1. //
  2. //
  3. // Éliminatoires
  4. //

Pays très Bas, année zéro…

C'est fini-foutu. Après leur revers face aux Tchèques (2-3) hier soir à Amsterdam, les Oranje feront bière-pizza sur le sofa en juin 2016. Après les explications d'hier sur ce fiasco annoncé, tentative de prospective au tableau (très) noir.

0 70
Les charognards sont là. Gary Lineker : « Les Pays-Bas, c'est devenu Andorre. » Ferme-la à tout jamais, Gary ! Et à plus d'un titre… En 40 ans, ce petit pays que tu méprises a fait trois finales de Coupe du monde et une place de troisième, plus une victoire à l'Euro en 88. Ce petit pays que tu railles nous a donné une trinité Cruijff-Van Basten-Bergkamp que ta foutue Angleterre ne nous offrira jamais. Et puis dis-moi, Gary : t'étais où, en juin 1984, pendant l'Euro en France ? Jeune sélectionné anglais, t'aurais pas regardé toi aussi l'Euro devant ta télé ? Alors, please, n'accable pas les petits Hollandais qui ont fait ce qu'ils ont pu. Ça, c'est pour tes gencives. Ton foie, maintenant. Tu ne vois pas que l'élimination des Pays-Bas, c'est la résultante quasi directe de ton football ultra libéral, sacralisé par l'arrêt Bosman il y a exactement vingt ans ? Le pillage au berceau des plus belles pousses néerlandaises a asséché une Eredivisie depuis tout temps fragile économiquement. Un championnat local sinistré a nivelé les valeurs vers le bas par les départs successifs de ses meilleurs éléments. Et comme le rappelait justement le pauvre Danny Blind hier soir : « On n'est pas l'Allemagne ou l'Espagne. Nous n'avons pas un tel réservoir de joueurs. Nous sommes les Pays-Bas et je dois faire avec le matériel qui est à ma disposition. » Qui s'est soucié de la disparition progressive des clubs néerlandais en coupes d'Europe ? Car c'est quoi l'horizon du petit footeux hollandais, qui ne rêve déjà plus de les jouer, ces Coupes d'Europe, avec l'Ajax, le PSV ou Feyenoord ? Ben, partir tôt, jouer en Angleterre et crever à petit feu à Stoke, WBA ou Newcastle…

L'Euro sans le florin…


Bosman a tué le football de club écossais, scandinave et celui des pays de l'Est. Les Pays-Bas suivent cette mauvaise pente. Le Portugal et la Belgique font encore illusion, l'un avec l'extra-terrestre CR7 et l'autre avec sa génération dorée, spontanée. Mais leurs clubs périclitent. On vante le business model de Porto qui inspire maintenant l'AS Monaco. C'est une idée du foot que vous défendez, vous ? À l'Ajax, Johan Cruijff veille à ce que son club de cœur ne devienne pas une plateforme de vente comme Porto. Mais jusqu'à quand va durer cette résistance ? Frank de Boer s'est lassé du pillage de ses jeunes Ajacides. Lui aussi commence à rêver d'Albion. Il a refusé Liverpool une fois. Il dira oui à Tottenham ou à Aston Villa à la prochaine… La France, elle, s'en tire avec sa formation et son réservoir des banlieues qui lui renouvellent ses générations de Bleus à peu près corrects. Mais hormis l'arrivée de princes qatariens (cf. Paris), les clubs hexagonaux n'existent plus non plus en Coupes d'Europe. Cet Euro à 24 ne fait que balayer la poussière sous le tapis quand il proclame comme le fait L'Équipe de ce matin : « Tout pour la fête. » Oui, tout le monde sera là. Ne manque plus que la Suède et Ibra. Pas mal, ça rime. Mais un Euro sans la marée oranje (20 000 supporters, excusez du peu) et sans la Tartan Army (20 000 Écossais, excusez du peu), ça fera un peu tristoune. Bien sûr, « la Hollande » est aussi responsable de son pauvre malheur, faut pas déconner ! Mais son malheur sonne comme un avertissement à tout le foot européen : on est en train de perdre la Hollande, les gars !

