Italie - Serie A - 3e journée

Par Alexandre Pauwels

Personne n'arrête la Juventus

Spectacle et inattendu au programme de cette 3e journée de Serie A. Au choix, l’Atalanta qui gagne à Milan (0-1) ou les remontées de la Juventus, de Sienne et surtout de Bologne, qui refait un retard de deux buts pour battre la Roma (2-3).

Note
4 votes
4 votes pour une note moyenne de 5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Joie de Buffon et Bonucci (Juventus Turin)
Joie de Buffon et Bonucci (Juventus Turin)
On ne s’attendait pas à pareil dimanche après-midi sur les pelouses italiennes. Il faut bien dire que cette 3e journée avait débuté hier avec un match bien dégueu et déprimant, entre Palerme et Cagliari. Mais on aurait dû se douter de quelque chose, quand même, en voyant l’Atalanta gagner à San Siro. Comme la promesse d’un dimanche de folie, où l’inattendu se produirait sur bien des terrains. Et dans bien des têtes, puisque certaines vieilles tronches se sont également distinguées. S’il n’y a pas de grands bouleversements au classement, notamment en tête où la Juve, la Lazio et le Napoli ont déroulé, on aura apprécié le spectacle.

Et quitte à débuter par quelque chose, autant parler du premier match de dimanche, celui de 12h30, qui opposait le Chievo à la Lazio. Pour résumer ça en un mot, on dira Hernanes. Parce que le milieu offensif laziale est allé gagner tout seul à Vérone (1-3). Ce qui donne, dans les faits, un doublé (dont une merveille d’enchaînement à l’entrée de la surface) et une implication sur le but de Klose, ce dernier en étant déjà à trois buts en autant de matchs cette saison. Grâce à ces deux hommes, les Biancocelesti restent aux commandes du championnat. Comme quoi, il est pas si mauvais, ce Petković… Pas mauvais non plus, le remplaçant de Conte à la Juve, Massimo Carrera. En marge de la rencontre face au Genoa, le technicien avait reçu l’ordre de faire tourner l’effectif, manière que les cadres se reposent en vue du match de Ligue des champions de mercredi, face à Chelsea. Tu parles… Menés 1-0 par un très bon Genoa, les Bianconeri ne trouveront la faille qu’avec les entrées de Vučinić et Asamoah, juste avant l’heure de jeu. Le Monténégrin marque un péno (justement provoqué par son acolyte ghanéen) et distribue deux passes décisives, à Giaccherini et… justement, à son acolyte ghanéen (score final 1-3). Comme quoi, difficile de se passer des cadres. Le Napoli aussi le sait bien. Les Partenopei n’ont eu aucun mal à battre Parme (3-1) grâce, évidemment, à un but de son Matador sur péno, et de ses soupirants en attaque, Pandev et Insigne. Le trio de tête reste donc le même et, curiosité, ils ont tous gagné sur le même score. Quitte à bien faire les choses.

La Roma et l’Udinese paniquent

Au rayon des outsiders désignés, on remarque que l’Udinese a du mal, en ce début de saison. Tout était pourtant bien parti contre Sienne, avec un double avantage acquis en cinq minutes, grâce à des réalisations de Basta et Di Natale. Mais niveau gestion, les hommes de Guidolin ne savent pas s’y prendre et encaisseront deux buts, manquant même de se faire battre en fin de rencontre (2-2)… Bon, ils accrochent un point, leur premier, c’est déjà ça. Parce que Zeman et sa Roma auraient bien aimé l’accrocher, eux, ce petit point. Sur un schéma identique aux Frioulans, les Romains ont très vite pris une belle avance sur Bologne. Sauf que là aussi, ils se sont fait reprendre au score. À la différence que les Giallorossi ont fait pire, en encaissant un but et perdant la rencontre (2-3). Zeman et ses désirs insatiables d’attaque… Ah, et l’homme du match, alors ? Surprise, c’est Aberto Gilardino. L’attaquant que beaucoup pensaient fini plante deux buts et distribue une passe décisive à Diamanti. Lequel déclarait avant la rencontre : « On va à Rome pour gagner. » Halte aux préjugés, un clodo, il faut aussi le prendre au sérieux. Tiens, un mec qui ne rigole pas non plus, c’est Stevan Jovetić. Ou l’actuel capocannoniere de Serie A, avec quatre réalisations. Oui, le Monténégrin a encore marqué, face à Catane. Mais il a aussi créé l’espace nécessaire pour que Toni, la vieille gloire tout juste de retour à Florence, aille marquer son but sous la Curva Fiesole, loin de l’avoir oublié. 2-0 pour la Viola. Des buts de Toni, de Gilardino… Une journée normale, en 2004/2005.

