1. //
  2. // Agents
  3. // Interview

Pascal Grambin : « 2 000 euros pour un premier contrat pro, c'est déjà beaucoup »

À 46 ans, Pascal Grambin a connu plusieurs vies : ancien membre du groupe de rap Little MC et ancien associé dans une boîte de management, il collabore depuis 2006 avec l'organisme Management Sport Agency. L'occasion de revenir avec lui sur l'évolution du métier d'agent, sur la folie du dernier marché des transferts et sur un football qu'il souhaiterait plus humain.

Modififié
Comment es-tu devenu agent de joueurs ?
Il faut rappeler que je viens de Vitry et que, comme tous les mecs de Vitry ayant grandi dans les années 80, j'ai d'abord évolué dans le hip-hop. Avec les Little Mc, on était le premier groupe à signer et à publier un album sur une major, chez Mercury. Par la suite, on a monté une boîte de management d'artistes avec mon ami d'enfance Vénus Gomis, puis Sport & People, un organisme au sein duquel l'on avait en exclusivité les contrats des joueurs de l'équipe de France et un intermédiaire japonais en charge de récupérer les contrats des sponsors en vue de la Coupe du monde au Japon et en Corée du Sud. Mais comme souvent, on s'est fait avoir. Chaque agent a monté son propre projet de son côté et il a fallu repartir à zéro. On a donc développé la carrière de David Belle, le fondateur du Parkour et membre des Yamakasi, à qui on a fait signer un contrat de trois ans avec Nike USA. Par la suite, tout s'est enchaîné, mais c'est surtout la rencontre avec les agents Henri Zambelli et Philippe Flavier, qui nous a permis de pénétrer ce milieu d'agents.

Pourquoi et comment t'es-tu spécialisé dans le foot ?
À Vitry, on connaissait un jeune attaquant : Jimmy Kébé. Comme on s'entendait bien avec lui et que l'on avait quelques connexions, on a commencé à s'occuper de lui. À 18 ans, on lui permet de rejoindre le RC Lens, mais il ne jouait pas. Pour la petite anecdote : Gervais Martel a même découvert qu'il avait un attaquant malien dans son équipe en regardant les JO d'Athènes en 2004, où Jimmy a plutôt bien marché. Lens, lui, a d'ailleurs offert un contrat pro dans la foulée, avant de le prêter à Châteauroux, puis à Boulogne et de le revendre à Reading.

De là tout est parti ?
À vrai dire, tout a commencé il y a quinze ans lorsqu'on a commencé à s'investir dans le foot, mais c'est vrai que ça a pris une autre ampleur depuis la création aux côtés de Vénus Gomis et de Jean-Noël Wolff de Management Sport Agency en 2006 et le partenariat avec Châteauroux. Très vite, on leur a permis de signer des joueurs tels que Bakary Sako, Lamine Koné, Jean-Sylvain Babin et Christopher Maboulou, qui ont tous évolué en L1 ou dans des divisions supérieures par la suite.

Aujourd'hui, quels joueurs représentez-vous ?
On s'occupe notamment de Felix Eboa Eboa, qui a signé stagiaire à Paris et qui a participé à la tournée d'été aux États-Unis du PSG. On gère aussi la carrière de Kevin Zinga qui évolue à Bordeaux. En tout, on a une trentaine de joueurs, et tous évoluent dans les meilleurs centres de formation de France. Notre but est de les prendre très jeunes et de faire en sorte qu'ils deviennent professionnels. Avec chacun de nos joueurs, l'histoire s'étend entre 10-12 ans. Bakary Sako, par exemple, on s'occupait de lui depuis ses 13 ans. Le problème, c'est qu'au bout d'un moment, ils ne nous écoutent plus. Dès qu'un nouvel agent pointe le bout de son nez, c'est toujours le même schéma : ils finissent par nous oublier.

