1. //
  2. // 8ème
  3. // FC Barcelone/Bayer Leverkusen

Pedro dans le brouillard

Titulaire indiscutable du champion d’Espagne et d’Europe en titre, le FC Barcelone, Pedro Rodriguez traverse l’exercice 2012 d’une façon plus qu’inquiétante. Blessures, méforme, concurrence, le canarien pourrait même ne pas faire le voyage cet été en Pologne/Ukraine avec la Séleccion. A moins de redresser la barre, et ce dès ce soir…

Modififié
6 26
Le 7 juillet 2010, la sélection espagnole rencontre la sélection allemande pour une place en finale de la première coupe du monde africaine. Vicente Del Bosque surprend tous les observateurs en plaçant un certain Pedro Rodriguez sur la feuille de match. 90 minutes plus tard, l’attaquant du FC Barcelone est élu homme du match et Joachim Low d’avouer qu’il aura été un véritable poison pour sa défense. Lors de la finale remportée face aux Pays-Bas, Pedro est de nouveau titulaire, il est alors au firmament de son potentiel. Deux ans auparavant, le petit ailier jouait en quatrième division sous les ordres d’un certain Josep Guardiola, au sein du Barça B.

Deux ans plus tard, son entraineur s’appelle toujours Guardiola, seule sa place a changé, elle se trouve désormais sur le banc. Et Pedro ne peut même pas plaider l’injustice tant son niveau de jeu actuel est à des années lumières de celui affiché il y a à peine quelques mois. Premier buteur de la dernière finale de C1 remportée par les Blaugranas face à Manchester United, l’attaquant est alors, tout bonnement indéboulonnable dans le système Guardiola, aux cotés de Messi et Villa. Artisan majeur des 13 trophées remportés sur les 16 compétitions jouées par le Pep Team jusqu’à aujourd’hui, Pedro Rodriguez est même rentré dans l’histoire du football, il est à ce jour le seul joueur à avoir marqué dans six compétitions de club différentes lors d'une même saison (2009-2010) : Championnat d'Espagne, Coupe d'Espagne, Ligue des Champions, Supercoupe d'Europe, Supercoupe d'Espagne et Coupe du Monde des clubs. Ambidextre, explosif et d’une adresse létale devant le but, Pedro affiche des statistiques monstrueuses pour un joueur de couloir, en 149 matchs disputés sous le maillot de Barcelone, il a inscrit 51 buts.

Profiter des absences de Villa, Afelllay et Sanchez

Mais depuis le début de la saison, quelque chose s’est cassé. Tant au sens figuré, qu’au sens propre. Le Canarien enchaîne les blessures à un rythme que ne renierait pas Louis Saha. Le 26 octobre dernier, face à Grenade, sa cheville gauche se tord, bilan 5 semaines d’arrêt. A peine remis, le 13 janvier à Osasuna, c’est au tour de sa cuisse gauche de lâcher pour 3 nouvelles semaines d’indisponibilité. « C’est vrai que ça fait des mois que je n’arrive pas à jouer un match entier. J’ai eu du mal à récupérer le rythme de la compétition, mais l’envie est là. Moi je veux jouer plus de minutes mais ça, c’est le coach qui le décidera. J’ai eu de nombreuses blessures. Aujourd’hui, je me sens fort » témoigne l’international espagnol. Avec sa dentition douteuse pour seul charisme, le petit attaquant (1m69) a aussi vu comment le transfert d’Alexis Sanchez lui prenait sa place, sur le terrain et dans le cœur des supporteurs. En crise de confiance, incapable de répéter les efforts, Pedro a même pu regarder les jeunes promesses, Tello et Cuenca, lui passer devant.

Une situation délicate, au point de voir le champion du monde perdre aussi sa place au sein de la sélection de Del Bosque, l’intéressé fait le point : « Le sélectionneur a décidé de prendre d’autres joueurs. On va voir comment tout ça va se mettre en place, il reste encore quelques mois, je suis tranquille, j’espère faire partie de la liste pour l’Euro. Je sais bien que ça va être très compliqué, quand on voit le niveau de jeu de l’équipe face au Venezuela, ça va être difficile pour Vicente (Del Bosque) de faire un choix » . Comme un symbole, ce sont les blessures qui pourraient bien relancer l’attaquant de 24 ans. Malmené par son voyage transatlantique pour jouer un amical avec son Chili, Alexis Sanchez s’est blessé à son tour le week-end dernier. Ajouté aux indisponibilités de David Villa et d’Ibrahim Afellay, l’option Pedro redevient l’une des seules garanties pour Guardiola à l’heure de composer son onze de départ expérimenté et fiable. L’occasion est trop belle pour le joueur formé à la Masia. D’autant plus que l’adversaire du soir, compte tenu de la physionomie du match aller (remporté 1-3 par le Barça en Allemagne), pourrait permettre à Pedro de remettre les choses à leurs places. Le billet pour l’Euro est à ce prix.


Par Frédéric Losada
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

@ Tous :

Vous pouvez de nouveau poster des commentaires sur les articles de SoFoot.com. Nous avons effectué quelques manipulations ce matin. Désolé du désagrément.

Bonnes lectures,

PM
Le meilleur joueur de tous les temps ! Pedroooo Rodriguez !!!!!!!
Deux remarques :
1. Pedro a réglé ses dents douteuses cet été. Elles sont maintenant bien droites et bien blanches.

2. Pedro n'est pas le seul joueur de l'histoire à avoir marqué au moins un but dans six compétitions différentes en une saison. Il est le premier mais il n'est plus seul étant donné que Messi a réalisé le même exploit cette saison.