On en vient à parler de l’Inter, qui a dominé sans trop de soucis le Torino, en clôture de la journée. Meilleurs techniquement, les Nerazzurri ont rapidement ouvert le score grâce à leur Principe Milito, d’une belle frappe instinctive aux 20 mètres, et se sont ensuite contentés de gérer - difficilement - l’enthousiasme des Turinois, Cassano venant même les punir en fin de rencontre (2-0). Un piège d’évité, et voilà l’Inter qui remonte au classement. D’ailleurs, si on doit continuer à parler d’outsider, on peut inclure dans la catégorie la Sampdoria, désormais. Les Doriani continuent de gagner et enchaînent un troisième succès consécutif dans un duel ô combien important à Pescara, chez l’autre promu (2-3). Outre la prestation de Maxi López, auteur d’un doublé, on ne pourra que signaler la faiblesse défensive des Delfini, qui ont déjà encaissé neuf buts en trois rencontres. Une troisième défaite, la deuxième contre un promu, et une 19e place au classement. Merci Sienne, d’avoir pris 5 points de pénalité, hein.

Palerme dans le rouge, Milan galère

Nous y voilà, place aux équipes qui galèrent. Outre Sienne et Pescara, il convient d’évoquer, dans ce bas de classement, Palerme et Cagliari. Deux équipes qui se sont affrontées au Renzo Barbera en ouverture de cette 3e journée, pour un derby des îles tout pourri, terminé sur un nul logique (1-1). Nul aussi, dans les erreurs d’arbitrage grossières, qui ont gâché la rencontre presqu’autant que les erreurs techniques. Ce que n’a pas manqué de remarquer Zamparini, qui a ordonné la publication d’un communiqué sur le sujet. Superbe justification, pour une 18e place. Enfin, si le président palermitain cherche des excuses aux piètres prestations de son club, il n’en accorde aucune à son coach Giuseppe Sannino. Ça vient de tomber, le technicien rosanero est viré. Et Gianpiero Gasperini sera le futur ex-entraîneur du club…

Rayon galère, il convient de conclure avec le Milan AC. Les Rossoneri aussi disputaient un petit derby, celui de Lombardie, contre l’Atalanta. On pensait les Rossoneri capables de relever la tête à domicile, après une prestation aboutie à Bologne (1-3). Faux. Les Milanais ont décidément du mal à San Siro et, après une défaite lors de la première journée face au promu la Samp’ (0-1), ils enchaînent contre l’Atalanta (0-1). Deux équipes qui jouent le maintien, quoi. Et comme lors du match face aux Blucerchiati, les Rossoneri ont déjoué, simplement. Pour leurs adversaires, en revanche, la saison est enfin lancée, puisqu’ils effacent leur sanction liée au Calcioscommesse (-2 points en début de championnat) et sont enfin dans le positif. Positif, comme le sentiment que l’on peut avoir sur ce début de saison en Serie A. 34 buts lors de la dernière journée, 33 pour celle-ci, les surprises en plus. On ne peut que se répéter, et attendre avec impatience la semaine prochaine.

Résultats et Classement de Serie A

Par Alexandre Pauwels

Parier sur les matchs de AS Roma

 





Votre compte sur SOFOOT.com

17 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Mortis le 16/09/2012 à 23:36
      

    Jamais compris ce que Zeman foutait en Italie, en tout cas, il serait le 1er entraineur lourdé de la saison que ça m'étonnerait pas.

