FFF- Élections présidentielles 2016

Propos recueillis par Nicolas Ksiss-Martov

Petit : « J'ai peur pour le football »

On peut reprocher tout ce que l’on veut à Emmanuel Petit, mais sa prétention à se présenter en 2016 à la présidence de la FFF a presque réanimé l’intérêt pour un évènement qui se résume généralement à une affaire de lutte d’influences. Surtout qu’entre-temps, il choisit de rallier l’AFFA d’Éric Thomas, poil à gratter venu du foot amateur. Tremblez Noël Le Graët et Frédéric Thiriez, un homme a dit « Assez ! »

Note
11 votes
11 votes pour une note moyenne de 3.73/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Manu Petit ne lâche plus le micro
Manu Petit ne lâche plus le micro
Tu t’affiches en soutien de l’Association française du football amateur et tu annonces dans la foulée ta candidature pour la présidence de la FFF en 2016. D’où vient ce besoin urgent d’engagement dans la bataille électorale interne du foot français ?
Il arrive un moment où, dans sa vie, un homme doit se lever pour ses convictions et pour ses idées. C’est le fruit d’une réflexion que je mène depuis longtemps, depuis plus de 10 ans. Depuis le jour où j’ai arrêté ma carrière pro, depuis que je poursuis ma vie dans le monde télévisuel, dans le monde amateur et aussi en tant qu’entrepreneur. Je sais ce que je dois au foot, même simplement en tant qu’individu. Or j’ai l’impression que le foot est pris en otage. Plus généralement, on sent monter une espèce de fronde, de révolte qui prend de plus en plus de puissance, le front de ceux qui disent stop. Le système s’oriente vers de plus en plus de monopoles. On oppose les riches et les pauvres... Et tout cela se retrouve aussi dans le foot. Aujourd’hui, partout, y compris chez les politiques, on s’interroge sur le bien fondé du foot, sur ce qui se passe dans ce sport. Son image s’est dégradée avec l’hégémonie du foot business. À l’instar de ce qui est arrivé avec Lehman Brothers dans la sphère financière, nous sommes en train de détruire le foot. Il est temps de réagir.

Cela consisterait par exemple, comme le préconise l’AFFA, à transférer les primes de l’EDF vers le foot amateur ?
Pour tout avouer, sur cet aspect, je suis moyennement d’accord avec l’AFFA. Il ne faut pas se cacher la réalité, nous vivons dans un univers marketing. Dans les primes aux joueurs de l’EDF, il existe deux sources principales. L'argent qui vient de la Fédé et celui qui provient des sponsors. Pour ce qui provient de la manne publicitaire, je ne vois pas pourquoi les Bleus ne seraient pas rétribués.

Pour revenir à l’essentiel, penses-tu vraiment que la FFF soit un système aussi verrouillé que dans les anciens pays communistes ? Puisque tu as déjà établi cette comparaison...
Oui évidemment. Il faut changer impérativement le mode de scrutin. Aujourd’hui, tu as d’un coté les présidents de clubs pro et de l’autre les responsables des districts. Est-ce que ce collège électoral reflète la volonté de l’ensemble du foot, notamment amateur ? Regarde, moi, je paye mes impôts comme beaucoup par internet, avec numéro attribué… Pourquoi ne pas procéder de la même manière à partir des cartons de licence et instaurer un vrai scrutin universel sur une plateforme internet. Enfin un grand progrès si on arrive à l’imposer. C’est quelque chose qu’une bonne majorité des gens attendent. La seule solution pour sortir de ce système de réseaux. Mais évitons d'accabler le foot seul, ce type de fonctionnement est généralisé. Regarde les élections présidentielles avec le système de parrainage des maires, tu te retrouves confronté au même blocage.

