1. //
  2. // Demies
  3. // Lyon-Ajax

Peter de Toulon

L’entraîneur de l’Ajax Amsterdam, Peter Bosz, a passé trois ans à Toulon (1988-1991), quand les Varois évoluaient en Ligue 1. L’ancien milieu de terrain y a laissé une bonne impression auprès de ceux qui l’ont côtoyé sur la rade. Et aucun d’entre eux n’est vraiment surpris de retrouver l’ex-chevelu sur un banc de touche.

Modififié
À l’époque, les images du championnat néerlandais étaient rares, Internet n’existait pas, et pour voir un joueur, il fallait se déplacer ou l’observer sur un bon vieux magnétoscope VHS. Au cours du premier semestre de l’année 1988, le Sporting Club de Toulon prépare la saison suivante avec un budget limité et l’obligation de dénicher les bonnes affaires. Rolland Courbis, installé sur le banc de touche varois depuis deux ans, reçoit l’appel d’un agent, qui lui parle de deux joueurs néerlandais. « Il s’agissait de Peter Bosz, qui évoluait au RKC Waalwijk, et de John Lammers, un attaquant du VVV Venlo. On a regardé des cassettes, et comme financièrement, c’était abordable pour nous, on a engagé les deux » , se souvient le Marseillais, intéressé par le profil de celui qui deviendra l’entraîneur de l’Ajax. « On voyait qu’il était intelligent dans le jeu, sobre, bon techniquement, et capable d’aller au contact. Il savait construire, mais aussi détruire le jeu adverse. » Bref, le profil idéal dans un effectif où se côtoient quelques fortes personnalités comme Luigi Alfano, Jean-Louis Bérenguier, Bernard Pardo, Pascal Dupraz, Roger Mendy ou Joseph-Antoine Bell.

« Certains ont essayé de le dévergonder »


Figure historique du Sporting, dont il est aujourd’hui l’entraîneur, Alfano se marre en comparant la chevelure fournie de son coéquipier de l’époque et la casquette en peau de fesse qu’arbore aujourd’hui le coach de l’Ajax. «  C’est vrai qu’il avait une sacrée crinière. Brun, bouclé... Quand tu le vois aujourd’hui, tu as du mal à le reconnaître. » Redevenu sérieux, l’ex-défenseur toulonnais se souvient d’un exemple de professionnalisme. « Il arrivait une heure avant le début de l’entraînement. Lors des tests d’avant-saison, il était devant tout le monde. Et puis, il s’est très vite mis au français. On habitait pas très loin l’un de l’autre, on se fréquentait un peu. » Une volonté d’intégration confirmée par Courbis. « Au bout de trois mois, il était capable de tenir une conversation sans problème. Cela a vraiment facilité son adaptation dans l’équipe. Bon, à mon avis, il était un peu trop sérieux. Il faut souffler, aller boire un canon de temps en temps. Je crois que certains ont essayé de le dévergonder. Ils ont réussi. Enfin, un peu » , s’amuse un des consultants vedettes de RMC.

Entraîneur, une reconversion naturelle


Sur le terrain, Bosz ne déçoit pas. «  Il avait eu une bonne formation dans son pays (Apeldoorn, Vitesse Arnhem, RKC Waalwijk). Quand il est arrivé chez nous, il avait presque 25 ans. La France devait lui permettre de franchir un palier  » , intervient l’Ivoirien François Zahoui. « Physiquement, ce n’était pas un monstre (1,75 m). C’était un joueur capable d’évoluer en numéro 6 ou en numéro 8. Il avait une bonne lecture du jeu, c’était celui qui donnait l’impulsion. Il ne marquait pas beaucoup (un but en trois saisons), mais il était régulier dans la performance. Il n’était pas forcément flamboyant. Quand il n’était pas là, tu le voyais » , explique l’ancien sélectionneur des Éléphants. Bosz, « qui pouvait aussi dépanner en défense centrale » , rappelle Courbis, a une sainte horreur de la défaite. « Même en match amical. Un jour, lors d’une rencontre estivale contre les Allemands de Mannheim au stade Mayol, il nous traduisait ce que les joueurs adverses disaient. Ça avait fait monter la pression » , rigole Alfano, jamais très loin des embrouilles.


Rolland Courbis, qui a vite pigé le rôle de sa recrue dans le collectif, en fait l'un de ses cadres. « Le coach en avait fait une pièce essentielle » , reprend Zahoui. « Autant Lammers, qui n’est resté que deux ans, ne s’est pas totalement imposé, autant Bosz a su le faire. Il avait apporté à l’équipe sa régularité, sa clairvoyance, son calme. Il était apprécié du public. Ce n’était pas un joueur qui cherchait le contact physique, mais quand il fallait y aller, il n’hésitait pas. » Frédéric Meyrieu, qui n’a joué qu’une saison avec le Néerlandais (1990-1991) l’avait affronté avec Marseille. « Il ne se laissait pas faire. C’était un mec de caractère. Il en fallait dans cette équipe de Toulon. Et puis, on voyait que c’était un passionné. Son attitude sur le terrain le prouvait. Il régulait le jeu, l’orientait. Tactiquement, on voyait qu’il était pointu. Il faisait partie de ces joueurs qui ne rentrent pas directement chez eux après l’entraînement. Il aimait bien parler des séances. »

