Patrick Roberts, le golden boy

Ça y est, Manchester City, toujours plus dépensier, a lâché 16 millions d'euros pour arracher Patrick Roberts à Fulham. Un type qui est comparé à Messi, mais qui n'a même pas disputé 30 matchs en pro depuis ses débuts, en mars 2014. Alors, très gros coup ou coup de folie ?

Modififié
3k 43
Il y a d'abord chez Patrick Roberts ce gabarit : 1 mètre 67 pour 58 kilos, qui déjà rappelle la silhouette de l'actuel meilleur joueur du monde. Et puis il y a cet amour du crochet court, et du double contact, du dribble simple, utile, et toujours dans le sens du jeu. Enfin, il y a une accélération démentielle, et un ballon qui colle au pied en toutes circonstances. En bref, quelques éléments physiques et techniques qui rappellent le génie barcelonais et qui lui valent rapidement le surnom de « Messi anglais » dans la presse britannique, peu avare en enflammades. Car pour le reste, Patrick Roberts a encore, logiquement, beaucoup à prouver sur le pré.

Un diamant à polir


Né à Kingston upon Thames, une petite ville de 43 000 habitants à l'ouest du Grand Londres, de deux parents scousers, Patrick Roberts se passionne rapidement pour le ballon rond et pour les Reds, avant de démontrer très jeune de grandes qualités. D'abord licencié au AFC Wimbledon, il est repéré à treize ans par Fulham après avoir terminé meilleur buteur d'un tournoi organisé par la chaîne de supermarché Tesco, et rejoint ainsi le centre de formation des Cottagers, avant de signer son premier contrat pro après son dix-septième anniversaire, en février 2014. Jusque-là, rien d'anormal. Un homme va pourtant se charger de faire basculer la carrière du jeune homme. À l'instar de Carlo Ancelotti lorsqu'il avait découvert Adrien Rabiot, Felix Magath, alors en mission sauvetage après avoir été nommé entraîneur le jour de la Saint-Valentin, va faire un tour dans les catégories de jeunes, histoire de dégoter du sang neuf.

Bluffé par les qualités du petit ailier, l'Allemand, d'ordinaire plutôt avare en compliments, décrit alors Roberts comme un « talent extraordinaire » avant de le convoquer dans le groupe pro, et de le lancer dans le grand bain en le faisant entrer en jeu face à Manchester City (défaite 5-0), puis Everton (défaite 1-3). Et si Magath et son nouveau joyau ne peuvent empêcher la relégation inévitable, Roberts continue sur sa lancée en éclaboussant l'Euro U17 de son talent, et en menant l'Angleterre à la victoire finale, avec trois buts et quatre passes décisives. Au même titre que son partenaire Dominic Solanke ou que le Portugais Ruben Neves ou encore le Hollandais Steven Bergwijn, Roberts attire alors la convoitise de tous les cadors de Premier League, d'Arsenal à Chelsea en passant par Liverpool et les deux clubs de Manchester.

Politique des quotas


Mais voilà, la saison de confirmation, en Championship, est plus compliquée, et Patrick Roberts ne fait que 17 apparitions, dont deux toutes petites titularisations, avant d'être renvoyé avec les U21 pour la fin de saison. Alors, comment les Citizens ont pu être tentés de lâcher une telle somme sur un joueur ayant disputé moins de trente matchs en pro, et surtout, pourquoi Patrick Roberts a-t-il rejoint une équipe où il sera barré par Silva, Nasri, Navas ou encore Sterling ? D'une part, Manchester City, lors de cette fenêtre, s'est séparé définitivement de James Milner, Frank Lampard, Dedryck Boyata, Scott Sinclair et Micah Richards. Soit cinq homegrown players. Que ce soit en Premier League ou en Ligue des champions, la liste de joueurs enregistrés doit contenir au moins huit joueurs formés localement, c'est-à-dire ayant été affiliés à la Fédération britannique durant trois saisons entre leur 15e et 21e année.

Or, avant les arrivées de Sterling, Delph, puis Roberts, seuls Joe Hart et Gaël Clichy remplissaient encore ces critères. À l'instar du PSG avec l'arrivée de Stambouli, le transfert de Roberts s'inscrit donc plus dans une logique administrative. Les critères de recrutement des Citizens étant de trouver des joueurs britanniques confirmés ou à très fort potentiels, pouvant rejoindre l'équipe première à moyen terme. Bref, des profils qui ne courent pas les rues. Car aussi cher qu'il ait pu coûter, Patrick Roberts ne devrait pas connaître les joies de l'Etihad Stadium immédiatement puisqu'aux dernières nouvelles, il semblerait qu'il intègre d'abord l'équipe « Elite Development Squad » , dirigée par Patrick Vieira. À voir si l'ancien capitaine des Gunners parvient à le faire progresser au point de lui enlever l'étiquette de « Messi anglais » , et d'enfin se faire son propre nom.

