1. //
  2. // 36e journée
  3. // PSG/Guingamp

Paulo César, le joueur frisson à usage unique

Le dimanche 6 octobre 2002, le PSG plie, dès la mi-temps, le Guingamp de Flo Malouda et Ronan Le Crom. 4-0, à la pause. Le grand monsieur du soir s'appelle Paulo César. Le début de quelque chose pour l'ancien joueur de Fluminense ? Oui, le début de la fin. Déjà.

Modififié
Tout le monde se souvient de ce match. Certains pour des raisons sportives, car le PSG s'était amusé de l'En Avant Guingamp (5-0). D'autres pour des raisons personnelles, puisque ce soir-là, le Parc des Princes rendait hommage à « Couly » , un jeune membre des Tigris Mystic disparu tragiquement dans la semaine précédant la rencontre. Cette démonstration, avec le recul, porte la marque d'un homme. Ce lascar, c'est Paulo César. Double buteur du soir dont un premier caramel exceptionnel. À la sortie d'une touche de Cristobal, Aloísio dévie le ballon pour son compatriote qui efface Claude Michel d'un coup du sombrero avant de nettoyer la lucarne de Le Crom, d'une frappe de l'extérieur du droit à l'entrée de la surface. Paulo César Arruda Parente, c'était ça. Et seulement ça. Près de treize ans après, on mesure mal la trace laissée par celui que l'on surnommait « PC » au PSG. 67 matchs, 6 buts dont deux contre Guingamp un soir d'octobre 2002. C'est peu et beaucoup à la fois, car Paulo César s'inscrit dans cette liste à rallonge des Brésiliens méconnus qui auront brillé par intermittence dans la capitale : André Luiz, Christian, Adailton, Reinaldo, César, Aloísio, Alex, Souza ou encore Edmilson.

Doublé par Belletti en Seleção


Au fond, Paulo César est le digne représentant d'une caste qui a longtemps été dominante au PSG. Celle des mecs dans lesquels on « voulait croire » . À une époque où seuls les riches pouvaient se vanter d'avoir une connection internet Wanadoo illimitée, les mecs qui débarquaient du Brésil n'avaient pas encore YouTube pour parfaire leur réputation. Non, quand le PSG signait un Sud-Américain, il avait trois atouts : la presse papier, son statut d'international et la jurisprudence Raí. « PC » avait les trois. Certains médias s'enflammaient sur ce latéral capable d'évoluer aussi bien à droite qu'à gauche. Son CV affichait 3 sélections avec l'équipe du Brésil et une place dans les 27 pour la récente Coupe du monde disputée en Asie. Rendez-vous compte, si Belletti ne lui avait pas grillé la politesse dans la dernière ligne droite, Paulo César aurait signé au PSG avec un statut de champion du monde. Avec Ronaldinho, Paname aurait eu deux champions du monde à la maison. Enfin, comme Raí, Paulo César a sorti la carte de l'indulgence pour ses débuts difficiles dans le froid de Paris. Après trois premiers matchs ratés, Luis Fernandez avait décidé d'envoyé le joueur sur le banc de touche. Un autre point commun avec Ronaldinho, tiens. Malgré tout, le Parc des Princes voulait croire en lui. Et le match de Guingamp va être un trompe-l'œil. Son chant du cygne. Déjà.

Pas heureux à Paris


C'est dommage, car on y a tous cru, à Paulo César. Comme on a cru à Daniel Kenedy, Martin Cardetti ou Marko Pantelić. Après tout, comment ne pas croire en ce petit mec, pas dégueulasse des deux pieds, et à la finition soyeuse au lendemain de son doublé face à Guingamp ? C'est pourtant le meilleur match du Brésilien dans la capitale. Et son seul grand match. À l'époque, le PSG peine à être constant en Ligue 1 et Luis Fernandez passe plus de temps à s'embrouiller avec ses joueurs qu'à gagner des matchs. Souvent blessé, Paulo César termine sa première saison parisienne dans la catégorie « honorable » . Il facture 4 buts en moins de trente matchs toutes compétitions confondues. Suffisant pour être reconduit ? À peine. Six mois après le début de la saison 2003-2004, « PC » fait comme tous les nostalgiques du Brésil, il retourne chez lui. À Santos plus exactement où, comme par magie, son corps le laisse en paix. Il enfile les matchs pendant deux saisons. Le garçon semble tellement fort de l'autre côté de l'Atlantique que les dirigeants parisiens commencent à avoir un sérieux doute. Et s'ils avaient jugé Paulo César trop rapidement ?

