Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 18 Résultats Classements Options

Pascal Cygan : « Je souhaite bien du courage au successeur d'Arsène Wenger »

Modififié
Pascal Cygan a passé quatre ans sous les ordres d'Arsène Wenger à Arsenal. Une expertise suffisante pour dresser un bilan exhaustif de la double décennie de l'Alsacien à Londres.

« Je suis triste car je pense que la décision a été forcée. Beaucoup de gens réclamaient ce départ depuis plusieurs saisons au prétexte de l’absence de titres. Mais au vu de tout ce qu’il a apporté au club, Arsène Wenger aurait mérité un plus bel adieu. Quand il est arrivé en 1996, Arsenal était moribond et ne jouait que le maintien. C’est lui qui a remis le club au sommet et a permis d’avoir tout ce qu’ils ont aujourd’hui, notamment un stade moderne et une pelouse référence en Europe. Il a remis en place un jeu de qualité, réinstallé le club en Europe et tout ça avec des bilans comptables positifs. Son successeur va avoir de l’argent disponible, mais je lui souhaite bien du courage, car cela ne va pas être simple de prendre la relève. Le prochain entraîneur va être constamment soumis aux comparaisons et ce sera dur à supporter. Patrick Vieira par exemple, je ne pense pas qu’il soit prêt à subir ça. Wenger qui s’en va, c’est une page d’histoire qui se tourne, car c’était le dernier des dinosaures. Wenger a tout construit à Arsenal, ils l’ont un peu poussé dehors, mais ils vont vite le regretter. »
NJ Propos recueillis par NJ
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 14:20 Inceste, homosexualité, sacrifice de sa mère : Shiva N'Zigou déballe tout 151
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Olive & Tom Podcast Football Recall
jeudi 16 août Gervinho vers Parme 18 jeudi 16 août Euro Millions : 99 Millions d'€ + 1 Millionnaire garanti jeudi 16 août Une ville anglaise ne veut plus des supporters 4 jeudi 16 août Le fils de Ronaldinho cache son identité lors d'un essai 30 jeudi 16 août Un match de Liga prochainement joué aux States 65