Et au-delà du changement de scrutin, quel serait ton programme, alors ?
Déjà, regarder en face la situation catastrophique du foot. Impossible de continuer à se mettre la tête dans l’entonnoir, cela ne servira pas les intérêts de notre sport et même simplement de ceux qui nous gouvernent. La crise du foot est à l’image de ce qui se passe dans le monde. Regardez les banques, même si elles ont fait un peu amende honorable, de fait elles dirigent les politiques comme si c’était de simples marionnettes. Ensuite, il ne faut pas opposer foot amateur et foot pro. Il ne faut exclure personne. Il faut réagir avec toutes les bonnes volontés pour sauver le foot.

« Je ne suis ni de droite ni de gauche »

Ce n’est pas ce que tente de faire Michel Platini en instaurant le fair-play financier ?
OK le fair-play financier, c’est bien. Mais franchement, quels moyens va avoir l’UEFA pour sanctionner les grands clubs locomotives de la Champions League ? Elle n’en a pas de législatif, en tout cas. C’est un peu le serpent qui se mord la queue. Le système marche de la sorte, les clubs qui reçoivent le plus de droits télés se révèlent les plus endettés. Le fair-play financier, c’est tenter de colmater une hémorragie avec des sparadraps. Un coup d’épée dans l’eau. Et imaginons que l’UEFA arrive à sanctionner des gros clubs, on sait parfaitement que certains contournent déjà le dispositif. Quant aux autres, ils pourront toujours menacer de partir fonder leur Super Ligue privée. Les enjeux privés prédominent sur l’intérêt commun dans le foot. On tue ainsi le foot à petit feu. Avec des conséquences en terme d’image, mais aussi dans le foot amateur. La vocation primaire du foot amateur s’en retrouve un petit peu désorientée dans sa mission sociale. Avant de former des footballeurs, on forme des hommes. Parce qu’il ne faut pas se voiler la face, le monde amateur marche aussi sur la tête.

Quelles seraient les vraies alternatives si personne n’ose prendre les bonnes décisions ?
Pour le plus haut niveau, on pourra déjà revoir l’organisation de la Champions League. Que seul le champion participe et pas le quatrième de la Premier League, pour des raisons strictement financières. Au niveau du foot amateur, des centaines de milliers de bénévoles ont perdu la foi face aux problèmes des infrastrutures et des amendes qui asphyxient les clubs... 3000 associations ont mis la clé sous la porte. Mêmes les élus sont impuissants, car le système fonctionne pour que cela ne s’arrête pas. J’ai peur pour l’avenir de manière sociétale évidemment, pour mes gosses, mais aussi pour l’avenir du football. La finance détient le pouvoir dans le foot. Or en traitant le foot amateur avec si peu de considération, on est en train de scier la branche sur laquelle nous sommes assis. Les pros sont tous issus du monde amateur. Après, faut pas tout mettre sur le dos des joueurs, s’ils ne pensent aujourd’hui qu’au pognon, c’est que le système les a fabriqués comme cela.

Tu te vois comme une sorte de Mélenchon de la FFF ?
Je ne suis ni de droite ni de gauche. Je ne rejoindrais qu’un parti capable de rassembler un maximum de gens. Moi, je ne m’oppose pas à ceux qui font le marketing par exemple. On a besoin de tout le monde dans le foot. Je dis juste, l’outil internet existe, pourquoi ne pas l’utiliser... Et il faut aussi savoir s’investir dans les méandres du pouvoir du football en tant qu’ancien pro. La plupart des anciens joueurs se retrouvent ensuite dans l’organigramme des clubs, dans les staffs techniques, etc. Finalement, là ou il n’y a pas de véritable pouvoir décisionnel. En demeurant sur le terrain, on ne change pas vraiment les choses. Je veux entrer dans les institutions.

Cela n’a pas été une expérience très réussie pour Lilian Thuram ?
Lilian a très mal vécu l’affaire des quotas et la position de la FFF à ce propos... Lilian a des certitudes et des valeurs qui sont entrées en opposition frontale avec le positionnement de la FFF à ce moment précis. C’est vraiment dommage, car on a besoin de gars comme lui, avec des convictions fortes et des propositions à formuler. Après, moi, je regarde aussi ce qui se passe avec Šuker qui est devenu président de la Fédération croate, ou je crois que Ronaldo s’intéresse aussi à la Fédération brésilienne. Il existe des marges de manœuvres. Je ne peux plus rester les bras croisés.

