En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Pays-Bas : Poulpe Fiction

Le pronostic de Paul était le bon : la Hollande a perdu contre l'Espagne... Pour mieux comprendre le pourquoi de cette défaite, faire le bilan des Pays-Bas 2010 et tracer les perspectives de la sélection Oranje, un retour au passé s'imposait d'abord.

1974 : RFA über Alles

D'abord tordre les idées reçues une bonne fois pour toutes... Dans leur mystique du foot suprême dont ils se croient les dépositaires uniques, ces bons vieux Hollandais ont pratiqué et pratiquent encore un déni de réalité aveuglant. Contrairement à ce qu'ils pensent, et avec eux une bonne partie du monde, les Pays-Bas n'étaient pas les meilleurs en 1974 et 1978. Ils ne « méritaient » donc pas d'être champions du monde... D'ailleurs, en sport, le mérite n'existe pas. Sinon la Hongrie aurait gagné le Mondial 54 et le Brésil de Zico celui de 1982 (au moins)... En 74, la RFA pratiquait également une autre forme de football total : le latéral gauche Paul Breitner montait constamment dans son couloir et Franz Beckenbauer avait le génie de créer le surnombre devant avec ses incursions légendaires (en finale, contre la Hollande, il est resté plus prudent, ce qui a sauvé la RFA).

Voilà, on va faire vite avec un casting non exhaustif : Kaiser Franz, meilleur libéro de tous les temps, Maier, meilleur gardien du monde en 74, Overath dribbleur foudroyant et Gerd Müller, meilleur buteur européen de tous les temps, au top en 74. Championne d'Europe ultra dominatrice en 1972, la Mannschaft s'est imposée « logiquement » face à une Hollande flamboyante au cours du tournoi, mais plus « contractée » le jour le finale. Pour ceux qui douteraient de la valeur de la Mannschaft de l'époque, qu'ils visionnent la finale de l'Euro 72 contre l'URSS (3-0) et surtout qu'ils revoient la finale 74 de Munich (2-1), beaucoup plus équilibrée qu'on vous l'a toujours dit. Avec en prime un but parfaitement valable de Müller, refusé pour hors-jeu imaginaire et un penalty « oublié » sur fauchage de Overath par Jansen (ou était-ce Rijsbergen ?) Et puis combien ont oublié la vérité historique de 74 : Cruyff a raté sa finale, muselé par Vogts.

1978 : Caramba, encore raté !

Et en 78 ? Tournoi pas extra avec deux finalistes, Hollande et Argentine, pas extra. La Hollande 78, moins dominatrice qu'en 74, avait peiné à sortir des poules : menée 3-0 contre l'Ecosse et éliminée, elle n'avait du son salut qu'à un but magistral de Johnny Rep (3-1, puis 3-2 score finale et qualif). Au deuxième tour, la Hollande avait encore souffert contre... la RFA ! 2-2 score final alors que la Mannschaft avait nettement mené deux fois au score. En finale, les Argentins l'ont emporté 3-1 a.p parce qu'ils en voulaient plus que les Oranje, encore une fois un peu trop « timorés » . Le contexte dictatorial et la population hostile dans et hors du stade ont évidemment pesé. Mais tactiquement, privée de Cruyff, la Hollande avait manqué d'un vrai meneur. Rob Rensenbrick était le leader de jeu génial de cette Hollande mais pas à la manière d'un Maradona ou d'un Zidane.

L'illusion 78 réside dans cette équipe d'Argentine, « bonne mais sans plus » qui aurait terrassé injustement une « Hollande toujours merveilleuse » ... En 78, comme en 74, les Pays-Bas ont sans aucun doute été meilleurs que les Argentins durant le tournoi. Mais en finale, les sud-Américains ont été « plus forts » , galvanisés par leur extraordinaire capitaine Daniel Pasarella, de la trempe d'un Mathäus 1990. On le répète : la Hollande n'avait de leader charismatique en 78 pour transcender les énergies. Pour ceux qui douteraient du jugement revu à la baisse de cette Hollande 78, qu'ils revoient cette finale crispante et crispée que les Oranje n'ont franchement pas dominé de la tête et des épaules. Une finale, ça ne se joue pas : ça se gagne. En 74 et en 78, la Hollande n'a pas su gagner donc elle n'était pas la meilleure.

