1. //
  2. // Demies
  3. // Lyon-Ajax

Peter de Toulon

L’entraîneur de l’Ajax Amsterdam, Peter Bosz, a passé trois ans à Toulon (1988-1991), quand les Varois évoluaient en Ligue 1. L’ancien milieu de terrain y a laissé une bonne impression auprès de ceux qui l’ont côtoyé sur la rade. Et aucun d’entre eux n’est vraiment surpris de retrouver l’ex-chevelu sur un banc de touche.

Modififié
À l’époque, les images du championnat néerlandais étaient rares, Internet n’existait pas, et pour voir un joueur, il fallait se déplacer ou l’observer sur un bon vieux magnétoscope VHS. Au cours du premier semestre de l’année 1988, le Sporting Club de Toulon prépare la saison suivante avec un budget limité et l’obligation de dénicher les bonnes affaires. Rolland Courbis, installé sur le banc de touche varois depuis deux ans, reçoit l’appel d’un agent, qui lui parle de deux joueurs néerlandais. « Il s’agissait de Peter Bosz, qui évoluait au RKC Waalwijk, et de John Lammers, un attaquant du VVV Venlo. On a regardé des cassettes, et comme financièrement, c’était abordable pour nous, on a engagé les deux » , se souvient le Marseillais, intéressé par le profil de celui qui deviendra l’entraîneur de l’Ajax. « On voyait qu’il était intelligent dans le jeu, sobre, bon techniquement, et capable d’aller au contact. Il savait construire, mais aussi détruire le jeu adverse. » Bref, le profil idéal dans un effectif où se côtoient quelques fortes personnalités comme Luigi Alfano, Jean-Louis Bérenguier, Bernard Pardo, Pascal Dupraz, Roger Mendy ou Joseph-Antoine Bell.

« Certains ont essayé de le dévergonder »


Figure historique du Sporting, dont il est aujourd’hui l’entraîneur, Alfano se marre en comparant la chevelure fournie de son coéquipier de l’époque et la casquette en peau de fesse qu’arbore aujourd’hui le coach de l’Ajax. «  C’est vrai qu’il avait une sacrée crinière. Brun, bouclé... Quand tu le vois aujourd’hui, tu as du mal à le reconnaître. » Redevenu sérieux, l’ex-défenseur toulonnais se souvient d’un exemple de professionnalisme. « Il arrivait une heure avant le début de l’entraînement. Lors des tests d’avant-saison, il était devant tout le monde. Et puis, il s’est très vite mis au français. On habitait pas très loin l’un de l’autre, on se fréquentait un peu. » Une volonté d’intégration confirmée par Courbis. « Au bout de trois mois, il était capable de tenir une conversation sans problème. Cela a vraiment facilité son adaptation dans l’équipe. Bon, à mon avis, il était un peu trop sérieux. Il faut souffler, aller boire un canon de temps en temps. Je crois que certains ont essayé de le dévergonder. Ils ont réussi. Enfin, un peu » , s’amuse un des consultants vedettes de RMC.

Entraîneur, une reconversion naturelle


Sur le terrain, Bosz ne déçoit pas. «  Il avait eu une bonne formation dans son pays (Apeldoorn, Vitesse Arnhem, RKC Waalwijk). Quand il est arrivé chez nous, il avait presque 25 ans. La France devait lui permettre de franchir un palier  » , intervient l’Ivoirien François Zahoui. « Physiquement, ce n’était pas un monstre (1,75 m). C’était un joueur capable d’évoluer en numéro 6 ou en numéro 8. Il avait une bonne lecture du jeu, c’était celui qui donnait l’impulsion. Il ne marquait pas beaucoup (un but en trois saisons), mais il était régulier dans la performance. Il n’était pas forcément flamboyant. Quand il n’était pas là, tu le voyais » , explique l’ancien sélectionneur des Éléphants. Bosz, « qui pouvait aussi dépanner en défense centrale » , rappelle Courbis, a une sainte horreur de la défaite. « Même en match amical. Un jour, lors d’une rencontre estivale contre les Allemands de Mannheim au stade Mayol, il nous traduisait ce que les joueurs adverses disaient. Ça avait fait monter la pression » , rigole Alfano, jamais très loin des embrouilles.


Rolland Courbis, qui a vite pigé le rôle de sa recrue dans le collectif, en fait l'un de ses cadres. « Le coach en avait fait une pièce essentielle » , reprend Zahoui. « Autant Lammers, qui n’est resté que deux ans, ne s’est pas totalement imposé, autant Bosz a su le faire. Il avait apporté à l’équipe sa régularité, sa clairvoyance, son calme. Il était apprécié du public. Ce n’était pas un joueur qui cherchait le contact physique, mais quand il fallait y aller, il n’hésitait pas. » Frédéric Meyrieu, qui n’a joué qu’une saison avec le Néerlandais (1990-1991) l’avait affronté avec Marseille. « Il ne se laissait pas faire. C’était un mec de caractère. Il en fallait dans cette équipe de Toulon. Et puis, on voyait que c’était un passionné. Son attitude sur le terrain le prouvait. Il régulait le jeu, l’orientait. Tactiquement, on voyait qu’il était pointu. Il faisait partie de ces joueurs qui ne rentrent pas directement chez eux après l’entraînement. Il aimait bien parler des séances. »

