1. //
  2. // Décès de Joan Cruyff

Pays-Bas–Hongrie : et Cruyff s’envola

C’était le 7 septembre 1966 dans l’antre du Feyenoord. Cruyff avait 19 ans et a enfoncé les portes à l’Ajax de Michels. 23 buts en 25 matchs et un titre national qui en appela trois autres. Les Oranje se cherchaient un chevalier après la non-qualification pour la World Cup anglaise histoire de filer à l’Euro italien. Ils n’ont pas réussi, mais Johan a explosé. Dès sa première. Ses liens avec la Hongrie ne s’arrêtent pas là. Un match gala, un choc UEFA et un ex-coéquipier aux USA en témoignent.

Modififié
Ça n’aurait dû être qu’une formalité. Avec Florián Álbert et deux quarts de finale de Coupe du monde, dont un modèle de football contre le Brésil amputé de Pelé, la Hongrie ne devait faire qu’une bouchée des Bataves et empocher deux points à l’aise dans la course à l’Euro 68. Le premier Championnat d’Europe des nations nouvelle formule incluant des poules qualificatives. En plus, les Magyars étaient déjà des vieux briscards du cuir, tandis que les Néerlandais se sont professionnalisés au mitan des fifties. Oui, mais ce soir-là, ce sacré filou de Johan avait envie de dézinguer l’arrogance hongroise. Et il l’a fait.


Devant 65 000 spectateurs, la Hollande subit les assauts des Magyars avant d’agir. À la demi-heure, Miel Pijs crochète deux vis-à-vis et déclenche un missile aux 25 mètres qui mystifie Antal Szentmihályi. Puis arrive l’instant Cruyff. 51e minute : dégagement du portier, semi-talonnade à la réception en se retournant, sprint boltien dans le dos de Kálmán Mészöly, double poussée de balle et patate du gauche catapultée au fond. Pays-Bas 2, Hongrie 0. Rotterdam exulte. Le gamin à peine majeur et titulaire à l’Ajax pré- « football total » vient de justifier sa convoc’ en pile-poil dix secondes.

« Gosse maigrichon »


Le pari du technicien teuton Georg Kessler exfiltre la terre des polders de sa platitude footballistique. Jusqu’à cette rentrée 1966, les Bataves ne parlaient ballon qu’au passé en contant les exploits d’Abe Lenstra. Légende du SC Heerenveen et quatrième meilleur buteur de l’histoire ex-aequo avec Cruyff (47 sélections, 33 pions), cet attaquant de grande facture aurait pu connaître un destin à la Johan si ses coéquipiers et lui s’étaient mieux dépatouillés pendant le baby-boom. La Coupe du monde et l’Euro lui passeront sous le pif. Cruyff se frottera à cette frustration en 1970 et 72. À chaque fois pour un cheveu. Au Stadion Feijenoord, la mèche rebelle de Johan taille des croupières aux proprets Bene, Rákosi et consorts maculés de brillantine. Cruyff chahute les héritiers de L’Équipe d’or qui s’en sortiront à 2-2 et laveront l’affront au retour (2-1, octobre 1967).


Les Néerlandais piqueront aux Magyars le monopole du beau jeu sur le Vieux Continent détenu depuis l’époque insensée de Puskás-Kocsis et coach Sebes.
« J’ai vu comment filait la balle. Juste avant qu’elle ne parte, j’ai décidé de rester debout. Quoi qu’il se produise, je me disais que j’aurais au moins une infime chance comme ça. » Szentmihályi, à propos du but de Cruyff
Álbert reste out deux piges (1969), les Magyars manquent le Mondial 70 à cause d’un match d’appui foiré contre la Tchécoslovaquie et l’édition 74 à la différence de buts. La classe va se barrer à l’Ouest. Szentmihályi, rempart vedette de l’Újpesti-Dózsa SC, saluait la qualité de la frappe de Cruyff à la fin des hostilités : « J’ai vu comment filait la balle. Juste avant qu’elle ne parte, j’ai décidé de rester debout. Quoi qu’il se produise, je me disais que j’aurais au moins une infime chance comme ça. C’était un beau tir, un tir extrêmement précis. En me couchant, j’ai senti le ballon glisser entre mon annulaire et mon petit doigt, puis quitter la paume de main au point de penalty. » Dans le même article, Népsport hallucine : Mészöly « aurait dû fracasser ce gosse maigrichon sans palmarès » .

