1. //
  2. //
  3. // Rennes-Marseille

Pedro Mendes : « J'ai débuté attaquant, cela a duré quinze minutes »

Pour sa deuxième saison à Rennes, Pedro Mendes s'est installé comme capitaine et pivot de la défense de Christian Gourcuff. L'annonce d'une stabilité bienvenue pour un homme qui a déjà beaucoup voyagé. Entretien.

Modififié
2k 4
Tu es né en Suisse, tu as grandi en Andalousie (Huelva) jusqu'à six ans, ensuite tu es allé vivre dans la banlieue de Lisbonne... Pourquoi tous ces déplacements ?
Mes parents cherchaient une meilleure vie pour nous, des opportunités de travail. Comme tous les émigrants. Quand on est enfant, on ne dit pas « je ne veux pas bouger » , on suit ses parents. Enfant, je ne savais même pas ce qu'il se passait, tant qu'on était ensemble, j'étais content.

Quand ta famille s'installe au Portugal en 1996, est-ce que tu es dépaysé ?
Je ne me souviens pas bien, mais je crois que c'est la première fois que j'allais au Portugal, que je découvrais le pays. Mais bon, en Espagne, on parlait portugais à la maison, espagnol en dehors. Je parlais bien portugais, donc je n'avais pas de mal à m'intégrer, à me faire des amis. Cela a été plus difficile pour mon grand frère qui laissait des amis derrière.

Le football, c'était déjà au cœur de ta vie à l'époque ?
Oui, car mon père jouait au club de notre ville de banlieue, le Real Sport Club. Il était en vétéran, et mon frère était chez les jeunes. Je les suivais partout, pendant les matchs à domicile comme à l'extérieur. J'étais le supporter numéro 1 de mon père et de mon frère. Et j'avais toujours un ballon à côté de moi. C'est comme ça que j'ai commencé à m'intégrer dans le monde du football.

Ton père supporte le Benfica, donc j'imagine que tu as été éduqué pour faire pareil ?
Quand on est jeune, on ne peut pas faire de gros choix. Si ton père est pour Benfica, tu dois l'être forcément aussi. Mais j'ai changé quand je suis parti au Sporting, car lors des derbys avec Benfica, c'étaient les adversaires. Aujourd'hui encore, j'ai un grand respect pour le Sporting, qui m'a beaucoup apporté, mais le Benfica, je ne suis même pas les matchs, cela ne me dit rien du tout. Sauf les matchs de Ligue des champions, où je regarde même Porto et les autres équipes portugaises. Je ne suis plus supporter de Benfica, mais je suis toujours patriote.

« Mon père continue de supporter Benfica, on n'a pas de problème pendant les repas familiaux, car on ne discute pas trop de foot. Quand j'étais au Sporting et que j'affrontais le Benfica, il était pour le Sporting, car c'étaient les jeunes. En revanche, l'équipe pro, c'est autre chose... »

Un enfant portugais né dans une famille benfiquiste sort forcément du ventre de sa mère avec le maillot de Benfica ?
C'est ça. Si le papa est pour Porto, tout le monde doit être pour Porto. S'il est pour Benfica, c'est l'inverse. Vu que ton père ne met que les matchs du FC Porto à la télé, forcément tu vas mieux connaître cette équipe-là et la suivre. Mais dès que je suis allé au Sporting, j'ai développé un amour et un respect pour le club qui perdure aujourd'hui. C'est le club que je suis le plus. Mon père continue de supporter Benfica, on n'a pas de problème pendant les repas familiaux, car on ne discute pas trop de foot. Quand j'étais au Sporting et que j'affrontais le Benfica, il était pour le Sporting, car c'étaient les jeunes. En revanche, l'équipe pro, c'est autre chose...

Au Real Sport Club, c'est vrai que tu as été repéré par un éducateur alors que tu jonglais sur le bord du terrain ?
L'entraîneur des benjamins était ami avec mon père. Il m'a dit d'essayer d'aller aux entraînements de recrutement, et c'est ainsi que j'ai commencé. Au début, j'étais attaquant, mais un jour, vu que les ballons n'arrivaient pas, je me suis dit : « Je m'en fous, je vais chercher le ballon plus bas. » J'ai mis trois tacles de suite, le coach a arrêté le match et m'a dit : « Qui t'a dit que tu étais attaquant ? Maintenant, tu vas être défenseur central. » C'est là que j'ai commencé à jouer derrière. J'avais sept ans, mes parents avaient dû signer une décharge car j'étais surclassé. J'avais commencé attaquant car c'est le rêve de tout gamin de marquer des buts, mon père et mon frère jouaient devant... Cela a duré quinze minutes pour moi. Après, j'étais défenseur central.

