1. //
  2. // PSG/Lyon (2-0)
  3. // Notes

Pastore, encore

On attendait beaucoup de ce match sur-vendu toute la semaine. Un bon match qui a une nouvelle fois basculé sur une action géniale de l'Argentin. Rien ne change.

Modififié
0 25


PSG


Sirigu (7,5) : Chanceux quand il le fallait, costaud sur sa ligne, autoritaire dans les airs, un bon jeu au pied, SS prend de l'ampleur au fur et à mesure que Nicolas Douchez se ronge les ongles.

Ceara (5) : Bastos lui a tout fait. Un peu à la rue sur son côté, le capitaine parisien a eu toutes les peines du monde a colmater son côté. Il s'en sort bien, finalement.


Lugano (5) : On attendait le premier rouge de la saison de l'Uruguayen et/ou son premier gros match. On a pourtant eu toute la panoplie du défenseur du dimanche : fautes, tirages de maillot, jeu physique mais peu de sérénité. On attend beaucoup plus d'un mec idolâtré au bled. Après, il n'a pas pris de pion...


Camara (6) : L'an dernier, il avait marqué le seul but du match sur une saloperie de reprise du genou. Toujours un peu désordonné dans sa manière de défendre, Papus a pourtant donné l'impression d'être le meilleur défenseur central de sa team.


Tiéné (6) : L'Ivoirien devait faire oublier son match dégueulasse de Bilbao. Frileux offensivement, il a bien verrouillé son côté et rendu une bonne copie. A défaut d'être un latéral de folie, il a fait le boulot.


Matuidi (5,5) : Comme à chaque match, il devait se coltiner le boulot défensif tout seul. Seul pour la sale besogne. Il ne s'en est pas trop mal tiré pendant 45 minutes. Blessé, il a laissé sa place à Clément Chantôme qui a fait du bon Chantôme (comprendre contrôle-passe dans le tempo).


Bodmer (6) : Milieu relayeur avancé, l'ancien Lyonnais est apparu trop lent pour percer le premier rideau défensif rhodanien. A deux doigts d'être (re)catalogué en tant que joueur nonchalant après sa première mi-temps moyenne, il est mieux revenu après la pause même si on reste sur notre faim. Et dire que c'est lui qui met Pastore sur orbite sur le but...


Jallet (9) : Une bonne rentrée, un but à la Thierry Henry versus Brésil 2006, une accolade collective, le supersub parisien est de retour.


Sissoko (5) : Un quart d'heure de jeu, un carton jaune. Momo est bien rentré dans son match.


Nenê (7) : Il a beau enchaîner 2/3 jongles et quelques crochets, le Brésilien n'est pas (plus) efficace. Mais il semblerait que la concurrence lui ait ouvert les yeux. Plus altruiste, plus collectif qu'à l'accoutumée, le Brésilien s'est bien fondu dans le collectif sans en rajouter. Il a même assuré le repli défensif. Surtout en seconde période. Une première. + 1 pour sa friandise pour Jallet sur le 2-0. Un bijou d'alley-oop.


Menez (5,5) : La technique en mouvement, c'est son truc. Dommage qu'il manque souvent de conviction dans le dernier geste. A sa décharge, ses potes oublient parfois de le servir sur ses appels à la Sonic.


Pastore (9) : El Flaco a passé son match en position de deuxième attaquant. Pour autant, le numéro 27 l'a souvent joué trop perso. Il a commencé son match en oubliant ses potes en privilégiant des issues individuelles et compliquées. Et au final, bah on s'en fout parce qu'il y a eu cette 65ème minute: sur une accélération, le milieu de terrain casse les reins du général Koné et fusille Lloris dans un angle fermé du gauche. On lui demande de faire gagner sa squad, il le fait. Il fait rêver le tout Paris, et ça, ça n'a pas de prix. Ah si, 42 millions. Au temps pour nous.


Gameiro (5,5) : Peu de ballon a se mettre sous la dent pour Vin-Ké de Senlis, mais toujours des bons appels pour embarquer ses défenseurs. Encore une fois, il s'est raté au moment de tuer la rencontre. C'est con, il est là pour ça.


