1. // Euro 2012
  2. // Demi-finales
  3. // Espagne-Portugal

Pedro, le 12e homme ?

Jusqu’à présent, l’Espagne était composée de dix joueurs indiscutables, plus un poste partagé par deux joueurs : Fàbregas et Torres. La montée en puissance de Pedro, très bon contre la France, pourrait installer davantage de concurrence dans le secteur offensif espagnol, en quête d’explosivité.

Modififié
2 32
Pas une minute de jeu. Pour son premier Euro, Pedro a passé la phase de poules sagement assis sur son banc. Depuis le début de la compétition, Del Bosque n’a installé la concurrence qu’à un seul poste dans son groupe, celui de numéro 9, que partagent Fàbregas et Torres. Le seul autre joueur à avoir vraiment goûté aux pelouses polonaises, c’est Jesús Navas, avec une demi-heure de jeu contre l’Italie et une autre face à la Croatie. Pour le reste, Negredo et Cazorla se sont partagés quelques miettes, et Javi Martínez a permis à Xabi Alonso de se reposer un peu contre l’Irlande. Le sélectionneur espagnol a le banc le plus riche de la compétition, mais il s’en sert très peu. Il ne souhaite pas toucher à son dispositif, ni aux joueurs qui le mettent en place.

Ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas conscient de la difficulté qu’éprouve sa Roja à déstabiliser les défenses adverses depuis le début du tournoi, exceptée celle des fébriles Irlandais. Villa lui manque. Le Torres ancien aussi. Alors, il s’adapte, Fàbregas en 9, un onze sans attaquant, qui ennuie ses (exigeants) supporters, mais qui gagne, pour l’instant. Cette Espagne est l’équipe la plus solide des quatre demi-finalistes, la plus compacte, la plus technique. Mais peut-être bien la plus prévisible. Contre la France, un joueur a apporté de l’alternance dans le jeu espagnol avec (enfin) plus de profondeur et un danger constant. Pas Torres donc, mais Pedro, pour ses trente premières minutes dans un championnat d'Europe.

L’Espagne penche à gauche

Joueur précoce, titulaire dans l’une des meilleures équipes du monde à 22 ans, champion du monde à 23, Pedrito vient de vivre sa première saison galère au plus haut niveau, entre blessures et concurrence des nouveaux petits jeunes de la Masia. 20 titularisations en Liga, 5 buts, c’est maigrelet. Mais tel un grand joueur qu’il est déjà, Pedro a terminé sa saison en boulet de canon (4 buts en 5 matchs) et sauvé sa place en sélection, où il a longtemps squatté le onze de départ depuis la demi-finale du dernier Mondial, face à l’Allemagne.

Auteur, à l’inverse du Barcelonais, d’une excellente saison avec Manchester City, David Silva a récupéré la place dans le couloir droit de la Roja. Buteur contre l’Irlande, il réalise pour l’instant un Euro correct, sans plus. Le jeu de l’Espagne penche clairement à gauche, avec le duo Jordi Alba-Iniesta qui effraie tant Laurent Blanc. Hormis contre l’Irlande, le Citizen est le seul joueur que Del Bosque a systématiquement remplacé, peu après l’heure de jeu. Face aux Bleus, le sélectionneur moustachu, épaté par les performances de la plus belle coupe en brosse du groupe à l’entraînement, a cette fois préféré Pedro à Jesús Navas. Bien lui en a pris.

Un profil différent

« C’est un gamin extraordinaire, qui reflète parfaitement ce qu’est ce groupe. Même si parfois il tire un peu la gueule parce qu’il ne joue pas beaucoup, il répond comme il faut lors des entraînements. Ce Pedro s’entraîne merveilleusement bien ! » , assurait Del Bosque à la presse espagnole peu avant le quart de finale. La belle entrée du petit Pedro est une bonne nouvelle pour lui, mais aussi pour toute l’équipe. Motivé et frais comme un gardon, il devrait remettre de la concurrence dans un groupe qui, malgré un banc bien garni, en manquait cruellement. Son profil, vif et percutant, est différent de celui des actuels titulaires.