Tu réagis comment quand le Sporting vient te chercher à douze ans ?
En réalité, il y avait le Benfica et le Sporting intéressés. Mon père m'a ramené à Benfica, mais le directeur de recrutement lui a dit : « Pedro était dans notre short list, mais finalement on a pris quelqu'un d'autre. Bonne chance pour la suite. » Je connaissais l'intérêt du Sporting, ils m'ont fait passer plein de tests à tous les niveaux et m'ont pris.

Ton père l'a bien pris ?
Oui, il était fier, même si cela avait été Porto il aurait été content. Je jouais au Real Sport Club, donc même le Sporting Braga, cela aurait été une grande progression. Alors le Sporting, c'était une grosse avancée pour ma carrière. Et puis on savait que le Sporting était le gros club formateur, même si, depuis, le Benfica a commencé a changé de mentalité. Mais à mon époque, on regardait Nani, Miguel Veloso, João Moutinho...

« Jorge Mendes a appelé son collaborateur pour lui demander : "Tu crois que Pedro est prêt ? On va le faire grandir, cela va lui ouvrir des portes." Son collaborateur lui a dit que j'étais prêt, ils ont montré des vidéos à José Mourinho qui a dit OK pour ma venue »

Cristiano Ronaldo...
Voilà. Tout le monde attendait une opportunité d'aller dans l'équipe pro au Sporting, cela te donne plus de motivation.

L'arrivée au Sporting, cela a profondément changé ton quotidien ?
Au début oui, car je venais d'un petit club et certains des joueurs étaient au Sporting depuis tout petits. Ce n'était pas forcément facile de s'intégrer, ils étaient un peu durs, mais quand j'ai commencé à bien jouer, à montrer mes qualités, cela s'est amélioré. Le premier tournoi, j'ai marqué deux buts sur mes deux premiers matchs. Cela m'a aidé à tenir jusqu'aux U21 après.

Ils savaient que tu étais d'une famille de Benfiquistes ?
Je ne sais pas si cela aurait été dangereux pour moi. Ceux qui étaient proches de moi le savaient, les autres non. Si tu es exemplaire et pro sur le terrain, cela ne pose pas de problème.

À quel moment dans ta formation tu as compris que cela allait « passer » pour toi, que tu deviendrais pro ?
Peut-être entre les U15 et U16. J'avais des copains qui commençaient à signer pro, mais pas moi. C'est là que j'ai eu un déclic, je me suis accroché, j'ai décidé de faire le maximum pour avoir un contrat. J'ai eu un contrat espoir, et ensuite que des contrats pros d'un an plus un an. Il fallait que je fasse à chaque fois une bonne saison pour être renouvelé.

Qui étaient les joueurs de ta génération au Sporting ?
Cédric (le latéral de Southampton, champion d'Europe, ndlr), mais il était de 91, un an de moins que moi. Aujourd'hui en sélection, il y avait William Carvalho, encore plus jeune mais surclassé avec nous. Après, il n'y en a pas beaucoup d'autres, André Martins, qui a fait les Jeux olympiques et qui vient de signer à Olympiakos. Il est international A aussi.

« J'étais content de côtoyer Ronaldo, Pepe et les autres. Ce sont de bonnes personnes, éduquées, avec du savoir-vivre. La seule chose, c'est que ce sont des stars, des personnes que tout le monde veut connaître, et moi, j'ai eu cette chance. »

Tu vas enchaîner des prêts au Real Sport Club, au Servette de Genève, puis un an plus tard tu débarques au Real Madrid, un truc de fou... Comment s'est fait ce transfert ?
Mon agent, c'était Jorge Mendes, ou plutôt son entreprise Gestifute. Jorge Mendes a appelé son collaborateur pour lui demander : « Tu crois que Pedro est prêt ? On va le faire grandir, cela va lui ouvrir des portes. » Son collaborateur lui a dit que j'étais prêt, ils ont montré des vidéos à José Mourinho qui a dit OK pour ma venue.


