1. //
  2. // Reprise
  3. // AS Saint-Étienne

Perrin : « Jamais eu autant de stabilité ici »

Enfin débarrassé de ses pépins physiques, Loïc Perrin a réussi une très belle dernière saison et soulevé la Coupe de la Ligue après 32 ans d'attente pour le club. Conscient d'être enfin au cœur d'un projet stable à Sainté, le capitaine des Verts n'a désormais plus qu'un souhait: que ça dure !

Modififié
1 6
Alors Loïc, les vacances se sont bien passées ?
Oui oui très bien, ça se passe toujours bien les vacances ! Je suis parti dans le sud de la France, en famille, tranquille.

Pas trop dur la reprise ?
Une reprise c'est toujours un peu difficile, forcément, on a un mois de vacances, on en profite un peu. Du coup, c'est toujours un peu dur physiquement. Mais c'est vrai qu'elle a été un peu moins difficile que les autres années, du fait qu'on reprenait les matchs officiels plus rapidement que d'habitude avec la Ligue Europa, et que si tout se passe bien, on va avoir beaucoup de matchs au mois d'août. C'est vrai que c'était plus dosé que d'habitude.

On aurait plutôt eu tendance à penser l'inverse, à se dire que vous attaqueriez plus fort pour être prêts plus rapidement.
Et non ! Après on est prêts, on a fait en sorte d'être prêts plus rapidement. On a fait que quatre matchs amicaux alors que d'habitude, on en fait six. Aujourd'hui on est pas encore à 100%. De toute façon c'est dur d'être à 100% en début de saison. Mais c'était bien dosé, de façon à ce qu'on soit tous en forme pour le mois d'août et ne pas être cramés, surtout. Il y a des préparations qui sont difficiles et on arrive un peu cramés en début de saison. Là non.

Le coach vous a parlé d'objectifs précis à la reprise ?
Non, pas forcément, mais en même temps, les objectifs, on les connaît. C'est de faire aussi bien que l'année dernière. Ça va être compliqué parce qu'on a fait une très belle saison l'année dernière, en gagnant un trophée et en finissant 5e. C'est pas rien ! Donc pour nous l'objectif est de faire aussi bien, surtout qu'on va être encore bien armés, même si on a perdu quelques joueurs. On va encore avoir une belle équipe, un bel effectif surtout, qui va nous permettre, j'espère, de jouer sur tous les tableaux. On sait qu'une saison ne ressemble jamais à une autre et que toutes les saisons sont compliquées. Il y a pas mal d'équipes qui prétendent aux cinq premières places, au premier tiers du classement. Mais pour moi, l'objectif c'est de faire aussi bien que l'année dernière.

Il y a beaucoup de monde, mais surtout Monaco qui arrive avec beaucoup d'ambition...
Je pense que Paris et Monaco risquent de dominer le championnat, à mon avis. Après, il y a toutes les équipes comme Marseille, Lyon, qui sont peut-être encore un peu au-dessus. Et puis les clubs comme Rennes, toujours un peu les mêmes équipes, qui vont jouer le premier tiers du championnat. Et surtout, on sait qu'à chaque saison c'est très serré, ça se joue à pas grand-chose, donc il faut essayer d'être là à la fin.

Monaco, tu ne les vois pas avoir de problèmes à s'installer tout de suite en haut du classement donc ?
Franchement non, ils ont vraiment fait des gros investissements, ils ont recruté des très gros joueurs. Je pense qu'ils vont jouer la qualification en Ligue des champions. Même s'ils montent de Ligue 2, ils ont tellement investi que le but, c'est de se qualifier pour la Ligue des champions.

Tu vous sens comment par rapport à la saison passée ?
Ce qui est bien déjà, c'est qu'on a gardé une grosse ossature par rapport à la saison dernière. Il y a eu un peu de changement, notamment le départ d'Aubame, mais on a déjà un groupe construit, on se connaît bien. On va encore avoir un bel effectif, de qualité, et je pense que c'est ce qui a fait notre force l'année dernière. Même s'il y a eu des individualités qui sont ressorties, comme Aubame par exemple qui a été décisif, notre force c'était l'équipe. On avait un groupe vraiment complet. Et cette année, je pense que ça sera pareil. Il y a d'autres recrues qui nous ont rejoint, notamment Franck (Ndlr: Tabanou) qu'on connaît bien, et Sissoko, qu'on connaît moins mais qu'on découvre à l'entraînement. Et on voit qu'il a de la qualité. J'espère qu'on n'aura pas de gros pépins, comme on a pu connaître la saison dernière avec les blessures graves (Ndlr: Alonso a du arrêter sa carrière pour des problèmes de dos, Clément victime d'une fracture ouverte à la cheville). Mais si tout se passe bien, je pense qu'on sera bien armés.

Contre le FC Milsami, c'était assez frappant, on avait l'impression de voir un match de la saison dernière...
Oui c'est vrai, c'est le gros avantage d'avoir réussi à conserver cette ossature. On se connaît déjà bien, on a un style de jeu qu'on essaye de mettre en place à chaque match. C'était important de garder cette continuité.