2018 après 2016 ?


On n'y est pas encore. L'espoir en l'avenir existe. Cet espoir, c'est d'abord l'essence profonde du foot hollandais : son identité de jeu spectaculaire, son idée du « beau jeu » , son inspiration offensive, l'intelligence tactique de ses joueurs et la très bonne formation de ses entraîneurs et éducateurs. Même faible, l'Eredivisie perpétue une certaine idée du football qui n'existe nulle part ailleurs. On y joue pas mal encore, on y marque beaucoup et on y fait grandir des joueurs de qualité. Tant que cette flamme sera entretenue, ce championnat pourra engendrer encore une nouvelle génération dorée. Après tout, le foot hollandais s'est parfaitement reconstitué après le trou noir de la période 1982-1986 qui a suivi la super génération Cruijff. Mais c'était avant Bosman, à une époque où les clubs hollandais gagnaient encore des Coupes d'Europe. Depuis 2002 et la victoire du Feyenoord en C3 et depuis la promo de Robben, Van Persie, Sneijder, Huntelaar, Kuyt et Van der Vaart qui a mené les Pays-Bas vers les sommets, le foot néerlandais s'enfonce dans le marasme. Aujourd'hui, la synthèse des espérances et de la froide réalité dessine même un avenir inquiétant. Les Pays-Bas seront dans le groupe de la France et de la Suède pour les qualifs du Mondial 2018. Le premier du groupe se qualifiera, et le deuxième jouera les barrages. Ce matin, objectivement, les Pays-Bas auraient beaucoup de mal à parvenir en Russie… Le Mondial 2018 zappé après l'impasse de l'Euro 2016 ? On peut, hélas, le craindre. Pourtant le jeune effectif de base emmené par un Robben encore chaud tient la route (Strootman, Depaye, Blind, Klaassen, Wijnaldum, De Vrij, Janmaat, Willems, Promes, Van Dijk). Mais le temps presse… Continue de te moquer sur ton tas de fric, pauvre Lineker. Mais n'oublie pas que qui a péché par le chéquier périra par le chéquier. Franchement, Gary : t'as vu la gueule de tes MU, City, Chelsea et Arsenal tout pétés de thune en Ligue des champions ?

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
PhoenixLite Niveau : Loisir
Ce premier paragraphe aurait pu être écrit par un fanboy de 14 ans sur Twitter (avec quelques fautes de syntaxes en plus, certes)....
Il Ragno Nero Niveau : CFA2
Mais non mon Cherif, c'est plus simple que ça. Les Pays-Bas boycottent juste l'Euro organisé par le Qatar grâce à l'entregent de Michou Platini.

Comme Cruijff en 78.

Ou alors, lui, c'était juste parce qu'il avait ramené une paire de cornes à sa femme du Welt-machin-chose en RFA, je ne sais plus.
TheAutistMonkey Niveau : Loisir
En tout cas, bien content de revoir la turquie à l'Euro, j'en garde de bons souvenirs de 2008.

Ca va être de la bombe ce ptit Euro chez nous.
Les Britons, les Gallois, les boches, les polaks, les espingoins, les ritales, et les guesh bien de chez nous.
Si en plus les cousins turcs de Germanie se déplacent en masse en France, ça va vraiment être un gros bordel de melting-pot dans nos belles contrées.

Hâte de voir le carnage :-)
Un peu excessive la reaction a un tweet de Gary, presentateur et consultant respecte et respectable et specialiste du second degre s'il en est...
Blatter m'a tuer Niveau : Ligue 2
Note : 15
À l'Ajax, Johan Cruijff veille à ce que son club de cœur ne devienne pas une plateforme de vente comme Porto


Il veille aussi beaucoup a ce que personne ne lui prenne son titre de plus grande legende du club.

Sinon, oui c'est sur que l'arret Bosman a affaibli les championnats mineurs. Cela dit ca n'excuse pas les mauvais resultats de la selection. La formation en Angleterre est a l'arrivee la premiere "victime" de Bosman. Ca ne les a pas empeche de faire un 10/10 en qualif.