Lyon

Lloris (7) : il savait qu'il allait être sollicité, ça n'a pas tardé avec le pétard de Gameiro dès l'entame de match. Sauvé par son poteau par la suite, il s'est systématiquement interposé sur les frappes adverses. Mais difficile de ne pas évoquer son positionnement hasardeux sur le but parisien où la gonfle passe entre lui et le poteau. Mais bon, le gardien tricolore évite le 2-0 devant Gameiro et retarde l'échéance presque jusqu'au bout. Il ne peut rien sur le but de Jallet. Sans lui, Lyon prenait plus cher.


Reveillère (5) : Fidèle à son habitude, le capitaine lyonnais n'a jamais été pris de vitesse sur son secteur. Malgré tout, on attend plus de lui dans le domaine offensif.


Koné (4,5) : Meilleur que ses homologues parisiens, le jeune Lyonnais prend quand même deux pions dans le buffet. Sur l'ouverture du score, il est défend trop loin de Pastore et lui ouvre la porte. On appelle ça l'apprentissage du métier.


Lovren (5,5) : Sobre, rassurant, propre, le Croate est un vrai bon défenseur dont personne ne parle. Donc, on a rien à dire.


Cissokho (4) : Centrer, il sait faire. Défendre, beaucoup moins. Sur le dernier but, il laisse Jallet partir dans son dos, lui griller la politesse, lui filer son code de CB, lui dire que Bilbao est plutôt sympa en automne avant de marquer dans la même action.


Gonalons (7 jusqu'à l'ouverture du score, 3 ensuite, donc 5) : Toulalan sans les cheveux blancs, avec deux pieds, mais un rein en moins. Forcément, au bout d'une heure de jeu, le mec crache du sang.


Källström (4) : KK a raté tous ses coups de pieds arrêtés. Et encore, on pèse les mots. Sur l'ouverture du score, il perd bêtement la balle au milieu. On attendait beaucoup plus du Suédois.


Lacazette (5) : Préféré à Pied, le jeune Gone n'a pas été intimidé par l'enjeu. Volontaire et appliqué, il a souvent manqué de réussite dans le dernier geste, comme sa tête un poil au dessus de la barre transversale. Mais savoir tuer un match de gala, c'est comme les poils au pubis, ça vient avec l'âge.


Belfodil (?) : Pas vu, pas pris.


Bastos (6) : Le John Stockton Brésilien. Malheureusement, il lui a manqué son Karl Malone pour faire parler son formidable pied gauche. Quel joueur, putain.


Briand (4,5) : Plutôt effacé dans le trio offensif rhodanien, Jimmy a plus défendu qu'autre chose. A son crédit, une bonne frappe pour chauffer les gants de Sirigu.


Gomis (6,5) : Bafé est injouable dos au but. Il a fait du duo Lugano-Camara sa chose. Sur chaque offensive, il a semblé capable de planter un pion. Il aurait pu finir le match avec un triplé en poche. Mais dans le dernier geste, il manqué le cadre, comme sur cette tête qui lèche le poteau francilien. Frustrant.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Je ne sais pas si cette victoire amortit 42 millions d'Euros mais ca fait plaisir. Ca fait combien de temps que Paris n'avait pas battu LOL part 2 buts d'écart?... Hope it will last mais cette saison pour le moment recompense les vrais supporteurs du PSG qui ont rongé leurs freins depuis des années. Pourvu que ca dure....
est ce qu'il va être possible un jour de lire un papier dans n'importe quel site/journal/revue français où il est question de Paris et/ou Pastore sans que le journaliste se sente obligé d'écrire pour la 8952e fois son prix d'achat ? Pathétique cette France. Même ici, chez So Foot, vous n'allez jamais vous arrêter ?!?
Est-ce que je suis le seul surpris par la clémence des notes attribuées à Néné sur ce match ?
Par contre, j'vous trouve dur avec Céara, qui a souffert certes (forcément tous les ballons passaient pas Bastos), mais qui s'en est bien tiré, je trouve...
Je suis content de voir que SF a noté le bon match de Nene. C'est pas comme l'autre torche c.ul.
Moi c'est avec la défense parisienne que je vous trouve dur (surtout les commentaires) j'ai vu de belles choses derrière et ils n'ont pas pris de but. Face à Lyon c'est pas mal. Et puis 9 pour Pastore c'est beaucoup, même si il a fait un sacrée numéro sur le côté gauche, je l'ai trouvé moins en réussite sur ses dribbles et ses passes, un peu de déchet. Un peu j'ai dit. Il reste quand même un mec qui s'est super bien adapté au championnat en très peu de temps.
Dans un championnat de niveau moyen comme la L1 c'est normal que Pastore fasse le show.

