1. //
  2. // Premier League -J9
  3. // Manchester United/Stoke City

Patrice Évra, une histoire française

Les propos de Sir Alex Ferguson concernant Patrice Évra ont quelque peu tranché avec les attaques qui ont suivi en France la sortie du joueur dans Téléfoot. Ils offrent donc l'occasion de rappeler que l'affaire Évra s'inscrit dans un contexte franco-français où rémission et humour sont les grands absents.

Modififié
57 39
« Je n'ai jamais eu aucun problème avec Patrice. C'était un grand capitaine, un grand professionnel. Cet épisode lors du Mondial 2010 en Afrique du Sud est malheureux. À l'époque, c'était le capitaine et il devait prendre sur lui-même pour représenter les joueurs auprès du sélectionneur. C'était quoi son nom déjà ? Ah oui, Domenech. Si j'avais pu attraper Évra à ce moment-là, je lui aurais conseillé de ne pas faire ce qu'ils ont fait. » Dans le tourbillon médiatique faisant suite à la sortie de Patrice Évra, la réaction de Sir Alex Ferguson n'a pas traîné. Comme celle de David Moyes d'ailleurs, qui n'a pas fait autre chose que corroborer les dires de son prédécesseur : « Je ne sais pas ce que l'on pense de Pat en France, mais je sais qu'à Manchester, on le tient en haute considération. C'est un excellent joueur, il est fantastique dans le vestiaire et je ne peux que dire du bien de lui. » Relayées mardi, ces deux citations offrent une belle opportunité de sortir du cadre d'analyse trop franco-français de l'affaire avec ses acteurs, son histoire récente et ses lourdeurs.

À vouloir trop bien faire...

D'autant qu'au même moment paraissait dans Le Monde du mardi 22 octobre une tribune originale signée par François Manardo, ancien attaché de presse des Bleus de 2008 à 2010, dans laquelle ce dernier peignait avec sincérité l'attitude de Patrice Évra durant le mondial sud-africain. Le présentant en premier lieu comme un homme fier de son rôle de capitaine, nourri au quotidien par l'envie de bien faire et de gagner en légitimité auprès de son groupe, François Manardo explique comment le joueur, complètement bouffé émotivement par une envie de protéger un vestiaire déjà parti en vrille au moment même où il avait été nommé capitaine, a ensuite progressivement perdu les pédales pour une histoire qui s'est terminée comme chacun sait. Ironie du sort ou pas, ces propos de Fergie, Moyes ou Manardo - sortant donc tous de la bouche de personnes ayant côtoyé le joueur au quotidien - regardaient tous dans le même sens. Loin, très loin de la sémantique nerveuse que les chroniqueurs ou commentateurs du quotidien avaient servi au même moment. La réalité ou les projections fantasmées...

Pourquoi les Français ressassent Knysna ?

Car oui, là où il vit et passe donc l'essentiel de son temps, Patrice Évra jouit d'une excellente réputation. Comme l'explique Andy Lyons, boss du magazine anglais When Saturday Comes : « Patrice Évra est très respecté en Angleterre. Premièrement parce qu'il est un très bon joueur dans une excellente équipe qui a connu de nombreux succès. Ensuite parce que les Anglais se sont pris de sympathie pour lui au moment de l'incident avec Luis Suárez. Ils ont le sentiment depuis que le racisme doit être davantage médiatisé. Lorsqu'Évra a été conspué par les fans de Liverpool, beaucoup de gens ont trouvé cela profondément injuste. » Ian Herbert, correspondant à Manchester pour l'Independent ne dit pas autre chose : « Outre le fait que les supporters de United le respectent parce que c'est un très grand professionnel, Patrice Évra est très respecté ici parce que c'est quelqu'un qui parle librement, de façon directe, et sans langue de bois. En Angleterre, il existe moins de proximité qu'en France entre journalistes et footballeurs, et les joueurs des grands clubs refusent souvent de parler de choses personnelles. Dans ce contexte, Patrice Évra, qui est un grand blagueur, est particulièrement apprécié. » En ce qui concerne l'épisode de Knysna, il n'a été perçu que de manière très brouillonne par l'opinion publique anglaise, explique Andy Lyons : « Il y a une sorte de confusion ici à propos de Knysna. Les gens se demandent pourquoi cette histoire de grève lors de la Coupe du monde 2010 est toujours sujet à conversation en France. » Caricature du footballeur écervelé ici, Patrice Évra est donc là-bas un joueur respecté, notamment pour avoir soulevé le problème du racisme en Angleterre. Un monde d'écart donc.

