1. //
  2. // Décès de Joan Cruyff

Pays-Bas–Hongrie : et Cruyff s’envola

C’était le 7 septembre 1966 dans l’antre du Feyenoord. Cruyff avait 19 ans et a enfoncé les portes à l’Ajax de Michels. 23 buts en 25 matchs et un titre national qui en appela trois autres. Les Oranje se cherchaient un chevalier après la non-qualification pour la World Cup anglaise histoire de filer à l’Euro italien. Ils n’ont pas réussi, mais Johan a explosé. Dès sa première. Ses liens avec la Hongrie ne s’arrêtent pas là. Un match gala, un choc UEFA et un ex-coéquipier aux USA en témoignent.

Modififié
Ça n’aurait dû être qu’une formalité. Avec Florián Álbert et deux quarts de finale de Coupe du monde, dont un modèle de football contre le Brésil amputé de Pelé, la Hongrie ne devait faire qu’une bouchée des Bataves et empocher deux points à l’aise dans la course à l’Euro 68. Le premier Championnat d’Europe des nations nouvelle formule incluant des poules qualificatives. En plus, les Magyars étaient déjà des vieux briscards du cuir, tandis que les Néerlandais se sont professionnalisés au mitan des fifties. Oui, mais ce soir-là, ce sacré filou de Johan avait envie de dézinguer l’arrogance hongroise. Et il l’a fait.


Devant 65 000 spectateurs, la Hollande subit les assauts des Magyars avant d’agir. À la demi-heure, Miel Pijs crochète deux vis-à-vis et déclenche un missile aux 25 mètres qui mystifie Antal Szentmihályi. Puis arrive l’instant Cruyff. 51e minute : dégagement du portier, semi-talonnade à la réception en se retournant, sprint boltien dans le dos de Kálmán Mészöly, double poussée de balle et patate du gauche catapultée au fond. Pays-Bas 2, Hongrie 0. Rotterdam exulte. Le gamin à peine majeur et titulaire à l’Ajax pré- « football total » vient de justifier sa convoc’ en pile-poil dix secondes.

« Gosse maigrichon »


Le pari du technicien teuton Georg Kessler exfiltre la terre des polders de sa platitude footballistique. Jusqu’à cette rentrée 1966, les Bataves ne parlaient ballon qu’au passé en contant les exploits d’Abe Lenstra. Légende du SC Heerenveen et quatrième meilleur buteur de l’histoire ex-aequo avec Cruyff (47 sélections, 33 pions), cet attaquant de grande facture aurait pu connaître un destin à la Johan si ses coéquipiers et lui s’étaient mieux dépatouillés pendant le baby-boom. La Coupe du monde et l’Euro lui passeront sous le pif. Cruyff se frottera à cette frustration en 1970 et 72. À chaque fois pour un cheveu. Au Stadion Feijenoord, la mèche rebelle de Johan taille des croupières aux proprets Bene, Rákosi et consorts maculés de brillantine. Cruyff chahute les héritiers de L’Équipe d’or qui s’en sortiront à 2-2 et laveront l’affront au retour (2-1, octobre 1967).


Les Néerlandais piqueront aux Magyars le monopole du beau jeu sur le Vieux Continent détenu depuis l’époque insensée de Puskás-Kocsis et coach Sebes.
« J’ai vu comment filait la balle. Juste avant qu’elle ne parte, j’ai décidé de rester debout. Quoi qu’il se produise, je me disais que j’aurais au moins une infime chance comme ça. » Szentmihályi, à propos du but de Cruyff
Álbert reste out deux piges (1969), les Magyars manquent le Mondial 70 à cause d’un match d’appui foiré contre la Tchécoslovaquie et l’édition 74 à la différence de buts. La classe va se barrer à l’Ouest. Szentmihályi, rempart vedette de l’Újpesti-Dózsa SC, saluait la qualité de la frappe de Cruyff à la fin des hostilités : « J’ai vu comment filait la balle. Juste avant qu’elle ne parte, j’ai décidé de rester debout. Quoi qu’il se produise, je me disais que j’aurais au moins une infime chance comme ça. C’était un beau tir, un tir extrêmement précis. En me couchant, j’ai senti le ballon glisser entre mon annulaire et mon petit doigt, puis quitter la paume de main au point de penalty. » Dans le même article, Népsport hallucine : Mészöly « aurait dû fracasser ce gosse maigrichon sans palmarès » .