Au Real, tu as surtout joué pour la Castilla, mais disputé un match de Ligue des champions (à Amsterdam en phase de poules), côtoyé de très grands joueurs... Quels sont les souvenirs les plus forts ?
La convocation en Ligue des champions. Je ne pensais même pas jouer, mais après ce match-là, ils jouaient le Barça. Dans l'intervalle, Arbeloa dit qu'il a un problème à la cuisse, qu'il ne veut pas risquer de manquer le Clásico. Cela m'a donné l'opportunité de jouer. J'ai été prévenu en début de semaine par Mourinho : « Je pense te convoquer, j'en ai déjà parlé avec ton coach. Tu viens, car on va jouer le Clásico après et qu'il y a beaucoup de forfaits. Si tu as l'opportunité de faire quelques minutes, ce serait bien pour toi. »

Quand tu es arrivé au Real, tu disais bonjour à tout le monde en espagnol, même aux Portugais...
Je suis comme ça. Si je ne suis pas en confiance, je ne vais pas faire comme si je les connaissais bien. J'ai fait comme mes copains de la Castilla qui parlaient en espagnol à tout le monde. C'est Coentrão ou Pepe qui a dit : « Le jeune, là, il est portugais. » Et là, ils sont tous venus me voir et m'ont parlé en portugais. Ils étaient surpris que je ne me présente pas, mais je leur ai expliqué que je n'allais pas arriver et blaguer avec eux en portugais alors que je ne les connaissais pas... J'étais content de côtoyer Ronaldo, Pepe et les autres. Ce sont de bonnes personnes, éduquées, avec du savoir-vivre. La seule chose, c'est que ce sont des stars, des personnes que tout le monde veut connaître, et moi, j'ai eu cette chance.

« À Parme, c'était incroyable. C'était aux joueurs de ramener des choses : de l'eau, du papier toilette, du café... Pff... Je ne sais pas comment dire, il faut oublier. Je n'ai jamais vu cela dans un autre club. »

Après le prêt au Real Madrid, tu quittes le Sporting après seulement cinq matchs pros pour signer à Parme. Des regrets de ne pas avoir fait plus dans ton club formateur ?
Je ne comprenais pas les choix techniques. Ce n'est pas la faute du Sporting, du club. Mais peut-être que c'est la faute de certains dirigeants et entraîneurs de l'époque, qui avaient d'autres intérêts. J'ai quitté le club car mon contrat arrivait à son terme et que le Sporting ne m'a pas prolongé. Si j'avais reçu une proposition, je serais resté. La proposition est arrivée trop tard, quand j'avais déjà accepté d'aller à Parme.

En Italie, tu as vécu la faillite économique du club. Le moment le plus dur de ta carrière ?
Je pense, oui. On n'avait même pas de bouteilles d'eau pour s'entraîner, ou de papier toilette. C'est incroyable. C'était aux joueurs de ramener des choses : de l'eau, du papier toilette, du café... Pff... Je ne sais pas comment dire, il faut oublier. Je n'ai jamais vu cela dans un autre club. Ils avaient un énorme déficit. Tout le monde attendait que la saison se finisse pour relancer sa carrière.

Quand Rennes se penche sur ton cas, le premier contact se fait via Gelson Fernandes sur Facebook...
Oui, d'abord, il me demande comment cela se passe à Parme. Car il y avait la possibilité que le club soit racheté, auquel cas je serais resté à Parme. Sinon, j'étais libre. Il voulait savoir quelles étaient les conditions à Parme. Puis on a attendu la fin de la saison pour conclure. Gelson ne m'a pas posé toutes ces questions, j'ai parlé à d'autres personnes du club.

À Rennes, tu es bien intégré. Paul-Georges Ntep se permet même de te reprocher de passer trop de temps devant le miroir. Ton style, c'est essentiel ?
Oui (rires). Je pense que c'est important quand tu deviens quelqu'un d'important pour les jeunes, les supporters, il faut bien présenter. (Il réfléchit.) Il faut être clean, ton image, c'est tout. Mais c'est aussi pour moi-même, j'essaie d'être beau, d'avoir un style qui me convienne. Je crois que j'ai développé ça en Italie. Là-bas, c'est culturel. J'ai vu des joueurs se coiffer et se mettre du gel dans le couloir menant à la pelouse avant un match. Je me souviens du Brésilien Felipe, de l'Udinese, je discutais avec lui avant d'entrer sur le terrain, il se mettait du gel et se coiffait devant son miroir. Il voulait être beau pendant le match. Ils se font beaux pour la guerre (rires). Il me disait : « En Italie, c'est comme ça partout. »

