1. //
  2. // Pelé

Pelé espionné par la police politique

0 0
Pendant la dictature militaire au Brésil, du coup d'État de 1964 jusqu'à l'arrivée au pouvoir de Tancredo Neves en 1985, les libertés individuelles ont été tronquées, le Departamento de Ordem Politica e Social (Dops) surveillant tout ce qui bouge. Même Pelé

Des archives de la police politique brésilienne ont été découvertes en mars dernier à Santos. 45,000 fichiers et 11,666 rapports pourrissaient dans une chambre de l'Hôtel de Police, dont l'un au nom d'Edson Arantes do Nascimento. Le dossier d'o Rei fait état d'un événement: en octobre 1970, Pelé reçoit les honneurs de la police de Santos. Un fonctionnaire en profite pour lui tendre une copie d'un manifeste réclamant plus de clémence envers les prisonniers politiques. Ce qui suffit au Dops pour ouvrir le-dit dossier et alimenter la légende de son incompétence.

Pour info, l'ensemble des documents, transféré aux Archives Publiques d'État puis restauré, sera mis à disposition des chercheurs et des citoyens intéressés à partir de cette semaine.

AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Dirk Kuyt vers l'Inter
0 0