En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 9 Résultats Classements Options

Pays-Bas : Poulpe Fiction

Le pronostic de Paul était le bon : la Hollande a perdu contre l'Espagne... Pour mieux comprendre le pourquoi de cette défaite, faire le bilan des Pays-Bas 2010 et tracer les perspectives de la sélection Oranje, un retour au passé s'imposait d'abord.


1974 : RFA über Alles

D'abord tordre les idées reçues une bonne fois pour toutes... Dans leur mystique du foot suprême dont ils se croient les dépositaires uniques, ces bons vieux Hollandais ont pratiqué et pratiquent encore un déni de réalité aveuglant. Contrairement à ce qu'ils pensent, et avec eux une bonne partie du monde, les Pays-Bas n'étaient pas les meilleurs en 1974 et 1978. Ils ne « méritaient » donc pas d'être champions du monde... D'ailleurs, en sport, le mérite n'existe pas. Sinon la Hongrie aurait gagné le Mondial 54 et le Brésil de Zico celui de 1982 (au moins)... En 74, la RFA pratiquait également une autre forme de football total : le latéral gauche Paul Breitner montait constamment dans son couloir et Franz Beckenbauer avait le génie de créer le surnombre devant avec ses incursions légendaires (en finale, contre la Hollande, il est resté plus prudent, ce qui a sauvé la RFA).

Voilà, on va faire vite avec un casting non exhaustif : Kaiser Franz, meilleur libéro de tous les temps, Maier, meilleur gardien du monde en 74, Overath dribbleur foudroyant et Gerd Müller, meilleur buteur européen de tous les temps, au top en 74. Championne d'Europe ultra dominatrice en 1972, la Mannschaft s'est imposée « logiquement » face à une Hollande flamboyante au cours du tournoi, mais plus « contractée » le jour le finale. Pour ceux qui douteraient de la valeur de la Mannschaft de l'époque, qu'ils visionnent la finale de l'Euro 72 contre l'URSS (3-0) et surtout qu'ils revoient la finale 74 de Munich (2-1), beaucoup plus équilibrée qu'on vous l'a toujours dit. Avec en prime un but parfaitement valable de Müller, refusé pour hors-jeu imaginaire et un penalty « oublié » sur fauchage de Overath par Jansen (ou était-ce Rijsbergen ?) Et puis combien ont oublié la vérité historique de 74 : Cruyff a raté sa finale, muselé par Vogts.

1978 : Caramba, encore raté !

Et en 78 ? Tournoi pas extra avec deux finalistes, Hollande et Argentine, pas extra. La Hollande 78, moins dominatrice qu'en 74, avait peiné à sortir des poules : menée 3-0 contre l'Ecosse et éliminée, elle n'avait du son salut qu'à un but magistral de Johnny Rep (3-1, puis 3-2 score finale et qualif). Au deuxième tour, la Hollande avait encore souffert contre... la RFA ! 2-2 score final alors que la Mannschaft avait nettement mené deux fois au score. En finale, les Argentins l'ont emporté 3-1 a.p parce qu'ils en voulaient plus que les Oranje, encore une fois un peu trop « timorés » . Le contexte dictatorial et la population hostile dans et hors du stade ont évidemment pesé. Mais tactiquement, privée de Cruyff, la Hollande avait manqué d'un vrai meneur. Rob Rensenbrick était le leader de jeu génial de cette Hollande mais pas à la manière d'un Maradona ou d'un Zidane.

L'illusion 78 réside dans cette équipe d'Argentine, « bonne mais sans plus » qui aurait terrassé injustement une « Hollande toujours merveilleuse » ... En 78, comme en 74, les Pays-Bas ont sans aucun doute été meilleurs que les Argentins durant le tournoi. Mais en finale, les sud-Américains ont été « plus forts » , galvanisés par leur extraordinaire capitaine Daniel Pasarella, de la trempe d'un Mathäus 1990. On le répète : la Hollande n'avait de leader charismatique en 78 pour transcender les énergies. Pour ceux qui douteraient du jugement revu à la baisse de cette Hollande 78, qu'ils revoient cette finale crispante et crispée que les Oranje n'ont franchement pas dominé de la tête et des épaules. Une finale, ça ne se joue pas : ça se gagne. En 74 et en 78, la Hollande n'a pas su gagner donc elle n'était pas la meilleure.

