1. //
  2. //
  3. // Amiens-Troyes

Pélissier : « À Revel, on a été élevé au Get 27 »

Christophe Pélissier a vécu l'extase de la montée en Ligue 2 avec Luzenac, avant la désillusion de la relégation administrative du club ariégeois. Amer mais pas revanchard, l'homme a forcé le verrou du monde professionnel avec Amiens. Après l'accession arrachée lors de la dernière journée du National au printemps dernier, le promu picard trône aujourd'hui en tête de la Ligue 2 au quart du championnat. Entretien où il est question de football, de Laurent Labit et de liqueur maison.

Modififié
2k 5
Vous avez grandi à Revel, en Haute-Garonne, une terre de rugby. Pour vous, c’était tout de suite le foot ou vous avez joué au rugby ?
Je suis allé au foot de suite, à l’âge de cinq ans. Chez mes amis, c’était partagé. À l’époque à Revel, une ville de dix/douze mille habitants, il n’y avait que deux possibilités si on voulait faire du sport : soit on faisait du rugby, soit on faisait du foot. Laurent Labit, l’entraîneur du Racing (champion de France 2016, ndlr), est mon ami d’enfance. J’ai aussi joué au tennis à côté et j’ai été prof de tennis par la suite. J’ai carrément basculé sur le foot à l’âge de vingt-quatre ans.

Au-delà de votre amitié, vous vous nourrissez l'un et l'autre en tant que coach avec Laurent Labit ?
Oui, parce qu’on discute beaucoup, au grand désarroi de nos épouses respectives. On parle foot, rugby, management, gestion de groupe, parce qu’on se retrouve avec les mêmes problématiques. Laurent Travers (le co-entraîneur du Racing, ndlr) est aussi un ami. Moi, je suis très curieux de nature, c’est important de se nourrir les uns les autres de nos expériences.

Vous avez espéré un temps faire une carrière en professionnel ?
Quand j’étais joueur, je suis allé jusqu’en National avec Muret. J’ai reçu quelques sollicitations par des clubs de Ligue 2, mais ça ne s’est pas concrétisé. Je suis revenu à Revel à la fin de ma carrière en tant qu’entraîneur-joueur. Le passage de joueur à entraîneur s'est fait naturellement. J’avais grandi et joué avec certains joueurs de l'équipe. Ma chance, ça a été de monter en CFA 2 la première année. La dynamique s’est installée d’entrée. Même quand je suis venu à Luzenac, on était en CFA, je travaillais à côté ; dans un premier temps, j’étais entraîneur de tennis et puis ensuite, j'ai été éducateur sportif à la ville de Revel. Il n’y avait pas de plan de carrière. C’est le fait de gravir les échelons, de prendre goût à ce métier.


Qu'est-ce qui vous plaît particulièrement dans ce métier ?
Le sens des gens. Mon objectif numéro un, c’est donner une identité, une mentalité collective à ce groupe de joueurs, au staff. Un état d’esprit qui nous permet d’avancer ensemble vers le même objectif.

« Atteindre la Ligue 2 avec Luzenac, c’est comme atteindre la Ligue des champions pour certains clubs. On vivait un conte de fées. Du jour au lendemain, on nous coupe la tête. »

Après Revel et Muret vient donc Luzenac. Une sacrée aventure. À l'époque, vous avez même conduit le minibus des joueurs...
Quand je suis arrivé en 2007, ma mission était de maintenir le club en CFA. Dans une ville de 600 habitants, c’était déjà un exploit. La première saison, on s'entraînait tard le soir et on rentrait chez nous à minuit. Les joueurs organisaient chacun leur tour le repas dans le mini-bus. La deuxième année, il y a cette montée en National. Pour moi, c'est la bascule parce que je passe entraîneur à plein-temps. À ce moment-là, le club doute un peu de s’engager dans cette voie avec tout ce que cela comporte. Et puis, il se trouve qu’on gagne les quatre premiers matchs de National et on finit la saison dixièmes. On prend goût au truc. La deuxième année, on se maintient. Jérôme Ducros devient président du club la troisième année. Il se dit : « On tente un truc un peu fou pour professionnaliser le club et pourquoi pas envisager une montée en Ligue 2 dans les trois ans. » La suite, tout le monde la connaît. On fait une saison exceptionnelle en 2013-14, on est promus dès le mois d’avril, mais malheureusement derrière…

