1. //
  2. // 4e tour
  3. // Hellas Vérone/Perugia

Perugia, la résurrection du Griffon

Reléguée administrativement en D5 en 2010, Perugia est en train de revenir fort. Équipe emblématique des années 2000, notamment connue pour avoir enlevé un Scudetto à la Juve, la formation biancorossa se frotte ce soir au Hellas Vérone, en Coupe d'Italie.

Modififié
C'est une image que les supporters de la Juventus n'ont jamais oubliée. Un déluge. M. Collina avec son parapluie. Carlo Ancelotti avec son anorak. Et puis Alessandro Calori. Un joueur quelconque, défenseur, qui vient placer une frappe improbable après un renvoi dégueulasse d'Antonio Conte. Van der Sar se fige, le ballon file dans les cages. Perugia, modeste douzième de Serie A, vient de planter un coup d'épée dans le ventre de la Vieille Dame. Un but qui ôte le Scudetto des mains de la Juventus et qui l'offre sur un plateau à la Lazio, qui n'en demandait pas tant. Nous sommes le 14 mai 2000, et Perugia vient d'inscrire son nom dans l'histoire du championnat d'Italie. Ironie de l'histoire, un an plus tôt, c'est sur cette même pelouse du Renato-Curi que le Milan AC de Zaccheroni avait fêté son Scudetto, en s'imposant 2-1 lors de la dernière journée. Pour Perugia, promu en 1998 et de retour en Serie A après 17 saisons, c'est une véritable période dorée. Une période où vont se succéder des joueurs aussi incroyables qu'improbables (Nakata, Rapaić, Zé Maria, Materazzi, Ibrahim Ba, Kaviedes, Liverani…), des entraîneurs dingues (Vujadin Boškov, Carlo Mazzone, Serse Cosmi) et, évidemment, un président unique, Luciano Gaucci. Un homme qui, dans son CV, peut se vanter d'avoir fait venir en Italie le fils Khadhafi, d'avoir viré de son équipe de la Coréen Ahn Jung-hwan, coupable d'avoir éliminé l'Italie du Mondial 2002, ou encore d'avoir proposé de faire jouer un ours dans son équipe.

République dominicaine et Serie D


Mais comme souvent, en Italie, toute belle époque a une fin. Lors de l'été 2003, Perugia remporte la Coupe Intertoto, une première historique dans l'histoire du club. En Coupe UEFA, les Biancorossi se permettent même d'éliminer Dundee et l'Aris Salonique, mais se font sortir au troisième tour par le PSV Eindhoven. C'est l'apogée du Perugia de Luciano Gaucci. Car cette saison 2003-04 va être un véritable chemin de croix. L'équipe ne parvient pas à rééditer les prestations des années précédentes. Elle termine quinzième, et doit donc disputer un barrage contre la Fiorentina, sixième de Serie B. Après la défaite 1-0 à l'aller au Renato-Curi, elle n'arrive pas à inverser la tendance et fait match nul 1-1 à l'Artemio-Franchi. Relégation. Serse Cosmi tire sa révérence, et la formation est confiée à Stefano Colantuono, avec pour objectif une immédiate remontée en Serie A. Perugia termine troisième et gagne donc le droit de disputer les play-offs. Mais le mois de juin 2005 est terrible. En quelques jours, le Griffon perd tout. D'abord, il s'incline en finale des play-offs face au Torino, manquant ainsi la promotion, et surtout, il est exclu de la deuxième division par la justice sportive, à cause de problèmes économiques. C'est la fin de l'ère Gaucci qui, traqué par le fisc, décide de fuir l'Italie. La dernière fois que nous avons essayé de le joindre sur son portable, il y a de ça deux ans, il était en République dominicaine, et c'est une jeune fille avec une petit voix d'oiseau qui décrochait à sa place. Tombeur.

La suite de l'histoire de Perugia, sans Gaucci, est malheureusement des plus banales. Le club végète d'abord quelques saisons en Serie C, perd un barrage pour remonter en Serie B, et sombre définitivement en 2010. Avec plus un rond dans les caisses et des dettes à n'en plus finir, Perugia est déclaré en faillite par le tribunal. L'équipe disparaît et renait sous le nom d'ASD Perugia Calcio, en Serie D, l'équivalent, à l'époque, de la cinquième division. C'est l'entrepreneur Roberto Damaschi qui reprend en mains l'équipe, épaulé par Walter Novellino, ancien coach du Napoli, de la Samp et du Torino, comme conseiller. Nous sommes en juillet 2010 et Perugia repart de tout en bas, chez les amateurs. Dix ans, pile, après avoir fait pleurer la Juventus.