Les belles histoires d'Oncle Johan

C'est Johan Cruyff qui, à sa façon, réécrira constamment l'histoire en attribuant aux Pays-Bas le titre de « vainqueur moral » du Mondial 74. Son immense charisme a achevé de convaincre le monde entier de l'illégitimité du titre allemand. Désolé, Johan : la RFA était meilleure ce jour là, cette année là... A ce propos ! En décembre 1999, à l'heure d'enterrer le 20ème Siècle, France Football demanda à tous les lauréats du Ballon d'Or depuis 1956 quel serait pour eux tous le Champion des champions. Le tiercé gagnant ne surprit personne : 1-Pelé, 2-Maradona et 3-Cruyff. C'est ce podium que Franz Beckenbauer plébiscita, comme beaucoup de ses pairs. Celui de Johan Cruyff fut tout autre : 1-Beckenbauer, 2-Platini, 3-Van Basten... Le maître du jeu hollandais des années 70 s'inclinait avec humilité devant Franz Beckenbauer, son (seul) grand rival de la décennie prodigieuse. Sûrement en mémoire de cette finale de coupe du monde où la Mannschaft parvint à faire plier l'Oranje Mécanique qui avait sublimé ce Mondial 74. Un an plus tôt, en Ligue des Champions, l'Ajax de Johan avait pourtant atomisé le Bayern de Franz 4-0 avant de cingler vers son troisième titre continental d'affilée. Mais à Munich Kaizer Franz prit le dessus sur Johan 1er, le libéro au port altier prit l'ascendant sur l'attaquant félin, le Kolossal Fussball triompha du Football Total.

[page]
Orange tuméfiante

Pour en revenir à la grande Hollande des années 70, il faut évoquer les deux constantes antinomiques du jeu hollandais. La face brillante, c'est le talent à l'était pur, la technique, la vitesse, la polyvalence, l'intelligence tactique, les individualités hors classe. L'autre face moins reluisante, c'est le jeu dur, parfois violent, que les Hollandais ont pratiqué et pratiquent encore justement quand ils ne maîtrisent plus trop la situation. On le répète : parler des « Oranje mécaniques » , c'est à la fois louer la magnifique mécanique de précision du jeu hollandais, réglé comme un ballet équestre (au trop et au galop). Mais aussi reconnaître le jeu dur dont les Bataves se rendent souvent coupables.

En 74, déjà, les Oranje bastonnaient discretos pour intimider l'adversaire. Contre la Bulgarie, au premier tour (4-1), trois joueurs hollandais au moins avaient pour mission de casser par petites touches successives et à tour de rôle le meneur de jeu bulgare... Mais c'est au Mundial 78 que la Hollande a commencé à vraiment durcir encore plus. Peut-être un aveu de faiblesse vu que Cruyff n'était plus là : compenser par le jeu dur une baisse de talent et de qualité ? Sûrement... En tous cas, contre la RFA ou contre l'Argentine, les Néerlandais ont surpris par leur « engagement » plus que limite, signe déjà de leur déclin et signe aussi de leur « arrogance » à ne pas supporter de se voir moins forts qu'ils le voudraient.

A l'Euro 1980, en Italie, les Hollandais furent tout simplement odieux. Ils révélèrent alors leur face sombre de brutes parfois plus qu'épaisses. Notamment contre une RFA magnifique où ils multiplièrent les actes d'anti-jeu (victoire allemande 3-2). Eliminée au premier tour de cet Euro 80, la Hollande connut un début de décennie 80 dramatique, éliminée deux fois pour les Mondiaux 82 et 86. Après l'Euro 88 brillamment remporté (son seul titre international), on retrouva une sale Hollande au Mondial 90 en Italie, éliminée en 8ème par la RFA (2-1) au cours d'un match au couteau. Si les responsabilités de ce match brutal sont partagées (voir le duel haineux entre Völler et le « cracheur » Rijkaard), ce sont bien les Hollandais qui ont allumé les premières mèches en pourrissant la rencontre...Idem au Mondial 2006, avec le « légendaire » Portugal-Hollande en 8ème de finale avec ses 20 cartons (16 jaunes dont 7 pour les Pays-Bas et 4 rouges, deux partout). Le jeu dur des Oranje ne date pas d'hier... C'est même un indice révélateur de l'état d'esprit du foot hollandais : soit qu'il est le signe que la Hollande doute d'elle-même, ou plus préoccupant, qu'il traduise une crainte face à un avenir incertain, voire franchement pessimiste. Les deux interprétations peuvent expliquer la finale perdue face à l'Espagne. On en reparle après la pub...

