1. // Coupe du monde 2014
  2. // Groupe A
  3. //

Pelé voit peu de « cracks »

0 27
Il faut le dire, ça faisait un petit moment qu'on n'avait pas eu droit à une déclaration vaseuse de Pelé.

Alors que son fils connaît quelques déboires, O Rei s'est exprimé dans un entretien au journal Folha de São Paulo. Et à quelques jours de l'ouverture de la vingtième Coupe du monde dans son pays, l'ambassadeur de la FIFA a un peu cassé l'ambiance en expliquant qu'il existait peu de joueurs de grands talents aujourd'hui : « Il y a quelques années, on aurait énuméré Falcão, Zico, Pelé, Didi, Vava, Rivelino. Voyez combien de noms j'ai prononcés en quelques secondes. Aujourd'hui, il est difficile d'énumérer les cracks. »

À peine partial, le triple champion du monde a évoqué le changement dans le football brésilien, notamment avec les départs de jeunes joueurs vers l'Europe : « Peut-être qu'il manque les conditions aux clubs brésiliens pour conserver les joueurs. D'ailleurs, les quatre plus jeunes joueurs de la Seleção évoluent à l'étranger. En 1970, on avait Pelé, n°10 de Santos, Rivelino, n°10 de Corinthians, Tostao, n°10 de Cruzeiro, et Gerson, je ne sais plus s'il était à Botafogo. On avait quatre cracks pour le même poste et tous jouaient au Brésil. Cherchez-en un ici aujourd'hui. »

Grande nouvelle : le football a évolué. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
LeJusticier Niveau : Ligue 2
Note : 6
Je voudrais pas le renforcer dans ses névrose, mais je suis du même avis que le vieux. Y en a pas un seul qui fais briller mes petits yeux d'enfant dans cette équipe. Ronnie me manque...
ValCurvaFiesole Niveau : DHR
Par contre son fils, il en a vu beaucoup.
A-t-il vraiment tort?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 27