Il le faisait déjà en série A.

C'est de la gnognotte pour lui. Il est comme à l'entrainement.

Il va empocher un paquet de millions des qataris avant d'aller rejoindre un club digne de sa valeur. En Espagne, certainement. Barça ou Real? éternel dilemme!

(ceci est un post à haute valeur ajoutée en terme de provocation involontaire. Pas taper, merci!)
non, mario, tu as plutôt raison !
On s'en br.anle. En attendant, il fait le bonheur du PSG, comme d'autre en leur temps.
moué

ca me fait quand même de la peine de le voir le Pastore, après un but, saluer un virages plein de petits merd.eux qui ont découvert le foot cet été et qui viennent au parc en espadrilles et jacquards roses...

vous avez une belle équipe mais votre stade pue la merd.e

A Lyon, pareil
A Marseille, ni l'un ni l'autre

encore des mecs pour dire que cette L1 est intéressante?

Sinon hier, bon match des lyonnais, j'étais surpris de leur bonne défense. Sans les vendanges ca faisait 3-2 pour Paris je pense.
Le PSG se contente de fonctionner surtout par acoups en contre attaque : les mecs n'ont même pas besoin de dominer chez eux, en 3 passes, ils sont dans la surface adverse...

Allez je vais continuer à me mater la Série A : ca se casse la gueule mais au moins y a encore du vrai spectacle...
@Scotch_OMsoccer

Tu es d'une condescendance vraiment navrante.

Je te rejoins sur un point néanmoins, la série A est vraiment intéressante cette année avec l'émergence d'une floppée de clubs pouvant prétendre au scudetto.

Sois pas trop aigri quand même, c'est pas bon pour le foie.

Bise
Condescendant?

Viens pas me dire que le Parc revit ses plus belles heures non plus!
Je vois bien mes potes parisiens et abonnés historiques : ils vomissent clairement la tronche actuelle des virages...

quand je vois tout ces puceaux agiter leur petits drapeaux plastiques distribués à l'entrée, j'ai mal à mes tifos, excuse moi...

Ensuite, pas d'aigreur chez moi : je suis même prêt à regarder des matchs comme celui d'hier, sans aucune honte.
A moins que tu penses à notre actuel classement : au quel cas, je te dirais qu'en ai rien à secouer. J'ai fait mon deuil de la saison depuis 4 matchs et retourner en L2 ne m'impressionne pas : c'est ici même que j'ai commencer à encourager mon club...

C'est drôle, y a un an les mecs jouaient les loosers romantiques, seuls contre tous et aujourd'hui ils revendiquent le droit aux ptits fours à la mi temps.

Biz également
En terme de jeu, oui je l'affirme le club vit certainement des bons moments actuellement.

Après, il y a les historiques comme ils aiment à s'appeler, en opposition à tous les autres qu'ils considèrent comme des footix.

Ca fait 15 ans que je suis abonné au Parc, je ne me considère ni footix et encore moins "Historique".

Le débat d'une autre époque qui vise à opposer le foot business et la culture populaire me fait bien marrer (c'est un peu comme réfuter le capitalisme aujourd'hui...). Il y a des beaux exemples de clubs qui sont capables d'avancer avec leur temps en Europe par ex. le BVB.