Vous l'avez vécue comment, cette montée avortée en L2 ?
Comme un vrai ascenseur émotionnel. On a vécu des choses exceptionnelles. Et derrière, ça s’écroule du jour au lendemain. Atteindre la Ligue 2 avec Luzenac, c’est comme atteindre la Ligue des champions pour certains clubs. (Rires) La chute est vertigineuse parce qu’elle est très brutale. Au mois d’avril, on fête la montée, on se pince en se demandant si c’est bien nous et, deux mois plus tard, on est pris dans la tourmente. Nous, on ne comprend pas ce qui se passe. On vivait un conte de fées. Du jour au lendemain, on nous coupe la tête.

Vous êtes toujours en contact avec les anciens joueurs de Luzenac ?
On s'appelle ou on se rencontre souvent au détour d'un match. Cette histoire nous a marqués. Même pour ceux qui ont réussi après. Beaucoup de joueurs ont rebondi à un bon niveau, ce qui prouve que l’on avait un groupe de qualité. Après, il y en a toujours qui restent sur le carreau. Il faut aussi retenir le positif, cette aventure restera quand même dans leur mémoire.


Après le chapitre Luzenac, vous avez passé six mois sans club. Il se passe quoi dans votre tête à ce moment-là ?
Je me pose des questions : savoir si je retournais à mon travail ou si je continuais dans cette voie d’entraîneur professionnel. J’ai passé mon DEPF dans l’idée d’aller au bout de ma formation, en me disant que si jamais ça ne se passait pas bien, je retournais à mon travail. Au mois de décembre, Amiens m’appelle. Derrière, j’enchaîne avec l’obtention du DEPF et puis on monte en Ligue 2. Dans la vie, il faut prendre des risques. Pour moi, ce risque a été payant – du moins professionnellement. La situation a eu un impact sur mon entourage, ma femme. Mais elle a été d’un soutien remarquable. Mon énorme chance, c’est qu'avec l'accord d'Alain Casanova et du Téfécé, j’ai pu travailler avec la CFA 2 et le centre de formation du club toulousain. Ils m’ont super bien accueilli. Je les remercie grandement parce qu’ils m’ont permis pendant trois, quatre mois d’être au contact d’un staff. J’étais sur le terrain, ça me libérait un peu la tête.

« Est-ce que j'ai douté ? Non, j’étais convaincu de la force du groupe. Si on a pu remonter, c’est aussi parce que d’autres équipes se sont écroulées, mais ça fait partie d’un championnat. On est invaincus sur les treize dernières journées de championnat avec huit victoires et cinq nuls. »

Vous quittez donc le Sud-Ouest pour la première fois de votre carrière...
Je pars seul pendant six mois à mille kilomètres de chez moi, ce n’est pas évident. C’est un choc géographique et au niveau des infrastructures. Tout était déjà prêt pour le monde professionnel. Et tu arrives dans un groupe un peu en souffrance, avec l’ancien staff. Il a fallu cinq, six mois pour prendre mes repères. Ces six mois m’ont permis de prendre la température du club. Sur les vingt-six joueurs du vestiaire, il y en a vingt-trois qui arrivaient en fin de contrat en juin 2015. À la fin de la saison, il y en a dix-neuf qui sont partis. La difficulté, c’était d’impliquer tout le monde dans un projet à moyen terme. Avec le recul, je me dis que ça a été une bonne chose d'arriver en cours de saison. Après, on a pu repartir sur une saison « normale » .

La saison dernière, vous avez dit à vos joueurs que tout se jouerait lors de la dernière journée et tout s'est joué lors de la dernière journée à Belfort...
On était treizièmes, à huit points du podium, au mois de février. En matière de management, ça a été un moyen d’impliquer mon groupe. Je les persuadais à petites doses, toutes les semaines. Je leur disais qu’on allait avoir nos cartes en main le 3 juin, et c’est ce qui s’est passé. Et le jour J : « Ça y est, on y est. Je vous le dis depuis février, je vous l’avais promis quand personne ne croyait en nous. » Est-ce que j'ai douté ? Non, j’étais convaincu de la force du groupe. Si on a pu remonter, c’est aussi parce que d’autres équipes se sont écroulées, mais ça fait partie d’un championnat. On est invaincus sur les treize dernières journées de championnat avec huit victoires et cinq nuls.

