En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options

Perišić joue une compétition professionnelle de beach-volley

Modififié
Nouveau volley dans la carrière de Perišić.

Quelques jours après le premier match de tennis chez les professionnels de Paulo Maldini, Ivan Perišić a lui aussi décidé de tester ses prédispositions à embrasser une carrière dans un autre sport.

Associé à son compatriote Niksa Dell'Orco, le joueur de l'Inter représentait hier son pays au Porec major Event, une compétition de beach-volley qui se déroulait toute la semaine en Croatie. Opposé à une paire brésilienne engagée aux derniers Jeux olympiques, Ivan Perišić a constaté qu'il était plus efficace pour déborder sur son côté gauche. Résultat, une défaite sèche en deux sets. Même refrain face à un duo américain lors du second match de poule.


Mais pas de quoi abattre le bon Ivan : « Ça a toujours été mon rêve, je joue au beach-volley depuis que j'ai dix ans. Je suis passionné par ce sport et chaque été, je m'entraîne avec mes amis à Split » , a-t-il expliqué dans des propos repris par le Daily Mail.


Jeanne et Ivan. NG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 30 il y a 7 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 18 il y a 8 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 6
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8