1. //
  2. // 20e journée
  3. // Bétis Séville/Bilbao

Perquis : « En Espagne, j'ai appris la vraie passion du football »

Depuis fin août, Damien Perquis a troqué le froid du Doubs pour la chaleur andalouse. Malgré quelques blessures et passages sur le banc de touche, l'ancien Stéphanois s'épanouit du côté du Bétis Séville dans une Liga qu'il affectionne déjà.

Modififié
Après cinq ans à Sochaux, tu as décidé de passer de l'autre côté des Pyrénées. Pourquoi avoir choisi le Betis Séville ?
J'ai choisi le Betis car c'est le club qui a fait le plus d'efforts pour m'avoir, qui m'a montré le plus d'intérêt. Il y avait également d'autres clubs en Espagne, mais le Betis reste quand même un club mythique, tout du moins ici.

Six mois après ton arrivée, es-tu satisfait ?
Je suis arrivé fin août, j'avais donc raté trois journées et Sochaux ne m'avait pas laissé jouer avant mon départ. Donc j'avais besoin de reprendre un travail physique personnel pendant trois semaines à l'entraînement, alors que les autres allaient jouer. J'ai quasiment perdu un mois jusqu'à fin septembre. Pour mon premier match titulaire, je prends un rouge… Les débuts étaient plutôt maudits. Après, il y a eu le mois d'octobre où tout s'est bien passé : j'ai fait de bons matchs, les gens au club et la presse étaient contents. Ça commençait à bien tourner, jusqu'à cette blessure en sélection au mois de novembre. Ce claquage derrière la cuisse m'a coûté un mois et demi d'absence et surtout la place que je m'étais faite.

Justement, depuis ta blessure, tu joues un peu moins. Envisages-tu un prêt ?
Pour l'instant, ce n'est pas d'actualité. C'est sûr que j'ai besoin et envie de jouer, alors quand on se retrouve sur le banc ou que l'on n'est même pas convoqué, ça frustre l'égo et le joueur de football que l'on est. Parler de prêt maintenant ? Je sais que le club s'y refuse, même si certains clubs sont intéressés.

Ce sont des touches que tu as en Espagne ou ailleurs en Europe ?
Pas tant en Espagne, non. Ce sont surtout des clubs français, et un club turc, qui m'ont approché pour le moment.

Depuis ton arrivée, qu'est-ce que t'as apporté le championnat espagnol ?
J'ai appris ce qu'était la vraie passion du football. Ici, le sport fait partie de la vie des gens. C'est difficile à expliquer, mais c'est comme si cela les possédait. Au niveau du football en lui-même, j'ai appris beaucoup de choses. Tactiquement déjà, ça va très vite vers le but adverse, les défenses sont souvent découvertes, on va chercher très haut. J'ai dû m'adapter à cette nouvelle donne. C'était un peu compliqué au début, mais maintenant j'ai intégré les principes. Je ne regrette pas du tout mon choix.

Tous ces changements ne te font pas dire qu'il y a une grande différence de niveau avec la Ligue 1 que tu as pu connaître depuis le tout début de ta carrière ?
D'une part, dans l'impact physique c'est beaucoup moins fort, et donc dans la technicité, le jeu est beaucoup plus fluide. Les enchaînements et les joueurs sont un niveau au-dessus de la Ligue 1. En France, on prend plus de temps à aller vers le but alors qu'ici, c'est plus spontané : comme un box-to-box, mais posé et technique.

Avec le Betis, vous carburez au super depuis le début de saison. Actuellement, vous êtes mêmes quatrièmes et provisoirement qualifiés pour la Ligue des champions. Ça donne des idées pour la suite ?
Aujourd'hui, il ne faut pas se cacher. On a six points d'avance sur le cinquième ou le sixième, et donc un petit écart. À la base, l'objectif était tout autre. Le coach, un peu à la Guy Roux, nous dit qu'on a atteint notre premier objectif, le maintien. Il nous manque seulement quatre points. Il faut voir comment cela va évoluer, mais aujourd'hui, notre objectif est clairement l'Europe.

Paradoxalement, l'an dernier, Pepe Mel, votre entraîneur, avait déclaré que l'objectif était que « l'Europe connaisse le nouveau Betis » …
Ça peut en effet être la bonne année, mais pour l'instant, seulement avec notre première partie de saison. Il faut faire exactement la même seconde moitié pour pouvoir espérer. Il ne faut pas oublier que l'on a perdu des matchs bêtement à domicile, comme contre Grenade, Majorque ou le Rayo Vallecano, qui nous auraient permis aujourd'hui d'être devant le Real Madrid.