Sportivement, ça fait deux montées en trois saisons. Mais deux montées dans deux contextes totalement différents...
La première accession est incroyable parce qu’on ne peut pas imaginer Luzenac arriver en Ligue 2. On était dans la peau du petit qui devait défier tous les pros et la logique sportive. À Amiens, on faisait partie des grosses écuries favorites pour la montée. L’approche à l'intérieur et à l’extérieur du club est complètement différente, et donc de fait la forme de management aussi.

Vous avez dit que « ce n’était pas une revanche » (France Football en juillet). Même pas un petit peu après tout ce qui vous est arrivé à Luzenac ?
Non, non, j’ai pris ça comme un nouveau challenge. On pouvait se dire : « Celui-là, il a juste réussi un coup avec Luzenac. » Le challenge, c’était d’arriver dans un club « favori » et de l’emmener en haut.

« Pour moi, la possession, c’est très bien, mais ce n’est qu’un moyen. Sans l’intensité dans le jeu, sans insister sur les transitions, sans l’envie de casser les lignes, sans l’envie de faire mal à l’adversaire, ce n’est pas du tout ma philosophie. »

Comment définiriez-vous votre philosophie de jeu ? Vous avez aussi dit : « La passe à dix ne m’intéresse pas » (On a tous un côté foot, en septembre)...
En fait, la possession, il faut qu’elle serve à quelque chose. C’est pour ça que j’ai caricaturé. Pour moi, la possession, c’est très bien, mais ce n’est qu’un moyen. Sans l’intensité dans le jeu, sans insister sur les transitions, sans l’envie de casser les lignes, sans l’envie de faire mal à l’adversaire, ce n’est pas du tout ma philosophie. Moi, je veux voir mon équipe aller de l’avant. Je ne veux pas enfermer mon équipe dans une seule manière de jouer. Je dis souvent à mes joueurs : « Tout le monde peut attaquer, mais tout le monde doit défendre. »


La photo de la finale de la Coupe de France 2001 (perdue aux tirs au but contre le Racing Strasbourg) est-elle toujours sur votre bureau ?
Oui, elle est au tableau. Denis Troch (le coach qui a emmené Amiens SC au Stade de France, ndlr) est passé me voir. Il m’a dit de l’enlever. Je lui ai répondu que j’enlèverai la photo le jour où je ferai aussi bien. La finale de Coupe de France 2001, c’est la date qui a marqué l’histoire du club.

« Le jour de la montée en Ligue 2, un journaliste m’a apporté une bouteille de Get 27, avec les glaçons, pour fêter ça dans le vestiaire. Ce verre, il était excellent ! »

Est-ce qu’une montée en L1, ça vaut une finale de Coupe de France pour Amiens ?
(silence) Ah, je pense que oui, parce que c’est un club qui n’a jamais connu la Ligue 1, donc ce serait historique. Mais on en est encore très très loin.

Il faut qu'on en parle quand même : vous êtes leader de Ligue 2 avec un promu !
Si vous m'aviez dit qu'on serait leader il y a deux mois… Je crois que France Foot nous avait déjà classé dans les équipes qui allaient descendre. C'est une surprise, mais dans le contenu, je ne suis pas surpris. Je pense que les dix-huit points empochés jusque-là sont mérités. On les a tous gagnés de haute lutte. Sur les neuf premiers matchs, j’ai rarement titularisé plus de trois recrues. Donc ce sont des joueurs habitués à des principes de jeu, ils les mettent en œuvre. Mais la place de leader après neuf journées, c’est anecdotique.

Il y a eu un déclic ?
On a eu la chance de recevoir Reims d’entrée, le favori du championnat. Les joueurs ont été rassurés sur le projet de jeu. Ils ont montré qu’en allant vers l’avant, ils embêteraient beaucoup d’équipes. Les joueurs, je ne leur ai pas parlé de classement. La seule chose que je leur ai dite, c'est de rester ambitieux dans le jeu. Je veux une équipe qui pétille, qui a une mentalité collective. Il n’a jamais été question de parler de maintien parce qu’on sait que c’est normal. Parce qu’on sait qu’à un moment de la saison, ça sera plus difficile. C’est dans les moments faibles de la saison qu’il faudra garder ces attitudes collectives.

