Pellegrini : « Sans Ligue des champions, le championnat est plus facile »

Modififié
0 4
Être éliminé de la Ligue des champions n’est peut-être pas une si mauvaise chose.

On connaît la théorie selon laquelle une élimination en coupe permet de se recentrer sur ses autres objectifs et notamment le championnat. Selon Manuel Pellegrini, cette règle est d’autant plus vraie pour les équipes anglaises actuelles. L’homogénéisation du niveau des équipes de Premier League a rendu la compétition bien plus équilibrée. « Je préférerais être qualifié, mais Arsenal, Chelsea et Manchester United doivent se qualifier lors de la dernière journée de Ligue des champions. C'est difficile quand vous devez jouer autant de matchs en décembre » , a-t-il déclaré en conférence de presse. Et de poursuivre : « Si vous me demandez, je préfère continuer en Ligue des champions et essayer de gagner la Premier League. Mais si vous n'avez plus à jouer la Ligue des champions, peut-être que c'est plus facile.  »

Luis Enrique n'est pas de cet avis. FM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

En règle générale je dirais qu'un club de PL doit éviter de se disperser dans trop de compétitions, étant donné qu'elle est déjà engagée dans la plus dure de toutes.
Dépenser ses forces en C1 c'est forcément en avoir moins pour la PL, et tout donner en PL c'est s'enlever les chances d'aller loin en C1, surtout face à des équipes qui vivent pour cette compétition et qui ont des championnats bien moins consommatrices en énergie.

Donc à mon avis mieux vaut privilégier l'essentiel.
Faudrait regarder si des clubs anglais ont déjà réussi à gagner la C1 et leur champ. la même année. Parce qu'en Espagne et en Allemagne, c'est plutôt fréquent tout de même.
javier clemente Niveau : District
MAnchester united en 1999
Message posté par javier clemente
MAnchester united en 1999


MAnchester united en 2008... Et en 2011, ils font finale de C1 et ils sont encore champions.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le 600e match de Messi
0 4