1. //
  2. //
  3. // Manchester City-Barcelone

Pep et Yaya sont sur un bateau...

... et le Catalan pourrait bien pousser l'Ivoirien à l'eau. L'affrontement qui a lieu cette saison à Manchester City entre Pep Guardiola et Yaya Touré a des explications lointaines, remontant à leur époque commune au FC Barcelone. Une histoire qui interroge sur le management du technicien espagnol.





Modififié
2k 31
Dans son interview pleine de perles donnée en 2014 dans le Club du dimanche sur beIN Sports, Samuel Eto’o lâchait une phrase anodine en comparaison du reste de son interview. « J’ai parlé deux fois à Pep (lors de la saison 2008-2009, ndlr), une fois c’est parce qu’il me demandait d’aller parler à Yaya Touré qui ne voulait rien savoir de lui » , expliquait alors le meilleur buteur de l’histoire des Lions indomptables. Le conflit qui oppose aujourd’hui Pep Guardiola à Yaya Touré à Manchester City a des origines plus profondes que les supposés kilos en trop qu’affiche l’Ivoirien ou encore la langue bien pendue de son agent Dimitri Seluk, un Ukrainien aux airs de méchant tiré d’un film de Serie B. L’origine de cette querelle est à observer durant la saison 2008-2009, celle qui a vu le FC Barcelone remporter le premier sextuplé de son histoire. Une saison durant laquelle Touré fut l’un des hommes importants de Guardiola, jouant quarante-trois matchs dont trente-neuf comme titulaire et marquant notamment en finale de la Coupe du Roi face à l’Athletic Bilbao. Mais l’éclosion de Sergio Busquets va changer la suite de l'aventure catalane de l’Ivoirien qui, comme un symbole, démarre sa saison comme milieu défensif lors de la 1re journée de Liga face à Numancia, avant de la terminer en défense centrale aux côtés de Gerard Piqué en finale de Ligue des champions face à Manchester United (victoire 2-0). Touré n’est alors qu’un joueur d’appoint, une simple rustine. Une rustine de luxe certes, mais une rustine quand même.

Aleix Garcia, symbole de la formation rêvée des Citizens

Youtube

Une double communication au service de son plan de jeu


L’année suivante, l’Éléphant est le plus souvent sur le banc. Il ne joue que vingt-trois matchs de Liga, ce qui précipite son départ du club blaugrana vers Manchester City à l'issue de la saison. D’après Dimitri Seluk, cela aurait inspiré à l'entraîneur catalan une jolie punchline. « Quand Yaya Touré a quitté Barcelone pour Manchester City, Guardiola lui a dit qu’il allait dans une équipe de merde  » , a déclaré l’agent ukrainien à Sky Sports en septembre dernier. Dans la foulée de son transfert dans le nord de l’Angleterre, contre trente-deux millions d’euros, Yaya Touré se livrera sur sa relation avec son coach : « J’avais Barcelone dans le cœur. Mais chaque fois que je demandais quelque chose à Guardiola, il me répondait des choses étranges. Il m’a pratiquement ignoré pendant un an, jusqu’à l’offre de City. J’ai donc décidé de partir. S’il avait parlé avec moi, je serais resté. Je voulais terminer ma carrière à Barcelone. Je ne voulais pas partir.  » La communication de Pep Guardiola est impeccable sous les feux des projecteurs. Le Catalan parlait allemand avant même de s’asseoir sur le banc du Bayern, et lorsque son séant y fut posé, sa maîtrise de la langue a donné de la légitimité à sa dimension théâtrale. Très proche de ses joueurs, on le voit les prendre dans ses bras, les embrasser, parfois même les gifler amicalement quand il s'agit de Thiago Alcántara.