Humour anglais

Quant à « l'affaire » de la playmate de février dernier, pas mentionnée, elle n'a visiblement pas laissé d'empreinte dans l'inconscient collectif anglais. Sans doute parce qu'elle n'en est qu'une parmi des dizaines au Royaume-Uni. Aussi parce qu'elle s'inscrit dans la culture de la presse à scandales anglaise. En France, elle avait été pourtant l'occasion d'un énième déferlement de haine envers les footballeurs de la part de l'ensemble de la presse. Pourquoi ? Ian Herbert propose un premier élément de réponse : « En Angleterre, les affaires de mœurs sont relayées seulement dans la presse tabloïd, ce qui évite de leur donner trop d'importance... Et de façon plus générale, la Premier League est vécue ici comme une grande comédie où les joueurs sont des bons ou des mauvais garçons dont on attend ou non des conneries. » Et de conclure : « Il y a quand même beaucoup plus d'humour dans le foot anglais que dans le foot français. »

Par Antoine Mestres
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

germainalesida Niveau : District
en faite Patrice Evra c' est tout le contraire d' un Hollandais ou d' un Allemand lui attend d' etre dans sont pays pour foutre le bordel sinon quand il est chez les autre c' est un mec bien
Note : 1
Bien parlé les gars. Au moins, les sportifs et les journalistes là-haut sont honnêtes et réalistes sur certains points.
"C'était quoi déjà son nom ? Ah oui , Domenech . "
Tacle à la poitrine (copyright Nigel De Jong ).
Les Francais ressassent pas Knysna...

Ils ressassent le fait de voir les mêmes vilaines trognes qui n'ont pas changé depuis 2010!
Dont Evra d'ailleurs! Mais bon paraît qu'on a personne bla bla bla!

Ceci ditc'est surtout les pompes a foutre de consultants qui ressassent Knysna comme la soupe froide sur tout les plateaux Télé!

Knysna c'est la collaboration ou la guerre d'Algérie du foot! La honte qu'on doit se retaper tout les 10 jours pour pas oublier que les footeux en EDF sont des Salauds!
Ménès qui remue la merde (et ca éclabousse), c'est comme Hollande qui baisse son froc a faire des excuses en Algérie en Israel blah blah blah!

Evra a eu tord de s'attaquer a Fernandez et Liza en tant que joueur mais Fernandez c'est un des consultants les plus gerbants chez RMC

La plupart des journalistes passent leur temps a taper sur tout le monde et les footeux devraient rien dire? Il a eu bien raison Evra de leur chier un peu sur la gueule!
Franchement, quel crédit accorder à Ferguson et Moyes quand on sait que la vérité sort de la bouche de Michel Fernandel et Rolland Tournevis?

Aucun.
Evra est un con*, terminé bonsoir!
Prospère Mulenga Niveau : CFA
Note : -10
franchement c'est vraiment un pays de victime la France ! Comment des trou du cul comme Evra peuvent-ils jouer en EDF ? Ce batard fait l'élève modèle à l'étranger alors que c'était un des leaders dans le bus . Petite taffiole
Dans une news précédente j'avais sorti que les Français crachaient constamment sur des joueurs adorés en Angleterre comme "Evra, Cantona et Henry" mais faut quand même pondérer hein :

Comment veux tu perdre ton temps à cracher sur de gentils débiles (qui derrière font leur boulot) quand t'as des véritables guignols sur lesquels taper tout au long de la saison : Nasri, El-Hadji Diouf, Torres, Tevez, l'accent incompréhensible des joueurs de Liverpool qui ridiculise les problèmes de syntaxe de Ribery, les frasques sexuels des membres de la sélection anglaise (autre chose que l'affaire Zahia hein) aka Rooney/Cole/Giggs/Terry... ouais je sais qu'il est gallois mais osef.

Rien que l'histoire de Cole qui arrive à au centre d'entrainement pour tirer à la 22 Long Riffle sur un étudiant "pour rire" vaut toutes les fautes de français des interviews de l'EDF. Sans déconner je sais pas ce qu'il aurait prit s'il avait été un joueur de l'OM.

Comme on dit : que chacun balaie devant sa porte. Midi à 14H, toussa...
Knysna c'était peut-être le moment le plus marrant de ces dernières années en EdF
C'est bien plus sympa d'avoir une equipe de bras cassés, mi-racaille mi-molette, qu'une équipe de saussisses allemandes bien huilées.
Combien de tps allons nous encore avoir droit à des articles sur Patrice Evra ?
@ kev : En même temps , t'es pas obligé de cliquer dessus .
Mehmet Scholl Niveau : CFA
Ah nan mais le Evra de United est très bien. Sérieux, bosseur, respectueux de l'institution etc etc...

