1. //
  2. //
  3. // Barcelone/Almeria

« Personne ne rêve de devenir entraîneur »

Juan Manuel Lillo est un peu le Cesar Luis Menotti de la Liga. Le genre de type qui serait capable de vous parler foot pendant des heures sans se fatiguer. Amoureux de France 86 et nostalgique d'une époque où le football n'était encore qu'un jeu, le Basque l'avoue lui-même : "Je n'aime pas le métier d'entraineur, mais c'est le seul moyen que j'ai trouvé pour côtoyer les joueurs". L'un deux s'appelait Guardiola. Devenus amis et frères de sang au Dorados mexicain, les entraineurs d'Almeria et du Barça s'affrontent pour la première fois sur un banc de touche. Analyse de l'actualité du foot espagnol et même un peu plus, avec un passionné. Un vrai.

Modififié
1 0
Comment vous êtes-vous retrouvé sur le banc d'Almeria ?


J'avais des contacts avec d'autres clubs, mais Almeria était celui qui me voulait le plus. J'aurais pu venir avant, mais Hugo Sanchez était encore “dans la maison”. J'ai dit aux dirigeants que je n'étais pas un vautour et que je ne trouvais pas ça très respectueux vis-à vis de lui. Quand les dirigeants ont finalement limogé Sanchez, nous avons repris les conversations et les discours du président et du directeur sportif m'ont plu tout de suite. J'ai aimé le fait qu'ils ne me prennent pas pour un bouche-trou... C'est moi qu'ils voulaient, personne d'autre. Je me suis très vite senti à l'aise et me voilà !

Un tel changement en milieu de saison est-il plus difficile pour un entraîneur ou pour les joueurs ?


Je pense que c'est difficile pour les deux. Au début, le changement fait peur aux joueurs, tandis que l'entraîneur a une certaine appréhension, mais c'est tout à fait normal.

Justement, comment avez-vous géré cette appréhension face à vos nouveaux joueurs ?


Un entraîneur peut affronter un nouveau groupe de deux façons : continuer le travail de l'ancien entraîneur ou tout reconstruire depuis zéro. Mon intention première, ce n'était pas de construire une œuvre mais de faire partie de l'œuvre déjà en place. Je ne me voyais pas arriver et casser des automatismes et des affinités déjà en place, ça aurait été prétentieux de ma part. Le changement ne doit jamais être brusque et totalitaire. Moi ce que je voulais, c'était insuffler de la confiance aux joueurs afin qu'ils s'expriment le mieux possible et qu'ils m'acceptent comme on accepte de se confier à quelqu'un. Quand tu prends une équipe en pleine saison, tu n'as pas le temps de tout reconstruire. Par contre, tu peux amener les gars vers le chemin du progrès en douceur. Lentement mais sûrement. Et ce chemin-là commence par l'héritage laissé par mon prédécesseur.

Oui, mais chaque entraîneur a une philosophie qui lui est propre. Quelque part, vous ne sentez pas une frustration de ne pas pouvoir l'appliquer comme vous le voulez ?


Ma philosophie, c'est d'optimiser... pardon d'essayer d'optimiser le rendement de mes joueurs. Mes joueurs sont ce qu'ils sont. Ils ne peuvent pas être ce qu'ils ne sont pas. Le plus important dans le football, ce sont les joueurs. Les états d'âme d'un entraîneur, c'est secondaire.

Selon vous ça ne sert à rien un entraîneur alors ?


Je ne dis pas que je ne sers à rien. Je dis juste que je suis beaucoup moins important que les joueurs.

Vous servez à quoi alors ?


Je sers à faire passer un message. Un entraîneur, c'est un majordome au service des joueurs. Ceux qui pensent le contraire ont tout faux. Tu as déjà vu un entraîneur entrer sur le terrain pour marquer un but ? Moi non ! Je n'ai pas la prétention de faire mieux que mes joueurs sur un terrain. Il faut garder le footballeur sur un piédestal pour qu'il donne tout ce qu'il a. Je peux aider, lui donner des consignes, le motiver mais je ne peux pas jouer à sa place. Au final, ceux qui décident, ce sont eux. Pas les entraîneurs.

En France, les équipes modestes comme Almeria sont complètement écrasées par la médiatisation du Real ou du Barça. Comment définissez-vous Almeria ?


