1. //
  2. // 8es de finale retour
  3. // Barcelone/Man City (1-0)

Pellegrini refuse de parler de désastre

0 6
Manuel Pellegrini préfère positiver.

Éliminé avec la manière par Barcelone en huitième de finale de la C1, Manchester City a fait une croix sur ses rêves européens. Largués par Chelsea en Premier League, les Citizens s'apprêtent à vivre une fin de saison loin des attentes du début d'exercice.

Pour autant, Pellegrini refuse de voir les choses du mauvais côté, et préfère se concentrer sur les matchs à venir, comme il l'a confirmé en conférence de presse : « Nous ne sommes pas un désastre. Nous ne sommes pas huitièmes, neuvièmes ou dixièmes. Il n'y a que Chelsea qui a fait mieux que nous. Nous essaierons de jouer le mieux possible nos neuf derniers matchs, pour essayer de rester deuxièmes et de mettre la pression sur Chelsea. »

Alors que son poste est régulièrement remis en cause, le Chilien clame également qu'il se sent bien sur le banc des Sky Blues : « J'aime chacun de mes jours ici. Si vous n'aimez pas jouer en Premier League, et affronter Barcelone en Ligue des champions, vous devriez aller voir un médecin. »

Il aurait une prescription contre la gueule de bois post-Ligue des champions ? PVL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
La double confrontation contre Barcelone a montré les limites du management de Pellegrini. Demichelis derrière, c'est plus possible tant il est lent, Kolovarov, Milner et Nasri n'avaient pas le niveau de l'événement, Yaya Touré est carbo par sa CAN, Silva ne défend pas, ... face à Barcelone, ça ne passe pas, alors que pourtant, la défense du Barça n'est clairement pas au niveau de son attaque !

Ces problèmes auraient dû être anticipés. Quand on a les moyens de City, on se doit de faire mieux : pas nécessairement d'éliminer le Barça et de gagner la PL chaque année, mais de faire meilleur figure. Le seul point positif dans son élimination, c'est la prestation de Joe Hart qui, lui, a été au niveau. Quand on voit la gestion des Fernando, Jovetic et Dzeko, c'est quand même du fric foutu en l'air tout ça...

Manuel, il est temps de laisser la place !
T'oublie Mangala acheté plus de 50 millions d'euros,
quand tu vois les deux matchs et la performance
de Demichelis et Kompany, ça laisse songeur.
Mangala a 54millions quel arnaque !
Hum le type termine 2ème de Premier League derrière le Chelsea de Mourinho, là-dessus il n'a pas de quoi avoir honte, même si il avaitles armes pour être moins largué.

En LdC effectivement on a vu le visage habituel de City dans cette compétition.. Pellegrinni serait-il un Arsène Wenger bis ?
il a gagné le titre l'an dernier
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6