Propos recueillis par Nicolas Ksiss-Martov


 





Votre compte sur SOFOOT.com

25 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par AlexP27 le 21/10/2012 à 18:23
      Note : 2 

    Le Football : "J'ai peur pour Petit"

  • Message posté par AlexP27 le 21/10/2012 à 18:23
      

    Le Football : "J'ai peur pour Petit"

  • Message posté par madjerinho le 21/10/2012 à 18:29
      Note : 1 

    Moi aussi, depuis qu'il se présente.

  • Message posté par Dendecuba le 21/10/2012 à 18:33
      Note : 4  /

    A choisir entre lui, Bouchet ou encore Le Graet, le choix est vite fait. Au moins il a une vraie carrière derrière lui, ça va nous changer de ceux qui parle football mais qui n'ont pas touché un ballon depuis 1973.

  • Message posté par Bucurom le 21/10/2012 à 18:43
      Note : 3  /

    Son histoire de faire voter les licenciés, j'y avais déjà pensé, mais pour le sélectionneur, quand on s'était retapé Domenech alors que plus personne ne pouvait le supporter en France (pour moi à raison).
    Je trouvais ça pas bête, au final tous ces gens paient pour pratiquer le foot et faire vivre tous ces petits clubs. Même s'il y a pas que des flèches (forcément, comme pour le peuple), pour moi c'est justifié que leur voix compte.

    Après on tombe beaucoup sur Petit mais je comprends pas trop pourquoi. J'ai peut-être raté quelques chose mais je l'ai pas vu faire des choses ahurissantes de bêtise. A mon avis c'est pas le plus con² non plus...

  • Message posté par Oranginaphilippina le 21/10/2012 à 18:53
      

    pourquoi on peut reprocher tout ce qu'on veut à Petit? C'est peut-être le seul ancien de 98 et 2000 avec Dugarry qui veut vraiment voir l'EDF faire comme eux! Lizarazu serait lui dégouté!

  • Message posté par popeye le 21/10/2012 à 19:01
      Note : 1 

    But de Petit! Et un, et deux, et trois zéro! Voilà qui résumera ma participation au débat.

  • Message posté par superbigcat le 21/10/2012 à 19:02
      Note : 2 

    Moi j'ai peur pour le mec a droite sur la photo...

  • Message posté par popeye le 21/10/2012 à 19:03
      Note : 1 

    J'aime bien le mec qui dit je ne suis ni de droite ni de gauche sinon. Mais je ne sais pas ce que répondent les autres dans ce cas-là.

  • Message posté par Zhenord le 21/10/2012 à 19:14
      Note : 1 

    Ses idées semblent plutôt bonnes, mais j'ai du mal à croire qu'une seule personne puisse tout changer en profondeur.

  • Message posté par Fallen Leaf le 21/10/2012 à 19:19
      Note : 2 

    Moui, je l'aime beaucoup Manu hein, et son discours est indéniablement positif ... comme celui d'une miss France qui aime les chiots et veut la paix dans le monde. Mais son programme en fait, c'est quoi ?

  • Message posté par boudi le 21/10/2012 à 19:20
      Note : - 2 

    "Or j’ai l’impression que le foot est pris en otage. Plus généralement, on sent monter une espèce de fronde, de révolte qui prend de plus en plus de puissance, le front de ceux qui disent stop. Le système s’oriente vers de plus en plus de monopoles. On oppose les riches et les pauvres"

    Marine Le Pen se met au foot ?
    On aurait du s'en douter avec cette crinière...

  • Message posté par El Burrito le 21/10/2012 à 19:32
      Note : 2 

    : beeeeeen... si son programme c'est le vote par internet et l'exclusion d'Arsenal de la ligue des champions... j'suis pas complètement convaincu.De toute façon je dois dire que depuis son monologue devant la glace en se gélifiantqueue de cheval,j'ai pas toujours fait attention à ce.qu'il disait.

