Pays-Bas, Belgique, Écosse : le point à la mi-saison

Le PSV Eindhoven qui caracole en tête en Eredivisie devant l'Ajax et Feyenoord, le FC Bruges menaçant l'hégémonie d'Anderlecht en Belgique, le Celtic étonnamment bousculé en Écosse : bilans de mi-saison de ces trois championnats européens.

Modififié
26 14

Pays-Bas – Eredivisie


  • La course au titre : PSV, attrape-moi si tu peux

    PSV Eindhoven en tête devant l'Ajax et Feyenoord : c'est un tiercé dans le désordre attendu et classique qui caracole en haut du classement à l'issue de cette première moitié de saison. Deux choses surprennent néanmoins. La première, c'est que l'Ajax, quadruple tenant du titre, n'occupe pas la première place. La seconde, ce sont les écarts relativement conséquents qui séparent les trois rivaux. Le PSV étire le classement avec ses performances XXL (9 victoires, 1 nul sur les 10 derniers matchs) et compte désormais 4 points d'avance sur l'Ajax et 12 sur Feyenoord. La bande à Phillip Cocu va être dure à aller chercher. Le dernier titre d'Eindhoven en Eredivisie remonte à la saison 2007-2008. Le grand rendez-vous de la deuxième moitié de saison devrait être le choc PSV/Ajax du 1er mars prochain au Philips Stadion.

  • La belle surprise : PEC Zwolle

    Étonnant vainqueur de la Coupe des Pays-Bas la saison dernière (5-1 en finale contre l'Ajax), PEC Zwolle confirme qu'il est l'une des valeurs montantes du foot néerlandais, occupant une belle quatrième place provisoire en championnat, devant Twente et AZ. Si son parcours européen a tourné court cet été (élimination d'entrée face au Sparta Prague en C3), la bande à Ron Jans est capable de coups d'éclat, comme d'infliger au PSV sa seule défaite de la saison en Eredivisie (3-1, le 13 septembre). L'équipementier Patrick tient une autre tête de gondole en plus de l'En Avant de Guingamp.

  • La banane : Vitesse Arnhem

    Parmi les poils à gratter des saisons précédentes, le Vitesse Arnhem est en revanche sérieusement rentré dans le rang, avec une 10e place actuelle plus proche de la zone rouge que du podium. Le club satellite de Chelsea s'est encore vu prêter des joueurs par les Blues (Wallace, Traoré, McEachran), mais avec moins de succès que par le passé. C'est le problème d'un tel partenariat : difficile de construire sur le long terme avec un effectif en mouvement perpétuel.

  • Le top 5

    - Memphis Depay. 10 buts, 4 passes décisives et une influence grandissante dans le jeu du PSV : la révélation de la dernière Coupe du monde confirme et peut viser plus haut désormais. La Premier League semble taillée pour lui.
    - Davy Klaassen. Une gueule à prendre des coups de soleil sur les lacets de l'Alpe d'Huez et un talent complet pour réaliser une grande carrière en milieu de terrain. L'école de formation de l'Ajax fait toujours de l'excellent boulot.
    - Karim Rekik. Il paraît que Bielsa en est fan. Normal, le défenseur gaucher tout juste âgé de 20 ans cartonne depuis qu'il a été relancé par le PSV, en provenance de Manchester City, qui l'avait enrôlé à ses 16 ans. Néo-international, néo-tout bon.
    - Terence Kongolo. Si Feyenoord s'accroche à la troisième place, c'est notamment grâce à sa défense, avec une valeur déjà sûre de 20 ans, Terence Kongolo, convoqué surprise à la dernière Coupe du monde. Chelsea, MU, City… Les plus grands clubs le courtisent.
    - Luc Castaignos. L'étoile filante de l'Inter s'est depuis relancée avec le sage club de Twente et est en passe de réaliser la meilleure saison de sa carrière. Il est dans le circuit depuis longtemps déjà, mais est seulement âgé de 22 ans…

  • Le match de la mi-saison : PSVFeyenoord (4-3), le 17 décembre

    Un triplé de Luuk « je suis ton père » De Jong, un Feyenoord accrocheur qui égalise à 3-3 à la 89e par Kazim Kazim (oui, l'ancien Toulousain) et le but de la victoire pour le PSV signé Depay dans les arrêts de jeu sur un modèle de contre-attaque : oui, ce classique du football néerlandais était fou et permet au PSV de garder un bon petit matelas d'avance sur l'Ajax en tête du classement.