Vous venez de Revel, la ville où le Get 27 a été créé à la fin du XVIIIe siècle. Vous en avez forcément emmené une bouteille dans vos bagages ?
À Revel, on a été élevé au Get 27, donc après une bonne soirée, on aime bien boire un verre. Malheureusement, le Get n’est plus fabriqué dans la ville.

Vous avez transmis votre culture locale aux joueurs à Amiens ?
Bon, je ne leur ai pas fait découvrir, mais je leur ai expliqué que c’était fait chez moi. Le jour de la montée en Ligue 2, un journaliste m’a apporté une bouteille de Get 27, avec les glaçons, pour fêter ça dans le vestiaire. Ce verre, il était excellent !



Par Florian Lefèvre
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Moi aussi je suis un revel, est pour ca que j'y ai pamiers les pieds depuis un bail.
Feijoada e Caipi Niveau : DHR
Il a l'air d'être un bon coach (au niveau des résultats en tout cas). Ca nous changerait d'Antonetti et Girard. Je suis curieux de le voir en Liguain.
Feijoada e Caipi Niveau : DHR
Sinon le Get Perrier ou le Kisscool (Get Vodka) c'est pas mal du tout. Par contre le lendemain tu chies tout vert !
Senzo Meyiwa Niveau : DHR
Cette relégation de Luzenac était un des trucs les plus dégueulasses du foot français contemporain. D'ailleurs le mec passe du fin fond de la Haute-Garonne de sa jeunesse et de l'Ariège de ses débuts d'entraîneur pro à 6 mois de végétation pour rebondir dans la Somme, soit à peu près 800 km à vol d'oiseau. Bref le mec a pas dû être bien, le reste de l'effectif non plus. La LFP détruit des vies, ce sont eux les ultras qu'il faut interdire.
Ça serait super de voir Amiens en L1. Rappelons-nous qu'à la construction du stade de la Licorne, l'objectif (ambitieux) était clairement une montée en L1!
il y a 1 heure Le Tianjin Quanjian offre 50 millions pour Modeste il y a 2 heures La FIFA est confiante pour le stade de Saint-Pétersbourg
il y a 3 heures La boulette des fans de Crystal Palace il y a 4 heures Le numéro d'Eljero Elia face au PSV il y a 5 heures Wayne Shaw mange encore une tourte il y a 6 heures Le PSV trahi par la goal-line technology
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 6 heures Ancelotti reçoit un bretzel géant pour son 1000e match il y a 6 heures Ça se frite entre Paul Le Guen et Habib Beye il y a 6 heures Dani Alves craque sur Instagram il y a 6 heures Un tatoueur signe le nouveau ballon du championnat néerlandais il y a 6 heures Jonathan Soriano s'envole pour Pékin il y a 7 heures Une appli pour les fans de foot et de rugby ! il y a 7 heures Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 27e journée il y a 7 heures Les Parisiens accueillis en héros au Bourget il y a 8 heures Piqué critique l'arbitrage il y a 9 heures Zlatan se paye Arsenal et Liverpool il y a 9 heures Youri Tielemans a remis ça il y a 9 heures Luis Fernandez trolle les supporters de l'OM
Hier à 16:13 Un but de fou au Nigeria Hier à 15:31 Mancini à Danse avec les stars Hier à 14:55 Harry Kane franchit la barre des 100 buts Hier à 14:23 Le lob encaissé par Sirigu Hier à 13:42 Kazuyoshi Miura, titulaire à 50 ans Hier à 13:04 Gignac décisif pour les Tigres Hier à 09:20 Un gardien tchèque sauvé par son adversaire samedi 25 février Pronostic OM PSG : jusqu'à 540€ à gagner sur le Classico ! samedi 25 février Et encore un rouge pour Yannick Cahuzac ! samedi 25 février La pépite collective du Celtic samedi 25 février Vidal conclut une belle action collective samedi 25 février Joli but collectif pour le jubilé de Fàbregas samedi 25 février Des chercheurs anglais apprennent aux abeilles à jouer au foot samedi 25 février Ronaldo rend visite à sa statue samedi 25 février Gianluigi Donnarumma est majeur samedi 25 février Douze ans de prison pour le fils de Pelé vendredi 24 février Quand Olivier Dacourt se faisait arnaquer par Donald Trump vendredi 24 février Kombouaré pessimiste avant d'accueillir Monaco vendredi 24 février BT Sport diffusera des matchs de FIFA 17 vendredi 24 février Le capitaine de Falkirk s'entraîne sur l'autoroute vendredi 24 février Le joli coup franc du KRC Genk en Ligue Europa