Accointances danubiennes


Johan n’est pas de la revanche hongroise à Budapest, suspendu un an par sa fédé pour un vilain rouge face à la Tchécoslovaquie deux mois après son étincelante entrée en matière. Son remplaçant, Jan Mulder, peine à l’éclipser. La connexion avec Klaas Nuninga a moins de mordant. Le feu follet se cherche et se retire momentanément du game international. Il privilégie le championnat maison le temps d’empocher une seconde couronne avec l’Ajax plus la Coupe. Il inscrit 33 goals en Eredivisie et dégoûte les charnières avec Piet Keizer. 122 réalisations sur la saison 1966-67. Un record. Cruyff retrouve la Hongrie en 1975 lors d’un double choc Barça-Vasas en UEFA. Victoire 4-1 sur l’ensemble de la confrontation, dont deux passes décisives de « Nummer 14 » . Le petiot avait définitivement changé de level : leader des « Oranje » , quasi-champion du monde, triple vainqueur ajacide de la C1, triple Ballon d’or et recrue catalane à deux millions de dollars de Michels. Trois ans auparavant, il suppléait le Magyar Ferenc Bene au retour des vestiaires lors d’un match de gala Europe versus Amérique du Sud. Puis en côtoya un autre, György Kottán, lors de son exil chez les Los Angeles Aztecs (1979) avec Rinus comme boss.


Le fameux Kottán raconte :
« En évoluant à ses côtés, j’ai compris pourquoi on le considérait comme le meilleur footballeur du monde dans les seventies. » György Kottán
« Cruyff approchait de la fin de sa carrière, mais il était encore facile sur ses jambes, rapide, et on ne pouvait absolument pas lui voler le ballon vu son niveau. Je jouais juste derrière lui, sur la gauche du milieu de terrain. En évoluant à ses côtés, j’ai compris pourquoi on le considérait comme le meilleur footballeur du monde dans les seventies. C’était un mec direct, sympathique, la grande gueule de l’équipe. Il aimait paraître, certes, mais rien ne laissait penser qu’il deviendrait un coach aussi couronné de succès. Il fumait déjà énormément, que ce soit dans le vestiaire ou à la pause. » Malgré ses accointances danubiennes, Johan n’a jamais battu les Hongrois en dehors de sa période blaugrana. Il vivra en néo-retraité la déconfiture du 17 octobre 1984 où la triplette poupine Rijkaard-Gullit-Van Basten s’incline 4-1 en éliminatoires du Mundial 86, alors que les Bataves menaient au score. La grâce que Rudolf Noureev voyait en Cruyff avait déserté les Pays-Bas jusqu’au triomphe de 1988. Là-même où, un soir de septembre 1966, le prince d’Amsterdam esquissait sa légende. Face aux Magyars.

Par Joël Le Pavous
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Quel crédit peut-on accorder à article qui relate un match de 1966 et parle de victoire à trois points ?
BALLONROND Niveau : DHR
Message posté par Czerny
Quel crédit peut-on accorder à article qui relate un match de 1966 et parle de victoire à trois points ?


Type Cetelem peut-être ?
L'article du gars qui veut faire croire qu'il a vécu tout cela en direct grâce à Lifepedia : il y en a plein des gens comme cela qui s'accaparent des souvenirs fantasmés…
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 46 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 4
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 09:33 Crivelli à Angers 13 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8
samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ?