Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Pays-Bas : les jours d’après…

Petit panorama du foot néerlandais après la gifle nationale de mercredi soir (0-2 au SdF contre les Bleus). Sélection, championnat, valse des entraîneurs et déclarations choc…

Modififié
Eredivisie : Ajax se la raconte…

Dimanche dernier, on avait quitté les Ajacides vainqueurs au stade du Kuip contre Feyenoord (2-1). Bras levés, sourires aux oreilles, se congratulant chaudement : ils étaient champions ! Avec 8 points d’avance à 8 journées de la fin sur Twente et Vitesse, c’était dans la poche. Alors hier, en recevant le promu SC Cambuur (11e), ils abordèrent ce match avec un large sourire. Après une minute de jeu, une relance hasardeuse du gardien du SCC, Nenhuis, aboutit à un centre parfait du jeune Kishna sur Siem de Jong qui marquait de près du gauche : 1-0 ! En tribunes, Viktor Fischer jubilait : blessé et out jusqu’à la fin de la saison, le jeune international danois ne pouvait qu’apprécier de voir son concurrent Kishna régaler sur le flanc gauche de l’attaque. La victoire était dans la poche, le titre en vitrine. Plus besoin de courir ou de s’appliquer : Ajax était champion, alors pourquoi s’inquiéter ? Du coup, les Ajacides acceptèrent de subir et, après quelques chaudes alertes en fin de première mi-temps et en début de seconde, ils se firent stupidement égaliser par Barto à la 54e, 1-1 score final. Car même en s’arrachant, en se procurant des bonnes occases et après avoir fait entrer Bojan (pour Kishna), Sigthorsson (pour Schöne) et Poulsen (pour Riedewald), rien n’y fit : le lièvre Ajax buta sur la tortue Cambuur. Frank de Boer aurait souhaité célébrer hier sa 100e victoire à la tête des Ajacides…

Une suffisance coupable qui atteste à nouveau du manque de compétitivité de l’Eredivisie : même médiocre et secoué (SCC a failli planter un second but), l’Ajax ne perd pas et ses adversaires directs plafonnent à un moment ou à un autre. Ainsi, avant d’affronter le SCC, l’Ajax s’est réjoui à nouveau du revers de Twente parti se faire battre aux Go Ahead Eagles (0-1). Mais l’Ajax devrait se méfier du retour de Vitesse, victorieux à Breda, samedi soir (2-1) et sur une lancée de trois succès. À sept journées de la fin, Arnhem n’est plus qu’à six points d’Amsterdam et quand on sait que les Jaune et Noir recevront l’Ajax le 6 avril, une victoire des locaux mettrait les gars de FDB sous pression. Parti comme c’est parti, l’Ajax gagnera son quatrième titre d’affilée, le plus facile à décrocher des quatre… Un championnat plié très tôt avec des victoires souvent acquises avant la fin des matchs, voilà qui ne prépare pas assez les Ajacides et autres sélectionnés néerlandais d’Eredivisie aux joutes internationales (coupes d’Europe et sélection nationale). On s’en est rendu compte au SdF, mercredi dernier…

Oranje : on ne se la raconte pas…

« On n’est pas encore prêts » , c’est ce que titrait le quotidien de Rotterdam, Algemeen Dagblad, au lendemain de la défaite face aux Bleus. Constat lucide, mais qui reflétait aussi un jugement globalement modéré des médias nationaux : un peu d’inquiétude, certes, mais pas de panique. Comme Van Gaal avait avant de jouer dédramatisé l’enjeu d’une rencontre somme toute « amicale » , on n’a pas trop fait d’objections au constat placide du sélectionneur : « Nous avons appris des choses. » On se rassure donc en faisant observer que Super Robben n’est pas entré (il a encore été monstrueux samedi après-midi à Wolfsburg, 6-1), que Van der Vaart était forfait et que Strootman est sorti trop tôt (Kevin s’est re-blessé hier avec la Roma à Naples !). Why not… N’empêche que le naufrage de la défense fait vraiment peur à 90 jours du Mondial. Du coup, certains médias militent pour l’appel en sélection de Virgil van Dijk (22 ans, 1m93), stoppeur costaud du Celtic Glasgow. Objectivement, le gars est très bon, il est plutôt rapide pour son physique et de toute façon ne peut pas faire pire que Martins Indi actuellement. L’option Van Dijk partagée par de nombreux supporters va-t-elle se heurter à l’intransigeance de Killer Louis qui déteste par-dessus tout qu’on interfère dans son boulot ? C’est possible, vu que Virgil n’a jamais été appelé chez les A auparavant (il a joué en Espoirs). Mais la fébrilité défensive qui a plombé jusqu’au gardien Cillessen provoquera forcément des dégâts face aux attaquants espagnols et chiliens…

Au pays, on observe que les jeunes Clasie au milieu et Boëtius en attaque n’ont pas marqué de points. Quant au cas Sneijder, il divise. Il n’a pas été bon face à la France, mais pour sa défense, on trouve Van Gaal beaucoup trop exigeant avec Wesley, notamment dans le boulot défensif. Faut-il soumettre au seul n°10 créateur autant de tâches ardues qui entament son rayonnement d’organisateur ? En tout cas, en club, malgré son positionnement moins axial (il joue plutôt milieu gauche au Galatasaray), Wesley est au taquet (un but ce week end) et le « Gala » n’est plus qu’à 6 points du leader Fenerbahçe. Enfin, il n’aura échappé à personne que Huntelaar a planté un triplé retentissant avec Schalke samedi contre Hoffenheim (4-0) : mercredi soir au SdF, c’est un Van Persie plutôt pâlot et grippé qui a joué 90 minutes, alors que Klaas-Jan n’est pas entré du tout… Aux Pays-Bas, on attend donc les matchs amicaux d’avant Coupe du monde (Équateur, Ghana, Galles) du mois de mai, période décisive où les Oranje affichent toujours plus clairement leurs ambitions… Le match contre la France aura donc été le match des derniers essais et il aura clôturé la période Van Gaal de façon assez originale : c’est sous sa conduite, en 18 mois, qu’ont été lancés le plus de jeunes et de joueurs nouveaux en sélection. Louis van Gaal aura au moins préparé l’avenir…