vendredi 24 février Manchester City a inauguré son catwalk vendredi 24 février L'horrible tacle de Dele Alli en Ligue Europa jeudi 23 février Le Parc OL rend hommage à Lisandro jeudi 23 février 357€ à gagner avec la Lazio & Saint-Etienne jeudi 23 février Suivez la trade deadline NBA en direct sur Trash-Talk jeudi 23 février L'affiche maladroite du Stade brestois jeudi 23 février La nouvelle signalétique du Vélodrome jeudi 23 février 15 000 euros d'amende pour une banderole jeudi 23 février La vilaine blessure de Héctor Herrera jeudi 23 février À bientôt 50 ans, il plante son 2000e but jeudi 23 février L'échange de maillot entre Casillas et Buffon jeudi 23 février L'investisseur du Munich 1860 souhaite le retour des ultras jeudi 23 février Dix sélections africaines à la Coupe du monde 2026 jeudi 23 février Les LA Galaxy organisent des détections en Angleterre jeudi 23 février Le slalom géant de Jordi Mboula en Youth League jeudi 23 février Le golazo de Zaza jeudi 23 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 22 février Les Stéphanois raillent les supporters mancuniens mercredi 22 février L'ancien gardien de Chapecoense veut rejouer en paralympique mercredi 22 février L'ascenseur émotionnel d'un fan de City mercredi 22 février Interdit de stade pour avoir porté un peignoir mercredi 22 février Coup franc imparable en Bolivie mercredi 22 février Les violences au stade sont en baisse mercredi 22 février Le dur métier de traducteur du Rubin Kazan mercredi 22 février Lourdes suspensions pour avoir laissé leurs adversaires marquer mercredi 22 février PV pour Karim Benzema à cause d'un iguane mercredi 22 février Bellerín, la relève de la droite barcelonaise ? mercredi 22 février Giggs : « Donner plus de chance aux entraîneurs anglais » mercredi 22 février EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! mercredi 22 février Wayne Shaw pourrait rebondir comme testeur de tourtes mercredi 22 février Quand Griezmann peste contre le remplacement de Gameiro mardi 21 février Le gardien de Sutton contraint de démissionner mardi 21 février Chamakh, le Qatar plutôt que l’Italie ? mardi 21 février La minasse d'Hulk mardi 21 février La femme d'Axel Witsel vend une Ford KA mardi 21 février Robert Vittek rebondit à Bratislava mardi 21 février Record explosé dans le Ninety-Two Club mardi 21 février Samuel Eto'o en Chine ? mardi 21 février Manuel Neuer a trollé Arsenal ce week-end mardi 21 février Des incidents durant un match de D3 anglaise mardi 21 février Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! mardi 21 février Theo Walcott dans les vestiaires de Sutton pour les féliciter mardi 21 février Wayne Shaw mange sur le banc lundi 20 février Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match lundi 20 février Une bicyclette en D5 belge lundi 20 février Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi lundi 20 février Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille lundi 20 février CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas lundi 20 février Acheampong fête la victoire sur un adversaire lundi 20 février Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort lundi 20 février Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine lundi 20 février L'entraîneur d'America joue le douzième homme lundi 20 février Le poirier du coach des Rangers lundi 20 février Une sacrée quetsche en D2 belge lundi 20 février Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu lundi 20 février Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln lundi 20 février La chevauchée fantastique de Mavididi lundi 20 février Berbatov cherche un club lundi 20 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée lundi 20 février 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy lundi 20 février Un joli coup franc du milieu de terrain lundi 20 février Les golazos de Youri Tielemans lundi 20 février Superbe geste technique raté au Mexique lundi 20 février Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax vendredi 17 février Les Pogba à Manchester jeudi 16 février La merveille de Bernardeschi