(Fin de la première partie. La suite demain)

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


Hier à 15:39 115 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1
il y a 11 heures Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur 30 il y a 12 heures Le joli loupé de Kokorin en Russie 16 il y a 13 heures L'étrange statue indienne de Maradona 17
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 15:12 Heinze retrouve un banc en Argentine 9 Hier à 14:40 Le lob du milieu de terrain de Ronaldinho lors d'un match de charité 6 Hier à 09:25 Un supporter mexicain détruit sa télé après un penalty manqué 7 Hier à 09:01 Les Tigres sacrés pour la troisième fois de suite 4 samedi 9 décembre CR7 présente son Ballon d'or au Bernabéu 6 samedi 9 décembre Denílson fait le show dans un match de gala au Brésil 5 samedi 9 décembre 427€ à gagner avec OM & Manchester United - Manchester City samedi 9 décembre Jean-Marc Furlan debriefe son match en chanson 2 samedi 9 décembre Mavinga : « Les choix d'argent pour aller dans une ville de merde, ça ne m'intéresse pas » 20 vendredi 8 décembre Le maire de New York a proclamé « Andrea Pirlo Day » le 6 décembre 2017 14 vendredi 8 décembre Les supporters du MK Dons aident Hyde United à réparer sa pelouse 7 vendredi 8 décembre Changement d'horaire pour la Premier League en 2019 16 vendredi 8 décembre Rai nouveau directeur sportif de São Paulo 3 jeudi 7 décembre Le vrai Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 2e du Ballon d'Or est... jeudi 7 décembre Le vrai 3e du Ballon d’or est... jeudi 7 décembre 380€ à gagner avec Rennes & Real Madrid - FC Séville jeudi 7 décembre Un hommage à Johnny dans les stades de France 19 jeudi 7 décembre François Ruffin en maillot de foot à l'Assemblée nationale 30 jeudi 7 décembre Leonardo quitte Antalyaspor 25 jeudi 7 décembre Independiente prend une petite option sur la Sudamericana 9 mercredi 6 décembre Rami chante du Johnny en conférence de presse 11 mercredi 6 décembre 106 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 mercredi 6 décembre Drogba intègre la direction d'un club ivoirien 6 mercredi 6 décembre DERNIER JOUR : Un pari gratuit de 10€ + 100€ de CASH offerts chez Winamax mardi 5 décembre Un député propose de rencontrer ses électeurs autour d'un FIFA 23 mardi 5 décembre Un joueur paraguayen visé par un mandat d'arrêt international 26 mardi 5 décembre La FFF fait un don de 10 000 euros pour les Rohingyas 29 mardi 5 décembre Combien ça coûte de supporter les Bleus en Russie ? (via Brut Sport) mardi 5 décembre 619€ à gagner avec Liverpool, Séville, Porto & Shakhtar - Man City 1 lundi 4 décembre La technique infaillible de Ryan Bertrand pour gratter du temps 14 lundi 4 décembre Chapecoense retrouve la Copa Libertadores 8 dimanche 3 décembre Momo Sissoko signe au Mexique 6 dimanche 3 décembre Les Tigres encore en finale samedi 2 décembre Pascal Nouma en roue libre à la télé avant le derby d'Istanbul 9 samedi 2 décembre Un club de 8e division en 32e de Coupe de France 13 samedi 2 décembre Raquel Garrido taille la « Ligue 1 Castorama » 72 vendredi 1er décembre Tirage au sort censuré en Iran ? 