C'est une entité qui a connu beaucoup de soubresauts. Le club a disparu plusieurs fois et aujourd'hui, il tente de se construire sa petite histoire. Almeria, à coté du Barça et du Real Madrid, c'est un club tout petit. Il manque une histoire, une tradition. C'est une limite très importante. Dans le football, quoi qu'on en dise, l'histoire compte beaucoup. J'ai voulu aider Almeria car c'est une équipe qui n'avait plus connu un statut de reléguable depuis sa montée il y a quelques années. Les joueurs ont du potentiel, je le sens. Je le sais. Et puis surtout, c'est un club qui est sain, dans tous les sens du terme. C'est d'ailleurs ce qui m'a le plus plu.

Vous avez entraîné l'un des clubs historiques de la Liga, la Real Sociedad. Qu'est-ce qui est le plus stimulant pour vous : créer l'identité d'un club comme Almeria ou pérenniser celle d'un club comme la Real ?


Les deux options sont extrêmement intéressantes... (il coupe) Tu sais je suis né à San Sebastian. J'ai été élevé avec la Real Sociedad. Mon identité d'homme, de joueur et d'entraîneur s'est construite à travers la Real Sociedad. Je veux dire par là qu'un club avec des racines et une identité aussi profondes et marquées, c'est quelque chose que tu ne peux pas retrouver partout. Avant de descendre en deuxième division, la Real avait passé 41 ans en Liga. Seuls le Real, le Barça et l'Atheltic Bilbao ont fait mieux. J'aime la Real d'amour, donc ce n'est pas comparable avec Almeria. Ici, l'histoire est encore à écrire, mais malheureusement, il faut du temps pour ça.

Pourquoi malheureusement ?


Parce que nous vivons dans une dictature du résultat. Dans les entreprises, ce sont les bénéfices qui comptent. Dans le football, si tu n'as pas de points, tu es mort. C'est la règle du jeu. Le football est devenu un sport d'urgence. C'est regrettable, mais je ne perds pas espoir : si je peux contribuer à ce que l'histoire d'Almeria s'étoffe, ce sera déjà une grande victoire.

Depuis votre arrivée, le club a pourtant remonté la pente (Almeria reste sur deux victoires consécutives en Liga, ndlr)...


C'est vrai qu'on a réalisé des bons matchs. Mais nous n'avons pas eu les points que nous méritions. Par rapport à ce que nous avons montré sur le terrain, la récompense a été moyenne.

Vous avez perdu une seule fois, contre Séville, le bilan est donc positif non ?


C'est clair. Même si on a gagné à 10 contre le Sporting, notre match référence, c'est celui de Séville. C'est bizarre de prendre une défaite comme point de repère dans une saison, mais s'il n'y avait pas eu une flaque d'eau favorable aux Sévillans, on aurait fait une bonne opération comptable.

Vous arrivez quand même à prendre du plaisir dans votre rôle d'entraîneur malgré la dictature du résultat ?


Tu sais j'ai arrêté de jouer au football à 16 ans. Je me suis rapidement rendu compte que je ne pourrais pas en faire mon métier. J'ai l'honnêteté d'avouer que je n'étais pas particulièrement doué. En tout cas pas autant que je l'aurais voulu. J'ai donc choisi d'être entraîneur pour côtoyer les joueurs et continuer à vivre ma passion pour le football. Ceux qui disent qu'ils rêvaient d'être entraîneur mentent ou alors il faut les mettre dans le frigo pour leur rafraîchir les idées. Personne ne rêve d'être entraîneur. Le rêve ultime de tous les gamins du monde, c'est devenir footballeur. Pas entraîneur.

Et alors, vous prenez du plaisir aujourd'hui ?


Des fois oui, mais pas tous les jours. Tu sais ce que je vais faire dans 20 minutes ?

Non.


Je vais aller jouer au futsal. J'ai passé toute la journée à diriger des entraînements, mais jouer au futsal avec des amis, ça va être mon premier gros plaisir de la journée. Le football, pour l'apprécier, il faut y jouer. Le reste, ça n'est que de la frustration et du désir non assouvi : vouloir entrer sur un terrain, tout en sachant qu'on ne pourra jamais être à la hauteur d'un professionnel. C'est pour ça que les joueurs font rêver. C'est aussi pour ça qu'on les envie.

