En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 37 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Monaco-Bastia

Patrick Valéry : « Arsène Wenger m’a tout appris »

Une première moitié de carrière à Monaco, la seconde en Corse : Patrick Valery a eu deux amours. Alors que ses clubs de cœur se rencontrent ce samedi, l’ancien rude défenseur reconverti entraîneur revient sur son aventure de footballeur, marquée par Wenger, la Coupe d'Europe, Antonetti et l’ambiance de Furiani.

Modififié
Vous avez joué près de 250 matchs avec Monaco. Comment êtes-vous arrivé sur le Rocher ?
Je suis arrivé au centre en 1985. J'étais à peu près de la même génération que Lilian Thuram et Emmanuel Petit. Monaco est venu me chercher, avec les sélections inter-ligues, un truc comme ça. Il y avait plusieurs clubs sur le coup, mais j’ai choisi la Principauté. J’ai fait le cursus classique, avec d’abord un contrat aspirant stagiaire avant de devenir professionnel. Quand Arsène Wenger a débarqué en 1987, il m’a pris dans son groupe et c’est comme ça que c’est parti. J’ai eu un peu de chance, puisqu’il y a eu pas mal de blessés, et je suis devenu champion de France dès la première année, à dix-huit ans. J’avais participé à six ou sept rencontres. C’était complètement fou de gagner si jeune, dès la première année. Autour de moi, il y avait Jean-Luc Ettori, Patrick Battiston, Manuel Amoros, Claude Puel, Luc Sonor... Glenn Hoddle aussi.

Quand on a dix-huit ans, comment on trouve sa place dans un groupe comme ça ?
C’étaient des stars, mais ils étaient nickels avec les jeunes. Entre nous, c’était parfait. Ça n’avait rien à voir avec aujourd’hui, où tu peux voir des décalages entre les générations. Et puis, on se connaissait déjà, car au centre, on s’entraînait à côté d’eux.

Arsène Wenger, c’est une personne qui a compté pour vous ?
C’est lui qui m’a donné ma chance, qui m’a fait réellement grandir, qui m’a donné sa confiance. Surtout, c’est un mec droit. (Il insiste) C’est un entraîneur qui est droit. Et comme il n’y en a pas beaucoup, des mecs droits... Il a été très important pour moi. Avec lui, on sait où on va, quoi.

C’est-à-dire ?
C’est quelqu’un de très franc. Il m’arrivait de ne pas jouer, sans raison apparente, mais il m’expliquait pourquoi. Il n’y allait pas par 36 000 chemins, il me disait les choses, il disait ce qu’il pensait, et il faisait ce qu’il disait. Et pas qu’avec moi, d’ailleurs. Alors que maintenant, il y en a beaucoup qui parlent, mais ils ne font rien. Cette relation d’honnêteté entre un joueur et un entraîneur est primordiale. Si tu n’as pas ce genre de qualité humaine, les joueurs te mettent eux-mêmes dehors. Dans le reste de ma carrière, je n’ai pas vu beaucoup d’autres coachs comme Arsène. Il m’a tout appris.

« Avec Antonetti, on était parfaitement dans l’ambiance corse... »

L’AS Monaco pour vous, c’est aussi des coupes d’Europe. Une demi-finale de C2 contre Gênes en 1990, puis une finale en 1992.
J’étais titulaire à cette période-là. On avait un super groupe. Ça jouait dans une bonne ambiance. On rigolait pas mal. Mais on a perdu à l’arrivée. Donc ce n’est pas mon meilleur souvenir. Un bon et un mauvais souvenir à la fois.

Surtout que la finale de 1992, à Lisbonne, a lieu au lendemain de la catastrophe de Furiani...
On a appris la mauvaise nouvelle par nos épouses. Elles devaient venir pour la finale, sauf qu'avec l’accident, elles n’ont pas pu faire le voyage. Mais comme les médias n’étaient pas aussi présents qu’aujourd’hui, on ne prenait pas forcément conscience de l’ampleur de la chose. On n’en parlait pas énormément au Portugal. D’ailleurs, il n’a jamais été question d’annuler la rencontre. Enfin, pas à ce que je sache.

Après ça, vous faites encore trois saisons sur le Rocher, puis vous quittez le club. Pourquoi ?
Parce qu’avec Jean Tigana, ça ne se passait pas forcément très bien. J’ai demandé à partir et j’ai été prêté à Toulouse, où je me suis pété le genou. Puis Frédéric Antonetti m’a appelé pour venir à Bastia. J’ai dit oui tout de suite.

