Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 8 Résultats Classements Options

Pauleta et le « menteur » Aulas

Modififié
Pour beaucoup des fans inconditionnels de la Ligue 1, Pedro Miguel Pauleta est avant tout un chasseur de buts, un homme capable de marquer dans à peu près toutes les positions possibles et imaginables. Ce qu'on savait moins en revanche, c'est que l'Aigle des Açores était doué dans l'art du tacle.

Dans une interview accordée au magazine Surface, l'ancien buteur du Paris Saint-Germain est revenu sur les contacts qu'il avait établis avec d'autres clubs au moment de son passage dans la capitale, de 2003 à 2008. « Il y a eu des moments où Arsenal, Lyon à plusieurs reprises et Marseille se sont manifestés, explique le Lusitanien. Mais après avoir joué à Paris, je n’avais envie que d’une chose, c’était d’y terminer ma carrière. En 2006, le club avait quelques problèmes. Le président venait de changer et j’ai eu la possibilité de partir, oui. Je n’en ai pas eu envie et j’ai tout fait pour prolonger mon contrat au PSG. »

En plus de témoigner sa fidélité envers Paris, Pauleta a éclairci l'imbroglio avec Jean-Michel Aulas : « Aulas dit que j’ai contacté Lyon pour aller y jouer ? Donc je l’aurais appelé et ensuite je n’y serais pas allé ? M. Aulas est un menteur, il sait très bien que c’est lui qui a formulé l’offre et a contacté mon représentant. Je n’ai jamais eu besoin d’appeler un club, encore plus lorsque j’étais dans un club comme le PSG. Si encore on parlait du Real Madrid ou de Barcelone, là oui, mais appeler Lyon pour aller y jouer… Ça ne faisait pas partie de mes envies. »


On attend le gazouillis de JMA. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 13 heures GRATUIT : 10€ offerts sans sortir la CB pour parier sur la Ligue des champions
il y a 6 heures Une amende de 2250 euros pour Lampard 10
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Tsugi
il y a 13 heures Pochettino compare l'expérience à des vaches devant un train 27 il y a 14 heures Infantino contre les matchs de Liga aux USA 28