Ça ne te fait pas bizarre justement autant de stabilité à Sainté !?
Ça fait du bien surtout ! C'est vrai que depuis que je suis au club, il n'y a jamais eu autant de stabilité. Déjà, je n'avais jamais connu un entraîneur qui était resté plus d'un an et demi, et on voit que ça paye. De toute façon, il n'y a pas de secret, on voit dans tous les grands clubs européens que la stabilité, ça marche. Un club, ça ne se construit pas en un an, c'est compliqué. Il faut du temps, et aujourd'hui, j'ai l'impression qu'on est sur la bonne voie, j'espère que ça va continuer. Après un club, ça reste toujours fragile, donc il ne faut pas s'enflammer !

Tu ne penses pas que le salary-cap peut être un frein pour passer à l'étape supérieure ?
Après, il faut savoir ce que veut vraiment le club aussi. Est-ce qu'ils veulent tout de suite passer à l'étape au-dessus ou pas ? Mais quand on recrute intelligemment comme le fait le club, je ne pense pas que ce soit un frein.

Tu évoquais le départ d'Aubame. Pas trop calme le vestiaire depuis son départ ?
Ah non ! C'est vrai qu'il amenait beaucoup de joie de vivre, beaucoup de bonne humeur et que c'était quelqu'un d'important dans le vestiaire, mais il y en a beaucoup d'autres ! Et puis surtout c'est bien pour lui, c'est dans la continuité des choses. Il fallait qu'il franchisse un cap après ses deux grosses saisons avec nous. En plus, il a trouvé un super club, donc on est tous contents pour lui. Un peu déçu parce qu'on aurait forcément aimé le conserver, mais c'était logique qu'il nous quitte.

Personnellement tu attaques ta deuxième saison en défense centrale. Ça y est, tu ne bouges plus maintenant ?
Tant qu'il y a cet entraîneur, je ne bougerai plus oui ! Après on verra, mais ça me plaît, je pense que ça me va bien, ça me correspond bien. Ça m'a permis aussi de faire une saison entière, ce qui ne m'était pas arrivé depuis un petit moment donc c'était mon premier objectif. Cette année, l'objectif est le même d'ailleurs, j'espère enchaîner une deuxième saison complète. Et puis je prends du plaisir, donc tant mieux.

Tu t'attendais à t'y adapter si rapidement ?
M'y attendre non, c'est toujours difficile à dire. C'est un poste que j'ai vraiment découvert la saison dernière, même si j'avais dépanné quelques fois en jeunes. Après c'est vrai que je me suis toujours plus ou moins adapté aux postes où les entraîneurs me mettaient. C'est déjà ce qui, en jeunes, me correspondait un peu : j'étais le joueur polyvalent. Quand il manquait quelqu’un, c'est toujours moi que l'on appelait pour compenser le manque. Mais c'est quand même mieux de se fixer à un poste, c'est ce que j'ai toujours dit. C'est là où on est le meilleur, on peut prendre ses repères.

Pas trop jaloux quand tu as vu partir Ruffier et Guilavogui en Amérique du Sud avec les Bleus ?
Pas du tout ! J'étais très content pour eux, c'est bien que Saint-Étienne soit représenté en équipe de France, ça prouve aussi qu'on a peut-être franchi un palier. C'est la récompense de toute une équipe. Ils méritent amplement leur sélection. J'espère que ça en appellera d'autres pour eux, et pourquoi pas d'autres joueurs.

Tu penses à toi là non ?
Non non, pas forcément à moi, je pense qu'il y a pas mal d'autres joueurs dans l'équipe qui pourront y prétendre. On a des jeunes joueurs de qualité, et on voit aujourd'hui que le sélectionneur fait confiance à de nouveaux joueurs, à une nouvelle génération qui arrive. Moi je n'y pense pas forcément, après si ça doit venir, tant mieux ! Mais l'objectif c'est d'abord de jouer, d'être performant, de refaire une saison complète. Si Saint-Étienne est encore en haut du classement, c'est vrai qu'il y a plus de chances que certains joueurs soient appelés... On verra bien !

Propos recueillis par Fabien Gauvin
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon joueur, lucide et tactique, super cp'tain, emblématique comme il faut!
et gradel, on en parle putain???
C'est un joueur trés agréable.
Qu'il ne se prenne pas la tete avec l'EDF en ce moment vau mieux pas y etre.
Il a assez de cheveux blancs comme ca.
la stabilité qui leur permettra d'être entre 6 et 10 comme d'habitude quoi
Super mec, enfant du pays, fidel au club, bonne mentalité. Le club doit le faire signer "à vie" si il veut garder une identité régionale au milieu du foot business international...
Message posté par gregos77
la stabilité qui leur permettra d'être entre 6 et 10 comme d'habitude quoi


Oui, comme l'année dernière par exemple où ils ont fait 5.
Laura Bordelaise Niveau : CFA2
Intelligent, respectueux, très bon joueur, fidèle à Sainté et beau gosse en plus. J'adore ce mec! Des joueurs comme lui, c'est ce qui te fait encore dire que le football c'est plus que du sport.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 6