En Espagne vous êtes l'un des rares à théoriser le phénomène football, alors que dans des pays comme l'Italie, par exemple, c'est quelque chose d'assez naturel. Comment l'expliquez-vous ?


La situation économique de l'Espagne est tellement alarmante qu'on ne s'arrête plus pour réfléchir. Les gens cherchent du concret. Dans les temps difficiles, la priorité c'est la survie. Dans le football, c'est un peu pareil. Les résultats ont pris le pas sur la philosophie de jeu ou la façon de concevoir ce sport. Tu sais, l'homme-footballeur que j'ai connu à mes débuts n'existe plus. Aujourd'hui, tout le monde raconte des banalités. La langue de bois, c'est le prolongement d'une paresse intellectuelle. Les joueurs d'aujourd'hui sont comme oppressés par ce qui se passe en dehors du football. Les problèmes de la société, ça les dépasse complètement. On leur a appris à taper dans un ballon, mais personne ne les a jamais poussés à mener une réflexion propre. C'est triste. Moi on me dit souvent que je suis un philosophe et un poète du football. Je ne prétends pas l'être. Je suis comme je suis. Mais ce qui m'inquiète le plus, c'est la connotation négative qui accompagne ces termes. C'est comme si quelqu'un qui réfléchissait un peu était dangereux pour les autres. La langue de bois, c'est l'arme de ceux qui ne veulent pas envahir des nouveaux champs de réflexion. En Espagne, les gens ont presque peur de réfléchir. Paradoxalement, les fous, ce ne sont pas ceux qui ont une réflexion, mais plutôt ceux qui ne pensent à rien non ?

Comment expliquez-vous cette faillite ?


Toute la journée je vois des personnes qui me disent « Je suis la mère de...  » , « Je suis le frère de... » , « Je suis le cousin de...  » . Et de l'autre côté, je vois des joueurs qui sont esclaves des regards extérieurs. Ils vivent pour leurs familles, pour le public, pour leur agent, et dans le meilleur des cas, pour leurs clubs respectifs, mais ils ne vivent pas pour eux. C'est comme si l'humain qui était en eux n'existait plus. Les gens qui leur tournent autour ne voient plus que la condition de footballeur qui leur permet d'exister dans la société. Entre cette image et leur statut de footballeur, il y a une sorte de vide qui n'est pas comblé. Le football leur a donné un statut et de l'argent mais a oublié de les former en tant qu'hommes. Aujourd'hui, je suis terrifié, car la plupart du temps, les mecs que j'ai en face de moi ne sont même pas heureux. Et ça c'est terrible.

C'est tragique même...


Pour eux, être remplaçants, c'est ne pas exister. Ils vivent par le jeu. C'est le seul moyen qu'ils ont pour se respecter eux-mêmes. Ce que j'aimerais, c'est qu'ils se détachent un peu de ce carcan qui les étouffe, mais sans formation, c'est très dur.


Deuxième partie de cet entretien, dès demain sur www.sofoot.com...

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
il y a 5 heures Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 55 il y a 6 heures Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 4 il y a 10 heures Medel demande sa femme en mariage avec un avion 15 il y a 11 heures Zubizarreta veut San Iker à l'OM 23
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 12 heures Verratti veut rester à Paris 43 il y a 12 heures Thiago Silva souffre du genou 22 Hier à 16:13 Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 24 Hier à 15:04 La panenka syrienne à la dernière seconde 12 Hier à 11:20 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 3 Hier à 11:04 La Chine veut Gameiro 9
Hier à 11:00 Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 Hier à 10:37 Le golazo de Zaha 5 Hier à 10:02 Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 Hier à 09:50 Passe magique et inutile de Bale 7 Hier à 09:39 Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 34 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 11 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11 lundi 6 mars Carlo Tavecchio réélu à la Fédération italienne 9 lundi 6 mars Au Monténégro, zéro but en cinq matchs 8 lundi 6 mars Il marque sur la remise en jeu 2 lundi 6 mars Des fans foutent le bordel en D8 anglaise 11 lundi 6 mars Un arbitre belge sauve un joueur 7 lundi 6 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 28e journée 3 lundi 6 mars Chapecoense revient en Copa Libertadores 3 dimanche 5 mars 296€ à gagner avec Barcelone - PSG & Dortmund - Benfica 4 dimanche 5 mars Verratti a désormais sa chanson au Parc 25
1 0