« Je suis papa depuis un mois et demi, je dors moins désormais. »

Ton père vit aujourd'hui en Angola, tu as indiqué dans le passé qu'il t'avait donné une éducation très stricte.
Je me souviens quand j'avais huit, neuf ans, j'avais fait une bêtise à l'école. Le professeur avait fait un avertissement. Dans la semaine, mon père me dit : « Si tu refais ça, tu ne joues pas ce week-end. » J'ai refait une bêtise, donc mon père m'a dit : « Tu ne vas pas jouer. » Il m'a obligé à me réveiller, à regarder le match de mes coéquipiers, et à la fin du match, il a ouvert le coffre de la voiture, il y avait mon sac. « Je voulais te faire jouer ce week-end, mais tu dois comprendre que l'école, c'est important. Si tu ne fais pas le nécessaire à l'école, tu ne peux pas jouer au football. » À partir de ce jour-là, j'ai changé de mentalité.

C'est vrai que tu penses déjà devenir entraîneur à la fin de ta carrière de joueur ?
Oui, j'ai déjà acheté des livres, pris des contacts pour prendre des cours par internet ou Skype. Mais au Portugal, ce n'est pas encore possible. Je suis obligé de passer la première phase de cours avant de faire des choses par internet. Donc il faut que je passe du temps au Portugal. Je dois donc attendre un peu ou alors utiliser mes vacances d'été. Soit les vacances, soit les cours, je dois bien réfléchir. C'est compliqué, car je suis papa depuis un mois et demi, je dors moins désormais.

Tu commences déjà à entraîner les jeunes à Rennes ?
Non, car je n'ai pas encore de diplôme. Mon but, c'est de travailler avec des jeunes un peu plus « grands » , avec la rigueur, la discipline. Ce que n'ont pas les enfants, plus dans le loisir. J'observe les différents entraîneurs, je sélectionne des exercices que j'ai expérimentés avec mes anciens entraîneurs, à Sassuolo ou Parme (avec Roberto Donadoni, ndlr), ou le coach ici à Rennes. J'écris les exercices qui me plaisent et peut-être qu'un jour, je les ressortirai.

À quoi ressemblera l'équipe de Pedro Mendes ?
J'espère que ce sera une équipe qui joue au sol, qui produit du jeu, avec aussi la mentalité et le niveau d'engagement des équipes de José Mourinho. J'aime beaucoup comment ses équipes se comportent à la perte de balle, l'engagement de chaque joueur pour courir récupérer le ballon.