Youtube


Par Paul Piquard
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

La ptite équipe EDS de Patoche a gagné l'équivalent de la C1 à leur niveau je crois. Elle a du bon lvl. Quand ils arriveront tous à maturité pour jouer en PL, ça peut faire mal.
ManodesMontagnes Niveau : CFA2
Message posté par S.Mil
La ptite équipe EDS de Patoche a gagné l'équivalent de la C1 à leur niveau je crois. Elle a du bon lvl. Quand ils arriveront tous à maturité pour jouer en PL, ça peut faire mal.


Comment renvoyer le Real Madrid au bac à sable... 16 millions l'U21
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Je prends mon pot XXL de pop-corn et j'attends l'inéluctable chute de la Premier League et de sa folie dépensière.
Il aura coûté plus cher que le milieu de terrain titulaire de la Juve Pirlo-Marchisio-Pogba-Vidal.

Magnifique, rendez vous dans 5 ans pour évoquer cet énième flop anglais.
Message posté par Two-Face
Il aura coûté plus cher que le milieu de terrain titulaire de la Juve Pirlo-Marchisio-Pogba-Vidal.

Magnifique, rendez vous dans 5 ans pour évoquer cet énième flop anglais.


Non non, t'auras des mecs pour te sortir que cet achat est parfaitement cohérent parce que le gars est un monstre et le montant tout aussi raisonnable, en raison des quotas des homegrown players!
Et en raison du taux de change aussi!!!


Donc en gros si j'ai bien tout compris les 2 clubs dopés aux gazodollars (ou petro ou whatever) ont créé un nouveau modele qui n'a aucune logique sportive à moyen-long terme: je vire mes homegrowns player (chantome, clement, armand, boyata, richards, etc...) je surpaye des joueurs confirmés (exception Verratti pour Paris et Hart pour City) pour tout gagner tout de suite (evidemment ca marche mieux en championnat qu'en C1), je developpe pas trop mon centre de formation (exception City qui est allé chercher le mec du Barca et developpe son Elite Squad) et j'integre tres peu mes jeunes (pas le temps, je dois tout gagner tout de suite et c'est pas le match de Rabiot en quarts de C1 qui va arranger les choses) MAIS a cause de ces batards de l'UEFA qui veulent pas me laisser jouer à FM tranquille, je suis obligé d'avoir des joueurs nationaux du coup je suis obligé d'aller eux aussi les surpayer pour pouvoir juste participer à la C1! Pourquoi faire simple quand on peut tout acheter?
Perso je n'ai jamais vu jouer Roberts donc je ne pourrais pas commenter le prix d'acquisition. Je sais simplement qu'il fait partie de la generation doree de Fulham au meme titre que Woodrow, Dembele, Burn, Hyndman.
Si l'on effectue une comparaison a la louche, le prix est dans la lignee de ce que le Real a paye pour Varane, Monaco pour Ocampos et Bernardo Silva, Marseille pour Thauvin, Paris pour Verrati, Arsenal pour AOC, l'Inter pour Kovacic etc.

Vous vous gaussez des arguments des HG players mais c'est simplement l'application du phenomene de rarete en economie. Ne pas comprendre cela est tout de meme aberrant.
C'est achat est parfaitement cohérent. Le gars est un monstre et le montant est raisonnable. Pensez au quota des homegrowns.

Ah oui, pensez au taux de change aussi.
Message posté par AriGold
Perso je n'ai jamais vu jouer Roberts donc je ne pourrais pas commenter le prix d'acquisition. Je sais simplement qu'il fait partie de la generation doree de Fulham au meme titre que Woodrow, Dembele, Burn, Hyndman.
Si l'on effectue une comparaison a la louche, le prix est dans la lignee de ce que le Real a paye pour Varane, Monaco pour Ocampos et Bernardo Silva, Marseille pour Thauvin, Paris pour Verrati, Arsenal pour AOC, l'Inter pour Kovacic etc.

Vous vous gaussez des arguments des HG players mais c'est simplement l'application du phenomene de rarete en economie. Ne pas comprendre cela est tout de meme aberrant.