Messi a d'ailleurs établi un nouveau record en devenant le premier joueur de l'histoire à marquer au moins un but et délivrer au moins une passe décisive dans six compétitions différentes en une saison.
MerveilleuxJuanito Niveau : District
Ce joueur est insupportable. Simulateur, provocateur, systématiquement dans les pattes de l'arbitre pour mettre la pression. Avec Alves et Busquets, il incarne ce qu'il y a de détestable dans le Barca de Pep. Dommage que ce dernier se soit appuyé sur de telles hyènes pour gagner tous ces titres - mérités par ailleurs.
Dendecuba Niveau : CFA
merveilleux troll juanito!
MerveilleuxJuanito Niveau : District
dendecuba

Je vois pas trop ou tu veux en venir. Je donne mon opinion sur un apotre du mauvais esprit dans le foot. Je dis aussi que ce genre de joueurs n’enlève rien au mérite du barca. C'est ça troller?
MerveilleuxJuanito , que tu dise cela pour busquets et alves je suis d'accord à la limite , mais pour dire que pedro est un simulateur/provocateur et qu'il met la pression sur l'arbitre faut être à côté de la plaque et ne pas regardé vraiment les matchs du Barça !!!
MerveilleuxJuanito tu oublies de préciser que, comme ses compères que tu cites, pedro a une putin de tête à claques (j'espère qu'en plus de ses chicots il a réglé le prb de sa moustache duveuteuse d'ado boutonneux...)
MerveilleuxJuanito Niveau : District
@ladjip14

Ou alors regarder les matches avec des oeilleres... Je me souviens notamment d'un plongeon mémorable en CL contre Madrid l'an dernier. Il fait un appel, voit face a lui arbeola a l’arrêt qui regarde l'action de l'autre cote, fonce sciemment sur lui le poussant a l’obstruction (bien obtenue cela dit!), et après un léger choc au niveau du torse, tombe par terre en hurlant et en se prenant le visage entre les mains. Le staff médical arrive direct et il sort pour se soigner alors que les images de sa simulation passe sur grand écran. C’était vraiment pathétique.
Bud_Light ou la découverte du chaînon manquant sur So Foot , Qui l'eut cru ?
Ahah j'adore ces commentaires ! Le mien ne sert pas à grand chose pour le coup...
MerveilleuxJuanito , si tu dit cela de Pedro que dirait tu des simulations de Pepe ? (avec Fabregas à Bernabeu ou au camp nou lors du dernier clasico ) retire tes oeillères madridista et répond moi ?
Dendecuba Niveau : CFA
Merveilleux Juanito,

Dans ton premier commentaire, tu estime que Pedro est un simulateur/provocateur voire une "détestable hyène" mais dans le même temps, tu précise qu'il mérite les titres qu'il a gagné (justement en se comportant de la sorte). Un peu contradictoire non? M'enfin je pensais que tu avais lâchés ses mots pour déclencher une énième débat stérile sur la question (ce qui est le cas d'ailleurs)
MerveilleuxJuanito Niveau : District
@ladji

Ou est-ce que tu as vu des œillères de madridista? Déjà, jusqu'à preuve du contraire, il ne s'agit pas d'un article sur la rivalité barca/real mais sur un joueur en particulier. Et dis par ailleurs dans mon premier post que les titres de pep sont mérités, alors je ne sais pas ce qu'il te faut! Si la seule réponse que tu peux apporter est de détourner l'attention sur un autre joueur, c'est que tu n'as pas grand-chose à dire pour la défense de ce pauvre Pedro...
Ladjip14 pourquoi parler de pepe ici il est question de pedro et oui c'est un simulateur et une tête à claque.
MerveilleuxJuanito Niveau : District
@dendecuba

Il faut bien lire: Je dis que c'est dommage que Pep Guardiola se soit appuyé sur des joueurs avec un tel mauvais esprit pour gagner tout ce qu'il a gagné. Ca gache un peu le tableau car il n'avait vraiment pas besoin de ca pour aller chercher ces titres. Par ailleurs, pour revenir a Busquets, Alves et Pedro, leur sale mentalité n’enlève rien a leur talent de footballeur. Regarde Suarez ou Ibra: des gars détestables mais des joueurs de foot incoryablement talentueux.
MerveilleuxJuanito , tu crois qu'on à besoin que tu dise que les titres du Barça sont mérités pour qu'on le sache ? Et si je te parle de Pepe c'est parce que je ne vois pas en quoi Pedro est un tricheur /simulateur mais que tu le trouve pathétique donc je voudrais savoir qu'elle mot tu prendrais pour qualifié le comportement du pire écervelé du foot ? Et puis cite nous une grande équipe qui ne comporte aucun joueur tricheur/simulateur avec un mauvais esprit tant qu'on y est ?
Vous allez arrêter un peu avec sa "dentition douteuse" ? À chaque fois que vous parlez de Pedro, faut que vous ressortiez ce truc. Changez de disque un peu ! Surtout qu'il s'est fait remettre les dents correctement, donc ce commentaire ne s'applique même plus ...
c'est ptete d'ailleurs pour ça qu'il joue moins bien...
MerveilleuxJuanito Niveau : District
'Et puis cite nous une grande équipe qui ne comporte aucun joueur tricheur/simulateur avec un mauvais esprit tant qu'on y est ?'

Merci Ladji pour nous avoir confirmé que le Barca abrite bel et bien tricheurs, simulateurs, et mauvais esprit.

Pour Pepe, 'écervelé' convient bien
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
6 26