L'echec de ces Pays-Bas c'est surtout l'echec des dirigeants et entraineurs je trouve. Il y'a toujours un reservoir de joueurs, il est juste tres mal utilise.
AuhasardBalthazar Niveau : Loisir
10/10 en qualif les anglais une fois n'est pas coutume mais face aux gros, c'est rien du tout depuis 66, ah oui, juste une demie perdue aux pénos contre l'Allemagne après une victoire à la pyrrhus contre la Cameroun.
Attendons que les échecs néerlandais s'inscrivent dans la durée pour tirer les enseignements.
A l'Euro 96 ils vont en demi aussi et perde au tirs au but contre l'Allemagne futur vainqueur. Après, c'est sur que ça remonte à un moment...
Ahlala je l'attendais le post 0% objectivité de cherif sur l'élimination eds Pays-Bas...Et patati c'est à cause de l'arrêt bosman, et patata à cause du vivier de joueurs qui est pillé et du coup les clubs font de la merde en europe... qui se barrent direct même si ils sont bons etc etc...Euh Cherif, rappelle-moi quels pays ont fini devant les Pays-Bas et l' indice UEFA de leurs championnats respectifs ?
Et si les clubs anglais font de la merde en coupe d'europe, rappelle-moi qui est le meilleur pays sur cette campagne qualificative ? (meme si l'opposition était faible)

Seriez-vous capable de citer tout les joueurs de Tchéquie, Islande et Turquie par coeur ? Combien de "top players", combien de joueurs jouant dans un "top " club ?

Non Cherif, ça sert à rien de trouver des excuses bidons, surtout quand elles sont hors du terrain, peut-être que ça peut influencer, un peu mais au final , les Pays-Bas finissent 4ème d'un groupe avec le Kazakhstan et la Lettonie.

La seule raison pour laquelle ils sont éliminés c'est parce qu'ils n'ont jamais montré ce que les 3 équipes devant ont : Un collectif solide et solidaire. Et ça, ça ne s'achète pas, ça se travaille sur le terrain et dans les têtes. L'économie du football n'est en aucun cas un argument.

Alors va faire ton gros caca mou ailleurs.
Balaise Matuidi Niveau : Loisir
Ca n'a aucun sens de dire que c'est à cause de l'arrêt Bosman que les Pays-Bas sont éliminés, quand tu regarde le classement des championnats européens, l'Eredivisie est 10ème, la Super Lig (turque) est 12ème, la Gambrinus League (tchèque) est 13ème et le meilleur pour la fin, la landsbankadeild league (islandaise) est 35ème.

Donc si le championnat national devait être la principale raison du succès de la sélection, les hollandais auraient été premiers, et les islandais n'auraient eu aucune chance.

Au moins Cherif aurait pu avoir la décence d'appeler cet article "billet d'humeur", parce que niveau analyse objective on repassera
Bitedamarage Niveau : CFA
En temps normal j'aurais été très déçu pour les PB, c'est une équipe sympa quand même, petit pays, réputé pour son football total, avec des joueurs sexy (depuis que je suis foot, Seedorf, Van Nistelrooy, Overmars, les frères De Boer, Bergkamp, Davids, Stam, Kluivert, Sneijder, Van der Saar, Robben... M'ont tous fait rêver à leur manière, et j'en oublis évidemment ! Même une catin comme Van Bommel était attachante et avait un côté gros malin assez atypique, sans compter sa science du jeu). Mais grâce à Ruud j'avoue avoir une petite satisfaction malsaine grâce à cette élimination. ça fait un peu retour de bâton, à trop parler on fini par attirer le mauvais karma. Faut croire que sur SF y'a des puissances surnaturelles, entre leurs articles porte poisse, l'autre Russel Westbrook qui choisie de troller le calcio pile l'année où ce championnat envoie la Juve en finale de CL avec également deux clubs en demi d'EL, et donc Ruud maintenant... il ne fait pas bon de jouer au malin sur ce site !