C'est le Evra de l'EDF qu'on conchie allégrement, vous savez, celui qui dès qu'il rentre en France mesure la taille de sa bite par rapport au nombre de saisons qu'il a fait à United, celui qui s'autoproclame meilleur latéral du monde x fois, celui qui prend ses partenaires en équipe nationale pour de la merde ( hors gros cadre jouant dans un poids lourd européen )

C'est un peu le mec que vous avez eu au taf, qui a eu une mutation à l'étranger et quand il revient, il pisse partout, fais l'éloge de son pays d'accueil, son boss, son cadre et style de vie, bref celui qui vous crache à la gueule en réunion parce qu'on fait pas comme ça la ou il taffe maintenant et que seul la vision de son nouveau pays vaut quelque chose, dénigrant au passage son pays et tout ce qui le comporte.

Vous l'avez eu c'gars la au taf ?? Bon bah ca se règle avec un " bon t'es gentil maintenant et tu la fermes ou tu prends direct le premier vol direction ton eldorado ok ? "

Bon bah la c'est pareil, sois il la ferme et se met au diapason, soit il se casse et bon vent, belle vie adieu.

Étant donné son passif, il aurait déjà du prendre son billet pour Heathrow mais bon...
"Je n'ai jamais eu aucun problème avec Patrice. C'était un grand capitaine, un grand professionnel"

"Je ne sais pas ce que l'on pense de Pat en France, mais je sais qu'à Manchester, on le tient en haute considération. C'est un excellent joueur, il est fantastique dans le vestiaire et je ne peux que dire du bien de lui"

"Premièrement parce qu'il est un très bon joueur dans une excellente équipe qui a connu de nombreux succès"

"Outre le fait que les supporters de United le respectent parce que c'est un très grand professionnel, Patrice Évra est très respecté ici parce que c'est quelqu'un qui parle librement, de façon directe, et sans langue de bois"

Voila un portrait élogieux d'Evra par des personnes qui le côtoie régulièrement depuis 8 ans. Et là on comprend ce qu'a voulu dire Pat' avec ses gens qui essaye de lui coller une mauvaise image.
Pat' l'abruti, l'écervelé, le mauvais joueur ect... Maintenant que la vérité éclate au grand jour, j'espère que Radio Mes Couilles et tous les autres polémistes en carton réfléchiront sur leur ligne de conduite.

Evra adulé en Angleterre et par la France du Bas, mais vilipendé par le pouvoir journalistique, a lancé son appel pour libérer le pays de ses vermines...

Evragate devient l'appel du Capitaine Evra pour un renouveau du journaliste sportif français.
Hatem Peinard-Frais Niveau : DHR
Message posté par Mehmet Scholl
Ah nan mais le Evra de United est très bien. Sérieux, bosseur, respectueux de l'institution etc etc...

C'est le Evra de l'EDF qu'on conchie allégrement, vous savez, celui qui dès qu'il rentre en France mesure la taille de sa bite par rapport au nombre de saisons qu'il a fait à United, celui qui s'autoproclame meilleur latéral du monde x fois, celui qui prend ses partenaires en équipe nationale pour de la merde ( hors gros cadre jouant dans un poids lourd européen )

C'est un peu le mec que vous avez eu au taf, qui a eu une mutation à l'étranger et quand il revient, il pisse partout, fais l'éloge de son pays d'accueil, son boss, son cadre et style de vie, bref celui qui vous crache à la gueule en réunion parce qu'on fait pas comme ça la ou il taffe maintenant et que seul la vision de son nouveau pays vaut quelque chose, dénigrant au passage son pays et tout ce qui le comporte.

Bon bah la c'est pareil, sois il la ferme et se met au diapason, soit il se casse et bon vent, belle vie adieu.



J'ai l'impression que tu parles plus du connard que t'as pu connaitre au taf que d'Evra.

Je vois pas vraiment Pat traiter Benzema et Ribery comme des merdes, puis se mettre soudainement à les respecter parce qu'ils viennent de signer au Real/Bayern. Et encore moins cracher sur le mode de vie ou les méthodes d'entrainement en France.
En meme temps on peut pas vraiment le remplacer en EDF vu que Clichy a son profil en moins bien, que Digne est encore trop tendre et que Rama Yade est indisponible.

Et pour ceux qui disent qu'il a le melon je vous conseille de voir qui est sa femme ça en dit long sur le bonhomme.
Message posté par zitka

Evra a eu tord de s'attaquer a Fernandez et Liza en tant que joueur mais Fernandez c'est un des consultants les plus gerbants chez RMC


Tout ce que j'attends, pour régler le conflit, c'est une battle de syntaxe entre Evra et Fernandez...
De quoi faire un génocide à l'académie française !
Selbycool Niveau : CFA2
Cette "affaire" pourra peut-être servir à démontrer la véritable nature de l'affaire Knysna : on est juste dans un total média trip franco-français. Sans la volonté l'Equipe de détruire Anelka, Knysna n'aurait jamais eu lieu... Sans la volonté de Téléfoot de faire du buzz, cette nouvelle affaire n'aurait jamais eu lieu... (suffit de voir l'interview pour s'en convaincre, avec les questions qui cherchent à chauffer le Pat dix fois d'affilée avant que ce couill*n finisse par y aller - je suis journaliste TV, je sais comment fonctionne une ITV).