Youtube

Il y a aussi les compliments qu’il adresse à ses propres joueurs, le dernier en date pour son Belge Kevin De Bruyne. « Il est juste derrière Messi. » L'ancien joueur de Brescia a beau être un as devant les médias, la liste des joueurs qui lui ont reproché son manque de communication en interne est longue comme un bras de Peter Crouch. Et les critiques des uns corroborent les propos des autres. Comme Yaya Touré avant lui, Dante dénonçait à Sport Bild le manque de communication de Guardiola lors du départ du néo-Niçois à Wolfsburg en août 2015 : « Il ne parle pas avec toi. En tant que joueur, je ne savais pas dans quelle situation j’étais. Il y a des entraîneurs qui, d’un point de vue tactique, sont de niveau mondial, mais qui humainement ne sont pas bons. C’est le cas de Guardiola.  » D’autres propos sont encore plus troublants tant ils sont similaires à ceux tenus par Samuel Eto’o. C’est le Croate Mario Mandžukić qui, après son départ à l’Atlético de Madrid à l’été 2014, les tient : « Guardiola m’a déçu, il ne m’a pas traité avec respect. Il a pris la décision de ne pas me faire jouer la finale de la Coupe (d’Allemagne 2013-2014, remportée 2-0 face à Dortmund, ndlr). Et il ne voulait pas que je gagne le titre de meilleur buteur, il ne m’a donc pas fait jouer en fin de saison. » Cette année-là, Mandžukić terminait deuxième du classement des buteurs de Bundesliga à deux unités de Lewandowski. Sous Guardiola, pas de pitié pour les inutiles, à savoir ceux qui n'entrent pas dans son plan de jeu. Yaya Touré doit s’y résoudre, il a bien peu de chances d’évoluer avec les Citizens cette saison, et ce, même si son très poétique agent se résout à présenter ses excuses.

Une envie de gagner au-dessus de tout


Car depuis la non-inscription de son poulain sur la liste des Citizens disputant la phase de groupes de la Ligue des champions, Dimitri Seluk l’a mauvaise, et lance quelques piques bien senties vers l’entraîneur espagnol : « Si City ne gagne pas la Ligue des champions, j’espère que Pep aura le cran de dire qu’il a eu tort d’humilier un joueur comme Yaya. » Guardiola a trouvé ici un prétexte idéal pour reléguer Touré aux oubliettes : « Yaya est écarté. Sauf si M. Dimitri Seluk vient en conférence presse ou parle à ses amis des médias et présente ses excuses à Manchester City, aux coéquipiers de Yaya et enfin à son entraîneur. Quand cela arrivera, Yaya sera dans le groupe et aura une chance de jouer.  » Ambiance cour de récré dans le gotha du football européen. Seluk ne s’excusera pas et Guardiola le sait. D’un point de vue strictement sportif, la présence de Yaya Touré sur le pré se discute. La saison dernière, où il fut handicapé par plusieurs blessures, a semblé marquer son déclin. L’Espagnol ne l’a fait jouer que 90 minutes cette saison lors d’un match retour de barrage de C1 face au Steaua Bucarest, aux allures de match amical après la promenade des Mancuniens à l'aller (5-0). Jusqu’à la prise de position de Seluk, le 4 septembre dernier, Guardiola avait cinq occasions de faire jouer l’Ivoirien. Il ne l’a fait qu’une fois dans un match sans enjeu. Yaya Touré, plus gros salaire du club (14,6 millions d’euros annuel) avec Sergio Agüero est poussé vers la sortie. « Dans son envie de gagner, il n’a pas respecté certaines choses dans le football » , explique Samuel Eto’o à propos de Pep Guardiola. « Le respect. » Un mot qui revient bien souvent dans la bouche de ceux qui en veulent à l’actuel coach de Manchester City. Peut-être une qualité à oublier pour devenir le meilleur entraîneur du monde.

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match City-Barça



    Par Romuald Gadegbeku
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Dans cet article

    Guardiola étant responsable de ses équipes et payé pour les faire gagner, ce genre d'articles basés sur les critiques de remplacants me fera toujours halluciner.

    Mandzukic a le même genre d'attitude à Turin depuis qu'il a un concurrent meilleur que lui et le refera en fin de saison quand il demandera à partir. "Allegri m a manqué de respect, il ne m a pas expliqué pourquoi Higuain et Dybala étaient titulaires alors qu'ils ne pesaient que 50 buts championnat à eux deux".

    Les joueurs sont au service des clubs et pas l'inverse pour leur gloriole personnelle.

