1. //
  2. // 9e journée
  3. // PSG/Olympique de Marseille

Pastore ne « comprend pas » Blanc

Modififié
9 30
Depuis cet été, Ángel Di María est un renfort certain pour le PSG. De fait, l'Argentin a modifié la hiérarchie des joueurs offensifs de la capitale.

Titulaire lors des deux premiers matchs de Ligue des champions (contre Malmö et le Shakhtar), l'ancien Mancunien pousse Laurent Blanc à mettre Javier Pastore sur la touche. « Je ne comprends pas, mais je dois l'accepter, regrette Pastore dans un entretien au JDD, travailler plus pour le convaincre de me relancer dans son onze pour la Ligue des champions. »

Lorsqu'El Flaco n'est pas sur le terrain, c'est Zlatan qui endosse le costume du meneur de jeu argentin : « Désormais, Ibra a plus ou moins le rôle qui me sied le mieux, analyse Pastore. Il s'est éloigné des 16 mètres, aime conserver le ballon pour faire jouer ses partenaires. On a des caractéristiques différentes, mais lorsque je ne joue pas, c'est lui qui évolue en numéro 10. Et quand on est alignés ensemble, on fait attention à ne pas se marcher sur les pieds pour rendre notre jeu discipliné et efficace. »

À voir si comme en C1, Laurent Blanc se passera de Javier Pastore au coup d'envoi de PSG - OM. FL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Pastore, pour Blanc, est celui qu'on peut mettre le plus facilement sur le banc malheureusement. Alors que c'est le joueur le plus élégant de sa génération...
Note : 21
le pire c'est qu'il dit lui-même qu'ibra joue dans son rôle.

sauf qu'avec tout le respect pour ibra, pastore est meilleur que lui pour organiser le jeu...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 30