Silva va devoir se montrer davantage pour rester dans le onze, Fàbregas et Torres pourraient aussi se faire griller (Silva peut aussi jouer en 9) si Pedro récupère le flanc droit, et même Xavi, selon l’évolution du match, n’est pas complètement à l’abri. Le système ne bougera pas, les joueurs, peut-être. En 2010, Del Bosque avait commencé avec Silva, puis tenté Torres, avant de finir avec Pedro. Pour s’offrir (déjà) le seul titre majeur qui lui manque, en étant plus qu’un simple observateur, le gamin de Tenerife rêve d’un scénario identique. Encore un petit effort à l’entraînement, et Del Bosque pourrait ressortir son joker préféré.

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

En voyant Pedro avec la roja, je me demande pourquoi on l'a si peu vu sur cette fin de saison avec le barca...

Y'a eu un problème avec guardiola ?

Bizarre
PS : C'est pas très important mais je viens de voir les sortes de "notes" sur le côté du pseudo... hier j'étais à plus de 300 ( 310 je crois ) et ce matin à 278... C'est bizarre parce que j'ai regardé tous les posts que j'ai écrit hier soir et je n'ai pas de notes négatives ??? C'est bizarre de perdre quasiment 30 "+" en une nuit sans rien poster non ?

qqu'un peut m'aiguiller ?
vinceletah Niveau : CFA
Note : -2
Mouais, enfin bon le 12eme homme pour l Espagne c est souvent l arbitre!
Esperons que ce sera pas le cas ce soir!
A vous lire, on croirait que David Silva fait un euro banal, qu'il n'est qu'un joueur moyen de la compétition.
Même s'il est capable de mieux, sa qualité technique est toujours irréprochable, il participe de plus en plus à la construction du jeu (après Xavi, c'est lui qui doit toucher le plus de ballon. Me trompe-je?)et sait se montrer décisif quand il le faut. Pour moi, il reste l'un des joueurs le plus impressionnants du tournoi et même lorsqu'il est "moyen", il est tellement bandant balle au pied que je lui pardonne :)
Il a eu une saison pas terrible, pas mal de blessures, peu de buts, et concurrence d'Alexis Sanchez, du coup il en a pâti et failli rater l'Euro.
Il a effectivement bien fini la saison avec un doublé en finale de copa...
Pedro est très travailleur, presse bcp, et quand il est en confiance il vous rend fou toute défense.
Sa bonne entrée contre la France lui a fait du bien, je ne pense pas le voir titulaire ce soir mais selon la physionomie du match il pourrait rentrer, je ne serais pas surpris de voir Llorente ce soir, il avait été décisif lors du match Espagne-Portugal du dernier mondial.
A voir quel 11 sera concocté par Del Bosque ce soir.
Si ça peut t'aider maintenant t'es à 279 -_-"
mdr merci quand même LOL

mais je me demandais juste comment j'avais pu passer de +300 à 278 sans avoir de "-" en une soirée...

bref pas grave j'lache l'affaire
Ragondinho Niveau : CFA
@Buddy love : tout simplement parce que Pedro revenait de plusieurs blessures successives, et qu'il a eu du mal à récupérer sa place, suite à l'explosion d'Alexis Sanchez...

D'ailleurs, sur le peu de matchs joués par pedro avec le barca et la Roja en cette fin de saison, on a ressenti l'explosivité et la motivation de Pedro...
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
On a assez peu parlé de l'ablation de rein qu'il a infligé à Rami. Pourtant, son geste est remarquable.

