Pepe Peña, de journaliste à entraîneur

Rares sont les journalistes à y avoir pensé, et encore plus ceux à avoir sauté le pas. Mais Pepe Peña a ouvert la voie dans les années 60. Et il s'est ramassé. Salement.

C'est un peu comme si Pierre Ménès, lassé par les choix de Laurent Blanc, s'était décidé à prendre sa place quand les choses allaient un peu plus mal que prévu au PSG. Comme s'il avait répondu à une provocation en conférence de presse, au premier degré : « Pourquoi vous ne faites pas jouer Pastore ? - Vous voulez faire l'équipe à ma place peut-être ? - Allez, pourquoi pas... Je commence quand ? » Comme si, porté par son expérience du foot en tribunes, il avait voulu montrer au monde entier que le métier d'entraîneur n'était pas si compliqué que ça et qu'il pouvait très bien se lancer dans une partie de Football Manager dans la vie réelle. Au début des années 1960, Sergio Pepe lâche son micro, son carnet et son stylo pour devenir entraîneur d'Huracán. Trois journées plus tard, il s'en va et retourne à ses articles pour le Gráfico.

Le Zlatan du journalisme


En fait, tout est toujours allé très vite pour José Gabriel González Peña, de son vrai prénom. Au début des années 50, c'est un homme d'affaires, bon vivant, simple amoureux du football et du beau jeu à Buenos Aires. Hincha d'Estudiantes, sympathisant d'Huracán, joueur dans un petit club de quartier, mais surtout ami d'Adolfo Pedernera, ancien joueur de River dans les années 40, années phares du club. Et en 1956, avec ce dernier et Dante Panzeri, un journaliste influent du Gráfico, il entre dans le monde du journalisme, avec fracas. Dans l'émission de radio Football au centimètre, les trois compères défendent le football pur, instinctif, spontané et crachent sur ces entraîneurs et joueurs qui ont tendance à dénaturer et à trop professionnaliser leur sport.


Et peu à peu, Pepe se transforme en un Zlatan du journalisme, affichant l'arrogance, la verve et la notoriété qui vont avec. Pour preuve, voilà quelques tacles d'époque. À propos d'Osvaldo Nardiello, attaquant de Boca : « Il joue avec un seau sur la tête. » À propos de Pedro Dellacha, défenseur du Racing : « À cause de lui, l'aviation argentine va interdire les vols au-dessus du stade. » À propos de José Sanfilippo, buteur de San Lorenzo : « Il faut imaginer un contrôleur de péage qui essaierait de travailler avec une canne à pêche dans la main. » Et tant d'autres punchlines bien poussives. À tel point qu'en 1960, son ami Panzeri le fait entrer au Gráfico. Là encore, Pepe ne cherche pas vraiment l'objectivité, et continue à défendre le football auquel il croit, le football offensif, le football vrai. Sans vraiment s'inquiéter une seule seconde de l'adversité.

Comme un Huracán


Un homme, pourtant, sera séduit par tant de confiance en soi et de savoir, car oui, Pepe Peña, malgré tant d'inimitié, donne l'impression de tout connaître de la science du ballon rond.
« Avant chaque match, j'irai parler à l'arbitre pour lui demander de me noter les joueurs qui discutent ses décisions. Je ne veux pas de ça. Et s'il y en a dans mon équipe, je les punirai. » Pepe Peña
Il s'agit de Luis Seijo, président d'Huracán. Et en 1961, le dimanche 25 mars, c'est le grand jour et le début d'une courte expérience. Qu'il entame par une prise de parole radicale, forcément. Un tacle cette fois-ci à l'encontre de ses anciens collègues : « Je ne veux personne qui assiste à mes entraînements, il y a des espions de partout. Même pas le président, Luis Seijo. Et je ne veux pas non plus que l'on discute de mes schémas tactiques. » Pepe va également chercher à imposer une ligne de conduite à ses joueurs : « Avant chaque match, j'irai parler à l'arbitre pour lui demander de me noter les joueurs qui discutent ses décisions. Je ne veux pas de ça. Et s'il y en a dans mon équipe, je les punirai. »


À propos des joueurs cadres de son équipe et de la manière dont il compte les gérer, il déclare : « J'ai plus d'admiration pour moi que pour eux. » Son extravagance, et c'est peut-être également la raison pour laquelle il ne voulait pas de spectateurs, il la démontre surtout durant ses séances d'entraînement. Pour aider ses attaquants à trouver des automatismes, il remplace les défenseurs par des chaises et manque de peu de blesser deux d'entre eux. Il fixe également des pneus sur les lucarnes des cages pour qu'ils s'entraînent à les viser. À ses gardiens, il explique à l'aide de deux cordes et d'une géométrie approximative pourquoi il vaut mieux sortir sur un attaquant plutôt que de le laisser venir à lui : « Si tu avances, tu vois bien que tu réduis l'angle et son champ de tir, non ?  » Summum de son arrogance, il promet que son équipe sera la base de la sélection lors de la prochaine Coupe du monde en 1962.

Roi et légende


Bref, beaucoup de paroles, et quand il s'agit de passer à l'acte, c'est loin d'être fameux. Pour son premier match, le 16 avril 1961, contre San Lorenzo, ses joueurs en prennent cinq en une demi-heure, dont deux – douce ironie – de Sanfilippo, « le contrôleur de péage à la canne à pêche » qu'il continuera tout de même à critiquer après ce match : « Pourquoi il a marqué s'il est si nul ? Parce que je n'ai pas joué. » Huracán s'incline finalement 5-2. Pour son second match, Pepe Peña s'offre un court répit avec un match nul 2-2 contre Vélez, avant de recouler en fin de mois 4-2 contre Atalanta. Pas besoin de le licencier, l'ancien journaliste s'en va de lui-même.


Et à l'heure de faire le bilan et de régler ses comptes, il cherche lui aussi à s'en aller comme une légende :
« Moi, je voulais faire les choses autrement. Quand quelque chose ne me plaît pas, je n'ai pas peur de changer. » Pepe Peña
« Pourquoi je me suis lancé ? Par vocation et parce qu'il manque de compétence dans les sports collectifs. Je n'ai pas la vérité absolue, mais je ne pouvais plus vivre de bavardages futiles. Les journalistes ont peur, ils ne prennent jamais de risques. Les gens me prennent pour un fou, mais en vrai, c'est parce qu'ils ont peur de vivre. Peur de tout quitter, de laisser une femme ou un travail qu'ils connaissent déjà pour l'inconnu. Et moi, je voulais faire les choses autrement. Quand quelque chose ne me plaît pas, je n'ai pas peur de changer. »

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Il aura au moins eu la bonne idee d'arreter le massacre...
Rigolez pas pour Menes. Même s'il n'a jamais entrainé, il a quand même intégré le staff de Reims il y a 10 ans. Et il a vite compris qu'il était plus facile d'être critique que constructif...
Peu de cas de journalistes qui se retrouvent entraineurs en revanche des journalistes ou hommes de médias qui deviennent dirigeants de clubs, ça pullule. Rien qu'en France: Denisot, Bietry, Dassier, Labrune, Le Lay, Praud,...
il y a 2 heures Nouveau : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 3 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 87
il y a 3 heures Le rap des ultras de Genk 3 il y a 3 heures Il rentre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 2 il y a 5 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 14 il y a 6 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16 Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4
Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 38 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7
À lire ensuite
The Riot Klopp