Comment ça ?
Pour être tout à fait honnête, c'est toujours le même discours. Lorsqu'on les prend sous notre aile, les mecs nous disent qu'ils nous font entièrement confiance, nous disent qu'on est comme un second père pour eux, blablabla. Puis, dès qu'ils commencent à percer, on voit apparaître des frères, des oncles ou des pères qui viennent pourrir le joueur. Ils réclament de l'argent, et les autres agents en profitent pour enrôler le joueur. L'entourage comprend très rarement que 2 000 euros pour un premier contrat pro, c'est déjà beaucoup.

Tu n'as jamais rêvé de t'occuper de joueurs déjà professionnels ?
Lorsque j'ai commencé, 90% des joueurs étaient représentés par 10% des agents. Notre seul moyen de se faire une place était d'aller vers les jeunes. Et ça a marché. Aujourd'hui, on arrive à vendre des joueurs à des clubs sans que ces derniers ne viennent les voir jouer. Tout ça parce qu'on a réussi à faire nos preuves. Bien sûr, ça nous arrive de parler avec des joueurs en froid avec leur agent, mais on ne veut pas les piquer à un collègue. Ce n'est pas notre vision du foot. On préfère leur expliquer que s'ils en sont là où ils sont, c'est certainement parce que leur agent a fait du bon boulot et qu'ils devraient leur rester fidèles. On est des ovnis dans ce métier. Quand tout a commencé, on ne savait même pas qu'il y avait de l'argent à se faire, on le faisait simplement pour aider les jeunes à sortir des cités et à réaliser leur rêve.

Du coup, quelle est la réalité économique pour un mec comme toi ?
La réalité, c'est que je ne vis pas de ce métier. Enfin, j'aurais pu arrêter de travailler. Lorsqu'on touche 10% sur des transferts comme Bakary Sako ou Lamine Koné à Lorient, les deux actés à 4 millions d'euros au total, c'est sûr que ça permet de voir venir, mais j'ai préféré continuer. Ça fait 25 ans que je travaille à La Poste en parallèle. Je n'ai pas de grosses voitures, pas de grosses montres, mais je sais où est la réalité. Le problème, c'est que la grande majorité des footballeurs n'ont pas la même vision et c'est ce qui finit par poser problème : c'est toujours un peu la honte pour eux de dire que leur agent travaille à La Poste.

Avec le recul, tu penses que le métier a beaucoup changé depuis plus d'une décennie ?
C'est devenu une jungle. Que ce soit le frère, le pote ou le père de famille, tout le monde veut devenir agent aujourd'hui. Mais les gars ne se rendent pas compte que 70% des agents licenciés n'ont pas de joueurs. Tout simplement parce que dans ce milieu, l'important, ce n'est pas la licence, mais les connexions. Il faut aussi rappeler que sur deux millions de pratiquants en France, seuls 1000 sont professionnels. Jouer en L1 est presque un miracle.

Le dernier marché des transferts a été complètement fou. Tu l'expliques comment ?
Quand tu sais que le dernier club de Premier League va toucher presque 120 millions de droits télé l'année prochaine, tu comprends très vite que les équipes anglaises ont tout intérêt à investir cette année, quitte à dérégler le marché et à aligner des sommes folles. Il faut arrêter de faire les étonnés. Si un club dépense plus de 50 millions pour un joueur, c'est aussi parce qu'il sait qu'il risque de gagner trois fois plus derrière. L'important n'est pas de savoir qui vaut quoi, mais de savoir qui a profité de cet argent dans la transaction. Le foot, c'est un business où presque tout marche au pot-de-vin.

Et un mec aussi controversé que Jorge Mendès, tu en penses quoi ?
Je pense que c'est facile de s'en prendre aux agents. S'il se permet de tels transferts et de telles primes à la signature, c'est parce que d'autres se le permettent également. Certains clubs sont aujourd'hui tout simplement à la merci des agents. Autrement dit, si un club veut un de tes joueurs, il peut mandater un de ses agents et t'obliger à partager la somme. Mais ce n'est pas nouveau. Regarde Jean-Pierre Bernès, tu crois que c'est un hasard si les joueurs et les entraîneurs qu'il représente arrivent souvent en équipe de France ? Non, c'est juste que c'est une personne d'influence.

