1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 30e journée

Passation de pouvoir à Rome et paradoxe parmesan

La Lazio qui gagne, la Roma qui fait nul. Ce qui devait arriver arriva. La Lazio est le nouveau dauphin. Dans le même temps, Parme surprend son monde, le Napoli mange la Fiorentina et Germán Denis inscrit le but de sa vie. Le résumé de la 30e journée de Serie A.

Modififié
4 6

L'équipe du week-end


En faillite. Derniers du championnat. Déjà (certainement) relégués. Non payés. Mais fiers. Les Parmesans sont les deuxièmes à faire tomber la Juventus cette saison en championnat. Une victoire 1-0 à force de solidarité, de courage et de réalisme sur une petite Juve certes, mais un onze toujours largement potable. C'est pourquoi les Ducali méritent tous les honneurs.

L'homme de cette journée


Mais où s'arrêtera Stefano Pioli ? Depuis le 15 février dernier, il a enchaîné huit victoires d'affilée à la tête de la Lazio, égalant ainsi les séries de Tommaso Maestrelli (1974) et Delio Rossi (2007) et se positionnant à une unité du record de Sven Göran Eriksson (9 victoires en 1998-99). Il a mis une pression sans précédent sur l'autre club de Rome. Et ce week-end, il vient de toucher au but. Il prend la place de dauphin en pulvérisant Empoli (4-0) et en profitant du faux pas de la Roma. Tout ça après s'être qualifié pour la finale de la Coupe d'Italie. C'est juste énorme.

Vous avez raté Atalanta-Sassuolo , et vous n'auriez pas dû


Rien que pour cette ouverture du score de Germán Denis, ça valait le coup de regarder ce match.



Mais ce n'est pas tout. L'égalisation de Berardi pour Sassuolo d'un petit piqué devant le gardien est certes moins spectaculaire, mais tout aussi appréciable. Les deux cartons rouges de Biava et Missiroli très divertissants. Et le but de la victoire sur penalty du magnifique Germán Denis rassasiante. Bref, une bonne partie de plaisir.

Les images du week-end


La grosse lourde de Lazaar pour Palerme



La super défense des joueurs de Cagliari. Mention spéciale à Dessena.



Les retrouvailles entre les deux ex-collègues du Bayern.


Il a dit


« C'était moche. Nous n'avons pas eu de caractère. Pas de cœur.  » Voilà la réaction de Vincenzo Montella, coach de la Fiorentina, après la lourde défaite face au Napoli (3-0). Ou comment passer par un seul chemin pour analyser une prestation désastreuse.

Une journée, un tifo


Avant la réception de la Samp', les supporters rossoneri ont toujours le même message à adresser à leurs dirigeants : sauvez le club. Mais cette fois-ci, ils ont décidé d'utiliser la nostalgie pour les interpeller en brandissant des noms d'anciennes gloires milanaises.



Original mais bon, ça ne les aide pas à gagner non plus. Score final : 1-1.

La stat inutile


90. Comme le nombre de buts en Serie A du plus beau bouc d'Italie. Le jour de ses 36 ans, Sergio Pellissier a encore scoré dans les derniers instants et offert à son Chievo une victoire in extremis face à Cesena. Quelle classe.

Dolce Vita


Même quand ils perdent, les Bianconeri ont le temps pour une vanne.

Eroi in ritiro. Arturo e io sono i nuovi Vendicatori! @juventus #IronMan #Avengers #NickFury

Une vidéo publiée par Andrea Pirlo (@pirloficial) le


Et sinon…


L'Inter gagne enfin. Après plus d'un mois sans rien, les Nerazzurri sont venus à bout du Hellas Vérone 3-0. Ouf…

Le Genoa renoue aussi avec la victoire face à Cagliari (2-0). Les hommes de Gasperini n'avaient pas gagné le moindre match depuis le 15 février dernier.

Malgré le pion de Di Natale, l'Udinese s'écroule 3-1 à domicile contre Palerme.

À 21 ans, Dybala est déjà convoité par la Juve, la Roma et le PSG. Tranquille…

Rafael Benítez ne devrait pas faire de vieux os sur le banc du Napoli. En tout cas, c'est ce que les médias transalpins annoncent.

⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Bon est-ce que QUELQU'UN peut finir par m'expliquer ce que Dybala a de si extraordinaire ? Jusqu'à présent je n'arrive pas à voir ce qui peut bien intéresser chez lui le PSG et la Juve...

Sinon la Lazio, coeur avec les doigts.
Dybala ? 12 buts, 7 passes décisives, des stats meilleures que Pastore à son meilleur à Palerme.

Il parle italien, ce qui compte dans le vestiaire de la Juve et dans celui du PSG.

Il est jeune.
Biglia devient titulaire en Argentine et l'Argentine rejoint la finale d'une coupe du monde (ce qu'elle attendait depuis 1990).

Biglia devient titulaire indiscutable à la Lazio et la Lazio devient dauphin de Serie A (le top 2, ce n'était plus arrivé depuis le titre, il y a 15 ans).

Un hasard ? Je ne pense pas, non !
Message posté par RSCA***
Biglia devient titulaire en Argentine et l'Argentine rejoint la finale d'une coupe du monde (ce qu'elle attendait depuis 1990).

Biglia devient titulaire indiscutable à la Lazio et la Lazio devient dauphin de Serie A (le top 2, ce n'était plus arrivé depuis le titre, il y a 15 ans).

Un hasard ? Je ne pense pas, non !


Biglia jouait à Anderlecht, tu t'appelles RSCA et tu nous fais ch*** avec ce joueur. Un hasard? Je ne pense pas.
Message posté par El Burrito


Biglia jouait à Anderlecht, tu t'appelles RSCA et tu nous fais ch*** avec ce joueur. Un hasard? Je ne pense pas.


Je te fais ch*** ?

Il t'en faut peu !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 6