1. //
  2. //
  3. // Reims-Amiens

Pélissier : « On a écrit ce scénario »

Amiens sera vendredi soir promu en Ligue 1, barragiste ou élevé au rang de plus belle révélation collective de la saison en L2. Les Picards joueront gros à Reims, et Christophe Pélissier, l’entraîneur amiénois, sait son équipe capable de réaliser un des plus gros coups du foot français de ces dernières années.

Modififié
Jamais Amiens n’a été aussi proche d’accéder à la Ligue 1, pour la première fois de son histoire. Il faudra pour cela faire un résultat à Reims...
Je me souviens que l’année dernière, quand le calendrier de la Ligue 2 a été publié, je m’étais fait la réflexion suivante : on ira à Reims pour la dernière journée, peut-être pour nous sauver face à une équipe qui aura peut-être besoin d’un succès pour monter en Ligue 1. Comme quoi, dans ce sport... Aujourd’hui, on doit valider ce que nous faisons depuis le mois d’août. Personne ne s’attendait à voir Amiens dans cette position, à une journée de la fin du championnat. Mais nous ne sommes pas là par hasard.

Avez-vous modifié les règles du jeu avant ce dernier match ? Les joueurs ont été invités à ne pas s’exprimer dans la presse, alors qu’Amiens est un club plutôt open, avec lequel il est facile de travailler...
Oui, nous avons pensé qu’il était préférable de laisser les joueurs tranquilles, afin qu’ils puissent se concentrer sur le match de vendredi. J’ai donc absorbé une grande partie des sollicitations médiatiques. Mais sinon, nous n’avons pas bouleversé nos habitudes. Il y a eu un travail sur le terrain poussé, de la vidéo, et beaucoup de discussions aussi. Les joueurs, dans leur quasi-totalité, ne sont pas habitués à vivre ce genre de situation. Après la victoire face à Laval (3-0), il y a eu de la joie, mais pas d’euphorie. À la fin du coup de sifflet final, j’ai demandé aux joueurs de se réunir dans le rond central pour savourer ce moment avec le public. Dans le vestiaire, c’était joyeux, mais pondéré. Car j’ai dit aux garçons qu’on venait juste de remporter la première mi-temps. La seconde, il faudra la gagner à Reims.


La pression de cette dernière journée pèse-t-elle davantage sur les équipes à gros budgets (Lens, Strasbourg, Brest, Troyes), appelées à jouer la montée, plutôt que sur Amiens ?
Ce discours n’est plus valable. Si nous occupons la deuxième place, ce n’est pas par hasard. Ce scénario, nous l’avons écrit. Il y a eu des moments un peu plus difficiles dans la saison, mais nous avons presque toujours figuré parmi les sept premiers. Alors, la pression est la même pour les clubs qui peuvent encore monter. Aujourd’hui, il n’est plus question de budgets, d’effectifs. Il y a six équipes qui peuvent monter. En ville, on sent une vraie ferveur. Les Amiénois s’identifient beaucoup à cette équipe. Les supporters attendent qu’on aille au bout. C’est ce que nous voulons aussi.

Nous sommes bien d’accord : au début de la saison, l’objectif, c’était le maintien...
C’était l’objectif au niveau de la direction, dans l’environnement du club. Ce qui était normal et logique, puisque nous venions de National. Avec le staff et les joueurs, nous raisonnions un peu différemment. Avec des objectifs à court et moyen terme. Au bout de dix journées, nous étions troisièmes. À la trêve, septièmes avec vingt-huit points. Début janvier, quand j’ai retrouvé mes joueurs, j’ai voulu leur rappeler que malgré nos quelques défaites, nous n’avions jamais été ultra dominés. En février, avec quarante-deux points, le maintien était acquis, et à ce moment précis, j’ai senti une forme de relâchement. Les joueurs pensaient que c’était fini, qu’il n’y avait plus rien à jouer. Avec le staff, nous avons voulu leur rappeler qu’il y avait au contraire peut-être un coup à jouer, qu’ils avaient les qualités pour le faire, qu’ils avaient le niveau.

Y-a-t-il eu un déclic ?
Sans hésiter, le match à Brest, le 22 avril dernier. On est ballottés, et finalement, on s’impose 3-2, grâce à un but magnifique de Thomas Monconduit à cinq minutes de la fin. Avant cette rencontre, Brest était premier avec huit points d’avance sur nous. S’ils nous battaient, ils étaient presque en Ligue 1, et pour nous, ça devenait vraiment compliqué. Et derrière, nous avons gagné nos quatre matchs... Ce succès à Brest a boosté l’équipe.

Cette équipe n’était pas bâtie pour jouer les premiers rôles, ce qu’elle a pourtant fait quasiment toute la saison...
On fera le bilan individuel plus tard, même si je sais que les joueurs ont fait des choses qu’ils ne pensaient pas pouvoir faire... Mais collectivement, je n’ai pas été surpris. On a marqué des buts, notre meilleur buteur, Aboubakar Kamara, en est à neuf, ce qui prouve que beaucoup de joueurs peuvent marquer. Et puis, je fais partie de ceux qui estiment qu’on peut toujours plus facilement progresser quand on fait du jeu. On a évolué par exemple sur les attaques placées. Je connaissais la qualité de ce groupe, qui est réceptif, qui est travailleur. Bien sûr, comme dans n’importe quel club, il peut y avoir des tensions, des petits problèmes. Et quand c’est le cas, il faut agir pour trouver une solution. Si on ne fait rien, ça s’amplifie et ce n’est pas bon pour l’effectif. Toutes les cinq ou six semaines, en moyenne, je rencontre mes six cadres – Gurtner, Adenon, Ielsch, Soumah, Monconduit, Ngosso – pour parler de différentes choses.


Il y a trois ans, la montée de Luzenac en Ligue 2 était refusée. Parvenez-vous à ne pas trop y penser ?
Cela restera pour ceux qui ont vécu cette situation comme une cicatrice. Nous avions vécu une fantastique aventure sportive et humaine... Quand je recroise certaines personnes qui étaient à Luzenac à cette époque, on en parle. Avec le temps, on y pense un peu moins. Mais que c’était dur à l’époque... Luzenac, c’est un dossier complexe. Mais je reste persuadé que le club avait présenté toutes les garanties pour évoluer en Ligue 2. Après quelques mois d’inactivité, j’ai suivi ma formation pour le DEPF. Alain Casanova m’avait permis de passer du centre au centre de formation de Toulouse, et je le remercie encore...

Propos recueillis par Alexis Billebault
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article

S'il veut remercier Casanova, il suffit de perdre à Reims et laisser la place en ligue 1 à Lens
Ce commentaire a été modifié.
 //  13:33  //  Aficionado du Salvador
belle revanche pour celui qui a été l'un des grands artisans de l'aventure Luzenac. c'est lui qui aurait mérité d'être élu meilleur entraîneur de L2 cette saison d'ailleurs.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  17:17  //  Aficionado de l'Argentine
J'ai rien contre Amiens mais ça me ferait quand même bien chier de les voir monter en L1 à la place d'un historique comme Strasbourg, Lens, Brest ou Nîmes (ça semble compliqué maintenant mais j'espère vraiment que le trio de tête sera composé de trois de ces quatre-là) !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 30 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24
samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13