Je crois savoir que tu représentes aussi des handballeurs ?
Oui, on s'occupe notamment de Luc Abalo, qui est l'antithèse d'une star. Le mec est assez intelligent pour mettre 90% de son salaire de côté, là où un joueur de foot va dépenser 150 000 euros par mois en frime et en excès alors qu'il ne touche « que » 100 000. J'en connais tellement qui préfèrent faire la fête plutôt que d'acheter une maison à leur mère RMiste. Ils n'ont aucune valeur du travail.

Bon, c'est clair que le métier semble vicieux, mais j'imagine que tu dois quand même avoir de bons souvenirs, non ?
Oui. Au début des années 2000, le directeur sportif de Chelsea, Gwyn Williams, est venu à Vitry pour nous voir. Il appréciait notre travail et voulait avoir des connexions en France. Le mec nous a même invités à Stamford Bridge pour visiter le stade et les infrastructures. C'était fabuleux, on voyait le vestiaire où Desailly et Petit avaient leurs affaires. Malheureusement, Abramovitch a racheté le club, et le partenariat ne s'est jamais fait, mais ça reste un très bon souvenir.

Aujourd'hui, c'est quoi ton quotidien du coup ? Tu continues d'aller sur les terrains ?
Non, ce n'est plus nécessaire. C'est bon quand tu débutes ça. Aujourd'hui, ce sont les éducateurs qui t'appellent et qui te conseillent des joueurs. Une fois que tu les as vu jouer, tu n'as plus qu'à passer quelques coups de fil. Tout va plus vite, et ça me permet de privilégier ma vie de famille au foot.


Propos recueillis par Maxime Delcourt
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

un mec derrière son PC Niveau : Ligue 1
Note : 5
C'est vraiment pourri le foot, dès que t'es un minimum honnête, ou tout simplement pas focalisé sur le nombre de zéro sur ton contrat, tu te fais bouffer par des mecs sans aucuns scrupules. Et on en revient toujours au fameux entourage néfaste du joueur, la soi-disant famille qui ne se soucie du mec que par intérêt. « L'entourage comprend très rarement que 2 000 euros pour un premier contrat pro, c'est déjà beaucoup » cette phrase résume parfaitement la mentalité du foot aujourd'hui, tout le monde veut des salaires de stars avant même d'avoir 100 match en pro. Mais le pire ce sont les joueurs qui réclament ce salaire, et dépensent cet argent n'importe comment. Je ne sais pas si les joueurs qui « préfèrent faire la fête plutôt que d'acheter une maison à leur mère Rmiste » sont si nombreux que ça ou s'il a un peu exagéré, mais même s'il n'y en a que 10 dans le foot pro, c'est déjà 10 de trop.

Ça fait quand même plaisir de savoir qu'il reste des gens comme ce, qui pense en priorité au bien des joueurs plutôt qu'à toucher les plus grosses commissions possibles
Ce flashback...1ère nana emballée dans les tribunes du stade de la ville, avec "Laisse faire le tempo" dans le walkman...merci les vrais
Les Little mec!!! Putin la claque!! le quartier vieux!!!
ces Beats!
Putin de bonne époque pour le hiphop
Est ce que le manager ne change pas lui aussi et oublie son premier but ?? Bravo à lui et son équipe de Vitry
il y a 1 heure Danny Newton, le nouveau Jamie Vardy ? (via BRUT SPORT) il y a 2 heures Le logo d'Oxford United à l'intérieur du maillot de Bristol City 5
il y a 3 heures Bagarre générale lors d'un match de charité 18 il y a 4 heures La simulation grotesque d'un défenseur de Bahia 6
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:45 Sergio Ramos acrobate en vacances 4 Hier à 13:31 Pogba marque en dabant 57 Hier à 13:11 Le central de Kansas met une bicyclette 5
Hier à 09:33 Crivelli à Angers 14 samedi 24 juin City remporte le derby de New York 8 samedi 24 juin Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 11 vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 18 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 24 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 2 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42
Article suivant
La puissance de Lewandowski