Pays-Bas : Poulpe Fiction

Le pronostic de Paul était le bon : la Hollande a perdu contre l'Espagne... Pour mieux comprendre le pourquoi de cette défaite, faire le bilan des Pays-Bas 2010 et tracer les perspectives de la sélection Oranje, un retour au passé s'imposait d'abord.

1974 : RFA über Alles

D'abord tordre les idées reçues une bonne fois pour toutes... Dans leur mystique du foot suprême dont ils se croient les dépositaires uniques, ces bons vieux Hollandais ont pratiqué et pratiquent encore un déni de réalité aveuglant. Contrairement à ce qu'ils pensent, et avec eux une bonne partie du monde, les Pays-Bas n'étaient pas les meilleurs en 1974 et 1978. Ils ne « méritaient » donc pas d'être champions du monde... D'ailleurs, en sport, le mérite n'existe pas. Sinon la Hongrie aurait gagné le Mondial 54 et le Brésil de Zico celui de 1982 (au moins)... En 74, la RFA pratiquait également une autre forme de football total : le latéral gauche Paul Breitner montait constamment dans son couloir et Franz Beckenbauer avait le génie de créer le surnombre devant avec ses incursions légendaires (en finale, contre la Hollande, il est resté plus prudent, ce qui a sauvé la RFA).

Voilà, on va faire vite avec un casting non exhaustif : Kaiser Franz, meilleur libéro de tous les temps, Maier, meilleur gardien du monde en 74, Overath dribbleur foudroyant et Gerd Müller, meilleur buteur européen de tous les temps, au top en 74. Championne d'Europe ultra dominatrice en 1972, la Mannschaft s'est imposée « logiquement » face à une Hollande flamboyante au cours du tournoi, mais plus « contractée » le jour le finale. Pour ceux qui douteraient de la valeur de la Mannschaft de l'époque, qu'ils visionnent la finale de l'Euro 72 contre l'URSS (3-0) et surtout qu'ils revoient la finale 74 de Munich (2-1), beaucoup plus équilibrée qu'on vous l'a toujours dit. Avec en prime un but parfaitement valable de Müller, refusé pour hors-jeu imaginaire et un penalty « oublié » sur fauchage de Overath par Jansen (ou était-ce Rijsbergen ?) Et puis combien ont oublié la vérité historique de 74 : Cruyff a raté sa finale, muselé par Vogts.

1978 : Caramba, encore raté !

Et en 78 ? Tournoi pas extra avec deux finalistes, Hollande et Argentine, pas extra. La Hollande 78, moins dominatrice qu'en 74, avait peiné à sortir des poules : menée 3-0 contre l'Ecosse et éliminée, elle n'avait du son salut qu'à un but magistral de Johnny Rep (3-1, puis 3-2 score finale et qualif). Au deuxième tour, la Hollande avait encore souffert contre... la RFA ! 2-2 score final alors que la Mannschaft avait nettement mené deux fois au score. En finale, les Argentins l'ont emporté 3-1 a.p parce qu'ils en voulaient plus que les Oranje, encore une fois un peu trop « timorés » . Le contexte dictatorial et la population hostile dans et hors du stade ont évidemment pesé. Mais tactiquement, privée de Cruyff, la Hollande avait manqué d'un vrai meneur. Rob Rensenbrick était le leader de jeu génial de cette Hollande mais pas à la manière d'un Maradona ou d'un Zidane.

L'illusion 78 réside dans cette équipe d'Argentine, « bonne mais sans plus » qui aurait terrassé injustement une « Hollande toujours merveilleuse » ... En 78, comme en 74, les Pays-Bas ont sans aucun doute été meilleurs que les Argentins durant le tournoi. Mais en finale, les sud-Américains ont été « plus forts » , galvanisés par leur extraordinaire capitaine Daniel Pasarella, de la trempe d'un Mathäus 1990. On le répète : la Hollande n'avait de leader charismatique en 78 pour transcender les énergies. Pour ceux qui douteraient du jugement revu à la baisse de cette Hollande 78, qu'ils revoient cette finale crispante et crispée que les Oranje n'ont franchement pas dominé de la tête et des épaules. Une finale, ça ne se joue pas : ça se gagne. En 74 et en 78, la Hollande n'a pas su gagner donc elle n'était pas la meilleure.

Les belles histoires d'Oncle Johan

C'est Johan Cruyff qui, à sa façon, réécrira constamment l'histoire en attribuant aux Pays-Bas le titre de « vainqueur moral » du Mondial 74. Son immense charisme a achevé de convaincre le monde entier de l'illégitimité du titre allemand. Désolé, Johan : la RFA était meilleure ce jour là, cette année là... A ce propos ! En décembre 1999, à l'heure d'enterrer le 20ème Siècle, France Football demanda à tous les lauréats du Ballon d'Or depuis 1956 quel serait pour eux tous le Champion des champions. Le tiercé gagnant ne surprit personne : 1-Pelé, 2-Maradona et 3-Cruyff. C'est ce podium que Franz Beckenbauer plébiscita, comme beaucoup de ses pairs. Celui de Johan Cruyff fut tout autre : 1-Beckenbauer, 2-Platini, 3-Van Basten... Le maître du jeu hollandais des années 70 s'inclinait avec humilité devant Franz Beckenbauer, son (seul) grand rival de la décennie prodigieuse. Sûrement en mémoire de cette finale de coupe du monde où la Mannschaft parvint à faire plier l'Oranje Mécanique qui avait sublimé ce Mondial 74. Un an plus tôt, en Ligue des Champions, l'Ajax de Johan avait pourtant atomisé le Bayern de Franz 4-0 avant de cingler vers son troisième titre continental d'affilée. Mais à Munich Kaizer Franz prit le dessus sur Johan 1er, le libéro au port altier prit l'ascendant sur l'attaquant félin, le Kolossal Fussball triompha du Football Total.

