1. // CM 2010

Patson met des tacles

Deuxième volet de l'entretien avec Patson. Cette fois-ci, l'ennemi des jeunes femmes distribue des cartons rouges. Jeux de jambes.

0 0
La Côte d'Ivoire


« C'est une équipe que je connais bien, et pour cause, mais pour moi, la Côte d'Ivoire ne mérite pas cette CAN. Rien à dire à propos du gardien Barry Copa, c'est l'un des meilleurs du tournoi, il a sauvé l'équipe à plusieurs reprises. Par contre, Yaya Touré, je l'adore, c'est un grand milieu de terrain mais il n'est pas en forme, il ne joue pas au Barça, donc il manque de compétition et il passe au travers. D'une manière générale, le milieu de terrain ivoirien a été inexistant. Du coup, les défenseurs devaient monter pour compenser le milieu de terrain, et ça ne suivait pas derrière. Drogba n'a pas beaucoup de ballons non plus, il a tiré très peu de fois au but. Quand vous voyez Kader Keita rentrer à 8 minutes de la fin et marquer, bah faut le faire jouer plus tôt ! Bref, pour moi, les Ivoiriens n'ont rien foutu ! » .

Le Cameroun


« L'équipe s'est réveillée uniquement quand les jeunes ont enfin joué. Regardez Alex Song, il a fait de bonnes entrées, mais quand on voit que Gérémi est fatigué, il ne faut pas le mettre. Le gardien, Carlos Kameni, il joue depuis qu'il a 16 ans, il a disputé je ne sais pas combien de CAN... En plus, il a fait deux grosses bêtises. Et un grand gardien ne fait pas ce genre de fautes. Rigobert Song, il faut le remercier pour tout ce qu'il a fait, il a rendu service au continent, je l'aime, mais il faut plutôt qu'il forme des joueurs. Les adultes qui sont là doivent partir, mais dans le bon sens. Et surtout ne pas disputer la CAN de trop. Pour moi, c'est ce qu'a fait Gérémi » .

L'arbitrage


« En Afrique, on a des problèmes d'arbitrage. On l'a encore vu sur cette compétition. Combien de buts ont été refusés ou acceptés alors qu'ils n'y étaient pas ? »

Les sélectionneurs


« La plupart d'entre eux débarquent alors qu'ils n'ont rien gagné en Europe. Surtout, ils passent d'entraîneur de clubs à sélectionneur d'une nation. Vous ne pouvez pas être coach des Ivoiriens en sachant qu'ils ont de grands entraineurs en clubs.


Vahid Halilhodzic, il n'a rien fait à Paris, ni à Rennes ni à Lille. Paul Le Guen ne peut pas prendre une nation, c'est pas possible. Et quand Le Guen débarque, il emmène avec lui toute son équipe. Ils sont dans de beaux hôtels, ils font la fête, c'est pas normal ça !


Le contre-exemple parfait est le mec qui s'occupe de la Zambie. C'est un éducateur, il est plus pédagogue, il ne s'affole pas et construit sur la durée. Personne ne le connait, on sait juste que c'était l'adjoint de Le Roy quand il s'occupait du Ghana, mais croyez-moi, dans deux ans, les Zambiens vont être difficiles à battre.
Pareil, si on avait gardé Jean-Marc Guillou à la tête de la Côte d'Ivoire, ça aurait été génial. Pourquoi à votre avis Guy Roux arrivait à tenir ses joueurs ? Parce qu'il connaissait les gamins par cœur ! Et quand les entraîneurs font aussi office d'agents de joueurs, ils placent leurs gamins... Tout le monde le sait.


Chez nous, le foot est toujours lié à la politique. Le coach n'est pas libre, il reçoit toujours des ordres d'en haut, c'est pas normal.
Pour les coachs, on préfère prendre des mecs de l'extérieur, les payer plus cher, plutôt que de prendre un mec du pays, qui sera moins payé et pas respecté par les joueurs.


Quand les coachs vont en Afrique de toute façon, c'est pour se faire de l'argent » .


Patson joue son nouveau spectacle “Yes We Can Papa !” avec des musiciens live sur scène, au théâtre Le Méry, du Mardi au Samedi à 21h40

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Le passif
0 0