Toi, tu ch.ies sur la L1 parce que le niveau est pourri et après quand un investisseur étranger met 40M€ sur un joueur tu cries au scandale, à la perte d'identité et à la lutte des classes. Tu es le premier à s.ucer le grand Real Madrid ou le Barça (attention j'aime bien ces clubs, comme tout amateur de foot).

Si aujourd'hui, il n'y a plus de tifos digne de ce nom au Parc, c'est bien lié à la connerie d'une bonne flopée d'Historiques (je ne les mets pas tous dans le même panier, mais tu me l'accorderas c'est pas à cause des footix). L'argument qui vise à dire que c'est pour changer le public que le club a pris des mesures draconiennes, ca ne tient pas. Dans les virages, les mecs ne chantent peut être plus, mais ils sont toujours aussi c.ons, fument toujours autant de joints et n'ont toujours pas de pognon.

Oh et puis m.erde, y en a marre de parler.
oula, j'ai jamais opposé foot business et foot popu : de toute façon, le popu n'existe plus chez les pros donc c'est pas compliqué

j'ai pas non plus crié au scandale parce qu'on a un Pastore en L1 et que des investisseurs ramènent des bons joueurs. Au contraire (encore que, là, tu m'accorderas que ca se fait que chez vous et pas ailleurs....cf Morel).

La perte d'identité de Paris, elle est latente, ca fait un moment qu'elle pendait au nez d'une ville qui, en soit, n'est pas réellement une ville de foot (au sens anglais ou italien du terme). Seulement, forcé de constater que les ultras parisiens ont été étouffés (mêmes so encore une fois, et tu as raison de le souligner, beaucoup l'ont cherché.

Moi ce qui m'emmerde un peu plus, c'est juste l'opportunisme de certains sans face qui conchiaient le PsG et le foot en général y a 6 mois et qui là, courent à Go Sport s'acheter le dernier maillot.

Je sais pas, je trouve ça triste

Et me dis pas que le changement de politique, c'était pas pour purger les tribunes! C'était le but avoué! Places gratos pour les meufs et les gamins, dissolution des kops, augmentation des abos : mais merd.e, on nous vend du foot familiale là!

de toute façon, le parc n'est jamais qu'un labo beta testeur qui bientôt sera imité par tout le reste : le vélodrome pue déjà la merde (sauf que les mafieux des kops y traînent encore...)
Ok, je pense (peut être à tord) que les mecs qui post sur So Foot ne sont pas des supporteurs du PSG de la dernière heure. Je te l'accorde, beaucoup de mecs portent des maillots floqués Pastore ou Gameiro.

Maintenant, tout le monde a le droit de jouir du spectacle, les inconditionnels, les historiques, les passionnés, les opportunistes, etc.

Il n'y a pas de droit de propriété des amoureux du club.

Alors oui, la direction du club a purgé les tribunes, mais seulement sous la pression des évènements (1 mort quand même, en moyenne 1 tous les 3-5 ans ça fait lourd pour du sport).

Les abos ne sont pas plus chers qu'avant, la tribune famille a largement été réduite cette année (je crois que c'est en G maintenant).

Maintenant, on peut refaire l'histoire mais si le club en est arrivé là, c'est bien à cause de la politique menée par les précédentes directions (tolérance de la faction d'extrême droite à la naissance du club, inaction devant la grandissante opposition de la tribune Auteuil composée de membres issus de l'immigration, etc.).

Après, c'est vrai Paris, c'est une grande ville, pas plus foot que ça. Et alors ? On se retrouve entre nous et c'est bien comme ça. Certains de mes amis en Argentine, au Brésil ou même en Serbie se disent supporteurs de tel ou tel club, mais ils ne suivent même le foot. C'est juste par tradition. Est-ce que c'est mieux. J'en sais rien.

J'aime à croire que le foot reste et restera toujours un sport populaire et qu'on pourra toujours l'exprimer en tribune.