    On parle trop de Yaya Toure qui partira vite et pas assez de Busquets qui roule sur l'Europe depuis un bail à cause de ce genre d'article.
    Note : -1
    J'avoue que la gestion par Pep de Yaya Touré à Barcelone m'a toujours interpelé. Dans le jeu, contrairement à ce que sous-,entend l'article il était, à la différence de Seydou Keita, une pièce essentielle du dispositif, titulaire indiscutable jusqu'à ce qu'il décide de le mettre en concurrence avec Busquets. Pep avait décidé d'en faire un défenseur central, un peu comme il le fera plus tard avec Mascherano. Or, Yaya Touré, par sa puissance athlétique, sa qualité techniqu,e sa force de frappe, mais aussi ses lacunes de positionnement aurait dû jouer plus haut donc être plus offensif, comme il le fera à City, devenant à la fois le maillon essentiel de son équipe et probablement le meilleur joueur de Premier League.
    La limite de Guardiola est là: sa volonté absolue de changer la fonction ou le poste d'un joueur ou sa mise au placard au motif qu'il ne lui correspond pas, quel qu'ait pu être ses qualités. Sa philosophie de jeu prime sur la réalité du terrain. C'est un dogmatique plus qu'un pragmatique à la différence de Simeone qui fera probablement une plus longue carrière de coach au très haut niveau. Tant que les résultats suivent pas de soucis, quand ce sera moins le cas, le clash sera inévitable avec une bonne partie du vestiaire. Cela avait un peu commencé avec le Bayern, on verra avec City.
    Et t'enlevais qui entre Iniesta et Xavi pour laisser libre cours à Yaya? Le mec est ensuite allé dans un club où il était le meilleur joueur (en même temps paie ta concurrence) et a en effet prouvé qu'il pouvait jouer plus haut mais même à son pic il n'aurait pas eu sa place dans le milieu catalan! Je pense que Guardiola était quand même conscient qu'il était trop fort pour être sur le banc d'où sa reconversion en DC mais ca ne plaisait pas à mossieur trop aveuglé par son égo pour comprendre qu'il laissait sa place au milieu à un monstre en devenir!
    Iniesta jouerait au poste actuel de Neymar, Yaya Touré au poste d'Iniesta et Xavi au poste de Rakitic. Si vous me suivez.
    Et tu mettais qui sur le banc devant entre Messi qui explosait, Eto'o qui était peut etre le meilleur 9 à l'époque et Henry?
    C'est rigolo ça. Y. Touré à son top il avait 37 Iniesta et 28 Xavi dans chaque jambe. Perso. j'aurais mis Iniesta sur le banc, voire dans la réserve des poussins pour faire de la place à l'Ivoirien. Paie ta concurrence à City ? Non mais il n'a pas seulement été le meilleur joueur de son club, il a aussi été le meilleur joueur de Premier League. Sa saison 2013-2014 durant laquelle il fout 20 buts et 9 passes décisives (dont des coups-francs à la pelle, parce que oui, lui il a une frappe contrairement aux deux Espagnols) est monstrueuse pour un milieu, même offensif. Seul Lampard a tenu des statistiques comparables pour un milieu de terrain ces dernières années. Voilà, voilà, la morale de l'histoire c'est que Guardiola et sa clique catalane sont des tocards et la pire chose qui soit arrivée au foot.
    Note : -1
    je parle de 2010.
    5 réponses à ce commentaire.
    U'Marranzanu Niveau : CFA2
    L'agent de Yaya Touré a raison, c'est une honte de se passer d'un potentiel Ballon d'or inexplicablement absent de la liste des candidats. Même RMC le dit.
    Ce commentaire a été modifié.
    Guardiola a plutot raison je pense qu'il a pas envie d'assumer que Toure a un contrat avec city alors qu'il a plus le niveau...

    Franchement meme pour l'equipe B je sais pas si il a vraiement quelquechose a contribuer, il a perdu ca capacité a percuter et ya un dechet enorme dans son jeu. Les derniers match que je vu de lui etaient vraiement mediocre.