Le Griffon dort, le Griffon renait


Il faut maintenant remonter. Et vite. Problème, dans cette équipe, il n'y a plus aucun gros nom, plus aucun joueur charismatique. Tout le monde a foutu le camp, au fur et à mesure des relégations. Le nouveau coach, Pierfrancesco Battistini, doit composer avec les moyens du bord. Seul joueur de «  renom » , le défenseur Roberto Goretti, ancien du Napoli (1997-2000) et de Bologne (2000-03). On trouve également le Canadien Rocco Placentino, deux années à l'Impact Montreal (2008-10) et qui vient tenter une nouvelle expérience en D5 italienne. Sacré choix. Mais force est de constater que, malgré cet effectif discret, la nouvelle recette fonctionne. Perugia roule sur la Serie D et réalise même un superbe doublé : Coupe d'Italie de Serie D et championnat. De retour en D4, Perugia peut reprendre son statut professionnel, ce qui est déjà un premier pas vers le renouveau. Les mois qui suivent vont être tout aussi heureux. En deux ans, Perugia passe de Serie D à Serie C1 et manque même la promotion en Serie B en s'inclinant lors des play-offs contre Pise qui, du coup, lui joue un mauvais tour.

Mais ce n'est que partie remise. Un an plus tard, en mai 2014, Perugia termine premier de Lega Pro 1 (la nouvelle Serie C1) et décroche son billet pour la Serie B. Un retour attendu depuis neuf ans. Sur le banc, on trouve désormais Andrea Camplone, ancien joueur de Pescara et de Perugia dans les années 90. L'équipe peut également compter sur l'expérimenté Gianluca Comotto, 277 matchs de Serie A dans les pattes, et sur Marco Rossi, 100 apparitions parmi l'élite. Lors de l'été 2014, pour se préparer à cette première expérience en Serie B, le nouveau Perugia frappe un joli coup en faisant signer Rodrigo Taddei, après neuf saisons de haut niveau à la Roma. L'équipe est un mixe de jeunes ayant participé aux diverses remontées et de joueurs ayant plus de bouteille, pour stabiliser tout ça. Un cocktail qui ne met pas bien longtemps à porter ses fruits. Le début de saison 2014/15 est idyllique : trois matchs, trois victoires. On se dit que Perugia va marcher sur la Serie B comme il a marché sur les divisions inférieures, mais le club est vite rattrapé par la réalité d'une division très disputée. Au bout de 16 journées, les Griffoni sont désormais neuvièmes, avec un bilan de cinq victoires, huit nuls et trois défaites. Bilan honorable. Ce soir, cette joyeuse bande se déplacera au stadio Bentegodi pour y affronter le Hellas Verone. Une équipe qui, quelque part, lui ressemble. En effet, après avoir connu ses grandes heures dans les années 80 et 90, le Hellas avait dû gouter à la Serie C de 2006 à 2011. Finalement, le club est remonté, et s'est aujourd'hui stabilisé en Serie A. Perugia rêve d'imiter un tel parcours. Et, pourquoi pas, terrasser ce soir ce miroir de réussite.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Incroyable, cet article c'est un peu comme si une de mes parties FM s'était échapée dans la vraie vie
@EM, c'est sympa de reprendre la plume pour un article et pas seulement des brèves.

@Collina qui me lit je n'en doute pas, les physiciens semblent confirmer l'existence d'univers parallèles. Il doit donc y en avoir un où le match de 2000 n'a pas été joué puisque un ballon de foot ne peut pas rebondir dans l'eau...
@ Trap; souviens-toi, on avait utilisé, lors de cette rencontre, un ballon spécialement adapté aux circonstances climatiques; il n'avait pas besoin de savoir rebondir sur l'eau :

http://thumbs.dreamstime.com/x/ballon-d … 163760.jpg



Bel article sur une présidence de Gaucci haute en couleur (il avait également proposé de faire jouer une femme en équipe première).
Mais cela reste anecdotique comparé à la Squadra dei miracoli qui termina le championnat 1979 deuxième et invaincue avec peu de moyens. Peu de temps avant, leur milieu Renato Curi est mort sur le terrain (ironie de l'histoire, déjà en recevant la Juve sous la pluie). Cette équipe déclinera suite à la mise en cause de certains de ces joueurs dont Paolo Rossi dans le Totonero. L'équipe romantique des 70's par excellence, choisie par Alberto Garlini comme décor de son roman Futbol Bailado.
@europa, c'était donc ça...
De toutes façons, puisque le "meilleur arbitre du monde" avait validé...
Milan_forza18 Niveau : CFA
Super article ! C'est moi ou 90% des présidents italien sont tarer???!
@Milan_forza18 Tu peux enlever "président" ;)
Message posté par Milan_forza18
Super article ! C'est moi ou 90% des présidents italien sont tarer???!


Des vrais tarés, j'en vois que trois: Gaucci, Cellino (parti depuis sévir en Angleterre) et Zamparini.

Après ce qu'on va trouver c'est:
des grandes gueules genre Franco Sensi (RIP) ou Aurelio De Laurentiis
des excentriques genre Massimo Ferrero
des véreux comme Calisto Tanzi ou Sergio Cragnotti
des opportunistes comme Enrico Preziosi
des riches héritiers du plus grand groupe italien que l'on retrouve sous overdose entourés de trans' comme...
et Berlusconi qui est un cas à lui tout seul.

A part ça, y'a des gens bien aussi.

Et je valide avec Lyon comme qui confirme l'Italie n'a pas le monopole des dirigeants mégalos.
Hier à 12:36 NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
Hier à 14:54 Un match arrêté par des jets d'œufs 11
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 10:30 Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 29
mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26