Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // SO FOOT #148
  2. // Numéro 100% Ronaldinho

Pascal Cygan : « La bicyclette de Ronnie, un truc incroyable »

Stoppeur de Villarreal entre 2006 et 2009, Pascal Cygan jouit d’une bonne réputation en Espagne, où il laisse l’image d’un roc. Un roc qui rencontre l’ouragan Ronaldinho un soir de Barça-Villarreal au Nou Camp, le 25 novembre 2006, pour un but resté dans l’histoire de Ronnie au Barça.

Modififié
Comment est-ce que tu définirais Ronaldinho ?
Ronaldinho, c’est un énorme talent qui a réussi à briller grâce à ses coups d’éclat.
« Ce joueur fait partie de la catégorie des génies, dans ce qu’il pense, ce qu’il fait et ce qu’il réussit. »
Malheureusement, ce n’est pas le même résultat que Messi ou Cristiano Ronaldo sur la durée, même s’il était capable de se hisser à ce niveau. Ce joueur fait partie de la catégorie des génies, dans ce qu’il pense, ce qu’il fait et ce qu’il réussit. Je le vois en avance sur les autres, à inventer en permanence. Il fait des choses incroyables, il surprend. C’est ce que les gens dans le stade apprécient. Quand tu fais déplacer des gens pour venir te voir, ils veulent avoir du plaisir en retour, et lui savait leur donner cela. En soi, c’est la finalité du football.


Tu étais juste à côté de lui au moment où il marque ce but en ciseau retourné au Nou Camp... Comment est-ce que tu réagis ?
Sa bicyclette au Nou Camp, c’est un truc incroyable... J’étais en position de central gauche. Le ballon est de l’autre côté et le latéral droit n’est pas à son poste pour défendre. Je tente de boucher le trou et fais un déplacement de quelques pas sur le côté. Au moment où j’arrive, il enchaîne son amorti poitrine avec un ciseau retourné sous la barre. Je n’ai pas le temps d’intervenir, de le contrer ou même de le désorienter. Sur la majorité des buts, il y a des erreurs défensives à souligner, mais sur ce coup-là, je ne peux rien regretter, car je ne peux rien faire.

Vidéo

Quand on revoit les images, ton marquage n’est pas si large que ça, c’est plutôt son enchaînement qui est ultra rapide... Quand tu le vois contrôler, tu imagines qu’il va faire un ciseau derrière ?
Là, je m’attends à ce qu’il contrôle le ballon, qu’il le mette au sol et qu’il parte en un contre un comme il l’avait l’habitude de le faire. S’il avait fait cela, il aurait été à son avantage dans la surface et avec sa technique, il maîtrisait le ballon et j’étais dans l’impossibilité de faire faute. En vrai, je n’ai pas d’autre solution que de subir. Mais comme tous les grands génies, il fait quelque chose d’inattendu, une action de grande classe.

Il y avait 3-0, c’était le but du 4-0, derrière il enlève son maillot... Tu penses qu’il a tenté ce geste pour s’amuser ?
« Ce but, c’est instinctif. C’est la différence entre des joueurs de classe mondiale et les autres. »
Ce but, ce n’est pas une question de score, d’atmosphère dans le stade ou de consigne de l’entraîneur. Ce but, c’est instinctif. C’est la différence entre des joueurs de classe mondiale et les autres, eux ne réfléchissent pas, ils sentent. Le public paie pour voir des joueurs comme Ronaldinho, et même s’il y avait déjà 3-0 dans le match, lui était en pleine confiance.



Quelle trace va-t-il laisser dans le football ?
La marque du génie, un peu ternie par ses frasques extra-sportives. Quand je pense à Ronaldinho, je pense à ses soirées, son irrégularité qui fait qu’il n’est pas du niveau de Cristiano Ronaldo ou de Lionel Messi. Je le situe en dessous. Après, du point de vue de son talent, c’est incontestable, c’est un dieu vivant. Mais sur l’aspect purement sportif, il ne sera pas la référence absolue. Il adopte une attitude désinvolte sur le terrain, comme dans la vie. Si tu lui mets un peu plus de sommeil, de force dans les jambes, d’énergie et de sérieux, il aurait été bien meilleur !

Qu’est-ce qui fait qu’aujourd’hui, Ronnie est la grande source d’inspiration pour la jeune génération ?
« Faire une roulette à 15 ans c’est bien, mais quand à 18 ans, tu perds 8 ballons sur 10 avec des dribbles et que tu dois sortir parce que les duels sont trop intenses, tu ne vas pas réussir. »
Le problème, c’est qu’un jeune aujourd’hui est attiré par le scoop, le buzz, les vidéos de gestes techniques et de dribbles. Alors que ce qui doit servir de modèle, c’est plus un mec comme Cristiano, avec des buts à répétition, une régularité à toute épreuve, du sérieux à l’entraînement... Faire une roulette à 15 ans c’est bien, mais quand à 18 ans, tu perds 8 ballons sur 10 avec des dribbles et que tu dois sortir parce que les duels sont trop intenses, tu ne vas pas réussir. Même si dans ces fameuses vidéos, j’ai cette chance de me retrouver sur la cassette des meilleures actions de la carrière de Ronaldinho (rires). Mieux vaut le prendre de façon positive !

Propos recueillis par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié




Dans cet article


il y a 8 heures Le but exceptionnel d'un joueur de Portland en MLS 3 il y a 9 heures Fulham de retour en Premier League 23
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 16:26 Platini non poursuivi, « un signe positif » pour Blatter 7 Hier à 09:09 Michel Platini non poursuivi par la justice suisse 20