  • Message posté par Eudoxe le 21/10/2012 à 19:48
      Note : 4  /

    Un vote sur internet « pour sortir de ce système de réseaux », c'est un peu vite dit.

  • Message posté par sochalien le 21/10/2012 à 20:08
      Note : 1 

    Pas de propositions réellement concrètes j'ai l'impression... Essayer de faire bouger les lignes au niveau des prétendants à la présidence, c'est bien, encore faut-il que derrière il y ait du concret, ce dont je doute fort.

  • Message posté par juda le 21/10/2012 à 20:22
      

    Au moins, il parle mieux que M'VILA, LE footeux.
    Sinon, le type a droite de la photo est humain?

  • Message posté par fabou le 21/10/2012 à 20:32
      

    Une trajectoir a la Platini ?

  • BOITAREV a été mis sur la touche, tous ses commentaires sont masqués
  • Message posté par Patrick dils le 21/10/2012 à 21:59
      

    Il va imposer les survet' en cuir

  • Message posté par Patrick dils le 21/10/2012 à 22:01
      

    Il va imposer les survet' en cuir

  • Message posté par PôleScholes le 22/10/2012 à 01:11
      Note : 1 

    Il a quand même Bilbon le hobbit sur sa future liste électorale, et ça, c'est pas rien.

  • Message posté par Appelle-moi Jack !!! le 22/10/2012 à 01:18
      

    Impossible que vous ayez mis cette photo au hasard !

    Sinon, pour Petit bah j'attend de voir... Il dit qu'il se présentera en 2016, donc il a encore du temps pour créer et peaufiner son programme.

    Sinon (bis), j'adore son mot de la fin "Je ne peux plus rester les bras croisés"... Punchline de film à la Chuck Norris ça !

  • Message posté par Gentil Ghana le 22/10/2012 à 06:03
      

    Petit, de loin le mec de France 98 le plus intelligent. De très loin même.

  • Message posté par Wingnut le 22/10/2012 à 14:05
      

    Je comprends pas trop les gens qui jettent la pierre à un mec qui n'a encore rien fait et qui décide de postuler pour 2016.

    S'il donnait son programme maintenant, il serait pas moderne. Il a encore 4 ans. En 4 ans, on aura déjà le fair-play.

    Ensuite, pour les revenus pub' de l'EDF. On les a grâce à eux, certes. Mais ils gagnent des sommes folles quand même. Alors, les primes sont une cerise sur la cerise. En jouant pour l'EDF, ils profitent aussi de l'image de la France. Le fait qu'ils fassent gagner de l'argent à la FFF pourrait être un geste solidarité de tout léguer au foot amateur. Aux mecs qui les soutiennent, ou pas d'ailleurs, qui aimeraient être à leur place.
    L'équipe nationale c'est quand même une fierté et un but en soi merde* alors. Quand on déssine une carrière, c'est Pro-->Titulaire-->Bon voire excellent club-->jouer l'Europe-->Equipe de France.

    De plus, étant mal aimé en ce moment, ce serait un geste dans leur sens pour reconquérir les français. Ou bien, ils jouent avec le même état d'esprit qu'en 2e période de France-Espagne à TOUS les matchs et là je pense que leurs primes seront le cadé de nos soucis.

  • Message posté par Pero le 22/10/2012 à 14:38
      Note : 2 

    Le football croate, ses instances dirigeantes et sa fédé sont un nid de mafieux aussi incompétents que prétentieux et avides d'argent (cf Mamic)...Si l'équipe nationale peut faire des fois illusion, le niveau de jeu et de fréquentation des stades est désolant.
    Se référer donc à Davor Suker, qui a réussi à se hisser en haut de ce panier de crabes, ne me semble pas être le meilleur signe de sagesse et de pertinence de la part de notre Manu Petit-bouc national.
    Pour son bien, il devrait juste reprendre la devise de son comparse Laurent Luyat, No sport, no stress, et retourner à ses bigoudis


25 réactions :
Poster un commentaire