Justement, Pepe Mel est un entraîneur au style assez atypique. Il n'a, par exemple, jamais aligné le même onze depuis le début du championnat. Y-a-t-il une méthode Pepe Mel ?
Il a une faculté à garder tous les joueurs concernés et surtout qu'on ne s'endorme pas sur nos acquis. Hormis la défense qui ne bouge plus trop, il aime bien changer les postes offensifs. Même si le match d'avant, quelqu'un a été bon, il est capable de le sortir lors de la prochaine rencontre pour justement qu'il ne s'enflamme pas trop. Il remet tout le temps les joueurs en question, et c'est très bon pour le groupe. De ce fait, à chaque entraînement, à chaque match, tout le monde donne le meilleur de lui-même.

« Beñat est de la trempe d'Iniesta  »

Vous êtes donc tous des titulaires en puissance ?
Aujourd'hui, comme il le dit lui-même, ça lui fait de la peine de laisser des joueurs sur le banc ou dans les tribunes. Il nous avoue que tout le monde mérite d'avoir sa place à la vue des entraînements que l'on produit. Et c'est vrai qu'à l'entraînement, le niveau est très élevé.

Il y a tout de même deux joueurs qui font figure d'intouchables depuis le début de saison : Beñat et Rubén Castro. Sont-ils vraiment au-dessus du lot ?
Beñat est vraiment un joueur qui s'inspire et qui entre dans la trempe d'Iniesta et Xavi. Il est petit, technique, très habile avec le ballon et a cette faculté à garder le ballon malgré le contact. Rubén Castro, c'est sans doute le meilleur attaquant avec qui j'ai pu évoluer devant le but. On parle beaucoup d'eux, mais on assiste également à l'éclosion d'un très grand gardien avec Adrian.

En dehors du terrain, comment s'est passé ton intégration dans la vie sévillane et plus largement espagnole ?
Extraordinairement bien, je dirais. C'est ce qui m'a permis de bien me sentir dans le groupe et d'être performant lors de mes matchs. La langue, je la parlais déjà un peu grâce aux cours que l'on a pu avoir au collège et au lycée, j'ai juste dû y ajouter quelques mots de vocabulaire attrapés par-ci par-là. Après, la ville de Séville est à la fois très tranquille, mais très grande. Les gens sont très agréables. Malgré la rivalité qui existe avec le FC Séville, il n'y a pas de méchanceté. C'est plutôt très agréable à vivre : dans la rue, on te reconnaît, mais c'est toujours avec beaucoup de gentillesse. La seule chose à laquelle il faut faire attention, c'est la bouffe. Le jamon, le queso, c'est traître parce que c'est tellement bon qu'on ne peut pas refuser.

Le côté un petit peu moins drôle de l'Andalousie est que c'est l'une des régions les plus durement frappées par la crise. Tu peux la ressentir dans la vie de tous les jours ?
D'où j'habite, pas vraiment, car il y a beaucoup de résidences sécurisées, des lotissements privés. Par contre, lorsque l'on va à l'entraînement et que l'on voit des sortes de bidonvilles dans les champs, que l'on va faire ses courses, ou que l'on se rend à l'église et que l'on aperçoit des mendiants, ça fait mal au cœur. Ici, le problème est qu'il y a une très grosse économie souterraine qui se développe avec plein de petits boulots.

Niveau climat, tu vis par contre le grand écart par rapport à Troyes, Saint-Étienne, Sochaux et la sélection polonaise…
En ce moment, je m'amuse à envoyer des messages ou à poster des statuts en demandant à mes potes de Sochaux combien il fait à Montbelliard. Plus sérieusement, il fait vraiment bon ici, tu oublies les bonnets et les doudounes pour enfiler des vestes le matin. L'été, c'est même caniculaire : je préfère limite cette période-là que la saison estivale… Lorsque je suis arrivé fin août, j'ai fait mon premier entraînement sous 47 degrés, et il était cinq heures. À un moment donné, ça cogne vraiment. Pepe Mel venait même me voir pour me demander comment j'allais, car il voyait que je tirais la langue.

Pour finir, comment ça se passe actuellement avec la sélection polonaise ?
Bien, si l'on veut… C'est sûr que sans la sélection, je ne serais pas là où je suis actuellement… Maintenant, on a un nouveau coach, et j'ai perdu ma place en sélection du fait que je n'ai pas enchaîné les matchs depuis le début de saison et que j'ai dû m'acclimater à mon nouveau club. Il y a également eu un changement de président à la tête de la Fédération qui souhaite que tous les joueurs parlent polonais. C'est logique, certes, mais pour les joueurs naturalisés, ça complique la tâche. Il faut que je m'impose de nouveau au Betis, et tout roulera. Surtout qu'il y a les éliminatoires pour la Coupe du monde 2014…

Propos recueillis par Robin Delorme, à Madrid
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

forzalazio
un type qui se la pète aucun intéret (en plus c'est un zero )
Le type doit découvrir le soleil à Séville.
anti-madridista Niveau : DHR
Plus devraient suivre son exemple.
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 42 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4 Hier à 09:33 Crivelli à Angers 13
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31
Article suivant
Papus, président