Et ça fait trois ans que les français s'en cognent dans les grandes largeurs, alors, please, foutez-nous la paix avec ces histoires sordides. Laissez les mecs taper dans le ballon, ils ont déjà bien assez de mal à faire de bons résultats.
c'est l'histoire de simplet chez les rosbeef...
Funk Doctor Niveau : CFA2
Il y a du vrai dans cet article.

Evra est apprécié et respecté en Angleterre (un supporter de Manchester qui me dit qu'Evra est loin d'être le meilleur joueur de l'équipe, mais qu'il est toujours à 150% avec le maillot de United), pour les raisons qui sont citées. Il est franc, direct, et je trouve dommage que l'on oublie des détails comme, lorsqu'il a les larmes aux yeux pendant la marseillaise pour son premier match comme capitaine avec l'EDF. Genre de détails qu'on passe bien vite.

Maintenant il faut bien dire aussi qu'il a un melon énorme, et qu'il vit sur une autre planète. Quand il dit dans l'interview de Téléfoot "les français ont une belle image de Patrice Evra" ou un truc dans le genre, tu te demandes à quel endroit il va en France. Comme dans une interview récente, où il parle de son éventuelle prolongation à Man United, et qu'il dit "le club rêverait que je finisse ma carrière"...bon faut lui dire aussi de redescendre sur Terre.

Je trouve ça un peu dommage qu'on en fasse tout un cirque sur lui. Je trouve ça inintéressant
Je vois pas bien où l'article veut en venir ou plutôt je vois que le gars qui l'écrit veut tempérer les propos sur Evra mais il n'apporte aucun argument probant pour atteindre son but.
Evra est bon et respecté en Angleterre. Oui mais est-il bon et respecté en France?
Au surplus, vu que l'on demande leurs avis aux anglais sur le comportement du gus, ces mêmes gugus devraient peut etre nous demander notre avis sur son comportement.
Or, son comportement en France, quel est-il?
Celui du capitaine de l'Af Sud 2010, en soi déjà on pourrait s'arreter là.
Cela dit, et alors qu'on lui a laissé la possibilité de revenir, quelle est son attitude présente?
Débiter des insultes niveau CE1 (j'attendais même le fameux "pédé sexuel" de l'époque) vis à vis de journaleux sans intérêt dans un contexte de détestation de l'équipe de france.
Bref, il s'est rabaissé à leur parler de cette manière et a fait peu de cas de l'équipe à laquelle il appartient dans le même temps.
Voilà, ça c'est l'image qu'on a d'Evra en France.
Et, en effet, elle n'est guère positive.
Ca ne coûte pourtant pas grand chose d'essayer de parler correctement, de s'instruire, de donner une image positive de son sport (et ce quand on prétend le représenter, lui et ses coéquipiers) etc...
Mais ça a déjà l'air de trop lui coûter.
Quant aux types type Deschamps ou Le Graet, arf, je dirais qu'à côté j'excuserais presque Evra tant leur lâcheté est méprisable.
Le football français a vraiment tout ce qu'il mérite, soit un niveau pitoyable et une qualité morale proche de 0.
Retenez à côté ce que l'entraîneur d'Anderlecht a pu dire après s'etre fait balader par Paris, "on espère qu'ils nous regarderont de haut, on ira là bas en souhaitant qu'ils soient dans leur moins bonne forme et nous dans la meilleure, et on essaiera d'obtenir quelque chose".
Ca, dans un autre registre, c'est etre un homme, non pas parce que tu ouvres ta grande gueule mais simplement parce que tu souhaites donner le meilleur de toi-même...Et j'ai plus entendu un français du monde du foot parler comme ça depuis des lustres.
" Quand il dit dans l'interview de Téléfoot "les français ont une belle image de Patrice Evra" ou un truc dans le genre, tu te demandes à quel endroit il va en France. "

Il vit pas en France justement.
Les deux seuls contact qu'il a avec la France c'est d'un côté les journaux-torchons et autres bouffons type Menes, de l'autre les pucelles avec un maillot de l'EDF qui lui sucent la queue pour un orthographe.

Rajoute à ça la vie de millionnaire popstar et tu te demande pourquoi il est déconnecté de ta réalité ? T'as de drôles de réflexions sérieux...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
57 39