Accointances danubiennes


Johan n’est pas de la revanche hongroise à Budapest, suspendu un an par sa fédé pour un vilain rouge face à la Tchécoslovaquie deux mois après son étincelante entrée en matière. Son remplaçant, Jan Mulder, peine à l’éclipser. La connexion avec Klaas Nuninga a moins de mordant. Le feu follet se cherche et se retire momentanément du game international. Il privilégie le championnat maison le temps d’empocher une seconde couronne avec l’Ajax plus la Coupe. Il inscrit 33 goals en Eredivisie et dégoûte les charnières avec Piet Keizer. 122 réalisations sur la saison 1966-67. Un record. Cruyff retrouve la Hongrie en 1975 lors d’un double choc Barça-Vasas en UEFA. Victoire 4-1 sur l’ensemble de la confrontation, dont deux passes décisives de « Nummer 14 » . Le petiot avait définitivement changé de level : leader des « Oranje » , quasi-champion du monde, triple vainqueur ajacide de la C1, triple Ballon d’or et recrue catalane à deux millions de dollars de Michels. Trois ans auparavant, il suppléait le Magyar Ferenc Bene au retour des vestiaires lors d’un match de gala Europe versus Amérique du Sud. Puis en côtoya un autre, György Kottán, lors de son exil chez les Los Angeles Aztecs (1979) avec Rinus comme boss.


Le fameux Kottán raconte :
« En évoluant à ses côtés, j’ai compris pourquoi on le considérait comme le meilleur footballeur du monde dans les seventies. » György Kottán
« Cruyff approchait de la fin de sa carrière, mais il était encore facile sur ses jambes, rapide, et on ne pouvait absolument pas lui voler le ballon vu son niveau. Je jouais juste derrière lui, sur la gauche du milieu de terrain. En évoluant à ses côtés, j’ai compris pourquoi on le considérait comme le meilleur footballeur du monde dans les seventies. C’était un mec direct, sympathique, la grande gueule de l’équipe. Il aimait paraître, certes, mais rien ne laissait penser qu’il deviendrait un coach aussi couronné de succès. Il fumait déjà énormément, que ce soit dans le vestiaire ou à la pause. » Malgré ses accointances danubiennes, Johan n’a jamais battu les Hongrois en dehors de sa période blaugrana. Il vivra en néo-retraité la déconfiture du 17 octobre 1984 où la triplette poupine Rijkaard-Gullit-Van Basten s’incline 4-1 en éliminatoires du Mundial 86, alors que les Bataves menaient au score. La grâce que Rudolf Noureev voyait en Cruyff avait déserté les Pays-Bas jusqu’au triomphe de 1988. Là-même où, un soir de septembre 1966, le prince d’Amsterdam esquissait sa légende. Face aux Magyars.

Par Joël Le Pavous
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Quel crédit peut-on accorder à article qui relate un match de 1966 et parle de victoire à trois points ?
BALLONROND Niveau : CFA2
Message posté par Czerny
Quel crédit peut-on accorder à article qui relate un match de 1966 et parle de victoire à trois points ?


Type Cetelem peut-être ?
L'article du gars qui veut faire croire qu'il a vécu tout cela en direct grâce à Lifepedia : il y en a plein des gens comme cela qui s'accaparent des souvenirs fantasmés…
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Trezeguet bouscule Beşiktaş 13
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25 Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 7
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)