    Sinon, la Juve m'a fait une belle frayeur et sérieux, Matri, ça commence à se voir qu'il n'a pas le niveau d'un grand club…

  • Message posté par Mortis le 16/09/2012 à 23:38
      Note : 8  /

    Oups, on me dit dans l'oreillette que Zeman ne peut pas être le 1er puisque Zamparini a déjà dégagé son 1er entraineur de la saison. Bon bah, il sera 2e, t'façons, il est habitué à ne pas être 1er.

  • Message posté par Trap le 16/09/2012 à 23:38
      

    Les hommes de Guidolin ne savent peut-être pas d'y prendre mais si l'arbitre les avaient laissés à 11 ça aurait pu aider. Autrement, les probabilités pour que Zeman n'arrive pas à la trêve augmentent régulièrement. Et le classement publié sur le site c'est n'imp un semaine de plus.

  • Message posté par Octavio919 le 16/09/2012 à 23:47
      Note : 2 

    Même pas un petit mot sur l'EXPLOIT de la Juve, qui n'a plus perdu en championnat depuis... le 15 Mai 2011! Not bad.

  • Message posté par mirko_1926 le 16/09/2012 à 23:51
      

    la gobba 4 rigori en 4 matchs..voir jusqu'ou çà continue.la logique voudrait qu'elle ne s'incline donc pas du coté de fulham broadway..à suivre nous on continue discrètement avec nos fantastici 4 ;-)

  • Message posté par mangecaca le 17/09/2012 à 00:24
      Note : 2 

    J'ai des doutes quand à l'utilisation du 352 de la Juve quand Conte veut faire tourner parce qu'il faut que les 2 ailiers soient un minimum percutant et entre Caceres et De Ceglie c'est vraiment pas ça. On a d'ailleurs tout de suite vu la différence quand Asamoah (énorme ce joueur) et Lichteiner sont rentrés. Et Matri de plus en plus décevant c'est dommage, là encore ca a été le jour et la nuit lorsque Vucinic est rentré (notamment grace à sa relation technique avec Giovinco)

  • Message posté par Tato le 17/09/2012 à 00:26
      

    @mirko: sauf que les 4 sont indiscutables (je suppose que tu y inclus celui en Supercoupe). C'est quand même dommage que beaucoup de ceux qui suivent le calcio préfèrent parler d'arbitrage que de football joué. Au passage tu ne relève pas le 2e but Hors-jeu de Naples. Bref j'ai pas entendu Mazzarri chialer comme une fillette cette fois...

  • Message posté par TheChax le 17/09/2012 à 08:11
      Note : 1 

    La Juve n'est plus très loin (à 12 matchs) du record mondial du Milan au début des années 90 de 58 matchs d'affilés sans perdre.
    Par contre il faudra faire attention car le Genoa n'a vraiment pas eu de réussite hier.

  • Message posté par Trap le 17/09/2012 à 08:58
      

    Faut pas oublié que Caceres revient tout juste de blessure. De Ceglie par rapport à Asamoah c'est clair que la comparaison...
    Par contre, le Genoa était bien en place, leur marquage individuel sur Pirlo a bien marché en 1ère période, tout a bien marché pour eux en 1ère période d'ailleurs. Il n'y aura peut-être pas beaucoup d'équipes qui iront gagner à Marassi.

  • Message posté par mirko_1926 le 17/09/2012 à 10:29
      

    jolie ''gufata'" thegax comme on dit chez nous.
    pense que leur prochain déplacement a Firenze pourrait être le chant du cygne coté invaincibilité...déjà qu'hier c'est un miracle si a l'heure de jeu ils sont menés que 1-0.
    après pars du principe qu'elle peut faire tres mal en coppa dei campioni aussi.très curieux de la rencontre de mercredi soir voyez vous...pronostico : 1-1

  • Message posté par Maro le 17/09/2012 à 10:51
      

    il y a un truc qu'il faut savoir , je pense que cette année caceres joura en defense central et tournera avec bonucci sur lelong terme le probème c'est que pepe et padoin étaient toujours blessés et que isla revient lui aussi de blessure et je serai curieux de voir le bendtner de l'euro jouer 4 matchs officiels 4 victoires avec le tout sans entraineur sur le banc bravo

  • Message posté par Il Ragno Nero le 17/09/2012 à 11:08
      Note : 1 

    4 pénos indiscutables, bien sûr... Hier, rien que dans les 5 dernières minutes du match, Pegolo est intervenu 2 fois sur Benatia plus durement que Brkic sur Giovinco, et il n'a pas été expulsé, et l'Udinese n'a pas obtenu de péno...