Un menu "passement de jambe + accélération" qu'appréciait beaucoup gronaldo.
Le prince des ténèbres Niveau : CFA2
Si si je vous jure:

http://www.youtube.com/watch?v=KYhEf8sSLTM

Bon, la classe en moins je l'avoue...
@buddy love: comme med l'a dit, Pedro a fait une saison moyenne. Il a dû être affecté sans doute par l'arrivée d'Alexis Sánchez et il a eu une longue période sans but après son retour de blessure, il était en manque de confiance. Il est bien revenu en fin de saison et je regretterai toujours de ne l'avoir vu ni contre le Real ni contre Chelsea, remplacé une fois par Cuenca et l'autre par Tello!
En tout cas, en 2010 il avait fait un match remarquable face à l'Allemagne, j'aimerais bien le voir titulaire. J'adore David Silva, pour moi aussi l'un des meilleurs au monde actuellement, mais Pedro apporte de la percussion et une plus grosse intensité dans le pressing. Alors comme Med, je ne serais pas étonné de voir une attaque Pedro,Llorente, Iniesta. ça n'arrivera pas malheureusement mais j'aurais même mis Javi Martínez aux côtés de Piqué en défense centrale et Sergio Ramos à droite au marquage de CR7 car Arbeloa... enfin Arbeloa quoi!
En tout cas si le Portugal a CR7, l'Espagne a PR7!!! (Pedro Rodríguez!)
Je ne suis pas fan de Pedro, mais c'est une histoire de goût et de couleur.

C'est un joueur décisif qui a une dégaine un peu bizarre mais qui donne l'impression de pouvoir débloquer le compteur à chaque fois qu'il rentre. D'ailleurs, il ne donne pas que l'impression parce que je n'arrive pas à me souvenir de moments où il n'a pas été décisif.

Un peu comme le Müller allemand, mais en encore plus décisif.
nicolino57 Niveau : CFA2
Je viens de capter mais il est tout blanc et d'excellente qualité, iNiesta a vraiment tout d'un produit Apple.
Excellent point momobarça, effectivement jouer avec Javi Martinez et mettre Ramos sur le côté droit serait une excellente idée pour museler CR7 et apporter du danger sur le côté droit, là où Arbeloa a du mal à se montrer dangereux.
Je ne sais pas si il est le 12ème homme, en tout cas, ce que je sais, c'est qu'il a violé un certain Adil Rami il y a 3-4 jours ^^
Ragondinho Niveau : CFA
@Momobarca : je t'avoue que je suis d'accord avec toi pour ta sélection d'attquant, mais je verrais plutot un trio Silva - Tllorente - Iniesta, avec 1 ou 2 changements selon l'évolution du jeu et ud score, avec fabregas pour controler plus la chique et garder le score avec attaques éclairs, OU, une entréee fabregas + Pedro + Torres pour tuer le match dans le dernier quart d'heure...
luckystar Niveau : CFA
Pedro est parfait en joker pour gratter un péno de pute* grâce à sa vitesse et son vice, mais il n'a pas le niveau des titulaires.

Après, ça peut remettre un peu de concurrence avant la finale...
@luckystar, je ne suis pas sûr que les défenses de nombre d'équipes soient de ton avis: Real Madrid, ManUtd, Allemagne, etc.
Pedro a souvent tendance à bien jouer lors de matches importants.
Ce type est un poison quand il est en confiance ou en forme, que ce soit en danger devant le but ou en pressing sur les défenseurs, Marcelo avait dit une fois comme quoi Pedro était un des joueurs qui lui posaient le plus de problèmes.
Drew Jarez Niveau : DHR
Pedro est le type de joueur incontrolable, qui fait 35 appels dans ton dos, parfois sans recevoir le ballon. Il te force à courir derrière lui, il te déstabilise. Ce joueur est une perle, même si je le déteste.
vinceletah Niveau : CFA
Ouai enfin Ramos a droite, il va devoir choisir!
Soit museler Cristiano, soit apporter offensivement!
Ca m etonnerait qu il ait la liberte de faire les deux, c est pas Rothen en face!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 32