Les belles histoires d'Oncle Johan

C'est Johan Cruyff qui, à sa façon, réécrira constamment l'histoire en attribuant aux Pays-Bas le titre de « vainqueur moral » du Mondial 74. Son immense charisme a achevé de convaincre le monde entier de l'illégitimité du titre allemand. Désolé, Johan : la RFA était meilleure ce jour là, cette année là... A ce propos ! En décembre 1999, à l'heure d'enterrer le 20ème Siècle, France Football demanda à tous les lauréats du Ballon d'Or depuis 1956 quel serait pour eux tous le Champion des champions. Le tiercé gagnant ne surprit personne : 1-Pelé, 2-Maradona et 3-Cruyff. C'est ce podium que Franz Beckenbauer plébiscita, comme beaucoup de ses pairs. Celui de Johan Cruyff fut tout autre : 1-Beckenbauer, 2-Platini, 3-Van Basten... Le maître du jeu hollandais des années 70 s'inclinait avec humilité devant Franz Beckenbauer, son (seul) grand rival de la décennie prodigieuse. Sûrement en mémoire de cette finale de coupe du monde où la Mannschaft parvint à faire plier l'Oranje Mécanique qui avait sublimé ce Mondial 74. Un an plus tôt, en Ligue des Champions, l'Ajax de Johan avait pourtant atomisé le Bayern de Franz 4-0 avant de cingler vers son troisième titre continental d'affilée. Mais à Munich Kaizer Franz prit le dessus sur Johan 1er, le libéro au port altier prit l'ascendant sur l'attaquant félin, le Kolossal Fussball triompha du Football Total.

[page]
Orange tuméfiante

Pour en revenir à la grande Hollande des années 70, il faut évoquer les deux constantes antinomiques du jeu hollandais. La face brillante, c'est le talent à l'était pur, la technique, la vitesse, la polyvalence, l'intelligence tactique, les individualités hors classe. L'autre face moins reluisante, c'est le jeu dur, parfois violent, que les Hollandais ont pratiqué et pratiquent encore justement quand ils ne maîtrisent plus trop la situation. On le répète : parler des « Oranje mécaniques » , c'est à la fois louer la magnifique mécanique de précision du jeu hollandais, réglé comme un ballet équestre (au trop et au galop). Mais aussi reconnaître le jeu dur dont les Bataves se rendent souvent coupables.

En 74, déjà, les Oranje bastonnaient discretos pour intimider l'adversaire. Contre la Bulgarie, au premier tour (4-1), trois joueurs hollandais au moins avaient pour mission de casser par petites touches successives et à tour de rôle le meneur de jeu bulgare... Mais c'est au Mundial 78 que la Hollande a commencé à vraiment durcir encore plus. Peut-être un aveu de faiblesse vu que Cruyff n'était plus là : compenser par le jeu dur une baisse de talent et de qualité ? Sûrement... En tous cas, contre la RFA ou contre l'Argentine, les Néerlandais ont surpris par leur « engagement » plus que limite, signe déjà de leur déclin et signe aussi de leur « arrogance » à ne pas supporter de se voir moins forts qu'ils le voudraient.

A l'Euro 1980, en Italie, les Hollandais furent tout simplement odieux. Ils révélèrent alors leur face sombre de brutes parfois plus qu'épaisses. Notamment contre une RFA magnifique où ils multiplièrent les actes d'anti-jeu (victoire allemande 3-2). Eliminée au premier tour de cet Euro 80, la Hollande connut un début de décennie 80 dramatique, éliminée deux fois pour les Mondiaux 82 et 86. Après l'Euro 88 brillamment remporté (son seul titre international), on retrouva une sale Hollande au Mondial 90 en Italie, éliminée en 8ème par la RFA (2-1) au cours d'un match au couteau. Si les responsabilités de ce match brutal sont partagées (voir le duel haineux entre Völler et le « cracheur » Rijkaard), ce sont bien les Hollandais qui ont allumé les premières mèches en pourrissant la rencontre...Idem au Mondial 2006, avec le « légendaire » Portugal-Hollande en 8ème de finale avec ses 20 cartons (16 jaunes dont 7 pour les Pays-Bas et 4 rouges, deux partout). Le jeu dur des Oranje ne date pas d'hier... C'est même un indice révélateur de l'état d'esprit du foot hollandais : soit qu'il est le signe que la Hollande doute d'elle-même, ou plus préoccupant, qu'il traduise une crainte face à un avenir incertain, voire franchement pessimiste. Les deux interprétations peuvent expliquer la finale perdue face à l'Espagne. On en reparle après la pub...

(Fin de la première partie. La suite demain)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 16:10 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham Hier à 15:16 C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 16:00 Taarabt met fin à trois ans de disette 13 Hier à 14:18 Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 1 Hier à 12:46 Kaká a joué son dernier match à Orlando 10
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 11:44 Un match retardé à cause des confettis 3 Hier à 10:44 Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 Hier à 08:04 Le missile de Guedes avec Valence 20 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 13 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 9 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 3 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12 mardi 26 septembre Des rituels taoïstes pour relancer l'équipe 2 mardi 26 septembre Xabi Alonso bientôt entraîneur 24 lundi 25 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! 2 lundi 25 septembre Mathijssen limogé de Larissa onze jours après son arrivée 9 lundi 25 septembre Le Nord-Coréen Han boude les radios 32 lundi 25 septembre Monaco Porto : 10€ offerts sans dépôt pour parier et 320€ à gagner ! lundi 25 septembre Djibril Cissé empile les buts en D3 Suisse 47 lundi 25 septembre L'entraîneur de Valence se claque en célébrant un but 6
À lire ensuite
Oranje, Ô désespoir ?