Propos recueillis par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

quand il est arrivé gratis a rennes, faut bien avouer qu'on se demandait vraiment qui débarquait, il venait de parme et tous ses problemes...
franchement, sur ce qu'on peut voir depuis son arrivée, joueur propre, mec sympa, bien intégré, qui doit probablement avoir envie de se poser apres tout ce qu'il a connu.
Sam Becket Niveau : DHR
Cool mais c'est pas avec ce genre d'article que vous allez faire du buzz niveau com So Foot
haha
hhahatem ben arfa
On s'en fout du buzz, nous on l'aime ce bel homme. Le parcours est pas banal donc l'interview intéressante. Et j'ignorais qu'il voulait devenir entraineur, ça explique peut être en partie son capitanat.
C'est ce type d'articles qui fait plaisir de lire So Foot.
Hier à 16:19 Pronostic France Espagne : jusqu'à 460€ à gagner sur le match amical des Bleus ! Hier à 20:00 Une maison close comme sponsor 17
Hier à 17:48 Knockaert joueur de l'année ? 12 Hier à 16:54 Le Real s'intéresse à un nouveau prodige brésilien 21 Hier à 15:39 La nouvelle folie capillaire de PEA 17
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:51 Une merguez de gardien en D2 algérienne 5 Hier à 13:45 Justin Kluivert régale en U19 5 Hier à 11:54 Sauvetage héroïque en D3 anglaise 6 Hier à 11:52 Hatem intime, épisode 2 76 Hier à 11:43 Luís Fabiano exclu pour un coup de boule imaginaire 12 Hier à 10:36 En Allemagne, une mascotte attaque un arbitre 8 Hier à 09:38 La belle enroulée au Costa Rica 5 Hier à 09:24 Superbe arrêt contre quatre attaquants 3 Hier à 09:02 Barzagli pris la main dans la discothèque 24 Hier à 08:33 Hazard accepte de négocier avec le Real 57
dimanche 26 mars Hatem Ben Arfa fait le point sur sa situation au PSG 63 dimanche 26 mars Fatma Samoura dément les rumeurs de dissolution du comité d'éthique de la FIFA 5 dimanche 26 mars Medel demande sa femme en mariage avec un avion 17 dimanche 26 mars Zubizarreta veut San Iker à l'OM 29 dimanche 26 mars Verratti veut rester à Paris 46 dimanche 26 mars Thiago Silva souffre du genou 24 samedi 25 mars Toni Kroos regarde plus son frère que le Bayern 25 samedi 25 mars La panenka syrienne à la dernière seconde 13 samedi 25 mars 50 heures de match pour les 50 ans de l'ASNL 4 samedi 25 mars La Chine veut Gameiro 14 samedi 25 mars Pronostic Luxembourg France : Analyse, prono et cotes du match des Bleus 2 samedi 25 mars Le golazo de Zaha 5 samedi 25 mars Des fans de San Diego veulent appeler une équipe Footy McFooty Face 7 samedi 25 mars Passe magique et inutile de Bale 7 samedi 25 mars Gros tacle et jambe cassée pour Seamus Coleman 6 vendredi 24 mars Kevin Kurányi prend sa retraite 20 vendredi 24 mars Shaqiri s'amuse à l'entraînement vendredi 24 mars Une pièce à l'effigie de Pavel Nedvěd 14 vendredi 24 mars Rosario tient-il son nouveau Messi ? 25 vendredi 24 mars Beckenbauer interrogé dans l'enquête pour corruption 6 vendredi 24 mars Quand Griezmann tremble devant Mbappé 35 vendredi 24 mars Vers une réforme de la Ligue des champions dès 2021 ? 66 vendredi 24 mars Superbe lob de Neymar 18 vendredi 24 mars Le raté d'Otamendi jeudi 23 mars 317€ à gagner avec Italie & Serbie 2 jeudi 23 mars Huntelaar de retour à l'Ajax ? 29 jeudi 23 mars Un match suspendu à la suite de l'agression d'un juge de ligne 8 jeudi 23 mars Arda vers Arsenal ? 39 jeudi 23 mars De la cocaïne Messi découverte au Pérou 14 mercredi 22 mars Le missile en lucarne de Podolski 19 mercredi 22 mars Quand Kylian Mbappé va aux cages 19 mercredi 22 mars Une réforme de la réglementation des transferts ? 