35 vendredi 1er décembre Yann Lachuer nouveau coach de Créteil 7 vendredi 1er décembre Flamengo rejoint Independiente en finale de la Copa Sudamericana 3 vendredi 1er décembre Shandong Luneng : c'est fini pour Felix Magath 3 vendredi 1er décembre Seattle rejoint Toronto en finale de MLS 1 jeudi 30 novembre Bayal Sall a été forcé d'aller à l'Antwerp 19 jeudi 30 novembre 962€ à gagner avec Valence, Fiorentina & Istanbul BB 1 jeudi 30 novembre "Les synthétiques ont causé 200 cancers aux USA" (via Brut Sport) jeudi 30 novembre Hitler sur un tifo dans un derby soudanais 58 jeudi 30 novembre Un défenseur de Lanus envisage la retraite à 24 ans 34 jeudi 30 novembre Toronto est en finale de MLS 2 jeudi 30 novembre Messi et Cristiano Ronaldo dans Olive et Tom ? 42 jeudi 30 novembre Renato Sanches fait la passe à un sponsor 15 jeudi 30 novembre Jaap Stam inscrit les supporters de Reading sur la feuille de match 12 mercredi 29 novembre Un ramasseur de balle sauve un joueur en DH espagnole 13 mercredi 29 novembre Alexander Čeferin va donner 1% de son salaire à Common Goal 8 mercredi 29 novembre Villas-Boas va participer au Dakar 2018 15 mercredi 29 novembre Les horaires de la Ligue des champions changeront dès la saison prochaine 36 mercredi 29 novembre LE RÉCAP "CHAMPIONS LEAGUE" DE LA #SOFOOTLIGUE 15 mercredi 29 novembre Un guide de précaution pour les gays présents au Mondial 2018 36 mercredi 29 novembre Ce coup franc d’Ashley Young va vous rendre maboul 45 mercredi 29 novembre André Villas-Boas quitte Shanghai 29 mardi 28 novembre Un youtubeur devient sponsor maillot de Botafogo 19 mardi 28 novembre Roberto Carlos avoue que son coup franc improbable était dû au vent 58 mardi 28 novembre Mondial 2022 : Le Qatar présente le premier stade démontable 52 lundi 27 novembre Des T-shirts à l’effigie de Ratko Mladić en Serbie 62 lundi 27 novembre Géorgie : le Torpedo Koutaïssi arrache le titre au Dinamo Tbilissi 25 lundi 27 novembre 533€ à gagner avec Manchester City, Chelsea, Lyon & l'OM 1 lundi 27 novembre Le FK Željezničar peint ses ballons pour jouer dans la neige 7 lundi 27 novembre Énorme tifo lors du derby Bari-Foggia 20 lundi 27 novembre Les violences du Clásico tunisien laissent des traces 19 lundi 27 novembre Les supporters du Ponte Preta, relégué, envahissent le terrain 1 lundi 27 novembre Infantino « extrêmement ferme » contre le racisme au mondial 18 dimanche 26 novembre Quang Nam sacré champion du Viêt Nam 26 dimanche 26 novembre Un supporter file sa casquette au gardien 5 samedi 25 novembre Urawa Red Diamonds remporte la Ligue des champions asiatique 9 vendredi 24 novembre 390€ à gagner avec l'OM & la Real Sociedad vendredi 24 novembre Le tacle ridicule de Bonucci 50 vendredi 24 novembre Cantona déclare à nouveau son amour pour Pastore 67 jeudi 23 novembre OFFRE SPÉCIALE : 500€ de bonus offerts aux gros parieurs ! jeudi 23 novembre Mario Balotelli parodie Mario Kart 6 jeudi 23 novembre Le numéro 2 des ultras de Boca Juniors tué par balles 24 jeudi 23 novembre Craig Bellamy : « Le foot anglais est prêt à accepter l'homosexualité » 69 jeudi 23 novembre Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 37 mercredi 22 novembre Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 9 mercredi 22 novembre Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 21 mercredi 22 novembre 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 35 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 33 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15
À lire ensuite
Oranje, Ô désespoir ?