    Youtube

    Belgique – Pro League


  • La course au titre : Bruges contre Anderlecht

    Chaque saison la même rengaine : « Qui pour concurrencer Anderlecht en Belgique ? » Cela fait dix ans que le FC Bruges s'exclut tout seul de la course aux prétendants. Retour à la normale cette année, puisque la Belgique a enfin droit à son duel de géants : Anderlecht contre le Club de Bruges, les deux plus grands palmarès de Belgique à la lutte pour le titre final (et aussi les deux seules équipes du pays encore en lice sur la scène européenne). La machine brugeoise d'un côté, des étincelles d'individualités bruxelloises de l'autre. Un milieu de terrain régulé par l'inoxydable Timmy Simons, 38 ans, opposé à un autre où sévit Youri Tielemans, 17 ans et demi. Un des deux sera champion, c'est quasi certain. Reste à savoir lequel. Sagesse ou audace ? Rigueur ou incertitude ? Pour l'instant, avantage à l'expérimenté Michel Preud'homme au classement. Invaincus depuis 25 matchs, les Blauw en Zwart cartonnent, mais auront sans doute la pression au moment d'aborder les play-offs. Tout l'inverse des Bruxellois et de ce jeune loup de Besnik Hasi, maître dans l'art du sprint final.

  • La belle surprise : Charleroi

    Personne en Belgique n'ose le croire. Habituel candidat à la descente et éternelle déception du football wallon, le Royal Sporting Club de Charleroi vit cette année une saison tranquille. Mieux, l'équipe entraînée par Felice Mazzu compte actuellement un point d'avance sur le Standard de Liège, son perpétuel bourreau. De quoi offrir aux Carolos l'infime espoir de participer aux play-offs 1 au printemps prochain. Plus qu'une surprise, une révolution.

  • La banane : le Standard Liège

    La Belgique a cela de particulier qu'elle a le Standard de Liège. Le même Standard qui, depuis 2011, n'est qu'un club de la galaxie Roland Duchâtelet. Le même Standard qui a longtemps fait la course en tête l'an dernier avant de s'écrouler en toute fin de saison. Le même Standard qui a recruté cet été Ricardo Faty, Jeff Louis, Adrien Trebel et Damien Dussaut. Le même Standard incapable de gagner un match à domicile, mais bourreau des meilleurs à l'extérieur. C'est un fait, le Standard de Liège est une énigme. Et personne ne sait aujourd'hui si les Rouches parviendront à arracher les play-offs 1. Sans eux, la fin de saison manquerait de piments.

  • Le top 5

    - Sébastien Dewaest. Il a 23 ans, joue à Charleroi et défend proprement. Le cas de Sébastien Dewaest est presque unique. La dernière fois qu'on avait vu ça à Charleroi, c'était en 2007 avec Dante. Depuis, le Brésilien joue au Bayern Munich
    - Dennis Praet. Des tacles, des dribbles et des frappes : ça y est, Dennis Praet est adulte. Annoncé comme le futur grand talent du football belge il y a un peu plus de deux ans, il est depuis cette saison devenu le dépositaire du jeu anderlechtois.
    - Nikola Storm. Doublure de Fernando Menegazzo en début de saison à Bruges, il n'aura pas fallu bien longtemps à Michel Preud'homme pour se rendre compte de l'impact réel que pouvait avoir le jeune homme au sein de l'expérimenté effectif brugeois.
    - Abdoulaye Diaby. Le LOSC a déjà trouvé le remplaçant de Divock Origi. Mieux, celui-ci lui appartient déjà et il est aujourd'hui meilleur buteur du championnat de Belgique. Cela ne devrait cependant pas durer, dans un mois le néo-international malien de Mouscron s'en ira à la CAN. Pour éclater aux yeux du monde.
    - Yves Vanderhaeghe. L'homme a peut-être attendu ses 29 ans pour être sélectionné en équipe nationale belge, ses 31 ans pour jouer un match de Coupe d'Europe, mais à 44 ans, il est au sommet de son art. Pour sa première année en tant qu'entraîneur principal, il est sur le podium de la Jupiler League avec la modeste formation de Courtrai.