    Par contre, dans l'autre sens... Ca fait 2 matches consécutifs où on se prend un rouge et un pénos tous aussi bidons les uns que les autres.

    Bref, les arbitres de Serie A, c'est de la merde* en barre. Tous aussi incompétents les uns que les autres. Et ça commence à être franchement pénible...

    A la base, j'suis plutôt contre l'arbitrage vidéo. Mais si on met des idiots aveugles incapables physiquement de suivre le rythme d'un match, vaut peut-être mieux prendre le temps de revoir les images...

    Sinon, ben, comme d'hab. A 11, l'Udinese était largement supérieure à Sienne, comme elle faisait jeu égal avec la Juve y'a 15 jours. Après, physiquement, y'a pas le coffre nécessaire pour compenser l'infériorité numérique, surtout quand c'est un des joueurs qui tiennent le mieux le ballon qui se fait sortir...

  • Message posté par Tato le 17/09/2012 à 11:31
      

    @Maro: pense à un minimum de ponctuation si tu veux qu'on puisse te lire correctement!

  • Message posté par damase le 17/09/2012 à 13:22
      Note : 1 

    J'ai pas vu le match de la Juve mais je viens de voir le résumé. La défense, ça m'avait pas l'air d'être ça. Il faudra faire mieux en LC.

    Sinon Cassano a des belles stats. Si je me trompe pas c'est déjà 2 buts et 1 assist. Ce joueur est un génie!

  • Message posté par maxlojuventino le 17/09/2012 à 18:13
      Note : 1 

    Bon soyons honnêtes, hier c'était pas loin d'être le pire match de l'ère Conte... La défense a pris le bouillon pendant près de 55 minutes sous les coups de boutoirs de Immobile(vivement qu'on le reprenne, il a un talent fou!), de Borrielo et de Kucka...
    Bonucci a vraiment fait un mauvais match, Barzagli et Chiellini sans être vraiment mauvais étaient loin de leur meilleur niveau. Heureusement Buffon sort un gros match...

    Et puis franchement Caceres sur l'aile c'est pas possible je crois qu'il a envoyé 15 centres en tribune... J'espère qu'Isla va vite revenir qu'on puisse faire un vrai turnover.

    De l'autre côté De Ceglie n'était pas mauvais mais dès qu'Asamoha est rentré on a vu une sacrée différence... C'est un grand joueur!

    J'ai trouvé Giacherini excellent, par contre Pirlo est fatigué et ça se voit, il faudrait le faire tourner un peu...

    En attaque ça va être difficile de se passer du duo Giovinco-Vucinic, ils s'entendent vraiment bien ces deux là. On sent qu'ils parlent la même langue sur le terrain. Techniquement c'est du haut niveau...

  • Message posté par Maro le 17/09/2012 à 19:10
      

    Il y a un truc qu'il faut savoir , je pense que cette année caceres jouera dans l'axe de la défense , et tournera avec bonucci sur le long terme. Le probème c'est que pepe et padoin étaient toujours blessés et que isla revient lui aussi de blessure.Si non je serai curieux de voir le bendtner de l'euro jouer avec cette juve. 4 matchs officiels 4 victoires avec le tout sans entraineur sur le banc bravo.

  • Message posté par Shellai-93 le 17/09/2012 à 20:07
      

    Comme le dit maxlojuventino, Pirlo était fatigué.. et pour ne rien arranger il était sacrement bien cerné. C'est ma plus grande crainte en vu du déplacement à Londres, ce Mercredi.
    On risque d'avoir un petit Pirlo, le physionomie du match n'a pas permis de le remplacer (par Pogba ?) et c'est bien dommage, car ce match casse gueule laissera sans doute des traces en C1.

    C'est d'ailleurs inquiétant en vu des prochains match, mais on n'ira pas jusqu'à se plaindre de retrouver la C1..


17 réactions :
Poster un commentaire