21 mercredi 22 mars SO FOOT CLUB - Spécial Coupe de France mercredi 22 mars Deniz Aytekin ne sera pas suspendu 20 mercredi 22 mars Monaco aurait refusé 110 millions pour Mbappé 110 mercredi 22 mars L'agent de Lacazette nie avoir rendu visite à l'Atlético 50 mercredi 22 mars Une vidéo anti-Wenger embarrassante 39 mercredi 22 mars Un lob soyeux au Chili 2 mercredi 22 mars Rooney de plus en plus proche d'Everton 43 mardi 21 mars Baston entre parents pendant un match de jeunes à Majorque 20 mardi 21 mars La praline de Novick 5 mardi 21 mars En cas de montée en L2, Chambly jouerait au Mans 11 mardi 21 mars David James voit Joe Hart à la Juve 34 mardi 21 mars Bizutage en règle pour les néo-Bleus 17 mardi 21 mars Courtois n'ira pas au Real 30 mardi 21 mars Sven Kums expose ses photos Instagram 15 mardi 21 mars La boulette du gardien de San José 5 mardi 21 mars Schweinsteiger à Chicago 26 lundi 20 mars Un arbitre ghanéen suspendu à vie 21 lundi 20 mars Une équipe de D2 agressée à son hôtel 9 lundi 20 mars Jallet en renfort 41 lundi 20 mars Gago écrase son adversaire 11 lundi 20 mars Florentin et Mathias Pogba font le show à la télé 26 lundi 20 mars Le capitaine de Derry City retrouvé mort 12 lundi 20 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 30e journée 5 dimanche 19 mars Rabiot relève le PSG 1 dimanche 19 mars Draxler donne l'avantage au PSG 2 dimanche 19 mars Lacazette ouvre le score au Parc 1 dimanche 19 mars Le caramel de Griezmann 8 dimanche 19 mars Quand le match Chambly-Marseille Consolat dégénère 20 dimanche 19 mars Le coup franc magistral de Mertens 10 dimanche 19 mars Pronostic PSG Lyon : jusqu'à 600€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 dimanche 19 mars Puni, il doit nettoyer les sièges du stade 14 dimanche 19 mars Un joueur ghanéen se trahit en interview 6 samedi 18 mars Les Ultramarines rendent hommage à Triaud, qui craque un fumigène 9 samedi 18 mars La bataille du ciel pour Wenger 15 samedi 18 mars La femme de Michael Essien rachète un club de D3 italienne 6 samedi 18 mars Un gardien complètement fou en Angleterre 8 samedi 18 mars Yaya Touré à United ? 15 samedi 18 mars Fernandão se fracture le bras vendredi 17 mars Une statue parodique de Peter Lim aux Fallas de Valence 3 vendredi 17 mars Golazo en Copa Libertadores 4 vendredi 17 mars Crystal Palace veut garder Sakho 12 vendredi 17 mars Le musée de la FIFA se sépare de la moitié de ses collaborateurs 10 vendredi 17 mars 211€ à gagner avec Monaco & Naples jeudi 16 mars Les buts de Roma - Lyon 1 jeudi 16 mars Les Aigles noirs à la fête 2 jeudi 16 mars La Ligue 1 aura bientôt son naming 51 jeudi 16 mars Pendant ce temps-là, Benzema se la coule douce au soleil 56 jeudi 16 mars À table avec Carlo Ancelotti 38 jeudi 16 mars Le triple arrêt d'Oblak contre Leverkusen 12 mercredi 15 mars Le coup de boule de Bakayoko mercredi 15 mars Leroy Sané sonne Monaco mercredi 15 mars Fabinho double la mise pour l'ASM mercredi 15 mars Le but de Mbappé mercredi 15 mars L'UJSF demande d'arrêter de filmer en tribune de presse 11 mercredi 15 mars Golazo en Uruguay 7 mercredi 15 mars Un club de D2 suédoise veut sanctionner ses joueurs qui simulent 15 mercredi 15 mars Des photos de mariage au stade d'Anderlecht 2 mercredi 15 mars Lukaku a refusé une prolongation à 140 000 livres par semaine 25 mercredi 15 mars 7000 km pour un match de D2 russe 15 mercredi 15 mars Une émission espagnole dévoile un maillot parodique du Barça 13 mercredi 15 mars Pronostic Monaco Manchester City : jusqu'à 735€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions mardi 14 mars Deux joueurs suspendus un an pour agression sur un arbitre 5 mardi 14 mars Pirlo : « Pour rivaliser, la MLS doit supprimer les restrictions de transferts » 27 mardi 14 mars Un ultra de D3 argentine tire sur des supporters adverses 24 mardi 14 mars Les candidats de l'UEFA au Conseil de la FIFA sont connus 1 mardi 14 mars Des nouvelles de Michael Essien 8 mardi 14 mars Au Brésil, un match vire au chaos total 18 mardi 14 mars Wylan Cyprien sera opéré ce mardi 14 mardi 14 mars Le bourreau d'Axel Witsel lourdement sanctionné 37 mardi 14 mars Everton veut blinder la clause de Lukaku 11 lundi 13 mars Après son carton rouge, il est rétrogradé en équipe réserve 9 lundi 13 mars Ils s'embrouillent