1. // Corsica Football Cup

Penneteau : « Gagner pour être crédible »

Si Valenciennes n'envoie aucun joueur en Afrique du Sud, il y en a un qui a pourtant déjà pris l'avion : Nicolas Penneteau a rejoint la sélection corse, et il affrontera mercredi la sélection bretonne (avec Menez, Didot, Lemoine) dans une Corsica Football Cup qui accueillera également le Gabon de Gernot Rohr et le Togo d'Adebayor. L'occasion pour le portier de faire le point.

0 1
Nicolas, tu as rejoint ta sélection, la Corse, cette semaine. Ce n'était pas gagné d'avance...


Valenciennes n'était pas très chaud pour que je parte faire ces matchs mais je leur ai fait comprendre que c'était très important pour moi. C'est un honneur de pouvoir aider le football corse. Surtout en ce moment, ils en ont besoin. Le football sur l'île, ça commence à devenir difficile. Je le vois au niveau financier, les sponsors, les partenaires de Valenciennes sont beaucoup plus importants que ceux que l'on pouvait avoir à Bastia. Et niveau sportif, Bastia est en National, Ajaccio n'a pas eu une saison facile non plus... J'espère que le public sera toujours là.

Tu dois évidemment être triste de la saison du SCB.


J'ai suivi la saison tout le long. C'est dur parce que j'y ai cru jusqu'au bout, encore plus quand j'ai vu les joueurs qui ont débarqué en janvier. Je suis convaincu que si ceux-là étaient venus dès le début de la saison, Bastia serait à la place d'Arles-Avignon. Mais après, j'ai vécu ça l'an dernier, quand on a beaucoup de retard, cela devient difficile. J'ai été agréablement surpris par les jeunes, surtout le jeune gardien, Agostini. J'espère qu'ils vont rebondir.

Quel message as-tu à faire passer aux jeunes du club ?


Ils le savent. Les jeunes qui vont jouer pour Bastia, ils savent qu'il va falloir montrer l'exemple. Le côté financier, il faut le laisser de côté, surtout quand on est jeune. Quand je jouais à Bastia, je sentais qu'il y avait une âme au club, que tout l'effectif avait un état d'esprit de guerrier. C'est aux insulaires à insuffler cet esprit. On le sait, le club serait en Ligue 1, les jeunes n'auraient pas autant l'occasion de se montrer. C'est à eux de prendre le pouvoir. Pour ça, il faut être irréprochable.

Quelles ambitions as-tu pour cette Corsica Cup ?


On se met la pression, il faut gagner. Déjà, on joue devant nos proches, il ne faudra pas être ridicules. Mais on sait aussi qu'en gagnant, il sera possible de sensibiliser les gens à notre cause. Gagner contre des équipes classées dans le top 50 de la FIFA, cela nous donnerait de la crédibilité. A l'avenir, on pourrait convaincre des équipes de plus grande renommée de nous rejoindre.

On te parle de cette compétition dans le vestiaire à Valenciennes ?


A Valenciennes, personne n'ose trop me chambrer dessus, ils savent que cela me tient trop à cœur. Par contre, ça commence à trotter dans leurs têtes. Ils se demandent : « Et pourquoi pas une sélection nordiste ? » .

Et l'Equipe de France ? Tu n'es pas vexé de voir que l'on parle de gardiens tels que Douchez ou Pelé et jamais de toi ?


L'Equipe de France, c'est toujours une ambition. Mais c'est difficile, parce que ça se joue beaucoup sur le standing, la forme du club. Alors si Valenciennes ne joue pas le podium l'an prochain, ça sera difficile.

Reste la solution d'un transfert. On a beaucoup parlé de toi à Rennes et à Birmingham.


Pour l'instant, il n'y a rien. Aucun contact. Et pour cause, je ne suis pas forcément partant. J'ai trois ans de contrat, il va bientôt y avoir un nouveau stade, le centre d'entraînement est super. Valenciennes veut progresser. Ça tombe bien, moi aussi.

Ce n'est jamais bon de passer une saison à deux titulaires pour un poste. On l'a vu avec Clerc et Reveillère à Lyon, Chrétien et Calvé à Nancy...


La différence, c'est que nous, on s'entend super bien. Et puis il y a quelques semaines, j'ai eu une bonne discussion avec le coach. Pour eux, je suis un leader du vestiaire, donc ils seraient contents de me garder. Il n'est pas exclu que Guy Roland soit prêté pendant une saison.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.

Dans cet article

Interview très interessante
merci
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
L'Equipe-type du Dimanche
0 1