    Franchement accusé Guardiola alors qu'on a un taux de passe reussi catastrophique...
    Je ne parle pas du Yaya Touré actuel qui accuse son âge, mais de celui de Barcelone qui était excellent dans le schéma de jeu catalan de Pep et qui marchera par la suite sur la PL.
    1 réponse à ce commentaire.
    bandinidakar2 Niveau : DHR
    Par quel miracle évoquez-vous sans cesse Guardiola comme un potentiel meilleur entraîneur du monde? C'est incroyable le pouvoir de l'image! Des entraîneurs meilleurs que lui, on peut en citer un paquet!!! Un gars avait dit que Thuram mettait des lunettes et se prenait pour un intellectuel (ou pour Malcom X, je sais plus), de la même manière, c'est pas parce que le type est capable de faire jouer son gardien attaquant que c'est forcément un bon! encore une fois, il se prend des branlées que Simeone ne se prend pas contre les mêmes équipes, et avec une équipe inférieure sur le papier! Donc bon, le romantisme ok, mais là vous êtes maraboutés c'est pas possible autrement...
    Maurice Belette Niveau : DHR
    Il a gagné 2 ou 3 trucs que Simeone a pas gagné cela-dit, alors quelques babioles aux oreilles décollées ne compenseront jamais un 4-0 contre la plus belle attaque de la planete en poule de la dite compétition aux grandes oreilles, certes, mais quand meme. Et s'il faut désigner, de maniere objective et non comme figure de style dans un article à charge, le meilleur entraineur du monde, alors je vote pour Rudy Garcia qui a pris quelques déculottées, a autant de titres que Simeone et a en plus réussi à produire en 3jours un jeu capable de faire hésiter le PSG !!!
    Emile Louis la tournante Niveau : DHR
    C'est vrai que Simeone à peut être pas le palmarès à Guardiola , mais quand il est arrivé à l'Atletico ce club était en lambeaux... Voit ce qu'il en a fait aujourd'hui, pas sur que Pep aurait réussi la bas ... Messieurs gardez les concours de teubs pour Messi Ronaldo.
    2 réponses à ce commentaire.
    Bon je ne veux pas me faire l'avocat du diable, mais tous les plus grands entraineurs, de Mourinho à Wenger, en passant par Ferguson.. ont été ou sont critiqués, notamment par les anciens joueurs.
    Peut-etre qu'Ancelotti fait toujours l'unanimité chez les joueurs... En tout cas, ce qui est frustrant, c'est que mêmes ces grands entraineurs gerent parfois des cas de façon aberrante et incomprehensible..car qu'on soit pro ou anti Guardiola, rien ne justifie une telle mise à l'ecart de Y.Touré
    Vu qu'il y a 0 analyse tactique pour le match le plus interessant de la journée malgré de nombreux changements par rapport au match aller et le fait que la première place se joue mais 5 plus fascinants les uns que les autres sur un match que tout le monde sait gagner d'avance (je sais le flux tout ca tout ca), je poste ça ici!
    Vues les absences en défense et surtout celle de l’enfant lune coté barca et la défense funky que Pep se tape et qu’il doit absolument gagner pour rester mathématiquement en course pour la première pace du groupe et s’éviter une finale contre Gladbach, y a des chances qu’on assiste à une orgie offensive ce soir ! Et à ce petit jeu là, avec la présence dans les cages de Wlly « 3 buts encaissés en 37 minutes » Caballero, à moins que la MSN ne rate son match et que Messi ne décide pas de le gagner tout seul, je ne pense pas que City fasse le poids même avec le Kun titulaire !
    Concernant Yaya, l'histoire donne raison aux vainqueurs, Mourinho avait raison avec son management limite avant son fail à Chelsea, Guardiola a pour l'instant raison et si ca marche sans Yaya comme ce fut le cas sans Eto'o et Ronnie, il aura encore raison!
    Guardiola est un entraineur surcoté mais comme il est bankable on nous le vend comme un supra coach alors que ces titres gagnés ne sont que le minimum au vu de la force de frappe qu'il avait à sa disposition que ça soit l'armada du Barca ou du Bayern
    Il est excentrique et hypocrite maitre dans l'art de la com' devant les médias tout ce qu'ils aiment, le fait que le Barca ( Messi Iniesta Busquets les cadres présents pendant l'ère Guardiola ) prennent les matchs contre ce dernier (CF 3-0 puis 4-0) très au sérieux pour montrer que s'il est auréolé de ce crédit et de ses titres c'est grâce à eux et non à lui, n'est pas anodin du tout
    Maurice Belette Niveau : DHR
    Oui un sextuplé c'était à la limite des prud'hommes, le minimum syndical, sachant que cette année là il échoue quand meme à remporter la coupe du monde de rugby et l'attribution des jeux olympiques d'automne. Mais ça personne n'en parle jamais, les médias préfèrent nous mentir, réveillez vous !!!
    Réveillez vous de quoi ? l'intelligence des joueurs qu'il a eu à sa disposition est juste incroyable: Iniesta Lahm Xavi pour ne citer qu'eux
    Il appris pdt sa formation d'entraineur les préceptes de Cruyff et puis les a appliqué cela étant bien plus facile avec le Barca qu'il a eu à sa disposition Eto'o Messi Henry Pedro Busquets Xavi Iniesta rien que ça....
    Au Bayern il a roulé sur la BuLi avec l'effectif sous la main c'était le mini ce qui l'a pas empêché de se faire sortir 3 fois en demi avec des quarts et des huitièmes très très favorables exemptés la Juve , 5-0 par le réal leçon de football de la part du Mister 1ère demi 2 ème demi Barca 5-2 puis Ath Madrid cette année

