Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Metz-Marseille

Patrice Évra, roi de la communication ?

Quasiment catalogué ennemi public en 2010 pour son implication dans la grève de Knysna, Patrice Évra est aujourd'hui l'un des footballeurs français les plus médiatiques et appréciés. Derrière l'apparente liberté de ton et les déclarations tapageuses, se cache-t-il un expert en gestion d'image ?

Modififié
« C’était une ambiance incroyable. Si on avait joué la finale de l'Euro au Vélodrome, on aurait été champions d’Europe ! Au Stade de France, les gens étaient plus venus faire des selfies, c’était comme dans une cathédrale... » Au moment de faire ses premiers pas comme joueur de l'Olympique de Marseille, Patrice Évra n'a pas fait dans la demi-mesure, ni hésité à taper sur le public parisien du Stade de France pour se mettre dans la poche le peuple marseillais. Une provocation mal maîtrisée diront certains, une vraie belle manœuvre digne d'un homme politique aguerri pour d'autres, comme Pierre Benoît, directeur général de l'agence marketing 1min30. « Ce n'est pas tant une déclaration pour attaquer quelqu'un, mais une déclaration pour se mettre dans la poche une cible bien définie, ce n'est aucunement gratuit. » Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, extrêmement prudent selon Enzo Djebali, de Sports Media Consulting, car « il utilise un argument sur un fait qui n'existe pas : la finale au Vélodrome n'a jamais eu lieu, donc impossible de vérifier la différence. Néanmoins, il a un écho historique victorieux : la demi-finale de l'Euro 84 face au Portugal, c'était au Vélodrome, celle de l'Euro 2016 contre l'Allemagne aussi. Deux matchs historiques. » Pas un hasard donc, si le Patrice Évra de 2017 jouit d'une image autrement plus positive que celui de 2010, l'une des principales incarnations du fiasco de Knysna, car il était en première ligne et n'obéissait à aucune règle de communication.

Le jour où Payet a régalé pour son premier match à l’OM

« Parfois, il défend des causes qui ne le méritent pas » Sébastien Bellencontre, agence 4Success


Avoir su rétablir une situation a priori sans retour traduit une stratégie de communication forcément bien menée. « Il faut voir que cela a pris du temps pour réhabiliter Patrice Évra » , estime Sébastien Bellencontre, de 4Success, société de conseil en gestion d'images pour sportifs de haut niveau. Lui qui travaille avec Mathieu Bastareaud ou Antoine Griezmann, dont l'image lisse contribue à la popularité actuelle, considère que le latéral gauche de l'OM « a su surfer sur la remontée de l'image de l'équipe de France sous Didier Deschamps. D'ailleurs, les deux se sont rendu service lors du match contre la Suède : Évra a apporté son expérience, sa capacité à être un relais, quand Deschamps a donné l'opportunité à Évra de prouver qu'il était au service de la sélection, qu'il pouvait accepter de revenir ponctuellement. » Plus qu'une anodine 81e sélection pour enrichir un CV déjà blindé, « cette convocation, c'est à la fois une récompense pour Évra, mais aussi une preuve que son état d'esprit est très collectif. Il l'est peut-être parfois trop, et il s'en va défendre des causes qui ne le méritent pas, comme en 2010, mais de manière générale, tout cela montre qu'il fait partie des joueurs dont une équipe a besoin. » Aujourd'hui, ses coéquipiers donnent même l'impression d'aller dans le sens de cette image de capitaine exemplaire dont on loue l'état d'esprit et les prises de parole décisives dans l'intimité du vestiaire. Et dernièrement, il a su incarner un homme « normal » capable de diffuser un podcast sur le « duck face » ou de danser affublé d'un masque de Chucky... Vraiment spontané ?

« C'est comme si Snapchat avait été inventé pour Patrice Évra. » Enzo Djebali, Sport Media Consulting


« Je pense qu'il y a une part de spontanéité même s'il sait ce qu'il fait, assure Pierre Benoît. Même si on leur disait de le faire pour son image, Yoann Gourcuff ou Jérémy Toulalan ne pourraient pas faire la même chose, d'ailleurs, ils sont moins populaires et médiatiques qu'Évra aujourd'hui, car à sa manière, il a su occuper le terrain quand, sportivement, il allait moins bien. » Pour Enzo Djebali, Tonton Pat est un véritable maître en E-réputation. « Pour avoir sa place dans l'orchestre de la communication, il faut être dans les réseaux sociaux. Aujourd'hui, les sites internet ne sont même plus les supports de communication, encore moins pour les joueurs de football. Pour dire à quel point aujourd'hui les réseaux sociaux supplantent tout : la danse de Chucky, je l'ai vu sur BFM TV. Et les réseaux sociaux aiment les caractères tranchés et pas subtils : faire un coup d'éclat en une phrase ou en huit secondes, c'est comme si Snapchat avait été inventé pour Patrice Évra. » Et même si l'application n'a pas été conçue pour lui, l'ancien capitaine des Bleus a clairement su prendre le train en marche. Pierre Benoît : « Ce qu'il a fait avec ces podcasts sur des sujets légers et donc peu risqués, c'est une manière de se positionner médiatiquement face à un public jeune. Il ne cherche clairement pas à séduire la génération de nos parents, qui ne va pas ou peu sur les réseaux sociaux, mais bien les générations futures. » Avec quel objectif en ligne de mire ? « Dur à dire, il s'arrange pour communiquer sur l'homme, comme s'il préparait déjà l'après-football. Veut-il être consultant foot pour un média ? Rester dans le monde du foot comme technicien ? Ou alors totalement changer de secteur ? Cela ressemble plutôt à une réorientation vers une médiatisation grand public.  » Un domaine dans lequel David Ginola fait aujourd'hui figure de référence, l'ancien ailier du PSG ayant su devenir une personnalité médiatique hors du football. « Ce sera un peu plus dur pour Évra, car Ginola avait l'avantage d'être un sex symbol étant footballeur » , analyse le DG de 1min30. Reste l'option ultime, l'arme nucléaire pour devenir médiatique à tout prix, un poste de chroniqueur à Touche pas à mon poste. Une option plausible pour Pierre Benoît : « Pas bête comme idée, je pense qu'il en serait capable et serait une bonne recrue pour Cyril Hanouna. »



Par Nicolas Jucha Tous propos recueillis par Nicolas Jucha à l'exception de ceux de Patrice Évra, issus de sa conférence de presse de présentation à Marseille.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 4 heures Un club normand change de maillot pour soutenir les gilets jaunes 9 il y a 6 heures Laporte : « Deschamps ne m’appelle pas pour des raisons personnelles » 90
Partenaires
Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 11 heures Les trophées 2018 de SO FOOT !