[page]
Orange tuméfiante

Pour en revenir à la grande Hollande des années 70, il faut évoquer les deux constantes antinomiques du jeu hollandais. La face brillante, c'est le talent à l'était pur, la technique, la vitesse, la polyvalence, l'intelligence tactique, les individualités hors classe. L'autre face moins reluisante, c'est le jeu dur, parfois violent, que les Hollandais ont pratiqué et pratiquent encore justement quand ils ne maîtrisent plus trop la situation. On le répète : parler des « Oranje mécaniques » , c'est à la fois louer la magnifique mécanique de précision du jeu hollandais, réglé comme un ballet équestre (au trop et au galop). Mais aussi reconnaître le jeu dur dont les Bataves se rendent souvent coupables.

En 74, déjà, les Oranje bastonnaient discretos pour intimider l'adversaire. Contre la Bulgarie, au premier tour (4-1), trois joueurs hollandais au moins avaient pour mission de casser par petites touches successives et à tour de rôle le meneur de jeu bulgare... Mais c'est au Mundial 78 que la Hollande a commencé à vraiment durcir encore plus. Peut-être un aveu de faiblesse vu que Cruyff n'était plus là : compenser par le jeu dur une baisse de talent et de qualité ? Sûrement... En tous cas, contre la RFA ou contre l'Argentine, les Néerlandais ont surpris par leur « engagement » plus que limite, signe déjà de leur déclin et signe aussi de leur « arrogance » à ne pas supporter de se voir moins forts qu'ils le voudraient.

A l'Euro 1980, en Italie, les Hollandais furent tout simplement odieux. Ils révélèrent alors leur face sombre de brutes parfois plus qu'épaisses. Notamment contre une RFA magnifique où ils multiplièrent les actes d'anti-jeu (victoire allemande 3-2). Eliminée au premier tour de cet Euro 80, la Hollande connut un début de décennie 80 dramatique, éliminée deux fois pour les Mondiaux 82 et 86. Après l'Euro 88 brillamment remporté (son seul titre international), on retrouva une sale Hollande au Mondial 90 en Italie, éliminée en 8ème par la RFA (2-1) au cours d'un match au couteau. Si les responsabilités de ce match brutal sont partagées (voir le duel haineux entre Völler et le « cracheur » Rijkaard), ce sont bien les Hollandais qui ont allumé les premières mèches en pourrissant la rencontre...Idem au Mondial 2006, avec le « légendaire » Portugal-Hollande en 8ème de finale avec ses 20 cartons (16 jaunes dont 7 pour les Pays-Bas et 4 rouges, deux partout). Le jeu dur des Oranje ne date pas d'hier... C'est même un indice révélateur de l'état d'esprit du foot hollandais : soit qu'il est le signe que la Hollande doute d'elle-même, ou plus préoccupant, qu'il traduise une crainte face à un avenir incertain, voire franchement pessimiste. Les deux interprétations peuvent expliquer la finale perdue face à l'Espagne. On en reparle après la pub...

(Fin de la première partie. La suite demain)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Dans son prochain article, il va nous expliquer que les Chicago Bulls de 96 n'étaient pas la meilleur équipe de la NBA mais bien les Sonics de Seattle.
Un article qui m'a à la fois irrité (Chérif semble donner un peu trop facilement dans le Vae victis), accablé par ses approximations (en 1990, c'est Voller qui crache à plusieurs reprises sur Rijkaard, et pas l'inverse ; en 1978, c'est Mario Kempes et le gardien argentin Fillol qui font la différence, et non Passarela ; le "jeu dur" des Pays Bas pratiqué en 74 n'était rien comparé à ce que faisaient des Allemands comme Breitner ou Beckenbauer - le jeu dur batave commence vraiment dans les années 80) et ses oublis (la simulation de Berti Vogts sur le penalty lors de la finale 1974, Vogts ayant reconnu il y a quelques temps qu'il avait plongé), et qui semble dire que ce sont finalement Cruijff et consorts - les perdants - qui ont réécrit l'Histoire... C'est quand même le pompon ! Bon, c'est quand même bien écrit, Chérif soigne sa plume.
Putain je ne m'en remets pas. Comment ce type a-t-il pu écrire pour Sofoot ? Heureusement qu'il n'est plus là.
il y a 4 heures Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 7 Hier à 22:17 La douceur de Bruma 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 12:35 Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 Hier à 12:17 Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 Hier à 11:50 Le FC Sochi prend une année sabbatique 16
jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 27 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions
Article suivant
Oranje, Ô désespoir ?