jeudi 16 février 203€ à gagner avec Chelsea, Atalanta Bergame & Burnley jeudi 16 février Mark Clattenburg file en Arabie saoudite jeudi 16 février Dégoûtés, les fans d'Arsenal revendent leurs tickets jeudi 16 février La coupe de cheveux fraternelle de Florentin Pogba jeudi 16 février Quand Darmstadt invite Barack Obama jeudi 16 février Infantino n'a pas peur des hooligans jeudi 16 février Un bar ouvre en hommage à Chapecoense jeudi 16 février Baston pendant un entraînement à Boca Juniors jeudi 16 février La boulette du gardien de Newcastle jeudi 16 février Les hooligans russes sont déjà prêts pour « leur » Mondial jeudi 16 février Lemina, lui aussi de retour à l'OM ? jeudi 16 février La compagne de Maradona ne fait pas de dépositions jeudi 16 février Le Bayern enterre Arsenal sur Twitter jeudi 16 février En Suisse, des ultras deviennent sponsor maillot de leur club mercredi 15 février Une étude montre des dommages cérébraux sur six anciens footballeurs mercredi 15 février Ricardo Carvalho signe en Chine mercredi 15 février L'hymne de la Ligue des champions sauce tarentelle mercredi 15 février Le chant de Saint-Valentin des supporters de Cardiff mercredi 15 février Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98 mercredi 15 février Maradona a-t-il agressé sa compagne à Madrid ? mercredi 15 février Ces clubs français plus forts que le Barça mercredi 15 février La coupe « non éthique » d'Asamoah Gyan mercredi 15 février Matuidi, sa femme et Google mercredi 15 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 15 février 216€ à gagner avec le Bayern Munich & Real Madrid - Naples mercredi 15 février Luis Enrique perd son sang-froid face à un journaliste mardi 14 février Craig Gardner offre 50 tickets famille aux supporters de Birmingham mardi 14 février Le corner rentrant de Youssouf mardi 14 février Philadelphie cherche à renforcer son staff avec un tatoueur mardi 14 février Guardiola congratule Arter pour sa future fille mardi 14 février Thierry Froger de la L2 au TP Mazembe mardi 14 février Gignac stoppe une interview de son coéquipier Vargas mardi 14 février Djibril Cissé serait complice dans l'affaire de la sextape de Valbuena mardi 14 février Thomas Tuchel veut attiser la curiosité des joueurs mardi 14 février Quand le fair-play débouche sur un but gag lundi 13 février Le bijou de Sinama-Pongolle lundi 13 février Diaby : la blague de Julien Cazarre ne passe pas lundi 13 février Golazo en D3 espagnole lundi 13 février La finale de la Coupe maintenue au Calderón ? lundi 13 février Le FC Cologne lance un projet de réalité virtuelle lundi 13 février Un fan de Burnley évite un drame en tribune lundi 13 février Un supporter meurt en marge d'un derby de Rio lundi 13 février Pas assez de contrôles antidopage en Angleterre ? lundi 13 février Sankt Pauli : la banderole qui fait mal lundi 13 février 308€ à gagner avec PSG - Barça & Benfica - Dortmund lundi 13 février La célébration ratée de Simon Terodde lundi 13 février Un joueur de Serie B copie Zlatan lundi 13 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 25e journée lundi 13 février Quand un joueur de l'Ajax utilise une blessure pour dribbler son adversaire dimanche 12 février Ligue 1 : une 25e journée record dimanche 12 février La merveille de Torres dimanche 12 février Gareth Bale a repris l'entraînement dimanche 12 février Robbie Brady nettoie les filets de Courtois dimanche 12 février Un joueur amateur décède sur le terrain dimanche 12 février Tolérance zéro contre l'homophobie dans le sport britannique dimanche 12 février Les supporters des Orlando Pirates envahissent la pelouse dimanche 12 février Deux splendides reprises de volée à Norwich dimanche 12 février Le commentaire polémique de Lee Dixon sur Son dimanche 12 février Bilić en tribune pour avoir fracassé un micro dimanche 12 février Morecambe régale (littéralement) ses fans dimanche 12 février Célébration houblonnée en Angleterre dimanche 12 février L'énorme boulette du gardien de La Gantoise dimanche 12 février Un match annulé vire à la bataille de boules de neige
2k 5