    Mais ici ça le met au dessus du gotha européen Luis Enrique (meme si il est reste inférieure évidemment à Guardiola) montre qu'avec des joueurs hors normes on gagne des trophées de manière logique, le travail d'un Ancelotti d'un Mourinho qui est qualifié d'has been ici est beaucoup plus louable gagné la C1 avec porto l'UEFA la saison d'avant placé Chelsea sur la carte du football eu , le triplé avec l'inter contré la suprématie du Barca injouable ça c'est fort

    Pep est pas un faire valoir ou un coach moyen il est bon mais très SURCOTE il s'est mis les médias dans la poche et beaucoup de gens naïfs par la meme occas
    DonAndresVerratti Niveau : District
    Ah tu parles de ce même Ancelotti qui a eu à sa disposition, Maldini, Nesta, Cafu, Gattuso, Kakà, Pirlo, Shevchenko, Inzaghi, Crespo, Drogba, Terry, Lampard, Ibrahimovic, Thiago Silva, Pastore... Et je ne me suis pas attaché à être exhaustif, juste les noms qui me sont passé en tête.

    Tout ce blabla pour un message tellement vide.
    @GaviriaZer Peut-être faut il relativiser son avis quand les plus grands coachs louent le travail de Pep?
    Il n'y a que des joueurs aigris ou à l'égo surdimensionné qui ont été critiques à son égard. Même Thierry Henry, connu pour être arrogant, a loué ses mérites sur Sky Sports.

    Il est important de se positionner en fonction de ce que l'on est, nous sommes tous des observateurs avisés de football mais en aucun cas nous faisons partie de la profession pour adopter un discours empreint d'une telle assurance. Bankable ou pas, il a révolutionné le jeu en faisant un mix des préceptes de Bielsa, Spaletti et autres. Les titres donnent du corps au principe de jeu qu'il a imposé et qui inspirent tellement d'autres coachs ( combien d'équipes ressortaient au sol il y a 10 ans? combien de défenseurs centraux portaient la balle jusqu'à la médiane pour créer des décalages? combien de sentinelles s'intercalaient autant entre les centraux? etc...tellement de matière et de complexité dans le jeu de position!)

    Parlons de jeu c'est bien plus intéressant que de s'arrêter au marketing.
    4 réponses à ce commentaire.
    Nous sommes encore dans les articles erronés pour alimenter les clichés réveillez-vous sofoot un peu.
    Dante a démenti lui-même ces déclarations sur Guardiola.
    Yaya Touré a d'abord été écarté pour des raisons tactiques à Barcelone. Sa dernière saison était mauvaise et Busquets convenait mieux pour le jeu catalan.
    L'autre version celle de Guardiola c'est qu'il a souhaite garder yaya mais sans lui garantir une place de titulaire. Il a voulu partir c'est tout.