Mais dans le fond je suis triste pour Sneijder, le type a un palmarès tellement moindre que ce que son talent aurait dû lui permettre. Il a déjà, de façon injuste, perdu le BO en 2010, il a perdu la CDM alors qu'il est au top et met deux caviars à Robben qui aurait dû tuer le match, et là, sa dernière grande compèt, son chant du cygne, il la loupe... C'est frustrant, j'aime beaucoup ce joueur et c'est regrettable qu'il sorte par la toute petite porte. Certes le mec n'a que 31 ans, mais vu comme sa condition physique semble se dégrader (ça m'a pas l'air d'être un acharné de l'entraînement), je l'imagine mal jouer la prochaine CDM, à 34 ans, au top... J'espère qu'il me fera mentir !
Quelle agressivité...

Ok les championnats Ecossais, Scandinave, de l'Est, Hollandais ainsi que la Ligue 1 (hormis le récent PSG) ne brillent plus en Europe, en grande partie à cause de l'arrêt Bosman. Mais dans ce cas, pourquoi conclure l'article en pointant du doigts les clubs "pétés de thune" de Premier League? Ça revient à dire : les clubs des Pays-Bas ne font rien en coupe d'Europe parce que les clubs anglais volent leurs volent leurs meilleurs joueurs...et dans le même temps les clubs anglais sont mauvais aussi.

Je ne suis pas certain qu'il y ait une si forte corrélation entre équipe nationale et clubs du championnat national. Cela dépend de la politique adaptée par chaque nation. La France du début des années 2000 était très forte, et très peu de joueurs évoluaient en Ligue 1. Une équipe comme le Paraguay a toujours été dangereuse, voir bonne, alors que son championnat local est une catastrophe et que beaucoup d'internationaux jouent à l'étranger.

"depuis la promo de Robben, Van Persie, Sneijder, Huntelaar, Kuyt et Van der Vaart qui a mené les Pays-Bas vers les sommets, le foot néerlandais s'enfonce dans le marasme."
Comment peut-on faire une telle affirmation? Cette fameuse promo vient juste d'arriver à son terme! C'est la fin d'un cycle tout simplement. Cette phrase est d'autant plus ridicule que quelques lignes plus tôt il est question de "trou noir de la période 1982-1986 qui a suivi la super génération Cruijff"...

En revanche, je suis tout à fait d'accord pour dire que les Pays-Bas sont une très grande nation de football étant donné que c'est un tout petit pays qui est très régulièrement bien placé lors des compétitions internationales. Alors que pour moi l'Angleterre, bien qu'inventeur du sport et ayant un superbe championnat, n'est pas vraiment une grande équipe au regard de l'histoire.

Cette élimination n'est finalement pas une énorme surprise.
Premièrement parce que le groupe n'avait rien de facile : l'Islande est en pleine progression et marchait sur l'eau, la République Tchèque a toujours été redoutable, la Turquie est imprévisible et bénéficie d'une ferveur surréaliste à domicile. Quand au Kazakhstan, on l'a vu avec nos clubs français, ce n'est pas Saint Marin. Idem pour la Lettonie.
Deuxièmement parce que cette équipe, bien que troisième lors du mondial 2014, n'est tout simplement pas si forte. Les superbes victoires contre l'Espagne (équipe trop en confiance, qui a tout de même archi dominé la première mi-temps et dont le gardien a été catastrophique) et le Brésil (équipe tout juste humiliée par l'Allemagne et mentalement très faible) masquent le reste. Une victoire difficile contre l'Australie, une autre avec moins d'enjeu contre le Chili, une huitième de finale pas vraiment mérité contre le Mexique (le penalty...) et surtout deux matchs insipides contre le Costa-Rica et l'Argentine... On peut rajouter à cela un euro 2012 catastrophique, et je m'en souviens bien : une défaite en amical contre la France sans avoir vu le jour.
AuhasardBalthazar Niveau : Loisir
Message posté par George is the Best
A l'Euro 96 ils vont en demi aussi et perde au tirs au but contre l'Allemagne futur vainqueur. Après, c'est sur que ça remonte à un moment...