  • Le match de la mi-saison : FC Bruges-Zulte Waregem (2-1), le 7 décembre

    Prétendant au titre depuis deux saisons, Zulte joue cette année la descente. Le match n'avait donc rien d'une affiche, mais va tout de même régaler. Grâce à Sammy Bossut, heureux troisième gardien des Diables rouges au Brésil et auteur d'une approximation honteuse. Grâce aussi à Víctor Vázquez, ancien compagnon de chambrée de Messi à La Masia, buteur d'un génial extérieur du pied. Grâce enfin à James Troisi et sa frappe de 45 mètres. Un vrai match de PL, ce Bruges-Zulte.

    Youtube

    Écosse – Championship


  • La course au titre : le Celtic à l'arrachée

    Brillant leader après 10 journées, Hamilton s'est depuis essoufflé. Les Accies ont concédé trois défaites et un nul laissant le leadership à un Celtic retrouvé. Aujourd'hui, les coéquipiers du Français Anthony Andreu comptent cinq points de retard sur le leader et un sur Aderbeen et le Dundee United du plus « ronaldiniesque » des Écossais, Gary Mackay-Steven. Le Celtic semble quant à lui avoir enfin digéré le départ de son mythique et sanguin coach Neil Lennon, remplacé par un plus tempéré norvégien, Ronny Deila. Guidetti et Van Dijk guident le trèfle à quatre feuilles. La montée en puissance de ces deux talents coïncide avec le retour au premier plan des Bhoys, bien décidés à glaner un 46e titre avant le retour des Rangers en première division.

  • La belle surprise : Hamilton

    Qualifié in extremis pour la Premiership, Hamilton réalise de loin la plus sensationnelle saison de son histoire. Habitué à faire l'ascenseur entre les deux divisions et davantage connu en Écosse pour la qualité de sa formation, Hamilton propose cette saison un jeu au sol propre et jouissif. Encadrée par un Catalan et deux Français, la jeune équipe d'Alex Neil est la révélation de cette saison en Écosse.

  • La banane : Motherwell

    Les Dossers pointent à une piètre 10e place (sur 12). La relégation reste peu probable, mais au vu de l'effectif, il y a de quoi nourrir des regrets. John Sutton, serial buteur, et le tonitruant Henrik Ojamaa n'ont marqué que 7 buts en 31 matchs à eux deux…

  • Le top 5

    - Mickaël Antoine-Curier. Passé par 18 clubs et 6 pays différents, l'international guadeloupéen d'1m91 est un élément essentiel d'Hamilton, avec 6 buts marqués.
    - John Guidetti. Connu en France pour avoir chambré Kurzawa avec les Espoirs, la petite boule de muscles du Celtic a retrouvé la sélection suédoise aux cotés d'Ibrahimović. Tout sauf un hasard.
    - Adam Rooney. Être un transfuge de Stoke, puis passer par les bas fonds du football anglais, ça formate. Avec la technique et la vision de jeu en moins que son homonyme, Adam plante partout où il passe, y compris cette saison avec le trouble-fête Aderbeen.
    - Nadir Çiftçi. Débarqué aux Pays-Bas après des essais ratés en Turquie, le Turc formé chez un Portsmouth version faillite est en pleine explosion. Buteur rapide, technique et dribbleur, il ne devrait pas rester bien longtemps du côté de Dundee Utd.
    - Anthony Andreu. Titularisé milieu central, le Français ne cesse d'étonner et de marquer. Ses frappes hors surfaces de réparation sont redoutables et décisives, comme ce coup de canon de 25 mètres dans les dernières secondes de jeu contre Partick Thisle (12e journée). Belle surprise.

  • Le match de la mi-saison : Celtic–Hamilton (0-1), le 5 octobre

    C'est le cataclysme qui a secoué cette première moitié de saison en Écosse. Le Celtic, alors en mauvaise posture, perd sur ses terres contre Hamilton, étonnant leader. Dominé, le promu tient bon, ouvre la marque par son espoir maison Ali Crawford, puis fait le dos rond face à un adversaire désabusé. Une défaite qui fera dire plus tard à la légende Hartson : « Actuellement, il (Ronny Deila) est la risée de tout le monde. Il a insisté sur les points positifs après la défaite contre les Accies, mais j'espère qu'il plaisantait ! »

    Youtube


    Par Régis Delanoë, Quentin Müller et Martin Grimberghs
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ian Curtis
    PSV-Feyenoord, le match de l'année tous championnats confondus!
    Frappe2mule Niveau : Loisir
    Un supporteur du PSV peut me renseigner sur Bakkali ? J'en ai étendu que du bien, mais visiblement il ne joue pas beaucoup....
    kim jung kill Niveau : CFA
    c'est cool pour Charleroi, la derniere fois que j'avais entendu parler de cette ville s'était pour ça: https://www.youtube.com/watch?v=Duk1FAECiHA
    TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
    Veuillez me changer ce "Aderbeen" que je ne saurais lire. Et Championship, c'est la D2 les gars ! Premiership pour la D1.

