1. //
  2. // J21
  3. // Charleroi-Anderlecht

Penneteau : « Charleroi, ça ressemble un peu au Chaudron »

Après plus de 440 matchs de Ligue 1, Nicolas Penneteau (trente-cinq ans) a traversé la frontière il y a trois ans pour terminer sa carrière au Sporting de Charleroi, là où il a pour doublure Parfait Mandanda. Le gardien corse balaye tout ce qui traîne dans sa surface de réparation : l'ambiance dans les stades belges, la chaleur du vestiaire valenciennois et Pascal Chimbonda. Entre autres.

Modififié
Comment ça se passe à Charleroi ?
Ça se passe bien, j'ai appris à connaître le groupe et le club qui est en train de bien se structurer avec des moyens qui sont pas énormes. Ici, j'ai retrouvé le sens des relations humaines qu'on avait perdu un peu les dernières années à Valenciennes. J'ai retrouvé ce charme-là. À Valenciennes, on avait construit quelque chose qui tenait la route pendant pas mal d'années avec Kombouaré et Montanier. Le club était dans une dynamique positive avec le stade, le centre d'entraînement... Sur les dernières années, au niveau du groupe, c'était plus difficile humainement. Certains sont arrivés avec une certaine mentalité qui ne collait pas à celle du club. Ils avaient du talent, mais pas la mentalité qu'il fallait.


Tu as failli retourner jouer en Corse après Valenciennes. Claude Makelele t'appelle, tu t'entraînes avec le club et puis finalement Bastia ne te prend pas. Pourquoi ?
C'est simple. Les dirigeants de l'époque ne souhaitaient pas que je revienne. Au lieu de me le dire clairement, ils ont fait passer le message à Makelele alors que ce sont des gens que je connais, que j'ai côtoyés durant toute ma carrière et que je vais recroiser encore. On m'a laissé miroiter des choses et Makelele n'était pas au courant. Lui était content et il pensait que je pouvais relever le défi, mais il m'a dit clairement : « C'est pas mon choix, pas ma décision et je suis obligé de te l'annoncer... »



En 2006, au moment de quitter Bastia, tu as failli partir à Nantes et à l'époque, tu t'étais embrouillé avec Jean-Martin Verdi, l'ancien secrétaire général de ton club...
On avait un accord. J'avais prolongé durant la saison pour avoir un bon de sortie et le club espérait un peu plus d'argent. Je savais que la proposition de Nantes n'évoluerait pas et je suis parti à Valenciennes pour la même somme qu'on a eue à Nantes. Finalement, c'était une bonne chose car Nantes est descendu l'année d'après.

Verdi était un cadre du FLNC Canal historique. Il y a un lien fort entre le foot et le nationalisme en Corse. Est-ce que ça joue sur l'équipe ?
Il y a beaucoup d'amoureux de foot et beaucoup de politique, ça fait partie de la vie intégrante de l'île et je pense que les deux sont un peu liés, mais quand tu joues à Bastia, que tu es sur le terrain, tu ne ressens pas la pression politique qu'il peut y avoir derrière.

La Corse a mauvaise réputation dans les tribunes. Pascal Chimbonda avait été victime de racisme. À l'époque, tu avais expliqué qu'il n'avait pas tout fait pour s'intégrer. Tu confirmes ?
Le contexte en Corse peut être compliqué. Il y a eu énormément de joueurs de couleur qui ont joué à Bastia et avec qui ça s'est très bien passé. Le problème de Pascal, c'est qu'il avait un comportement peut-être pas adapté pour notre club et notre île. Avec des qualités énormes, on le savait - il a été en équipe de France -, mais dans la mentalité, c'était très aléatoire que ce soit à l'entraînement ou en match. C'est dommage car on sentait les qualités qu'il avait et s'il n'avait pas ce côté un peu dilettante, un peu au-dessus des autres de temps en temps, il aurait pu faire une toute autre carrière. Il a été très bon, mais pas sur la durée, ça ne m'étonne pas. J'ai connu Essien et dans la mentalité, c'était différent : il était travailleur, respectueux, il voulait apprendre. Pour durer, il n'y a pas que le talent. C'est pour ça que j'ai été un peu dur avec lui.

En France, tu as disparu des papiers à la fin de ton passage à Valenciennes en 2014. Comment l'expliques-tu ?
Oui et non.
« Je pense que ma dernière saison a été mauvaise et on n'a retenu que ça de toute ma carrière. »
Je pense que ma dernière saison a été mauvaise et on n'a retenu que ça de toute ma carrière. J'ai fait douze-treize ans en Ligue 1, une année en Ligue 2 avec Bastia, je pensais avoir une légitimité quand même sur la durée, j'ai toujours évolué dans des clubs qui jouaient le maintien, j'ai très souvent réussi à le décrocher, ce qui n'est pas facile quand on a des petits budgets. J'assumais ma saison difficile, mais je trouvais qu'on disait que j'étais fini alors que ce n'était pas du tout le cas.

À Charleroi, le gardien numéro 2 s'appelle Parfait Mandanda...
Je suis arrivé ici avec beaucoup d'humilité. Le club cherchait quelqu'un pour épauler Parfait. Comme le club avait fait un mauvais début de saison, au bout de deux matchs, j'ai joué et je suis resté titulaire jusqu'à la fin de la saison. Il a des qualités naturelles au-dessus de la moyenne un peu dans le style de son frère. Un peu un chat, il a ce côté félin en lui. C'est un gardien très complet et qui est très performant à chaque fois qu'il a joué.