Et c'était chez eux!
Ah!!! cette équipe d'Allemagne 96, minée par les blessures, joueurs vieillissants mais des couilles en Kevlar!
Je pense que c'est la compétition que j'ai le plus kiffé dans ma vie!
C'est vraiment couper les cheveux en 4.
T'as simplement un creux generationnel point barre.
Si en plus tu te plantes dans le management bah tu ne te qualifies pas.
A trop vouloir intellectualiser les choses on finit par dire des aneries Cherif.
Mis a part De Vrij (et encore sur la foi de ceux qui suivent la serie A car je ne la regarde pas), Robben et peut etre Huntelaar, t'as pas de top players dans cette equipe.
T'as juste une ribambelle de joueurs moyens plus, comme dans 90% des autres selections ni plus ni moins.
AuhasardBalthazar Niveau : Loisir
Message posté par TJ
Quelle agressivité...

Ok les championnats Ecossais, Scandinave, de l'Est, Hollandais ainsi que la Ligue 1 (hormis le récent PSG) ne brillent plus en Europe, en grande partie à cause de l'arrêt Bosman. Mais dans ce cas, pourquoi conclure l'article en pointant du doigts les clubs "pétés de thune" de Premier League? Ça revient à dire : les clubs des Pays-Bas ne font rien en coupe d'Europe parce que les clubs anglais volent leurs volent leurs meilleurs joueurs...et dans le même temps les clubs anglais sont mauvais aussi.

Je ne suis pas certain qu'il y ait une si forte corrélation entre équipe nationale et clubs du championnat national. Cela dépend de la politique adaptée par chaque nation. La France du début des années 2000 était très forte, et très peu de joueurs évoluaient en Ligue 1. Une équipe comme le Paraguay a toujours été dangereuse, voir bonne, alors que son championnat local est une catastrophe et que beaucoup d'internationaux jouent à l'étranger.

"depuis la promo de Robben, Van Persie, Sneijder, Huntelaar, Kuyt et Van der Vaart qui a mené les Pays-Bas vers les sommets, le foot néerlandais s'enfonce dans le marasme."
Comment peut-on faire une telle affirmation? Cette fameuse promo vient juste d'arriver à son terme! C'est la fin d'un cycle tout simplement. Cette phrase est d'autant plus ridicule que quelques lignes plus tôt il est question de "trou noir de la période 1982-1986 qui a suivi la super génération Cruijff"...

En revanche, je suis tout à fait d'accord pour dire que les Pays-Bas sont une très grande nation de football étant donné que c'est un tout petit pays qui est très régulièrement bien placé lors des compétitions internationales. Alors que pour moi l'Angleterre, bien qu'inventeur du sport et ayant un superbe championnat, n'est pas vraiment une grande équipe au regard de l'histoire.

Cette élimination n'est finalement pas une énorme surprise.
Premièrement parce que le groupe n'avait rien de facile : l'Islande est en pleine progression et marchait sur l'eau, la République Tchèque a toujours été redoutable, la Turquie est imprévisible et bénéficie d'une ferveur surréaliste à domicile. Quand au Kazakhstan, on l'a vu avec nos clubs français, ce n'est pas Saint Marin. Idem pour la Lettonie.
Deuxièmement parce que cette équipe, bien que troisième lors du mondial 2014, n'est tout simplement pas si forte. Les superbes victoires contre l'Espagne (équipe trop en confiance, qui a tout de même archi dominé la première mi-temps et dont le gardien a été catastrophique) et le Brésil (équipe tout juste humiliée par l'Allemagne et mentalement très faible) masquent le reste. Une victoire difficile contre l'Australie, une autre avec moins d'enjeu contre le Chili, une huitième de finale pas vraiment mérité contre le Mexique (le penalty...) et surtout deux matchs insipides contre le Costa-Rica et l'Argentine... On peut rajouter à cela un euro 2012 catastrophique, et je m'en souviens bien : une défaite en amical contre la France sans avoir vu le jour.