pour tirer un péno... et le ratent 9 lundi 13 mars Wayne Shaw vend des tourtes 5 lundi 13 mars Il se balade sur le terrain avec une barre de fer 26 lundi 13 mars Yuya Kubo se balade dans la défense adverse 4 lundi 13 mars Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 29e journée 17 lundi 13 mars Reprise de folie au Kosovo 5 lundi 13 mars 299€ à gagner avec Monaco - City & Leicester - FC Sévillle lundi 13 mars Bale investit dans un pub au pays de Galles 9 lundi 13 mars Un Sénégalais tente de jeter un sort dans le but zambien 8 dimanche 12 mars La belle boulette de Navas 9 dimanche 12 mars Le but dingue de Depay 13 dimanche 12 mars Mats Hummels s'offre le tacle de l'année 15 dimanche 12 mars Wylan Cyprien revient sur sa blessure 12 dimanche 12 mars Un fan de Tottenham remercie la Croix rouge flamande 1 dimanche 12 mars L'œil de faucon d'un arbitre américain 7 dimanche 12 mars King Kazu devient le plus vieux buteur de l'histoire 8 dimanche 12 mars Un but « bumper » en Ukraine samedi 11 mars Pedro Caixinha nouveau coach des Rangers 3 samedi 11 mars Infantino appuie Čeferin contre Trump 6 samedi 11 mars Grève des arbitres au Mexique 1 samedi 11 mars Un csc ridicule au Danemark 4 samedi 11 mars Une mine en championnat tunisien 2 vendredi 10 mars Kaboré plaît en Chine 9 vendredi 10 mars En prison depuis 2010, Bruno pourrait reprendre le foot 29 vendredi 10 mars Hitzlsperger : « On ne fait pas son coming-out pour énerver les hétéros » 22 vendredi 10 mars 321€ à gagner avec PSG, Spartak & Chievo - Empoli vendredi 10 mars Zaza définitivement à Valence dès ce week-end 3 vendredi 10 mars Le stade fumi-friendly d'Orlando 9 vendredi 10 mars Un cavalier allemand trolle le BvB 3 vendredi 10 mars Le tifo fumeux de Copenhague 2 vendredi 10 mars Joe Hart ne veut pas retourner à City 16 vendredi 10 mars Gerrard bientôt dans le staff de la sélection ? 5 vendredi 10 mars La séance de tirs au but remise en question 13 jeudi 9 mars Les buts de Lyon - Roma 7 jeudi 9 mars Cruzeiro sort un maillot spécial 7 jeudi 9 mars Anthony Vanden Borre accueilli en héros en RDC 16 jeudi 9 mars L'Asie monte à son tour au créneau pour le Mondial à 48 24 jeudi 9 mars Arsenal casse sa tirelire pour prolonger Özil 26 jeudi 9 mars Xabi Alonso raccrochera en fin de saison 4 jeudi 9 mars André-Pierre Gignac enfonce Paris 38 jeudi 9 mars Neymar chambre le PSG 17 mercredi 8 mars Jérémy Mathieu se lâche dans les vestiaires 27 mercredi 8 mars Sergi Roberto abat le PSG 8 mercredi 8 mars Neymar relance tout ! 3 mercredi 8 mars Le penalty de Messi ! 2 mercredi 8 mars Kurzawa se troue pour Barcelone mercredi 8 mars Le but de Suárez d'entrée 1 mercredi 8 mars Eric Thomas détruit la FFF 2 mercredi 8 mars Everton veut retenir Lukaku à tout prix 2 mercredi 8 mars La Juventus bouillante sur Tolisso 47 mercredi 8 mars Mourinho aime Mbappé 49 mercredi 8 mars Christopher Aurier en garde à vue 35 mercredi 8 mars Un match caritatif entre des légendes françaises et italiennes 11 mercredi 8 mars BT fait monter les droits TV de la Premier League 17 mercredi 8 mars Les Parisiens discutent du match retour avec des pizzas 25 mercredi 8 mars Le président de Palerme se fait tatouer le blason du club 6 mercredi 8 mars Isco intéresse Paris 28 mercredi 8 mars Chapecoense gagne en Copa Libertadores 9 mercredi 8 mars Le Bayern trolle encore Arsenal 75 mercredi 8 mars Les Bleues remportent la She Believes Cup 13 mercredi 8 mars Pronostic FC Barcelone PSG : jusqu'à 1100€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions 8 mardi 7 mars Dortmund se positionne sur Lacazette 45 mardi 7 mars Deux rescapés de Chapecoense retenus en Copa Libertadores 3 mardi 7 mars Le Munich 1860 maintient son boycott médiatique 9 mardi 7 mars Le Roi Bendtner rejoint Rosenborg 20 mardi 7 mars Les réformes proposées par la FA jugées insuffisantes 11 mardi 7 mars Huit ans de prison pour l'ancien président de la fédé du Salvador 11
2k 4