Discussions régulières sur le jeu


Trois ans après son arrivée, Peter Bosz quitte Toulon pour le Feyenoord Rotterdam, où il deviendra international (8 sélections), avant de poursuivre sa carrière à JEF United Ichihara (JAP, 1996-1997 et 1999), au Hansa Rostock (1998) et au NAC Breda (1998-1999). « Je crois que son passage à Toulon lui a donné une impulsion » , juge Alfano, qui a failli le recroiser sur la rade il y a trois ans. Aujourd’hui, Bosz entraîne l’Ajax, et cela ne surprend par Rolland Courbis. « On avait des discussions régulières sur le jeu. Il posait des questions. Je l’écoutais, car c’était toujours pertinent, même si nous n’étions pas toujours d’accord. On le sentait vraiment très intéressé par l’aspect tactique. C’était vraiment un joueur exemplaire, qui ne posait pas de problèmes. Autant cela m’étonne que certains deviennent entraîneurs, autant cela m’aurait surpris que Bosz ne le soit pas... »

Par Alexis Billebault Tous propos recueillis par AB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

Cette équipe de Toulon avait quand même un effectif effrayant niveau grandes gueules
Watcher of the skies Niveau : Loisir
La ùmanière dont il a transformé le ronron deboerien en l'équipe qui tire le plus au but en Europe, me fait penser que s'il continue comme ça, il s'imposera comme le coach évident pour le Barça.
salut Ruud,
qu'est ce que tu penses de l'hypothèse bosz comme entraîneur de lyon ?
le gars parle français (critère aulassien suprême), fait monter et progresser les jeunes (dont nous disposons en masse à lyon), développe un jeu chatoyant et audacieux, et semble avoir le charisme et l'autorité qui manque sur le banc lyonnais (et face à aulas).
 //  12:43  //  Supporter des Pays-Bas
Note : 1
Je ne suis pas Ruud (du moins pas aussi Ruud que lui) mais un mec comme Bosz ne serait pas incompatible avec Lyon. Ça c'est pour l'argument rationnel. Maintenant je suis un inconditionnel du football néerlandais et pas particulièrement fan de Lyon (même si je n'ai rien contre), donc j'ai envie de dire que c'est une mauvaise idée.

Donc: c'est une mauvaise idée
Watcher of the skies Niveau : Loisir
Comme le dit Cameleon, ce serait super pour Lyon mais pas forcément le cas pour lui car comme tu le sais, la route entre Amsterdam et Barcelone est plus courte que celle entre Lyon et Barcelone.
Vu les connexions entre les 2 clubs, s'il gagne la C3, son nom reviendra avec insistance du coté du Camp Nou et s'il fait une grande campagne de C1 en déployant le jeu chatoyant de cette année, il finira à coup sûr là bas.
 //  13:30  //  Supporter des Pays-Bas
@boula, tu me l'as pas déjà dit ça? Ou était-ce quelqu'un d'autre?
si ! et j'm'en lasse pas d'te l'dire !
 //  13:48  //  Supporter des Pays-Bas
Ahah fais-toi plaiz' alors
@ruud,
tout dépend de qui va être installé sur le banc du barça à la fin du mois: d'un côté, le nouvel entraineur barcelonais, sauf gros plantage, sera là pour au moins 2/3 ans.
de l'autre bosz vient d'arriver à l'ajax. il aura un beau parcours à faire en C1 et surtout le titre national à récupérer (à priori).
bref, on va chopper à coup sur du moulin (why not), kambouaré (pourquoi pas) ou du génésio
@caméléon
tu es généreux l'ami, je suis un inconditionnel de bobby lapointe !
9 réponses à ce commentaire.
aaah le sporting, mayol, mon premier amour ! Les derby avec Marseille que du bonheur, on avait une équipe de bouchers, le stade (et les abords du stade) était blindé. Avec notre star ultime, Miguel Pineda, présent dans tous les bétisiers de l'époque, il marquait pas mal, mais toujours des buts bizarres. Je me souviens de Bosz mais absolument pas de Lammers par contre ! Sacré époque !

Je crache à nouveau sur Courbis et ses potes mafieux pour la peine ! Nainculé va !!!!
 //  13:39  //  Aficionado du Togo
Les souvenirs du Sporting de Toulon en 1991, une belle équipe de tueur avec leur braquage du grand OM 1-0 au Vélodrome. J'avais réussis à tous les avoir en Panini, un bien bel exploit à l'époque. Avoir Michel Pineda et Anziani en collector c'est pas rien!
danseavecmamie Niveau : DHR
Malgré cette réputation de club rugueux, il y a eu des offensifs spectaculaires avec Ginola, Pineda, Anziani, revelles, Merieu et l'incroyable leo Rodriguez!
Hier à 17:27 Ederson atteint d'un cancer des testicules 52 Hier à 12:38 Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 161 Hier à 11:13 Droit de réponse "Mistral Gagnant" 31
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:27 La praline de Castillo au Mexique 3
lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 32 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7
À lire ensuite
Dani Brillant