Antonetti, il était plus sanguin qu’aujourd’hui ?
Ah mais attention, il est toujours sanguin, hein ! Ça ne se perd pas, ça. Disons qu’il est un peu plus calme, il a pris de l’expérience. C’est vrai qu’il gueulait dans les vestiaires. Mais encore une fois, c’était positif, car lui aussi était quelqu’un de droit. On était parfaitement dans l’ambiance corse avec lui.

Alors, comment on passe d’une ambiance monégasque très feutrée à l’ambiance corse, connue pour être un poil plus expressive ?
Ah ah... C’est une question de tempérament, je pense. Entre Bastia et moi, ce fut un beau mariage. Je n’ai même pas été surpris de l’ambiance au stade, car je la connaissais, vu qu’on y avait joué avec Monaco. Notamment lors de la bagarre générale en 1994 (vexés par des décisions arbitrales défavorables, des supporters envahissent le terrain et des joueurs s’en prennent à l’arbitre, provoquant des échauffourées entre les deux équipes. Bastia perdra ce match sur tapis vert, ndlr). Donc je savais où j’allais. C’était un environnement chaud qui me plaisait.

« Mon arrivée à Bastia a fait plaisir à mon père, c’est sûr. Il était fier. Et cette île m’a adopté, puisque j’y vis toujours actuellement et je ne me vois pas vivre ailleurs. Sauf pour le boulot, évidemment. »

Sur le terrain, vous étiez plutôt chauds aussi, avec Cyril Rool, Franck Jurietti... Des découpeurs !
Et encore, vous en oubliez ! Il y avait également Piotr Świerczewski, Jean-Jacques Eydelie, Sébastien Pérez... Ce n’étaient pas des tendres, hein ! Ça donnait un groupe hyper soudé, un vrai groupe de potes. On était toujours ensemble. On mangeait les uns chez les autres. Après les matchs, on allait boire des coups... On ne voit pas ça partout. Sportivement, ça marchait. On avait d’ailleurs joué la coupe Intertoto.

Vous n’aviez jamais eu de contact avec un club corse avant Bastia, vous dont le papa vient de l’Île de Beauté ?
Non, pas du tout. Mais mon arrivée à Bastia a fait plaisir à mon père, c’est sûr. Il était fier. Et cette île m’a adopté, puisque j’y vis toujours actuellement ! Je suis parti un an en Angleterre, je suis revenu trois ans, puis reparti un an en Grèce avec Christophe Galtier, et j’ai définitivement posé mes bagages ici. Franchement, je ne me vois pas vivre ailleurs. Sauf pour le boulot, évidemment. Pour ma carrière d’entraîneur, j’ai déjà bougé à Amiens, dans le Jura, donc si je dois me déplacer pour le travail, je le ferai. Mais je ne vendrai pas ma maison.

Aujourd’hui, vous n’êtes plus entraîneur de Champagnol ?
Non, j’ai arrêté. Mais mon ambition, c’est d’enchaîner les étapes petit à petit. Là, je cherche un bon projet en Ligue 2, National, CFA, CFA2...

Vous rêvez de coacher une équipe en particulier ?
Je ne rêve plus, moi. Je fais mon chemin tranquillement, et il m’emmènera là où il doit m’amener. Pas besoin de rêver !

Propos recueillis par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 5 heures 408€ à gagner avec PSG, Lazio & Fiorentina Hier à 12:05 OFFRE SPÉCIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!!
il y a 5 heures Golden Boy : Mbappé et Dembélé finalistes 40 Hier à 18:30 Le Récap "Ligue des champions" de la #SOFOOTLIGUE
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:50 Un U17 suspendu trente ans pour avoir frappé un arbitre 46 Hier à 12:16 Bastian Schweinsteiger : « Je suis ouvert à toutes propositions » 25 Hier à 11:47 Ils ont joué à Marseille ET au PSG (via Brut Sport) Hier à 09:50 Luiz Felipe Scolari va quitter Guangzhou Evergrande 20 jeudi 19 octobre Le très joli but d'Olivier Giroud 36 jeudi 19 octobre Une sauce barbecue géante se frite avec les supporters adverses 27 jeudi 19 octobre Il parcourt 6 000 km pour son club sur Football Manager 30 mercredi 18 octobre Lyon-Duchère : Enzo Reale suspendu 7 matchs 11 mercredi 18 octobre Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding 8 mercredi 18 octobre La roulette insolente de JK Augustin 34 mercredi 18 octobre À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 12 mardi 17 octobre 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus mardi 17 octobre 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! mardi 17 octobre Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 13 mardi 17 octobre Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 mardi 17 octobre Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 mardi 17 octobre Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 12 mardi 17 octobre Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 32 mardi 17 octobre Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 6 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 16 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50