    Aberdeen n'est pas du tout un trouble-fête, c'est le deuxième budget du championnat quand même.
    Plutôt que Adam Rooney, j'aurais plutôt mis Peter Pawlett qui est vraiment très bon ! Je pense qu'il aurait le niveau pour un club du ventre mou de PL.

    Concernant les Rangers, c'est un peu le foutoir chez eux. Ils ont encore des problèmes de pognon, niveau jeu pas top, McCoist a démissionné (tout en disant qu'il ne voulait pas partir, hu..) et ils sont deuxième en Championship à 12 points des Hearts. Les Hibs sont à 8 points mais ce weekend, c'est Hibernian - Rangers !
    Ça va être chaud pour leurs culs !
    Ian Curtis
    Message posté par Frappe2mule
    Un supporteur du PSV peut me renseigner sur Bakkali ? J'en ai étendu que du bien, mais visiblement il ne joue pas beaucoup....


    Gros problèmes avec le club.
    Il n'est plus performant et a refusé de prolonger.
    Ian Curtis
    L'Eredivisie commence à faire un bon boulot de promo, c'est la première fois qu'on filme une intro de la sorte, c'est assez génial et c'est du direct:

    http://vimeo.com/106750217
    Message posté par TsouinTsouin
    Veuillez me changer ce "Aderbeen" que je ne saurais lire. Et Championship, c'est la D2 les gars ! Premiership pour la D1.

    Aberdeen n'est pas du tout un trouble-fête, c'est le deuxième budget du championnat quand même.
    Plutôt que Adam Rooney, j'aurais plutôt mis Peter Pawlett qui est vraiment très bon ! Je pense qu'il aurait le niveau pour un club du ventre mou de PL.

    Concernant les Rangers, c'est un peu le foutoir chez eux. Ils ont encore des problèmes de pognon, niveau jeu pas top, McCoist a démissionné (tout en disant qu'il ne voulait pas partir, hu..) et ils sont deuxième en Championship à 12 points des Hearts. Les Hibs sont à 8 points mais ce weekend, c'est Hibernian - Rangers !
    Ça va être chaud pour leurs culs !


    Ca fait plaisir de voir un fan d'Aberdeen !
    lebrugeois Niveau : DHR
    Storm doublure de Fernando Menegazzo ? Storm est ailier...
    Message posté par Ian Curtis
    L'Eredivisie commence à faire un bon boulot de promo, c'est la première fois qu'on filme une intro de la sorte, c'est assez génial et c'est du direct:

    http://vimeo.com/106750217


    Quand je compare cela avec ce que VOO nous réalise avec le championnat belge, quelle différence ..
    TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
    Message posté par FrançoisR


    Ca fait plaisir de voir un fan d'Aberdeen !


    Ne serais-je pas le seul !? :)

    Sinon, comme je le disais, c'est bien la crise chez les Rangers : 4-0 bien saignant chez Hibernian !
    Ahah, ça fait plaisir !
    Message posté par Ian Curtis
    PSV-Feyenoord, le match de l'année tous championnats confondus!


    Euuuuh ? Ajax-Feyenoord, non ?
    Ian Curtis
    PSV-Feyenoord 4-3

    L'intro que j'ai mise n'a rien à voir, c'était justement pour Feyenoord-Ajax
    lebrugeois Niveau : DHR
    Message posté par ceddamil


    Quand je compare cela avec ce que VOO nous réalise avec le championnat belge, quelle différence ..


    https://www.youtube.com/watch?v=KHkNwa8zBwA
    Belgian6700 Niveau : Loisir
    Message posté par kim jung kill
    c'est cool pour Charleroi, la derniere fois que j'avais entendu parler de cette ville s'était pour ça: https://www.youtube.com/watch?v=Duk1FAECiHA


    J'habite celle ville je peux vous dire que sont passé ne la rend pas très belle mais elle ce reconstruis ^^ Parlons football le président avait été clair à la reprise du club il avait un projet en 3-6-9 ans nous sommes à la 3e années et l'Objectif est de joué la 9,8 ou 7e place et pourquoi pas accrocher une place en Play-off 1 pour l'instant sont projets marche assez bien. Bonne journée
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    26 14