Ouais, c'est bien de citer des noms, mais tu sembles oublier que Verratti par exemple était un taulier de Pescara qui avait obtenu sa montée en Série A, notamment grace à lui (et d'autres). Idem pour les autres qui avaient plusieurs matchs de haut niveau dans les jambes.

Ton protégé là, il me fait penser à Odegaard ou Halilovic, soit des mecs achetés 3-4 ME à leurs clubs formateurs. City en met le quadruple sur le même profil.

Tu pourras pas faire croire que c'est pas débile, sachant également comme dit plus haut que des HG players, ils en avaient avant de les jeter et ils en ont toujours en interne.
"Mon protege"? Alors que je dis que je ne peux pas l'evaluer alors que je ne l'ai jamais jouer?

Un peu d'honnetete stp si tu veux que l'on discute sereinement.
Et ta comparaison avec Halihovic et Odegaard est incorrecte dans le sens ou il ne s'agit pas de transferts domestiques et que les clubs vendeurs n'avaient pas la surface financiere de Fulham.
Message posté par AriGold
"Mon protege"? Alors que je dis que je ne peux pas l'evaluer alors que je ne l'ai jamais jouer?

Un peu d'honnetete stp si tu veux que l'on discute sereinement.



J'avais oublié, t'es très premier dégré... Ce qui n'est pas honnête surtout c'est de dire qu'un mec qui facture dans sa jeune carrière, 2 matchs de PL, et 17 de Championship dont 2 titularisations seulement, joue dans la même cour que d'autres qui ont été titulaires dans des clubs pro de l'élite ou qui ont aidé une équipe obscure à monter dans l'élite.

Le mec est encore au biberon, avec des recruteurs normaux, il ne vaudrait pas plus de 5ME, HG ou pas.
John07000 Niveau : DHR
Faut quand même pas oublier que 16M pour City c'est insignifiant. Les 15 pour Thauvin sont bien plus aberrant
Est ce que quelqu'un sait si les clubs ont le droit d'utiliser la vieille ruse Football Manager concernant les quotas de joueurs homegrown sur les listes LDC ?
A savoir inscrire moins de 25 joueurs et utiliser le nombre de places manquantes pour palier le manque de joueurs homegrown ?

Ok j'avoue seuls les initiés de Fm peuvent comprendre cette explication vaseuse
Message posté par AriGold
Et ta comparaison avec Halihovic et Odegaard est incorrecte dans le sens ou il ne s'agit pas de transferts domestiques et que les clubs vendeurs n'avaient pas la surface financiere de Fulham.


Ouais je parlais plus du CV des bonhommes. C'est clair que Fulham c'est moins crève-la-dalle que Molde je crois, ou Dinamo Zagreb, mais ça reste un club qui végète en Championship depuis deux saisons maintenant, et qui a un gamin qui n'a presque jamais joué en PL, et sur lequel il ne compte pas dans l'immédiat pour apporter une plus-value à son équipe A.

City surpaie la plupart de ses transferts à mon avis, celui là en fait partie.
jesse pinkman Niveau : Loisir
le futur messi anglais lol

je peux plus me le voir cette PL qui achete n importe qui a n importe quel prix, quand je vois les recrutements et offres des west ham, villa, newcastle et leicester c est n importequoi

ils pillent notre triste Ligue 1, heureusement que notre force, contrairement a eux, c est que tous les ans il nous sort des nouveaux jeunes et explosent certains qu on voyait depuis qq années ( fekir lacazette imbula ferreira carasco cabela etc etc etc)
Bien sur que cela parait cher.
Ensuite il faut relativiser le prix en prenant compte de la puissance financiere des clubs vendeurs et acheteurs, de cette fichue regle des HG qui va surement etre durcie et du potentiel financier et sportif du joueur.
Message posté par jesse pinkman
le futur messi anglais lol

je peux plus me le voir cette PL qui achete n importe qui a n importe quel prix, quand je vois les recrutements et offres des west ham, villa, newcastle et leicester c est n importequoi

ils pillent notre triste Ligue 1, heureusement que notre force, contrairement a eux, c est que tous les ans il nous sort des nouveaux jeunes et explosent certains qu on voyait depuis qq années ( fekir lacazette imbula ferreira carasco cabela etc etc etc)


C'est quand même dingue que les français se plaignent et parlent de pillage, alors que les clubs de la PL que vous piffez pas, mettent 15ME sur des Amavi et consorts, et que ça ne vous gêne pas, vous, de "piller"- et le mot est parfaitement légitime- la Liga Sagres entre autres. Faudrait nettoyer la poutre dans ses yeux hein!
Completement d'accord avec le dernier poste de Djadjo!!
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3k 43