Baroud d'honneur à Toulouse


De retour dans la capitale en 2005, « PC » n'y arrive décidément pas, alors qu'il est capable, sur une action, de faire frémir l'impuissant. Comme lors de cette soirée de mars 2006 où il méduse Flavio Roma et tout Louis-II sur une merveille de coup franc. En même temps, le garçon avait prévenu dès son arrivée en France dans les colonnes de L'Équipe : « Dans tous les clubs où je suis passé, les coups francs étaient pour moi » . Personne ne l'a écouté. Alors, c'est dans un silence très parisien que Paulo César va de nouveau quitter la capitale à la fin de l'année 2006. L'intérim, c'est sympa un temps. Mais à force de fréquenter l'infirmerie et de voir défiler les entraîneurs sur le banc du PSG (il aura connu Luis Fernandez, Vahid Halilhodžić, Guy Lacombe et Paul Le Guen), le joueur se lasse et file à Toulouse, où il espère renaître une nouvelle fois au poste de milieu droit avant d'enchaîner les piges à tous les postes, sans succès. Décidément, la France ne veut pas de lui. Au fond, que reste-t-il de Paulo César dans l'imaginaire des gens ? Ce but contre Guingamp et cette lucarne au Louis-II. C'est peu et beaucoup à la fois. Comme Vampeta et sa chevauchée incroyable face à Auxerre, Paulo César aura été un frisson à usage unique. Un coup d'un soir. Bref. Rapide. Efficace. Avec « PC » , on aura pris son pied contre Guingamp un soir d'octobre 2002 au Parc des Princes. Certains n'ont jamais eu cette chance.

Vidéo



Par Mathieu Faure
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


C'est peu et beaucoup à la fois, car Paulo César s'inscrit dans cette liste à rallonge des Brésiliens méconnus qui auront brillé par intermittence dans la capitale : André Luiz, Christian, Adailton, Reinaldo, César, Aloísio, Alex, Souza ou encore Edmilson.


Il y a eu un Edmilson au PSG ? Juste pour ma culture perso', qui que quoi quand où ?
Milan_forza18 Niveau : CFA
Pas celui de lyon, un blond il me semble
un ailier droit/ attaquant
Fin des 90's, genre 97 ou 99.

Vraiment pas marquant lui
Joe LaDouille Niveau : District
Il était déjà la cet arbitre à Lannoy!
Ouai enfin Souza il a jamais brillé hein! Même par intermittence.
Message posté par PauletaSusicGaucho
Ouai enfin Souza il a jamais brillé hein! Même par intermittence.


Souza, il avait l'avantage d'être accompagné par Everton, qui était une pipe de première. Donc en comparaison, il paraissait pas si mauvais.
Note : 1
Message posté par PauletaSusicGaucho
Ouai enfin Souza il a jamais brillé hein! Même par intermittence.


Souza, il avait l'avantage d'être accompagné par Everton, qui était une pipe de première. Donc en comparaison, il paraissait pas si mauvais.
Pour Fallen, oui, il y eut un edmilson au PSG, arrivé en 97 de Porto en même temps que Maurice et Simone. Reparti aussi vite qu'il était arrivé d'ailleurs.

Par contre dire que Souza a brillé par intermittence, désolé mais c'est lui faire trop d'honneur... il était à peine meilleur qu'Everton Santos lol
Doucement les enfants, Alex/Aloisio et Christian/Leroy c'était quand même bon hein ! Et César en défense on a connu pire il me semble.
Hoaroots & culture Niveau : DHR
Très bon article, ça décrit vraiment bien l'état d'esprit à l'époque (effectivement valable pour Alex/Aloisio/Reinaldo/Cardetti/etc.) : le mec en qui on VOULAIT croire, croisant les doigts pour que, cette fois, Alain Roche ait eu un peu de flair en recrutant ce mec d'après trois VHS de D2 régionale brésilienne. C'était le pied.
Cheric Zghemmfour Niveau : CFA
Message posté par chrys816
Par contre dire que Souza a brillé par intermittence, désolé mais c'est lui faire trop d'honneur... il était à peine meilleur qu'Everton Santos lol



Je suis d'accord, il faudrait revoir la définition du mot "intermittence" car lorsque je vois dans la liste les noms de André Luiz, Christian, Adailton, Reinaldo, César, Aloísio, Alex, Souza et Edmilson, il n'y a que Christian,Reinaldo,Aloisio et donc Paulo César qui peuvent être affublés de cet adjectif.Le reste n'a absolument rien fait, avec peut-être Adailton qui était très légèrement moins transparent, et encore.André Luiz n'a été bon qu'avec Marseille, Alex très bon avec Saint-Etienne et Souza ainsi que Edmilson n'ont pas touché une quille.Les quatre que je viens de citer précédemment, c'était le néant avec un grand N.
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM il y a 1 heure Il foire sa panenka à la 96e minute 7 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 4 heures La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 il y a 5 heures Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 40 il y a 6 heures Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 5 il y a 6 heures Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 7 il y a 8 heures La demi-volée de Gignac 7 il y a 9 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11 Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 30 Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13
Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 23 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103