Discussions régulières sur le jeu


Trois ans après son arrivée, Peter Bosz quitte Toulon pour le Feyenoord Rotterdam, où il deviendra international (8 sélections), avant de poursuivre sa carrière à JEF United Ichihara (JAP, 1996-1997 et 1999), au Hansa Rostock (1998) et au NAC Breda (1998-1999). « Je crois que son passage à Toulon lui a donné une impulsion » , juge Alfano, qui a failli le recroiser sur la rade il y a trois ans. Aujourd’hui, Bosz entraîne l’Ajax, et cela ne surprend par Rolland Courbis. « On avait des discussions régulières sur le jeu. Il posait des questions. Je l’écoutais, car c’était toujours pertinent, même si nous n’étions pas toujours d’accord. On le sentait vraiment très intéressé par l’aspect tactique. C’était vraiment un joueur exemplaire, qui ne posait pas de problèmes. Autant cela m’étonne que certains deviennent entraîneurs, autant cela m’aurait surpris que Bosz ne le soit pas... »

Par Alexis Billebault Tous propos recueillis par AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Cette équipe de Toulon avait quand même un effectif effrayant niveau grandes gueules
Watcher of the skies Niveau : Loisir
La ùmanière dont il a transformé le ronron deboerien en l'équipe qui tire le plus au but en Europe, me fait penser que s'il continue comme ça, il s'imposera comme le coach évident pour le Barça.
salut Ruud,
qu'est ce que tu penses de l'hypothèse bosz comme entraîneur de lyon ?
le gars parle français (critère aulassien suprême), fait monter et progresser les jeunes (dont nous disposons en masse à lyon), développe un jeu chatoyant et audacieux, et semble avoir le charisme et l'autorité qui manque sur le banc lyonnais (et face à aulas).
 //  12:43  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 1
Je ne suis pas Ruud (du moins pas aussi Ruud que lui) mais un mec comme Bosz ne serait pas incompatible avec Lyon. Ça c'est pour l'argument rationnel. Maintenant je suis un inconditionnel du football néerlandais et pas particulièrement fan de Lyon (même si je n'ai rien contre), donc j'ai envie de dire que c'est une mauvaise idée.

Donc: c'est une mauvaise idée
Watcher of the skies Niveau : Loisir
Comme le dit Cameleon, ce serait super pour Lyon mais pas forcément le cas pour lui car comme tu le sais, la route entre Amsterdam et Barcelone est plus courte que celle entre Lyon et Barcelone.
Vu les connexions entre les 2 clubs, s'il gagne la C3, son nom reviendra avec insistance du coté du Camp Nou et s'il fait une grande campagne de C1 en déployant le jeu chatoyant de cette année, il finira à coup sûr là bas.
 //  13:30  //  Supporter des Pays-Bas
@boula, tu me l'as pas déjà dit ça? Ou était-ce quelqu'un d'autre?
si ! et j'm'en lasse pas d'te l'dire !
 //  13:48  //  Supporter des Pays-Bas
Ahah fais-toi plaiz' alors
@ruud,
tout dépend de qui va être installé sur le banc du barça à la fin du mois: d'un côté, le nouvel entraineur barcelonais, sauf gros plantage, sera là pour au moins 2/3 ans.
de l'autre bosz vient d'arriver à l'ajax. il aura un beau parcours à faire en C1 et surtout le titre national à récupérer (à priori).
bref, on va chopper à coup sur du moulin (why not), kambouaré (pourquoi pas) ou du génésio
@caméléon
tu es généreux l'ami, je suis un inconditionnel de bobby lapointe !
9 réponses à ce commentaire.
aaah le sporting, mayol, mon premier amour ! Les derby avec Marseille que du bonheur, on avait une équipe de bouchers, le stade (et les abords du stade) était blindé. Avec notre star ultime, Miguel Pineda, présent dans tous les bétisiers de l'époque, il marquait pas mal, mais toujours des buts bizarres. Je me souviens de Bosz mais absolument pas de Lammers par contre ! Sacré époque !

Je crache à nouveau sur Courbis et ses potes mafieux pour la peine ! Nainculé va !!!!
Les souvenirs du Sporting de Toulon en 1991, une belle équipe de tueur avec leur braquage du grand OM 1-0 au Vélodrome. J'avais réussis à tous les avoir en Panini, un bien bel exploit à l'époque. Avoir Michel Pineda et Anziani en collector c'est pas rien!
danseavecmamie Niveau : DHR
Malgré cette réputation de club rugueux, il y a eu des offensifs spectaculaires avec Ginola, Pineda, Anziani, revelles, Merieu et l'incroyable leo Rodriguez!
Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 5
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8
Article suivant
Dani Brillant