Et ça se branle sur le Honduras, Suisse, Equateur match nul et Nigéria..
Le mec te dénigre un bloc de 7 matchs dont 4 contre des cadors avec un aplomb délirant!
5 victoires, 2 nuls, 15 buts marqués, 4 encaissés, de la chance
Non mais le foot, c'est juste de la chance, de la merde comme dirait Manalas
AuhasardBalthazar Niveau : Loisir
Message posté par AriGold
C'est vraiment couper les cheveux en 4.
T'as simplement un creux generationnel point barre.
Si en plus tu te plantes dans le management bah tu ne te qualifies pas.
A trop vouloir intellectualiser les choses on finit par dire des aneries Cherif.
Mis a part De Vrij (et encore sur la foi de ceux qui suivent la serie A car je ne la regarde pas), Robben et peut etre Huntelaar, t'as pas de top players dans cette equipe.
T'as juste une ribambelle de joueurs moyens plus, comme dans 90% des autres selections ni plus ni moins.


T'as pas des top players, t'as des chèvres , visiblement!
Parce que si tu glanes 1 seul point sur 18 contre la Turquie, RTC et Islande, c'est que t'es du niveau du Kazakhstan.
L'effectif, on peut en parler mais c'est tout sauf la cause de cette élimination.
Note : 2
Message posté par AuhasardBalthazar


Et c'était chez eux!
Ah!!! cette équipe d'Allemagne 96, minée par les blessures, joueurs vieillissants mais des couilles en Kevlar!
Je pense que c'est la compétition que j'ai le plus kiffé dans ma vie!


Perso, c'est plus les tchèques qui m'avaient fait rêver. Et puis les français aussi l'air de rien, c'était la première marche vers 98. Cette équipe avait montré 10 après 86 qu'on pouvait retrouver le dernier carré d'une compét internationale.
Rakamlerouge Niveau : National
A la 2eme phrase j'ai su que ce papier etait signé Cherrif. Ca tient plus de la l'autotherapie que du journalisme là mon pote...

Allez je continue ma lecture.
Pas forcement Ruud, toutes les selections galerent.
T'as vu la tronche de la Squadra Azzura?
Quand t'as eu le choix entre des mecs comme Baggio, Vieri, Inzaghi, Delvecchio, Totti, Montella pour garnir ton compartiment offensif et que tu te retrouves a faire jouer des Vasquez, Eder, El Sharawy t'as une sacree gueule de bois. Heureusement que derriere tu as des monstres (et il parait que Rugani est tres fort aussi).
Toutes les selections ont connu ca.
Les shleus ont joue avec Sean Dundee, les espagnols avec Mista, les bresiliens avec Fred ou Damiao.

T'as juste moins de marge et tu luttes pour sortir un onze type car personne n'est incontestable.
Objectivité Zéro. On sait que tu aimes les Week-end à Meda Chérif mais bon, t'as rien trouvé d'autre que Bosman pour expliquer l'échec des Pays-Bas? Et pour la qualif de 2018, t'es sûr que ce sont les PB qui vont se retrouver sur le carreau??? Entre la France, la Suède et les P-B, je ne suis pas sûr du vainqueur ni même du barragiste. Enfin, je n'ai jamais compris la Hype autour de CG. Comme dit plus haut, un fan boy sur twitter aurait pu faire une analyse plus poussée et objective. Et Lineker, si tu le lisais plus souvent, tu verrais qu'il manie l'ironie bien mieux que toi tu ne la comprends. Et qu'il ne se prive pas de démonter les clubs britons ou encore d'encenser les autres sélections du R-U. Bref, tu t'es vexée comme une collégienne qui comprend qu'elle n'ira pas au bal accompagnée car trop moche. C'est triste...
AuhasardBalthazar Niveau : Loisir
Message posté par George is the Best


Perso, c'est plus les tchèques qui m'avaient fait rêver. Et puis les français aussi l'air de rien, c'était la première marche vers 98. Cette équipe avait montré 10 après 86 qu'on pouvait retrouver le dernier carré d'une compét internationale.


On va pas être d'accord mais pour moi, le quart gagné aux pénos par la France contre les PB fut un putain de hold-up!
Moins scandaleux que les deux suivants en compétition internationale mais quand même.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
L'Euro 2016 se dessine
0 70