 et 2009 à 2011)

« J'ai grandi dans le bassin sidérurgique, proche de la frontière du Luxembourg. Au café du village, on supportait le FC Metz. Dans les années 80-90, on y trouvait surtout une population issue des mines, de la sidérurgie, des immigrés italiens. C'est aussi l'histoire de notre famille, celle du président Carlo Molinari. Dès que tu portes le maillot du FC Metz, le premier match dont les supporters te parlent en début de saison, c'est le derby. Après, je n'ai jamais considéré l'ASNL comme un ennemi. Je suis dans une démarche positive. Je préfère perdre le derby et me maintenir en fin de saison. Sur le terrain, c'est aussi une pression différente. J’ai gagné une fois 4-0 à domicile, une fois 1-0 à l’extérieur où je marque, et les supporters m’en ont longtemps parlé. Je serai avec mon frère au match, que je commenterai pour DirectFM. Ils ont pris le match aller, ils peuvent nous laisser le retour. »


Christophe Borbiconi (Formé à Nancy - Au club jusqu'en 1995)

« Nancy est le club qui m’a donné la chance d’être professionnel. Je me suis blessé avant de signer pro et ils m’ont gardé quand même. C'était un geste fort. C'est un club différent parce qu'il a une grosse histoire avec Platini, les années 70-80, la Coupe de France, ses épopées... Le derby, fallait le gagner, c'est dans la culture. À mon époque, l’ASNL n’était pas dans sa meilleure phase. On a surtout subi le FC Metz. Je n’ai pas eu la chance de jouer beaucoup de derbys, j'étais souvent blessé ou prêté. En jeunes, on avait gagné la Coupe de Lorraine en éliminant le FC Metz en demi-finale. Il y avait Vairelles, Lécluse, Rabesandratana, Biancalani... Quand tu gagnes, tu deviens la capitale de la Lorraine pendant un week-end. Ne pas voir de supporters à Saint-Symphorien, ça me rend triste. Avant, c'était bon enfant, il y avait juste quelques voitures rayées. Là, il y a de l'agressivité qu'on ressent dans les autres gros derbys en France. On se demande parfois si ce n’est pas dangereux. »

Par Mathieu Rollinger et Maxime Brigand Tous propos recueillis par MR et MB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Des chiffres et des chèvres Niveau : DHR
J'ai "la chance" d'être en stage 6 mois à Luxembourg, je serai au stade pour supporter mon autre autre club de cœur
Allez les gars, la lorraine est grenat !
D'ailleurs, qui connait des personnes d'origines italiennes ayant grandi en lorraine ? Il me semble que fréquemment le combo Juve/Metz ressort
U'Marranzanu Niveau : CFA
Bracigliano, qui pour le coup est plutôt branché chardon.
Des chiffres et des chèvres Niveau : DHR
Traditore ! :)
2 réponses à ce commentaire.
la moitié des Lorrains est d'origine italienne ;)
Des chiffres et des chèvres Niveau : DHR
C'était vrai avant, avec les premières générations d'immigrés, c'est moins flagrant désormais. Lors de mon primaire dans le début des années 2000 on était 3/4 à tout casser, ça s'est vachement dilué et il y a désormais davantage de maghrébins et de portugais.
(comme au luxembourg où + de 20% de la population est portugaise et 40% si on rajoute les luxembourgeois d'origine portugaises ^^)
1 réponse à ce commentaire.
Vain de Metz Niveau : Loisir
Quel plaisir de voir un de mes anciens professeurs dans un article de Sofoot. Surtout qu'à chaque derby son cours sur la rivalité Nancy-Metz me permet de briller en société.
Il le débutait par 10 mn de lecture de messages-clash récupérés sur des forums.^^

Là ça va être du gros derby à enjeu comme on les aime, le perdant va avoir très très mal, du coup mon pronostic : un match nul avec la spécialité messine de 2017 : un but encaissé après la 88ème minute.
Dwight K. Schrute Niveau : District
Sympa cet article !
En tant que supp Messin ce matin j'en mène pas large, je sens pas la Hinsch' très a l'aise avec ce genre de match à haute tension (cf le match à Lens l'an passé ou le match aller) au contraire de Correa qui a un côté plus "meneur d'hommes".
Elcocolonel Niveau : CFA
La Lorraine aux Lorrains ! Lorraine indépendante !!! #Morano2022 !!

(et sinon allez Nancy)
Ce commentaire a été modifié.
1 réponse à ce commentaire.
supernabot Niveau : DHR
Je partage l'opinion de Dwight au dessus. Hinschberger avant cette annee (ou on a pas ete tres loin), c'etait 9 eliminations au 1er tour de CdF pour 10 participations...

Effectivement malheur au perdant. Et ca serait sympa que les 2 clubs se maintiennent pour avoir 3 clubs de l'Est (avec Strasbourg) l'an prochain - en esperant que les deplacements soient autorises.

En tout cas ce soir j'ai prevu de me lever a 2h du mat pour regarder le match - vu la rarete des ces derbys en L1 ces dernieres annees le decalage horaire ne peut pas etre un pretexte, surtout un week-end de premier mai :-)
Tout pareil, deja minuit ici, la famille dort, encore 2h et binouze peinard devant streaming. Et bien sur allez Metz!
1 réponse à ce commentaire.
cul-terreux Niveau : CFA2
Ce qu'il faut dire, c'est que les élites politiques, intellectuelles et économiques ont fui Metz pour s'installer à Nancy en 1870 et que c'est de là que la rivalité a commencé à se formaliser. Dès lors, il y eut opposition entre les résistants messins et les néo-nanceiens qui se considéraient comme patriotes.

Sinon l'engouement pour ce soir est plus faible qu'à l'accoutumée alors qu'il s'agit d'un des derbys lorrains les plus importants de l'histoire. Faute aux nombreuses branlées prises par le FC Metz, aux joueurs qui ne semblent pas s'impliquer, aux déclarations et au management du coach, à l'histoire avec la Horda, à la communication pitoyable du club et à la politique tarifaire. J'espère qu'on saura se réveiller à temps...

Allez Metz
cul-terreux Niveau : CFA2
Je rajouterais juste que Metz a comme ambition de se transformer en communauté urbaine puis de rapprocher de Thionville plutôt que de Nancy.
Allez Metz, le maintien nous tend les bras, une victoire contre Nancy nous permettrait de souffler un peu et de prendre notre revanche.
Dans toute la France on ira, car nous sommes les Ultras !
Alors bats toi, alors bats toi, pour tout le peuple grenat !
Sans faire offense aux buteurs adverses, la moitié des buts que l'on concède proviennent d'erreurs défensives, d'erreurs d'inattention de notre défense. Alors de temps en temps, ca arrive mais c'est rédhibitoire cette année: on n'arrive pas à faire un clean sheet. Un joueur comme Falette a du mal en ce moment après plusieurs mois où il a aligné les prestations solides.
Notre jeu est trop stéréotypé: on alterne pas assez les attaques placés et les attaques rapides et nos défenseurs jouent long la plupart du temps sur Cheikh sans limite. Il faudra être solide, jouer en bloc face à une équipe de Nancy qui présente plus de garanties dans son jeu que nous.
Dîtes moi les spécialistes... la grande rivalité dans l'est c'est pas Metz-Strasbourg plutôt ?
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 29 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10
samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 10 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13