    Se baser sur la parole d'Eto'o c'est pareil que Maradona. Il racontera sa version des choses où il en sort grand gagnant.

    Fin bref article bidon une fois de plus.
    Quand il met Touré en Défense central c'est parce que marquez se fait les croisés face à Chelsea et puyol est suspendu pour le retour. En finale Alves et Abidal sont suspendus il met Puyol arrière droit et yaya dans l'axe. Il a agi de la sorte pour palier à des absences en fin de saison.

    Mandzukic ne reste qu'une année à l'Atlético..
    simple technique de marketing, c'est le rôle d'un agent. Le mercato hivernale arrive. Etant donné qu'il n'a plus sa place à MCity il faut retrouver un contrat qui croustille avant que Yaya ne soit plus du tout attractif. Et puis Yaya a un sacré melon et Guardiola les melons c'est pas trop sa tasse de thé. Je le vois bien en direction de la MLS.
    Dirkdiggler Niveau : CFA2
    Les réactions que je suis en train de lire...
    Comment peut on dire que Pep est surcoté. Je hais chacune des équipes dans lesquelles il est allé mais objectivement le mec est juste au dessus de tout le monde.

    Autant au niveau du palmarès que par son apport purement footballistique (rien vu de tel depuis sacchi), le mec est juste intouchable.
    Pourquoi il les perd alors, les gros matches de Champion's.
    DonAndresVerratti Niveau : District
    Comment tu expliques qu'il n'ait jamais fait moins bien qu'une demi-finale? Et qu'il en ait remporté deux? Tu peux me dire?
    qu'il vienne donc entraîner en District cette pipe de Guardiola, on va bien rigoler huhu. Tiens d'ailleurs ça me rappelle que Didier Roustan l'avait qualifié de pipe pendant sa première saison à Barcelone, c'est drôle il a l'air d'avoir changer d'avis
    Coach Kévinovitch Niveau : Ligue 1
    Peut-être qu'avec les équipes qu'il a eues à sa disposition, c'eut été une grande contre-performance de ne pas être en demi-finales avec ces équipes-là....
    4 réponses à ce commentaire.
    La fin de l'article explique de toute façon que yaya touré n'a plus le niveau ou pour être plus gentil, ne l'a pas actuellement. Il ne sert donc à rien de faire le procès de Guardiola là-dessus. Et puis comme dit plus haut, on ne compte plus les joueurs écartés qui se plaignent du manque de communication de leur ex entraîneur. Franchement t'imagines s'il faut faire du social à chaque joueur que tu écartes?

    je pense qu'en tant qu'entraîneur, tu as tout à perdre à vouloir le faire, j'entendais une interview de chamack la dernière fois qui racontait que wenger ne l'utilisait plus sans explication après le retour en forme de Van persie mais honnêtement, tu veux qu'on te fasse un dessin?!

    Bon après si la question est de savoir si Guardiola est vraiment un connard car c'est ce que je comprends de cet article, la réponse est que oui il l'a sûrement le pouvoir d'être con mais en attendant ça fait quelques années qu'il y a toujours une équipe qui galope pour lui sans se ménager.
    Pep c'est un gars à l'ancienne, formé par Cruijff et inspiré par Bielsa. Il est pas là pour faire dans les sentiments et devenir pote avec les joueurs. Au contraire il attend de ses derniers qu'ils ferment leur gueule et qu'ils l'écoutent. Si un joueur n'est pas dans cet état d'esprit alors il se sera vite écarté. Ce qui intéresse Pep c'est le football, pas les enfantillages.

    Maintenant concernant Touré, y'avait juste meilleur que lui au Barça et maintenant à City. Pas besoin de chialer.
    Depuis que le prix des transferts a explosé, l'égo de certains agents de joueurs est devenu surdimensionnés. Qui plus est, ils essaient de vendre de l'argent pour le prix de l'or.
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    2k 31