L’explosif Ronald de Boer raconte…

Déjà, deux infos certaines chez les coachs néerlandais. C’est Fred Rutten (ex-PSV et ex-Vitesse) qui entraînera le Feyenoord cet été, après le départ annoncé de Ronald Koeman. En Allemagne, l’impayable Huub Stevens revient en Bundesliga ! Après Schalke (C3 1997), Hertha BSC, FC Cologne et Hambourg, il vient de débarquer à Stuttgart, mal en point (15e). Une mission « maintien » délicate déjà éprouvée par deux de ses compatriotes : si Gertjan Verbeek est en train de « sauver » Nuremberg de la relégation, Bert van Marwijk a été viré de Hambourg en échouant à extirper le club de la zone rouge (16e)... Bonne chance, Huub !


Enfin, un mot sur les déclarations un peu explosives de Ronald de Boer, jumeau de Frank… La semaine passée il avait révélé le « mal-être » de Van Persie à MU : « Van Persie veut jouer pour des trophées et cette année, cela semble impossible. C’est vraiment décevant pour un joueur de sa qualité. Il aime jouer du beau football et ce n’est pas le cas pour le moment. (…) S’il n’y a pas d’investissement dans des nouveaux, jeunes et bons joueurs d’autres clubs, alors il partira. » David Moyes a préféré botté en touche ( « Je ne pourrais pas répondre à ça et je ne veux pas savoir. » ) Histoire terminée ? Pas exactement. Il se murmure en fait que Van Persie, affligé par les méthodes d’entraînement de Moyes (il ne serait pas le seul), pousserait un lobbying perso pour faire venir Van Gaal du côté d’Old Trafford... Ce n’est qu’une rumeur. Mais on sait que Van Gaal est libre après le Mondial et qu’il ne serait pas contre l’idée d’aller coacher un grand club de Premier League (il a refusé une offre de Tottenham après le limogeage de Villas-Boas). À moins qu’il ne cède à une année sabbatique à jouer au golf, dans sa résidence secondaire au Portugal

De Boer au Barça ?

Ronald de Boer a aussi enflammé les médias néerlandais dimanche dernier après la victoire de l’Ajax au Feyenoord. Quasi assuré du titre de champion, Ronald s’est épanché à la télé, déclarant en gros : « Ajax et Frank vont vers leur quatrième titre… Si j’étais à la place de mon frère, j’irais voir ailleurs. » Attention ! Malgré leur proximité jumellaire, Ronald ne parlait pas au nom de Frank. C’était un avis perso, mais qu’il a d’ailleurs réitéré au journal De Telegraph ( « À la place de Frank, si un grand club se manifestait… » ) Des propos qui mettent la planète Ajax en émoi : FDB est sous contrat jusqu’en 2017 et il désire aller au bout de cette mission. Problème : la cote de FDB grimpe à l’international : Liverpool il y a deux ans et Tottenham récemment l’avaient approché, mais il avait décliné. Une affaire à suivre, bien sûr, mais qui n’empêche pas de réaffirmer l’intuition personnelle de votre serviteur que FDB entraînera un jour le Barça (ce n’est qu’une intuition !). Après tout, Tata Martino est aujourd’hui très décrié en Catalogne…

Par Chérif Ghemmour
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 21:23 Zuber égalise d'un coup de crâne pour la Suisse 2 Hier à 08:24 Bonus Coupe du monde : 1900€ offerts pour parier sur le Mondial 3
Hier à 20:20 Le sublime but de Coutinho face à la Suisse 1 Hier à 17:45 Lozano climatise l'Allemagne 4 Hier à 17:15 Maradona, le cigare et les yeux tirés 38 Hier à 15:30 Le bijou de Kolarov face au Costa Rica 8 Hier à 14:58 La liesse des supporters mexicains à Moscou 1
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom
Hier à 13:48 Un fan égyptien en fauteuil porté dans une fan zone 4 Hier à 11:10 Sept personnes blessées par un taxi à Moscou 15 Hier à 10:33 Le clapping solide des Islandais avant le match face à l'Argentine 9 Podcast Football Recall Épisode 26 : Les Bleus au ralenti, l'Allemagne démarre et un gardien au festival de Cannes samedi 16 juin Le CSC malheureux d'Etebo 1 samedi 16 juin Poulsen ouvre le score pour le Danemark 3 samedi 16 juin Le penalty de Cueva qui s'envole 9 samedi 16 juin Messi rate son penalty ! 18 samedi 16 juin Finnbogason relance l'Islande ! 3 samedi 16 juin Le premier but en Coupe du monde d'Agüero samedi 16 juin Van Marwijk : « On méritait le nul » 17 samedi 16 juin Pogba délivre les Bleus 8 samedi 16 juin La main de Samuel Umtiti et le penalty de Jedinak 4 samedi 16 juin L'ouverture du score de Griezmann grâce à la VAR 1 samedi 16 juin Le rap de Benjamin Pavard (via Facebook SO FOOT) Podcast Football Recall Épisode 25 : Les Bleus vus d'Australie, Espagne-Portugal et le Danois daltonien