Amen
Que Dieu t'entende fils, que Dieu t'entende...
Faut faire la différence entre être un bon supporter et connaître le foot. Parce qu'au Real ou à Barcelone les spectateurs ne supportent pas beaucoup l'équipe et sont plus difficiles avec les joueurs. Et pourtant on considère ces villes comme des villes de foot. Mais c'est parce qu'ils sont habitués au beau jeu, aux grands joueurs, et que leurs clubs sont vieux et ont donc une histoire. Mais après, tu vois très bien que même au Camp Nou y a plein de touristes, de jolies meufs qui j'en suis sûr vont au stade parce que c'est une des places to be de la ville. C'est cruel pour ds mecs qui aiment vraiment le PSG de ne pas pouvoir aller au stade. C'est vraiment moche et en plus ça rend le Parc moins légendaire. Mais force est de constater qu'ils ont fait un choix, et ils préfèrent leurs kops au club. D'ailleurs je leur en veux quand même d'avoir plusieurs fois foutu le club dans la merde (je ne parle pas de la banderole anti-ch'ti mais plutôt des violences en déplacement, de pressions trop importantes sur des joueurs qui étaient certes nuls, mais pas la peine d'aller les chercher à l'entraînement etc, ça les rendra pas meilleurs) et même parfois de l'avoir pris en otage en faisant exprès de foutre la merde, de sacrifier une saison simplement pour le départ d'un coach ou d'un dirigeant. Ca m'a d'ailleurs dégoûté et j'ai senti ces relents quand ils balançaient leur PARIS C'EST NOUS pendant PSG-Brest. J'avais envie d'en briser quelques-uns à la sortie du stade. Pareil quand j'ai vu dans le CFC les supp marseillais qui disaient devant les caméras qu'ils demandaient aux joueurs de mieux jouer, qu'ils leurs DEVAIENT ça. Tout simplement parce qu'ils encouragent sans cesse?? C'est incroyable ça. Si les plus grandes équipes étaient celles qui avaient les supp qui chantaient le plus fort ça se saurait, Monaco devrait rester un club amateur. Quand les supp arrêteront de se prendre autant au sérieux, peut être qu'ils reviendront.
@Superboy.

c'est exactement ça, les supp se prennent trop au sérieux, et pense à tord que le club et les joueurs leur doivent quelque chose.

Chacun à sa place.
Je plussoie les commentaires de Pandelis et Superpoy.

Jpense Scotch que tu peux pas empêcher des mecs d'aller au stade sous prétexte qu'ils ne sont pas issus de la classe populaire. Ils ne prennent la place de personnes, les ultras se sont barrés d'eux même, bien qu'ils persistent à dire qu'ils ont été jeté dehors. Ouai la politique du club est ambigu, y avait une vrai volonté de purger ces tribunes, avec sans doute des intérêts économiques derrière, maintenant je préfère ça à un parc coupé en deux par les deux tribunes les plus importantes du stade.

Et sinon hier, tu parlais de l'absence du parc, certes j'ai regardé le match à la télé et ça chantait plutot pas mal, on a (enfin) passé le stade des simples Ho Hisse encul.é pour revenir à des chants plus "sportifs". J'avais un pote au parc, un mec qui a connu ( mieux que moi) l'avant-après, et qui m'a confirmé qu'une bonne partie de l'ambiance était revenue. Alors certes c'est différent, mais bien. N'est-ce pas l'essentiel?
@superboy, pandelis: c'est vrai, les clubs ne doivent rien aux supporters. D'ailleurs c'est pas grâce au public qu'ils gagnent leur vie les footeux?

T'enlèves le public, il reste que des pauvres mecs qui tapent dans un ballon sans sponsor, sans droits TV et sans oseille.

Sans supporters les joueurs n'existeraient plus, à part dans le contexte fiscal monégasque.

Alors oui, tu m'excuseras, les supporters de l'OM qui se tape une purge sur le terrain depuis 3 ans ont le droit de gueuler.
ou de changer de club s'ils ne sont pas contents.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Dortmund se rassure
0 25