Lors du derby Charleroi-Standard l'an passé, les Liégeois t'ont lancé des pétards. Tu t'attendais à avoir des matchs aussi chauds ? (L'interview a eu lieu avant le derby du 4 décembre dernier. Match durant lequel Penneteau a reçu de nouveaux projectiles. Le match a d'ailleurs été arrêté)
Charleroi-Standard, j'en avais entendu parler. Je savais que c'était chaud. Ça a été plus que chaud. Ça a été un peu à la limite. Le souci, c'est qu'on joue chez nous et que les supporters adverses étaient derrière le but. C'est rarement le cas.
« En début de saison, on avait joué en Ligue Europa et j'avais pris un boulon du Beitar Jérusalem dans la tête. »
En début de saison, on avait joué en Ligue Europa et dans le même but, j'avais pris un boulon du Beitar Jérusalem dans la tête. Là, il y avait quelques pétards. Il y a en a un qui a pété pas très loin de moi. Il y a toujours cette crainte, je suis dos à eux, je ne sais pas ce qui peut arriver. C'est dommage car les derbys sont chauds, ça me fait penser aux ambiances que j'ai connues en Corse quand on jouait contre l'OM, avec beaucoup de fumigènes, des tensions, c'était un peu électrique, mais ça n'allait jamais au-delà. Quand tu as la crainte au niveau physique qu'il peut t'arriver quelque chose d'important, tu y penses malgré tout. Un pétard, ça a déjà éclaté les mains d'un steward.



Charleroi, c'est un ancien bassin minier. Ça ressemble un peu à Lens, Saint-Étienne, Valenciennes...
C'est ça. Beaucoup de valeurs humaines car il n'y a pas beaucoup d'argent. On sait les sacrifices que font les supporters pour s'abonner et pour pouvoir venir au match. C'est très difficile pour eux. Le seul moyen qu'on a, c'est de se donner à fond pour essayer de gagner des matchs. Ça me rappelle un peu Valenciennes, mais avec plus de ferveur ici. Franchement, ça ressemble un peu à un chaudron comme à Saint-Étienne alors qu'ils ne sont que derrière un but. On a un public exceptionnel, j'ai très rarement connu ça. J'ai le souvenir d'un match où on perdait 2-0 et les mecs, ils n'arrêtaient pas de chanter, ils ne nous ont jamais sifflés de tout le match. Avec eux, on arrive à revenir au score. Il y a vraiment une communion hyper sympa et c'est pour ça que j'ai continué à Charleroi. Je savais que c'était un championnat dur. Je suis également agréablement surpris du niveau qu'il y a ici.

Tu as trente-cinq ans. T'as déjà pensé à l'après-carrière ?
J'ai déjà envie de passer mes diplômes d'entraîneur. J'ai envie de redonner ce que j'ai reçu et de transmettre ma passion. Aux jeunes ou aux plus vieux. Pourquoi pas rester ici ? Pour l'instant, je ne me vois pas arrêter ma carrière. Il me reste cette saison plus un an en option. Je me sens encore en jambes pour jouer quelques années parce que je prends du plaisir. Je me lève le matin, j'ai toujours envie d'aller à l'entraînement, d'être dans une vie de groupe, donc ça c'est positif. Le jour où ce ne sera plus le cas, j'arrêterai de moi-même.

Propos recueillis par Jacques Besnard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Je me souviens quand il avait 17 ans il etait annoncé comme le futur de l'equipe de France... Une bonne carriere quand meme et il aurait merité daller plus haut...
Est-ce que penneteau est ce genre de joueur qui met du gel ?
Je croyais que c’était parce que le ballon collait aux gants.

Bises,
Cordialement.
1 réponse à ce commentaire.
Note : -1
sa réponse à la première question me fait direct penser à Bahébeck quand il parle de joueurs sans la bonne mentalité, cf la vidéo totalement surréaliste où Bahébeck et sa meuf (une sacrée lumière celle là d'ailleurs) s'embrouillent avec les supporter de valencienne et JCB qui à l'air d'en avoir totalement rien à foutre que le club soit en train de sombrer...
"Toi tu t'en fous tu va etre champion avec eul PSG"
"Il a marqué 2 buts"

Cette video est mythique.

https://www.youtube.com/watch?v=NfX4xBVq1WY
1 réponse à ce commentaire.
macshetland Niveau : DHR
C'est moi, ou il y a un vrai air de famille avec Jean-Claude Milani ?

http://www.fcn-museum.com/presse-panini … laude.html
Mark Renton Niveau : CFA2
Jacques Bernard "La Corse a mauvaise réputation dans les tribunes", il faudrait peut-être arrêté. Tu parles d'une affaire de racisme qui a eu lieu il y a dix ans. En parler à Penneteau, c'est normal, mais avec une question cliché non.

En gros, tu généralises sur la Corse en accusant les Corses dans leur globalité "d'avoir mauvaise réputation" à cause de leurs généralisations à eux. C'est pas malin.
Merci SF, belle interview d'un joueur qui a disparu des radars français. On retrouve un gars qui aime le foot et qui aime vivre les moments de communion avec les supporters.

Continue a mouiller le maillot Nico!

Bises,
helvétie Niveau : CFA
C'est bien de ne pas avoir parler de la quotidienne sinistrose de Charleroi mais c'est vrai que les habitants sont sympas et encore plus quand tu payes ta tournée.
Hier à 15:21 Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! Hier à 22:00 Callejón calme les Niçois 2
Hier à 14:21 Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 101 Hier à 13:55 Le rap des ultras de Genk 7 Hier à 13:51 Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 4
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 12:08 Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 17 Hier à 11:25 Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16
lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16