1. //
  2. //
  3. // Gr. D
  4. // Manchester City/Séville (2-1)

Pellegrini : « La personnalité nécessaire pour la victoire »

Modififié
3 4
Manuel Pellegrini peut souffler.

L'entraîneur de Manchester City a vu son équipe marquer le but de la victoire à la toute fin du match. En zone mixte, le Chilien était forcément heureux de l'issue de la rencontre : « Les deux équipes étaient proches, c'était compliqué de se créer des occasions. On a peut-être été meilleurs après leur but. (...) Finalement, on s'est encore améliorés dans les dix dernières minutes et on a eu assez de personnalité pour essayer d'arracher la victoire. On a essayé de changer des petits trucs, car on n'approchait pas de leur camp, peut-être à cause de la fatigue. C'est pour ça que j'ai mis De Bruyne en pointe avec Touré derrière, et heureusement ça a marché. (...) Cela montre que cette équipe a du caractère. On a aussi eu 15 minutes sans occasion, donc on doit changer notre façon d'attaquer. (...) On a quand même eu un peu de chance. »

C'est bien de l'admettre.


FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

À défaut d'intelligence tactique, on prend...

(second degré les gars, pas la tête!!)
Le-10-ultime Niveau : District
Donc pellegrini ne ferait pas preuve d'intelligence tactique.. (m'en fous du 2nd dégré)
Simple petit cliché sur les entraîneurs de Premier League
Le plus gros souci tactique de Pel (et c'est un supp. de City qui parle) c'est de croire en son 4-4-2 à plat. L'an dernier notre partie de la saison au fond du trou c'est quand il sort ce système. Hier il l'a encore utilisé alors que WTF il a mis Sterling à côté de Bony, du coup De Bruyne ailier gauche et pas de 10. L'équipe entière de City est faite pour tourner cette année autour d'un 4-2-3-1, un milieu avec un impact énorme. Sur le papier peu d'équipes peuvent rivaliser avec une ligne basse Touré - Fernandhino et une haute Sterling - Silva - De Bruyne, et tout ce petit monde pour servir sur un plateau Aguero/Bony quand Sergio est pété.

Je sais pas ce qu'il se passe dans leurs entraînements mais comment sortir un 4-4-2 comme ça alors que nos deux derniers matchs en 4-2-3-1 on les gagne 6-1 et 5-1 ? Je comprends pas.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 4